Pendant ce temps, à Moscou

8
1582

russedroneUn texte de loi fédéral entre en vigueur le 30 mars 2016, il introduit des amendements au code de l’aviation aérienne de la Fédération de Russie. Cela concerne, vous vous en doutez, les appareils sans pilote à bord. Le texte a été présenté à la Douma (le Parlement) dès mars 2015. Il a été adopté le 30 décembre 2015 avec une mise en application 90 jours plus tard.

Montrer patte blanche

Il y a obligation d’enregistrer tous les appareils radiocommandés et à vol autonomes pour peu qu’ils pèsent plus de 250 grammes. Une mesure très semblable à celle mise en place aux Etats-Unis à la demande du secrétaire d’état aux Transports. Les associations de radiomodélisme et les distributeurs locaux n’ont pas été écoutés. Yevgeny Moskvichev du comité des Transports de la Douma, a expliqué à des journalistes que de petits appareils pouvaient être utilisés pour des actes terroristes, d’où cette pêche aux informations concernant tous les drones de plus de 250 grammes. 1118657Pour l’instant, rien n’est prévu pour collecter ces données, mais ce sera probablement la tâche du Service fédéral de sécurité de la Fédération de Russie (FSB). Figureront dans la base de données le pays du constructeur, le type, le numéro de série, l’année de production, l’usage, le poids maximal au décollage, le type et le nombre de moteurs, leur puissance, un document d’achat ou de réalisation personnelle, et des données personnelles sur le pilote. Ou l’opérateur dans le cas d’activités professionnelles. Un symbole d’identification sera apposé sur le drone lui-même. Pourra-t-on s’enregistrer depuis l’étranger pour venir tourner des vidéos de monuments en Fédération de Russie ? On ne le sait pas encore…

Et en France ?

L’enregistrement des multirotors (et tous les autres appareils radiocommandés) est prévu, probablement avec un seuil de masse différent de celui des Etats-Unis et de la Russie – ce n’est qu’une question de temps.

Source : Agence Tass via sUAS News

Crédit photo : Anton Butsenko/TASS

8 COMMENTAIRES

  1. Jusqu’à preuve du contraire tuer des gens avec des drones c’est truc d’état (enfin, surtout un), non ?
    Et puis c’est vrai, les terroristes vont sans aucun doute faire enregistrer leur drone avant de passer à l’acte; surtout quand une kalachnikov et une ceinture d’explosif sont tellement plus efficaces …

  2. je cherche mais j’avais lu une analyse un peu différente : ce serait un moyen de contrôler commercialement les imports de matos hors taxes (coucou le copain chinois…), et de créer un marché de pros dédiés aux opérateurs étrangers qui veulent faire de la prise de vues.

  3. @ estya : Je viens d’en parler avec un russe en Russie, c’est peu probable (le contrôle des imports), d’une part parce que c’est le ministère des transports qui est en charge, pas le commerce, d’autre part parce que le gros des ventes et donc des taxes à percevoir concerne les appareils de moins de 250 grammes…

  4. Helico-micro comment ce fait il que vois ne dites jamais de mal des modeles que vous essayez ? meme les pires chinoiseries ont des eloges de votre part …

  5. Le FSB ? Mazette ! Comme si les modélistes français devaient contacter les RG lorsqu’ils achètent un drone…

  6. Mon pauvre Jean… si tu savait à quel point en écrivant ce commentaire, tu fait la preuve non seulement de ton ignorance, mais pire, de ta stupidité. Prend tout simplement le temps de lire une cinquantaine de test de fred, et fait quelques statististes… alors tu te sentiras mal d’avoir utilisé le mot ” jamais”, puis tu realiseras que tu est un c…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.