TBS vendetta, la prise en mains

6
4799

TBS vendetta en vol -003Nous vous avions présenté le TBS vendetta sous toutes ses coutures ici et les détails de l’osd ici. Bonne nouvelle nous l’avons également mis en vol avec quelques péripéties techniques. Le modèle dont nous disposition pour une journée à connu un montage des ESC inversés, et il a fallu que notre spécialiste œuvre afin de faire fonctionner les moteurs dans le bon sens. Si vous en avez précommandé un, pas de panique, c’est un cas unique sur un modèle de présérie.

 

Aller Gazzz !

TBS vendetta en vol -002Un récepteur installé, des lipos chargées et une airgate sont les ingrédients indispensables à une prise en mains d’un racer. Une fois les lunettes en place, l’OSD s’anime. On arme les moteurs et on pousse doucement les gaz, le Vendatta s’arrache sans peine du sol, les moteurs Cobra 2300Kv entrainent des tri-pales 5045 bullnose DAL dans notre cas qui procurent une sonorité agréable et déjà connue. Bien entendu en mode accro, on pousse les sticks doucement dans un premier temps, pour prendre la mesure de cette machine, le premier tour se fait a vitesse contenue pour appréhender les réactions de la machine et intégrer son mode d’emploi. Une fois ce round d’observation passé on accélère. Les sensations sont bien là, avec ses PID d’origine le Vendetta est « verrouillé » sur tous les axes. Le tangage (roll) est doux mais précis et le lacet (yaw) est suffisamment vif, on pourrait toutefois accentuer encore un peu cette vivacité pour encore plus de précision. La sensation de précision se ressent également très bien au niveau des gaz, les ESC offrant une réponse précise et rapide à la moindre sollicitation du stick. La vitesse de rotation des figures dépend beaucoup des réglages des rates, nous l’avions pour notre part laissé la valeur à 0,20 sur le roll et le pitch et monté à 0,50 sur le yaw. Avec ces quelques indications, le vol est très sécurisant et précis et malgré tout vif, il convient parfaitement à une utilisation de type course. Pour ce qui est de l’accro, nous n’avons pas eu le temps de pousser l’appareil dans cette façon de voler (ce n’est d’ailleurs pas ma tasse de thé).

Au final

Ce qu’on peut ressortir de cette prise en mains d’une dizaine de lipos, c’est que le Vendetta est une machine aboutie, bien née, à laquelle on ne pourra de prime abord rien reprocher. On peut donc la conseiller sans aucun doute.

La vidéo !

D’autres photos

©David Bilowus

TBS vendetta en vol -004 TBS vendetta en vol -003 TBS vendetta en vol -002 TBS vendetta en vol -001 TBS vendetta en vol -000

6 COMMENTAIRES

  1. Ca a l’air sympa comme machine mais il n’y a pas de détails et photos techniques. firmware lipos utilisées osd… peut être qu’une suite est en cours ?

  2. If I may… La video ne montre pas grand-chose et les photos sont trop petite. Là logo helicomicro on la vois bien par contre mais ca prends toute l’image. En 10 vols vous conseillez le multi c’est un peu juste non ? Gimme fred’s extensive reviews back, pretty please!

  3. @ Laurent :
    Pour les lipos que vous avez utilisées, c’est du 3S ou du 4S ? Je serais assez étonné que des lipos 4S 1300 mAh en 40C tiennent le choc avec des tripales 5045. Le vortex pro en bipale BN 5045 consomme déjà 60A en pointe… Je crois que certains montent même à presque 100A avec de la tripale en 4S.
    Bref, ça laisserait supposer une consommation assez faible des moteurs pour le vendetta, et donc une machine pas forcément violente, surtout que son poids est plutôt important.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.