Cleanflight Configurator 1.2.0

8
3848

Cleanflight Configurator 1.2.0Une nouvelle version 1.2.0 de l’extension Chrome de Cleanflight – Cleanflight Configurator – est sortie il y a quelques jours. La version précédente datant de début décembre 2015, les développeurs ont pu, durant ces deux derniers mois, peaufiner l’interface, ajouter de nouvelles fonctionnalités et intégrer le support de nouvelles cartes. Pour la mise à jour, Chrome s’en chargera lui-même ! En effet, il met régulièrement à jour l’ensemble de vos extensions de manière automatique. Et si vous n’avez pas envie d’attendre, vous pouvez forcer ces mises à jour via le menu “Extensions” du navigateur.

[ASTUCE] Pour forcer les mises à jour de vos extensions Chrome, lancez votre navigateur, allez dans le menu “Paramètres”, puis “Extensions” dans le panneau de gauche, et en haut de la page de vos extensions qui s’affiche, cochez la case “Mode développeur“. A partir de ce moment-là, un nouveau bouton apparaît intitulé “Mettre à jour les extensions maintenant”, Cliquez dessus et l’ensemble de vos extensions se mettront à jour !

Au menu des nouveautés…

Cette version 1.2.0 apporte son lot de corrections de bugs, comme après chaque mise à jour, ainsi qu’un certain nombre de nouveautés. Parmi celles-ci, on peut noter le mode de mise à jour de vos cartes qui évolue, avec l’apparition d’un mode DFU (Device Firmware Upgrade) qui s’active au moment où vous appuyez sur le bouton “Flash Firmware” – Le port COM (COM12 par ex.), en haut de l’interface, est remplacé par “DFU” lorsque ce mode est actif. Par ailleurs, Cleanflight supporte maintenant le flashage des cartes de type F4.

[ASTUCE] Depuis cette version 1.2.0 (à voir si cela se produit également sur votre ordinateur), lorsque je veux flasher certaines cartes, il me faut appuyer une première fois sur le bouton “Flash Firmware” – là Cleanflight passe la carte en mode DFU – et je suis ensuite obligé d’appuyer une seconde fois sur le bouton “Flash Firmware” pour lancer effectivement la mise à jour de la carte.

F3Mini - SD slot

De nouvelles cartes sont supportées, comme la F3Mini (voir la présentation ici), et les fonctionnalités propres à celle-ci ont été ajoutées dans l’interface. De nouveaux menus font donc leur apparition, comme le “Race Transponder“, qui permet de gérer le code envoyé par les LED IR au système I-Lap. Quant à l’onglet Blackbox, il s’est vu ajouté le support des cartes SD intégrées au contrôleur de vol.

Parmi les autres nouveautés, on peut retenir l’arrivée du support de la télémétrie LTM (“Light-Telemetry”, voir la documentation de Cleanflight sur le sujet), et des possibilités supplémentaires de réglages en vol, notamment pour les paramètres LEVEL PLEVEL I et LEVEL D (qui permettent d’ajuster le taux de stabilisation du mode ANGLE et HORIZON). D’autres petits ajouts, qui simplifieront la configuration, apparaissent, comme la lecture “en live” du voltage et du courant qui deviennent visibles directement dans le bloc où ces deux fonctions se paramètrent.

Un peu plus d’interface graphique et un peu moins de CLI…

Un changement qui plaira sans doute à beaucoup, c’est la possibilité de configurer certaines variables dans l’interface graphique, sans avoir à aller dans le CLI comme auparavant, notamment le “RC Deadband”, le “Yaw Deadband”, les paramètres 3D (3D Deadband Low / 3D Deadband High / 3D Neutral / 3D Deadband Throttle) et l’alignement des GYRO, ACCEL et MAG de la carte via une liste déroulante.

Cleanflight - Failsafe GUI
Onglet “Failsafe”

Le failsafe a évolué dans la version 1.12 de Cleanflight (actuellement en version “RC2”, donc non finalisée). Auparavant, la majeure partie de la configuration du failsafe se faisait dans le CLI. Maintenant, l’ensemble peut se faire à travers l’interface graphique, dans l’onglet “Failsafe” dédié. On y trouve aussi bien la configuration du comportement de chacune des voies, que les différentes phases (“Stage”) du failsafe et leurs options, ainsi que le choix du comportement de votre machine lors de l’activation du “Stage 2”. Choix qui, en simplifiant, se traduit par “je tombe” (Drop) ou “j’atterris” (Land). Plus visuelle et donc plus compréhensible, cette nouvelle configuration du failsafe impliquera par contre de bien vérifier son comportement lorsque vous passerez sur cette version de firmware Cleanflight !

[INFO] Ces deux scénarios “Drop” et “Land” du failsafe se retrouvent également dans le CLI, à travers une nouvelle variable : “failsafe_procedure“.

Comment profiter de ces nouveautés ?

Cleanflight - API 1.16.0Pour pouvoir profiter de l’ensemble de ces nouveautés, il faut que le firmware de votre carte supporte l’API 1.16.0. Plus concrètement, Cleanflight 1.12.0-RC2 supporte cette version d’API. Quant à Betaflight 2.3.5, dernière version en date au moment où j’écris ces lignes, il ne la supporte pas encore, et ne peut donc pas profiter de ces évolutions dans l’interface.

[INFO] La version 1.2.0 de Cleanflight-Configurator reste, pour autant, compatible avec les versions précédentes des firmwares, que ce soient ceux de Cleanflight ou de Betaflight. Les nouveautés de l’interface seront simplement masquées tant que le firmware de la carte n’aura pas été mis à jour.

 

Les nouveautés de l’interface en images…

Cleanflight - VBAT GUI
Battery Voltage
Cleanflight - Deadband GUI
RC Deadband
Cleanflight - LTM
Telemetry LTM
Cleanflight - SD Card
Blackbox – SD Card (F3Mini)
Cleanflight - Race Transponder
Race Transponder (F3Mini)
Cleanflight - Gyro GUI
Sensor Alignment
Cleanflight - 3D
Paramètres 3D
Cleanflight - Adjustments
Réglages en vol : LEVEL P/I/D

 

 

8 COMMENTAIRES

  1. Que toutes les fonctions (ou au moins celles couramment utilisées) soient accessibles or CLI est une bonne chose !!!
    Car pour tous ceux ne se tenant pas au fait des news ou autre ça peut les aider.

    @giacomaggi pourtant le CLI c’est super pratique !!! En particulier pour copier/coller ses dumps mais pas que 😉

  2. @Beach : pour te donner une idée des variables de ta config, tu peux taper la commande “dump” dans le CLI, cela affichera toute ta configuration. Ensuite, pour les commandes que tu peux passer dans ce CLI, les plus utilisées sont : “dump”, “status”, “save”, “get” et “set”, et pour les autres, tu peux aller voir dans la documentation de Cleanflight, ici : https://github.com/cleanflight/cleanflight/blob/master/docs/Cli.md#cli-command-reference

  3. BetaFlight 2.4.0 vient tout juste de sortir avec, parmi les longues nouveautés ajoutées ceci : “Use Cleanflight Configurator 1.2 (recommended)”.

    @Olivier : on peut donc comprendre que cette version de Firmware semble jouer la carte de la compatibilité avec CleanFlight Configurator 1.2 et ses nouveautés “graphiques”.

    Moi qui vient juste de passer un 210 et un 250 sous la 2.3.4…. ça va trop vite (arf…) 🙂

  4. @Chrys : En effet, la 2.4.0 est en chemin, mais encore en “RC” à la minute où j’écris – je me méfie, ca va tellement vite 🙂 – et Boris B. intègre les nouveautés du GUI 1.2.0 dans Betaflight au fur et à mesure des RC (un ex. : le “nouveau” failsafe n’y était pas hier, et a été intégré ce matin). C’est une bonne chose !

    A suivre donc (cette version est prometteuse), mais en restant prudent et patient 😉

  5. @Olivier : on est d’accord 😉 Toujours attendre la version stable qui doit suivre….

    En fait, ça va vite, trop vite…

    …mais en même temps, ça nous incite à mieux appréhender les possibilités offertes par ces nouveautés. Ce qui nous permet de découvrir encore d’autres aspects sur nos quads.

    Après, on a toute de même encore le choix d’activer ou désactiver telles ou telles options mais le fait de pouvoir les tester si on en a envie reste assez jubilatoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.