Erika et le drone

44
1717

erika1Pendant l’émission Touche pas à mon prime animée par Cyril Hanouna, sur la chaine D8, la chroniqueuse Erika Moulet devait relever un défi, celui de se montrer entièrement nue à l’écran.

Défi relevé !

L’astuce a consisté à cacher la jeune fille derrière un drone, un Phantom de DJI habillé (lui !) par des caches et un panneau de carton. La prestation, très réussie il faut le dire, a été menée par Skydrone. Une idée inspirée par cette publicité de la marque japonaise Buyma, dont nous avions parlé ici. La question qu’on se pose : la caméra du Phantom filmait-elle ? Oui, c’était bien la minute people et un brin raccoleuse de Helicomicro !

44 COMMENTAIRES

  1. La pauvre Erika est tombée bien bas. Il fut un temps ou elle n avait pas à montrer ses boobs pr passer à la télé

  2. Tiens, une pitrerie pour être poli pour laquelle on a refusé de produire un devis, tant une telle mise en scène semblait (pour reprendre les arguments du mail de refus) dans la droite ligne de tout le battage opportuniste, perpétuel et inutile autour de la filière drone, qui n’est pas sain pour l’avenir de nos métiers et alimente un effet “miroir aux alouettes” qui laisse croire au plus grand nombre que l’on peut faire n’importe quoi avec ces aéronefs.

    Je précise qu’initialement, la demande était pour le faire en direct (sic), nous avions donc ajouté qu’il était inenvisageable que cela puisse se faire en sécurité dans les conditions du direct qui plus est avec un public à proximité et dans un studio par définition bourré d’interférences dangereuses pour le contrôle du drone.

    On dirait qu’ils ont trouvé de quoi le faire quand même !

    Notons qu’ils ont tout de même renoncé au direct sur le plateau, la séquence étant visiblement enregistrée à l’écart et heureusement, même si ça reste pas très glorieux. Cela dit, c’est bien dans le ton de cette pauvre émission et je rejoins totalement les 2 premiers commentaires !

    La seule victime aura finalement été la chroniqueuse qui ne sera peut-être pas très fière de se revoir dans quelques années…

    Le problème, c’est que ce type d’images sans qualificatif va donner des idées à d’autres. Il n’y a d’ailleurs aucun avertissement sur la dangerosité, de ne pas reproduire, etc. Faire voler un multirotors à proximité de personnes sans protections, même si on comprend qu’ici il y a quand même quelques mètres (mais les gamins risquent de ne pas le voir de la même manière), en direct à une heure de grande écoute, c’est tout simplement… Je vous laisse trouver le qualificatif qui vous convient, surtout quand on connait le public qui regarde cette bouffonnerie.

    Et voilà le résultat quand ça se passe pas comme prévu : https://www.helicomicro.com/danger-multirotors/

    Décidément, on n’est pas sortis de l’auberge et je pensais sincèrement qu’ils ne trouveraient personne pour accepter ça 🙁

    Et tout cas, c’est sans regret pour les 3 sous qu’il y avait à prendre… Amplement compensés par un peu d’amour propre.

  3. C’est vrai, c’est inadmissible et dangereux sur un plateau. D’ailleurs, ils auraient dû activer le failsafe de l’appareil…

  4. Donc télévision + plagiat + nu + drone + vol inconscient = on aura tout vu, la télévision française est tombé bien bas et je ne félicite pas l’opérateur du drone qui contribue ainsi à véhiculer une image désastreuse de notre outil…

    Un sans faute!

  5. @ AEROFILMS : En même temps, si toute l’équipe à le même niveau de spiritualité qu’Anne Ounna, alors le problème de dangerosité pour le public ne doit pas être le facteur premier dans ce type de prise décision. Mais en même temps ça me parait peu probable qu’une telle concentration de dégénérés puisse exister dans de telle proportions dans un groupe d’individus Lambda.

    La proportion des phénomènes dotés du même type de mollusque cérébral qu’A nous, na ! dans une société Lambda doit avoisiner les 1/1000, tant le niveau de crétinité est élevé chez ce sujet.

    Je veux pas cracher sur Skydrone, faut bien manger, mais je trouve admirable que vous ayez refusé cette offre, c’est tout a votre honneur.

    En dehors de ce show pitoyable et racoleur, j’ai eu le malheur de tomber sur son émission de m.. eu pardon, de réjection fécale sur D8 ou je ne sais quelle chaine dont la grandeur spirituelle ne dépasse pas la taille d’une molécule de Kronenbourg. Je suis resté littéralement atterré par le spectacle déplorable et dénué de quelque forme d’intelligence et d’humour que ce soit (A mon grand damne, il m’est toujours indispensable de pouvoir ajouter une couche de finesse et d’intelligence à l’humour pour que celui-ci fasse son effet). Je me suis posé la question, un instant, sur le fait que suffisamment de pourcentage de population fournisse l’Audimat nécessaire au maintien d’une telle aberration télévisuelle. Et j’en suis arrivé, comme depuis maintes fois maintenant, au triste constat d’une irrémédiable et implacable réalité : Les gens sont vraiment des cons…

    De la bouffe pour chien à manger pour les moutons…. On ne se sortira décidément jamais de ce problème de farines animales.

  6. La même scène passée la nuit sur une émission louche type Tracks sur ARTE et on aurait appelé cela de l’art !

  7. Le sujet me semble intéressant et complexe, au-delà de l’effeuillage d’une journaliste…

    Lorsque ce principe de drone cache-sexe est utilisé avec une musique classique et un ballet, pas de critiques. Mais dans une émission (certes passablement crétine) à grand public, elles pleuvent. Pourtant l’usage est le même, les moyens employés aussi, les conditions sont même moins compliquées puisqu’il n’y a qu’une machine en l’air.

    Vient la question de l’avertissement. Si on va dans ce sens, on va se retrouver avec des bandeaux illisibles qui défilent à toute vitesse indiquant tout ce qu’il ne faut pas faire, ou une voix qui débite les mêmes recommandations à toute vitesse. Pour un message qui ne sera pas du tout assimilé, voire tourné en dérision – je pense aux 5 fruits et légumes, au sel et au sucre qui nous sont répétés dans des pubs… McDo. Est-ce qu’il faudra aussi mettre ces warnings sur les images des reportages TV, en indiquant qu’elles ont été tournées par des professionnels, à 30 mètres du public et avec les autorisations requises ?

    Quelle est la solution ? Interdire les drones dans les émissions de Hanouna ? Ne les autoriser que sur les documentaires de France 5 ? Interdire les prestations de drones potentiellement dangereuses ? Et pour juger de ça, faire appel au bon sens puisqu’en l’absence de public, en intérieur, il n’y a pas de réglementation qui s’applique…

    J’ai bien peur qu’il faille se faire à l’idée : les drones vont être utilisés de plus en plus comme des outils de marketing, de buzz, Amazon a montré la voie… Il va falloir s’adapter, d’une manière ou d’une autre, le rouleau compresseur est en marche !

  8. Alors Fred, je ne partage pas ton point de vue du tout.

    Pour ma part, le drone cache sexe avec une musique classique et un ballet, c’est tout aussi inutile et stupide, et je ne voit pas en quoi l’utilisation du drone apporte quoi que ce soit. L’art est dans le ballet, certainement pas dans le fait d’utiliser un morceau de plastique avec des hélices pour cacher un minou, il suffisait de mettre un slip, ou d’utiliser un éclairage suggestif comme dans les cabarets parisiens, ou toute autre solution.

    C’est moins critiqué parce que c’est moins vu et que tout le monde s’en fout.

    Le problème des émissions comme celle d’Hanouna, c’est qu’elles sont diffusées à des heures de grande écoute et suivies par un public en adéquation…

    Et là, l’exemple véhiculé n’est clairement pas le bon. Pas besoin de bandeau avec les fruits et légumes, l’animateur Hanouna a une certaine “orra” sur son public et il lui aurait suffit d’expliquer vite fait que c’est fait par des “professionnels”, que c’est tourné en sécurité sur un plateau dédié et qu’il ne faut pas s’amuser à ça chez soi. Tout simplement, ça lui prenait 15 secondes.

    Mais à la limite que des émissions débiles fassent n’importe quoi c’est une chose, ce qu’on ne veut pas, c’est être complices de ce genre de choses. Ce n’est pas compliqué de refuser et la pression économique est un mauvais argument.

    C’est à force de faire et d’accepter tout et n’importe quoi, souvent d’ailleurs à des prix qui ne sont pas économiquement viables, que toute une profession est tirée vers le bas. Amazon et consorts montrent la voie, mais ce n’est pas une raison pour la suivre.

    Ce genre d’images nous dessert tous et ce n’est pas un problème de réglementation. Si l’animatrice s’était fait taillader le corps en cas de pépin, elle n’aurait pu s’en prendre qu’à elle même d’avoir accepté de faire ce truc.

    Le souci, c’est l’image que ça véhicule et j’étais persuadé que personne n’accepterait d’aller se ridiculiser de la sorte.

    Mais visiblement, c’est prêcher dans le désert, donc je m’arrête là, je regrette juste franchement ce sabotage pour la filière drone civil.

  9. Vous êtes tous mal réveillés ou quoi ? Vos réactions sont navrantes. On parle d’un divertissement, divertissement ! Si ça ne vous évoque aucun sentiment sympathique, n’en parlez pas alors. Qui ça dérange sérieusement, c’est une pitrerie, c’est vous même qui le dites. C’est comme si dans “Le plus grand cabaret du monde” on avait présenté un numéro de tireur à l’arc avec cible humaine et que tout le monde le lendemain s’offusquait du risque pris et de la tentation que cela peut engendrer sur les plus sensibles et les plus jeunes de reproduire le show à la maison. Quand j’entends parler d’un avertissement aussi, ça me taraude sévère aussi !!! Avertissons de tous les dangers de la vie dans ce cas, on en finira jamais alors… Vous vous marrez quand vous vous brulez, c’est pas possible ! Jetez votre fiel ailleurs les pros, allez voler dans les champs comme tout le monde ! Vous nous emm****z !!!!!!!!!!!!! Merci, fallait que ça sorte depuis longtemps lol. (refuser un billet lol, ça aussi quelle manque d’humilité !)

  10. Exacte trop dangereux ! Je pense qu’il n’ont pas eu conscience que l’appareil aurait pu partir et faire des dégâts, après…
    @ Aerofilms —> C’est du jugement de valeur :

    “surtout quand on connait le public qui regarde cette bouffonnerie”
    Le public en question qui a regardé (j’en fait parti) s’est bien diverti lors de cette soirée. A bien rigolé et vous dit biiip, intellectuel de mes biip !

  11. Sincèrement, je vous trouve tous un peu trop moralisateurs. Même si je comprend vos arguments Tout activité engendre des risques. Et il faut bien évidemment faire de son mieux pour ne pas courir à la catastrophe ( je fais référence au lien vers la photo de ce pauvre petit qui a perdu un oeil). Les protections d hélice sont très efficaces. Ce serait une mesure de bon sens de les recommander systématiquement.

    Mais bon remettons les choses à leur place, la violence routière fait bien plus de victimes en France que les drones…

    Je trouve personnellement que cette effeuillage à l’abri d’un drone pas une si mauvaise publicité que ça pour le drone. En tout cas, ça change un peu de l’image d’engin intrusif et dangereux qui lui colle à la peau… Est ce que le public est conscient que la vidéo surveillance est partout dans l’espace public.. ce ne sont pas quelques Go pro qui vont compromettre votre vie privée, il faut arrêter la parano ambiante..

    Je suis photographe et je me souviens que l’accident de Lady Di avait transformé dans l’imaginaire populaire tous les photographes en paparazzi. Puis on est passé à autre chose…

    Mais bon c’est mon avis…

  12. … tiens, l’effet de meute opère semble-t-il! Quand on dit qu’on n’est pas sortis de l’auberge!

  13. Alors pour ma défense, hormis un évocation du risque éventuel si la prestation avait été tournée en public, ce qui n’a visiblement pas été le cas, je n’ai fait que cracher au visage d’un des personnages les plus nullissimes du paysage audiovisuel Français actuel.

    On peut me reprocher d’être complètement HS, et d’avoir félicité AeroFilms de ne pas s’être fourvoyé dans le fait de réaliser une prestation pour un client aussi peu glorieux. Je ne l’aurais probablement pas fait dans leur situation, voyant plus le cachet que le principe. C’est en sens que je souligne ce courage la.

    J’aurais bien une proposition, Fred, mais je risque de me faire affubler d’une image de fasciste (ce que nous sommes tous un peu à certains moments) : C’est tout simplement Hann Houna que je me verrais bien interdire. Mais je n’oublie pas non plus les principes fondamentaux de notre démocratie (qui est en fait une oligarchie), dont l’un des plus important : La liberté ! (qui n’en est en fait qu’un simulacre, même si nous n’avons pas spécialement à nous plaindre, nous ne sommes pas en Syrie, en Turquie, en Russie ou en Corée du Nord, etc etc..).

    C’est aussi au nom de ce principe que je rappellerais au souvenir de Baltazaerre que la liberté concerne évidemment celle de s’exprimer. Et pas forcément pour dire “qu’on aime !”. Je ne crois pas, que je sache, qu’il soit plus honteux d’exprimer sa pensée concernant ce que l’on aime pas plutôt qu’uniquement ce que l’on aime.

    Allez, j’arrête le HS, aimez vous les uns les autres (si possible…), et surtout, n’oubliez pas de ne pas fermer vos gu..les !

  14. Pour une fois qu’une mise en avant de l’éfficacité d’un drone à la télé dans une émission populaire de très grosse audience en prime time basée sur de l’humour potache…On ne pouvait pas espérer mieux pour de la promo archi positive sur cet engin si contreversé de nos jours tout de même.

    Et là, tout le monde râle !!!

    Moi, j’applaudis des deux mains : Une vrai(e) Performance (certes pas aussi original que cela d’accord…) très bien éxécutée de la part des techniciens du drone et ceux de D8.

    Quand à Erika Moulet, c’est un beau Buzz de sa part pour éxécuter un strip tease intégral en toute légalité devant des millions de téléspectateurs…Fallait Oser !

    Ah! Oui, ça m’étonnerait pas qu’il y ait une version “off” avec une Mobius bien cachée dans l’engin volant ??? Avec un tel carénage…Sacré Coquin ce HANOUNA…

  15. mon seul regret dans cette histoire est la fiabilité sans faille
    du Phantom 3, une panne en vol nous aurais permis de découvrir
    la superbe plastique d’Erika Moulet! 😉

  16. Un simple filet entre l’engin et la stripteaseuse et le spectacle aurait été parfait.

    @planchon tv : Il y a surement une version “off” on voit clairement la caméra du phamtom3

  17. Pas de public donc rien de bien dramatique, j’aurais simplement mis les protections d’hélices pour montrer que tout a été fait au mieux. En revanche, j’en ai fait l’expérience en refusant un travail de ce genre : accrocher quoique ce soit à un multi homologué lui fait perdre son homologation et donc toute couverture en cas de pépin. Sauf à le ré-homologuer pour cette tâche précise mais je doute que cela aie été fait dans le cas présent…

  18. @AEROCAMPRO : Je ne comprends absolument pas votre réaction, c’est vous qui sabotez la filière du drone avec votre pseudo rappel des règles de sécurité. Après tout c’est dans votre intérêt de toujours avoir une règlementation plus complexe pour empêcher les amateurs de vous piquer votre chiffre d’affaire.

    Sérieusement où est le danger ? On parle d’un appareil prévu pour être stable en stationnaire, qui n’est surement pas piloté par le premier venu. La séquence a été répétée pendant plusieurs heures. On voit une bonne distance entre Erika et le drone, en cas de problème elle a largement la place pour se déplacer.

  19. @ Bertrand AIRbuzz : Excellente remarque !
    Cela dit, dans ce cas particulier il me semble que peu importe, l’homologation ne valant que pour l’extérieur ou l’intérieur avec public, puisque la réglementation des Activités Particulières ne s’applique pas en indoor ?

  20. @AEROCAMPRO : l’effet de meute ?? cette condescendance j’te jure. La réglementation de plus en plus restrictive (j’espère que non et qu’on va s’arrêter là), c’est elle qui vous laisse dans l’auberge et pas ce genre de non événement … et encore moins la meute qui ne partage pas votre point de vue.

  21. Exact Fred 😉 La question reste quand même à poser à l’assureur je pense, puisqu’il assure un matériel précisément défini.

  22. @ Bertrand AIRbuzz : Une question que je me pose (puisque je n’y suis pas confronté) : l’assureur te demande-t-il une conformité à la réglementation ?

  23. @Fred : Le mien d’assureur m’a demandé l’attestation de dépôt de MAP pour les drones qu’il assure, donc oui ils se basent sur la réglementation. Et ils font bien vu comme il faut être carré pour la respecter, c’est un gage de sérieux.

  24. Moi j’ai adoré cette séquence. J’ai trouvé cela original et gonflé.
    Bravo Skydrone pour la performance.

    J’aime bien TPMP.
    Cyril m’énerve un peu des fois mais dans l’ensemble c’est un bon divertissement populaire.

    Traitez moi de beauf si vous voulez, j’en suis ravi si cela vous soulage ;).

    Faut lâchez du lest de temps en temps dans la vie.
    Le rire potache ça fait du bien aussi.

  25. +1 à Baltazaere, ne pas aimer Hannouna et le dire c’est une chose, l’insulter lui, son emission et son public c’est fort!
    Y’a plein de chose qui passe à la télé qu’il ne faut pas reproduire, de là à s’emballer de la sorte… keep cool ou déménagez en Corée du Nord, vous aurez une seule chaîne à regarder avec un Cyril Ping irréprochable!

  26. On peut très bien changer la charge utile d’une machine ayant obtenu une “autorisation particulière” (la DGAC “autorise” mais n’homologue pas) à condition de ne pas changer les données techniques de l’aéronef “porteur” de cette charge utile à condition de ne pas dépasser sa capacité d’emport déterminée par la masse maximum au décollage autorisée pour une activité particulière concernée.
    On peut donc très bien changer la caméra et la tête stabilisée à condition que la masse reste dans la limite autorisée de la catégorie mais on ne peut par contre pas sortir de l’activité particulière pour laquelle l’aéronef a été autorisé (OBS pour de la prise de vue par exemple) et faire du transport de saucisses, même si c’est possible sans dépasser la masse maximum au décollage.

    La “législation toujours plus restrictive” répond justement à des comportements à risques. Le législateur se protège en répondant (assez mal et sans discernement) à un risque qu’il a identifié. Tous les comportements à risque ont une incidence directe sur la règlementation qui peut aller en se durcissant si les comportements à risque augmentent, c’est imparable. Et lorsque l’Europe avec AESA et la planète avec JARUS auront mis leur nez là-dedans il ne vous restera que les yeux pour pleurer, vous pouvez me croire sur parole pour avoir pas mal étudié les documents préparatoires mis à disposition par ces deux organismes.

    Pour ce qui est de la “promo positive sur les drones”, excusez moi de penser que c’est en fait tout l’inverse et qu’il y a eu dans l’histoire du drone des manifestations autrement plus représentatives et positives comme par exemple la couverture des JO en 2014 avec des drones pour ne parler que de nous au risque de paraitre prétentieux, mais c’est comme ça, on ne peut pas changer l’histoire. A mon humble avis, en plus de reléguer l’outil au rang de gadget pour une émission qu’on aime ou qu’on n’aime pas, c’est en plus promouvoir, à une heure de grande écoute, une utilisation très dangereuse de celui-ci car trop peu nombreux sont ceux qui ont la moindre idée du type de dégâts que ce genre de machine peut occasionner à une jolie peau toute douce : (âmes sensibles s’abstenir!) : http://www.rcgroups.com/forums/showthread.php?t=1144377&page=6

    Sur ce, bonne soirée et bons vols, toujours à bonne distance du public qui n’a rien demandé à personne et qui n’a pas forcément envie de finir en steack haché…

  27. Le buzz était affriolant mais point barre !
    Sécurité avant tout !!
    Et surtout, comment cautionner une telle bouze médiatique et un animateur qui n’a de talent, que son miroir.
    Bravo à Aerofilms d’avoir refusé. Mai était il nécessaire de rappeler que vous êtres de vrais pros et…. Passionnés 😉
    Merci à tous pour vos commentaires qui me réconforte dans mes idées et surtout dans dans la droite ligne de notre passion commune.
    Bon vol ! Loin des studios… 🙂

  28. … et je reste persuadé que si la jolie jeune fille avait eu connaissance des blessures qu’elle risquait (photos à l’appui) en cas de problème technique, elle n’aurait JAMAIS accepté de faire ça.

  29. C’est bon, faut arrêter le délire. Je me suis déjà pris l’hélice de mon Phantom sur le bras c’est vrai j’avais un coupe vent, mais j’ai toujours mon bras..

  30. bien entendu, avec un coupe-vent…

    Pour avoir été beta-testeur sur beaucoup de cartes de vol à une époque où elles étaient tout sauf fiables et avaient la fâcheuse tendance à faire un peu n’importe quoi par moments, j’ai laissé pas mal de chair et de sang sur les hélices et peux affirmer qu’un Phantom peut faire BEAUCOUP de dégâts contrairement aux idées reçues, il suffit de mettre les doigts dans les hélices pour s’en convaincre!

    Donc c’est pas compliqué, il suffit de faire le test sans coupe-vent et de revenir poster les photos ici après 😉

  31. Faut péter un coup les gars, oui y’a des lois super strictes, oui y’a des règles de sécurité à respecter, oui il faut pas faire n’importe quoi mais là, vous crachez dans votre propre soupe et c’est à force de pointer du doigt les moindres petits détails qu’au final on aura plus le droit de voler nul part, c’est pas à cause d’Hanouna qui a voulu faire un happening plutot sympatique.

    Perso, j’ai toutes les autorisations pour voler en S1-S2-S3 mais chaque fois que je pars voler, chaque fois que je sors mon drone de son sac, que je l’allume pour décoller, j’ai l’impression qu’il va y avoir qqn qui va venir me saouler car il pense que je suis là pour l’espionner (et je suis sur que ca vous est tous arrivé). Chaque fois que je partage une image, une video sur internet, j’ai l’impression qu’il va y avoir qqn qui va chercher le petit cm qui dépasse de la limite autorisée (et je suis sur que ces mêmes personnes l’ont déjà dépassée) pour aller cracher sur ce qu’on fait plutot que d’essayer d’apprecier.

    Donc bravo à ceux qui ont fait ça.

  32. 0_o

    fait en studio avec une machine en quasi stationnaire, et certain pro qui hurle au pilotage criminel !!!!

    moi ce qui me fait hurler c’est toutes ces mission pro en S3 avec des machine de moins de 8 kg qui peuvent survoler des zone urbaines sans a avoir prouver une seule fois que le pilote sais piloter !???

    parachute ? plan de vol préparé ? arrêtez la ! même en captif un drone est potentiellement bien plus dangereux que cet engin a 1,50 m de hauteur en studio.

  33. T’est gentil pablo, aucun pro hurle au pilotage criminel, en tout cas pas nous.

    J’ai dit qu’on avait refusé de faire un devis pour cette pitrerie parce qu’on a été initialement consultés, en expliquant pourquoi.

    Ensuite, j’ai expliqué qu’on les avait informé sur le fait que faire ça en direct avec le public était une très mauvais idée, car la demande initiale était de le faire en direct sur le plateau. Visiblement, ils ont écouté et heureusement !

    Et on conclut en disant que c’est un mauvais exemple que des petits jeunes tenteront de reproduire, il y a déjà suffisamment de conneries qui sont faites avec ces drones (“pros” et amateurs confondus) et ce n’est en aucun cas une bonne publicité pour la filière.

    Et à force de faire n’importe quoi n’importe où n’importe comment (et je ne parle pas spécifiquement de cette émission), un jour il sera interdit de voler avec des restrictions telles que vous vous souviendrez avec nostalgie de cette époque.

    Fin du débat et dernière intervention de ma part.

  34. Tout le personnel de tournage, obligatoirement placé derrière le P3 par devoir contractuel, ne devait espérer qu’une chose, un atterrissage immédiat ! Cela étant pour épargner la danseuse et sa frimousse, d’autres artifices, tel un ballon gonflé à l’hélium et télé piloté aurait tout aussi bien fait l’affaire, voire un gorille et ses larges épaules. Cela étant, devant une telle scène de nu, le primate en question aurait été plus dangereux que le quad et ses hélices, pour la parieuse surtout…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.