Betaflight 2.4.0-RC

31
1164

Warthox-3DRC1… 2… 3… 4… 5… 6… 7… RC8… RC9 ! Les « RC » (Release Candidate) de cette version 2.4.0 de Betaflight défilent ces derniers jours ! Cette version « majeure », très prometteuse, pourrait bien détrôner la version 2.1.6 de Betaflight, qui est, à mon sens, la version la plus stable à ce jour. La liste des nouveautés de cette version 2.4.0 est longue… très longue ! Outre les nouvelles cartes supportées, on y trouve de nouvelles fonctionnalités, des améliorations des algorithmes de vol, et une nouvelle fonction “expérimentale”, il y en aura pour tout le monde !

Parmi les cartes supportées, on peut donc ajouter la SPRacingF3Mini (à ce jour, il manque cependant le support du transpondeur, pas encore implémenté), et les AlienFlight F1 et F3. La LUX gagne quant à elle un firmware “dédié”, qu’elle partageait auparavant avec la Colibri (ce qui est toujours le cas d’ailleurs sous Cleanflight 1.12.0-RC2).

[ATTENTION] Au moment où j’écris ces lignes, cette version est encore en “RC”, donc non finalisée, même si avec la RC9 on approche du but. Comme on le dit souvent ces temps-ci : “il est urgent d’attendre…” la version finalisée ! Ce qui ne devrait pas tarder…

Des corrections de bugs…

La fonction “passthrough” qui permet de configurer et flasher ses ESC BLHeli via la carte de vol a été rétablie dans la 2.4.0-RC7. En effet, celle-ci ne fonctionnait plus depuis l’introduction d’une fonction “buffer” sur le port USB – permettant l’accélération des communications entre la carte et le PC – aussi bien sous Cleanflight 1.12.0-RC2 que Betaflight jusqu’en 2.4.0-RC6.

Dans un autre registre, celui de l’Acro+, le bug des “infinite rolls” (tonneaux infinis) a été corrigé dans la RC9. Le multi pouvait ainsi partir en tonneaux permanents, sans que l’on puisse l’arrêter si la vitesse de rotation était trop élevée. Ce comportement existait depuis longtemps dans le code de Cleanflight et Betaflight, mais il a été mis en exergue avec le AirMode et l’Accro+ qui ont permis d’atteindre de telles vitesses de rotation (plus de 5 tonneaux à la seconde) !

Des nouveautés via l’interface…

Les nouveautés de Cleanflight Configurator 1.2.0 sont maintenant supportées dans cette version (voir cette news pour la présentation de ces nouveautés).

Cette interface permet également de paramétrer la vitesse de mise à jour des GYRO, en jouant sur le paramètre “looptime”. En le passant à 500 par exemple, vous activerez le mode 2kHz de Betaflight et cela ajustera automatiquement les paramètres permettant d’utiliser ce mode (sur une F1 – Naze32 – par ex., les ACC, BARO et MAG seront désactivés)

On en rajoute… On en enlève…

[ATTENTION] pour ceux qui utilisent Betaflight sur CC3D : le signal PPM ne se connecte plus sur le PIN3 mais sur le PIN8 du connecteur RC ! Pensez à modifier votre câble…

Lux - LumenierComme Cleanflight dans sa version 1.12.0-RC2, il est maintenant possible de changer les valeurs LEVEL P/I et D (taux de stabilisation pour les modes ANGLE et HORIZON) en vol.

Pour simplifier leur gestion et gagner un peu de place en mémoire, le nombre de “profils” passe de 3 à 2, et de nombreux paramètres sont maintenant rattachés au profil “master” (c’est-à-dire non dépendant d’un profil). Seuls les PID, les “rates” (RC Rate et PITCH/ROLL/YAW Rates) et quelques variables ont été maintenus dans les profils, permettant par exemple de se faire 2 profils de vols différents, mais sans avoir à reconfigurer tous les modes de vols et d’autres fonctionnalités communes à la machine ! C’est une bonne chose, la configuration n’en sera que plus simple.

Les utilisateurs de radio JETI ne sont pas en reste, avec le support du protocole JETI ExBus qui a été ajouté dans cette version.

Fonction expérimentale…

Une nouvelle variable “expérimentale” apparait dans le CLI : “set vbat_pid_compensation = ON/OFF” qui permet d’activer la variation automatique des PID en fonction du niveau de charge de la lipo. Lorsque vous configurez vos PID, faites-le batterie pleine, et activez ensuite cette fonctionnalité, vos PID s’ajusteront alors automatiquement (jusqu’à 25% d’augmentation lorsque la LiPo se décharge). Comme son nom l’indique, cette fonctionnalité est bien EXPERIMENTALE, et doit être testée en connaissance de cause.

Du AirMode à toutes les sauces…

L’AirMode s’améliore encore, et l’algorithme utilisé derrière devient par la même occasion le “mixer” unique du code Betaflight, quel que soit le mode de vol choisi (AirMode ou non).

Il devient également prioritaire sur le “MOTOR_STOP” dans cette version. En clair, si vous activez le AirMode et le MOTOR_STOP en même temps, vos moteurs tourneront lorsque votre manche des gaz sera au minimum.

Taranis - TelemetryEt si vous ne voulez pas que vos moteurs tournent gaz à 0 ? Dans ce cas, il y a moyen de profiter du meilleur des deux mondes. Activez l’option MOTOR_STOP dans l’onglet configuration et utilisez un inter 3 positions pour l’armement des moteurs : Désarmé / Armé / Armé + AirMode. En position du milieu (Armé), vos moteurs se couperont lorsque les gaz seront à 0 (puisque MOTOR_STOP est actif et AirMode inactif), et vous profiterez quand même d’une meilleure gestion en vol. Votre inter en position basse (Armé + AirMode), vos moteurs ne s’arrêteront plus lorsque votre manche des gaz sera au minimum, lancez-vous alors dans un enchaînement d’acrobaties en apesanteur ! (car MOTOR_STOP + AirMode actifs en même temps = AirMode prioritaire)

Toujours dans le registre du AirMode, une nouvelle variable CLI a été implémentée dans cette version : « saturation_limit ». En plein développement dans les versions 2.3.x de Betaflight, le AirMode a été tantôt plus agressif, tantôt moins, puis plus stable, puis moins, et maintenant il faut contenter tout le monde en laissant le choix du style de vol. C’est dans cette optique que cette variable a été rajoutée, car elle permet, en simplifiant, de choisir entre réactivité et stabilité. Les valeurs acceptées pour cette variable vont de 0 à 100. Avec la valeur 0, vous retrouvez le comportement en vol des versions 2.3.3 et 2.3.4, mais avec un risque de saturation donnant des comportements « non voulus », voir incontrôlables ! Avec une valeur à 100, vous retrouverez le comportement en vol des versions antérieures à la 2.3.3 et de la 2.3.5.

[ASTUCE] Et si vous n’avez aucune idée de la valeur à choisir pour cette variable ? Gardez la valeur par défaut, 50, qui est un bon compromis entre vivacité et stabilité !

L’Acro+ gagne son indépendance…

La fonction “Acro PLUS” devient un mode de vol à part entière et n’est plus liée à l’AirMode (auparavant, il fallait être en AirMode pour pouvoir utiliser l’Acro PLUS). Vous pouvez donc configurer un inter sur votre radio pour l’activer et le désactiver pendant vos vols. Pratique !

De la 3D finalisée…

Pour ce qui est des vols en 3D, le code a été revu, amélioré et testé pour mieux gérer notamment la transition au changement de sens de rotation des moteurs. Ce mode de vol “3D” est maintenant “finalisé”, vous pouvez ressortir vos multi 3D… Et le simulateur par la même occasion pour entraîner vos neurones à fonctionner à l’envers eux-aussi…

Conclusion…

La liste complète des changements – (en anglais) qui peut encore évoluer dans les heures à venir – ainsi que les firmwares pour les différentes cartes se trouvent sur la page des “Releases” de Betaflight.

Faut-il passer sur cette version ? Les premiers retours sur les forums, notamment celui de RCGroups sont bons, et la (longue…) liste des correctifs et mises à jours n’y est pas pour rien, on sent que certaines fonctionnalités introduites dans les versions précédentes arrivent maintenant à maturité. La météo ne m’a pas encore permis de tester cette version en vol et j’ai du me contenter de faire des essais à l’atelier, mais les résultats sont prometteurs, même en statique, que ce soit en 3D ou sur l’AirMode, ainsi que sur les nouvelles cartes citées. Alors attendons la version définitive… Mais n’attendez pas trop longtemps non plus !

31 COMMENTAIRES

  1. Merci pour toutes ces infos, et que ça a l’air prometteur tout ça. et puis on se sent c** des fois, moi qui essayait bêtement de flashé mes nouveaux esc hier soir sur CF…..

    Franchement, je ne flasherai rien que pour avoir la simplification des profils tellement c’est gonflant de se retaper 3 fois la config!

  2. Hello,

    Super article,

    2.1.6 la plus stable? Pas pour moi. J’ai dû essayé autre chose et plus ou moins trouvé mon bonheur avec la 2.3.4
    En effet mes ESC ne communiquaient qu’une fois sur deux quand j’armais, un, deux ou trois moteurs ne répondaient pas, et jamais les mêmes… pas de petite musique ou alors elles venaient plus tard… une après l’autre. J’ai vérifié mes soudures sans succès et le problème à été résolu avec une version plus récente de bêtaflight.
    Mes moteurs sont synchrones, par contre les petites musiques sont toujours un peu décalées…
    Quelqu’un a une idée? Moteurs 1104 et ESC XM-10A…

  3. @INDY : la petite musique décalée pas gênant si tout démarre ensemble à la mise des gaz. En tout cas c’est le constat que je fais avec mes quads; sous BlHeli ont a souvent ça.
    Vérifie quand même que tes esc soient bien en v14.1 minimum.

  4. BetaFlight est une locomotive.

    CleanFlight est le premier wagon tiré par la locomotive.

    LibrePilot est un wagon intermédiaire.

    OpenPilot est l’un des derniers wagons.

    Ce qui donne au final à chacun, la possibilité de monter dans le train 😉

  5. @Indy : comme le suggère Ticamoi, vérifie la version de tes ESC (qu’ils soient bien en version 14.1 minimum, car en 14.0 il y a des soucis, et typiquement ceux que tu décris).

    Tu peux également vérifier dans la configuration de tes ESC, dans BLHeli, que l’option “PWM Input” est bien désactivée.

    Pour les petites “musiques” synchrones ou pas tout à fait, c’est pas bien grave tant que tous démarrent de manière synchrone à la mise des gaz 🙂

    @Chrys : j’aime bien cette image, surtout la conclusion 🙂

  6. Moi j’attends de pouvoir flasher mes ESCs avec le firmware simonK sous Cleanflight, j’espère que ça va vite arriver, j’ai pas envie de changer le bootloader!

  7. @Djdjm600 : il n’existe pas (encore), à ma connaissance, de simu pour le vol 3D des multi, mais n’importe quel simulateur d’hélicoptère à pas variable permettra déjà de te faire la main (par ex. : Phoenix, RealFlight…), il faut juste prévoir plus de marge lors des passages ventre / dos (le temps que les moteurs changent de sens, au contraire d’un hélico où c’est le pas des pales qui varie)

    @Elecbleu : je ne l’ai pas testé moi-même depuis un moment, mais la gestion du GPS est désactivée sur (au moins) les NAZE & CC3D (pour économiser de la mémoire). Sur les F3 par contre (la SPRacingF3 par ex.), c’est toujours actif au niveau du code, mais à confirmer si cela fonctionne ! 😉

    @Korneo : pour le SimonK, je n’ai pas la réponse, mais je n’ai rien vu passer dans ce sens non plus ces derniers temps.

  8. @KORNEO : change d’esc. Blheli est vachement plus “user friendly”.
    T’as pas envie ? trouve un prétexte ou corrompt un arbre qu’il passe devant ton drone … y aura de la casse, belle occasion de changer d’esc 🙂 🙂

  9. Sur CC3D il est dit que le PPM ne se connecte plus sur le PIN 3 mais le PIN 8, heuuuu c’est à dire, oui vous allez surement rire mais je sais pas comment faire.

    J’ai d’ailleurs flasher avec le fichier betaflight_2.4.0_CC3D_OPBL.bin ma CC3D sur OpenPilot, sur Cleanfight il à l’air de le reconnaitre, mais par contre les ESC ne bip pas du tout de la même manière au démarrage et impossible de démarrer le racer. Une idée docteur ???

  10. Arnaud:
    Sur CC3D, tu as 8 pins.
    Actuellement, le 1 est +5V
    2 est ground (ou l’ inverse, peu importe)
    3 est le signal qui va relie le receteur
    4,5, 6, 7 et 8 rien, que dalle

    Là, tu vas devoir faire sortir le signal en 8
    (tu sors consciencieusement le connecteur en 3 et tu l’ enfiches en 8)

    Epicétou

  11. @Matc : pour le GPS, il est encore actif sur certaines cartes mais pas toutes… Sur Naze32 il est désactivé au niveau du code, donc à moins de recompiler le code… A un moment, il a visiblement fallu choisir entre plusieurs fonctionnalités (faute de ressources disponibles), et ils ont choisi de laisser le GTune et d’enlever le GPS (pas sur qu’ils aient fait le meilleur choix, mais c’est une autre histoire… lol)

    @Arnaud : sans trop m’avancer, je dirais que comme ta carte ne détecte pas de signal PPM (puisqu’il est pour le moment sur le mauvais PIN), il doit passer direct en failsafe et donc il bip pour te l’indiquer.

  12. Je débute le FPV (avec peu d’expérience en vol à vue avec de petits modèles nano) et j’ai commencé à monter un ZMR250 qui vole déjà avec le strict minimum (moteurs, ESC et FC). Me reste à mettre la partie FPV (qui fonctionne hors châssis) sur laquelle j’ai un OSD à intégrer avec lequel je voudrais afficher l’altitude et la direction du pilote pour me rassurer. Après c’est aussi sympa d’avoir la vitesse et le pseudo RSSI fourni par la puce Dora pour mon RX Spektrum 🙂

    Je sais que tout ça est purement inutile pour du racing mais c’est tant la bidouille que l’immersion qui me tente.

    Si tout ça me plait, je me ferai un vrai racer plus petit et plus léger sous BF par la suite :p

  13. @Matc : merci pour ta réponse 🙂 Et surtout ne change rien à ce que tu veux faire, car c’est le plus important : prendre du plaisir dans ce que l’on fait !! Chacun fait du FPV à sa manière, il n’y a pas de bonne ou mauvaise manière, juste celle qui nous convient 😉 Mais attention, car si tu accroches… tu ne pourras plus t’en passer ensuite, tu seras prévenu lol.

  14. Merci à toi !

    Franchement y’a des chances que j’accroche, toutes ces vidéos et ces supers articles comme les tiens et tant d’autres me font déjà énormément baver 😉

  15. Merci Olivier pour ta réponse, j’ai testé en connectant le PIN 8 à la place du 3 et rien, au démarrage çà bip pas comme d’habitude (3 PIB seulement) est ce que çà peux venir du fait que je flash avec le fichier betaflight_2.4.0_CC3D_OPBL.bin sur LibrePilot en USB ?

  16. Arnaud, sans trop m’ avancer, à mon tour, je dirais que… Je sais pas.
    Je dirais juste qu’ il est enfantin de flasher sa CC3D avec un .hex, tu auras que des avantages. (pas besoin de lipo pour configurer, plus d’espace, possible flasher ses esc via CC3D, etc etc)

  17. Bonjour Arnaud,

    J’ai rencontrer le même souci de démarrage que toi et résolut en désactivent le oneShot125 sur le panneau configuration.
    Mes ESC n’étant pas compatible…

  18. Merci Fred04.7, effectivement çà devait être çà, depuis j’ai flashé ma CC3D avec le version finale de Betaflight au format HEX.
    J’ai plus qu’a faire tous les réglages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.