Parrot Bebop 2, le test

66
52048

Les vidéos, le moins bon

Vidéo 1080p avec un mouvement rapide
Vidéo 1080p avec un mouvement rapide

Comme pour les photos, l’image manque de netteté. Là encore, la comparaison avec une Gopro est inévitable, et le résultat du duel n’est pas en faveur du Bebop 2. Il manque la netteté et le piqué qui caractérisent les caméras de Gopro… et mêmes la plupart de leurs concurrentes. Les meilleurs résultats sont obtenus avec une belle lumière en plein soleil, avec un peu de hauteur pour que le décor bouge doucement. Lorsque la lumière et faible ou manque de contraste, l’image se dégrade. Même punition lorsque le décor file trop vite, trop près du sol par exemple. Au final, nous avons été déçus par la qualité des vidéos, qui n’est pas à la hauteur de la stabilisation de l’image étonnante ni de l’excellent comportement en vol du Bebop 2 ! Certains bêta-testeurs nous ont affirmés que la caméra perdait en netteté avec le froid. Difficile à vérifier puisque tous nos vols (sauf en intérieur) ont été effectués avec une température entre 6 et 12°. Peut-on se satisfaire des vidéos produites par le Bebop 2 ? Oui si vous n’êtes pas très regardant sur la netteté et le piqué. Ou si vous visionnez vos films sur un petit écran. Dans le cas contraire, vous serez déçu. Ci-dessous figurent deux captures extraites de vidéos du Bebop 2 et du Phantom 3 Standard de DJI, en stationnaire…

Capture vidéo 1080p Bebop 2
Capture d’une vidéo 1080p sur Bebop 2
Capture d'une vidéo 1080p sur Phantom 3 Standard
Capture d’une vidéo 1080p sur Phantom 3 Standard

Le contrôle de la caméra

A trop forcer l'angle de la caméra, l'image est perturbée
A trop forcer l’angle de la caméra, l’image est perturbée

La caméra du Bebop 2 filme en pointant légèrement vers le bas, de 30° environ. Il est possible de modifier la direction dans laquelle elle pointe à tout moment pendant le vol, comme avec une nacelle stabilisée en brushless. Soit en faisant glisser deux doigts sur l’écran du smartphone ou de la tablette, soit avec les mini joysticks du Skycontroller. Une double tape à deux doigts sur l’écran recentre la caméra. Il s’agit de manœuvres virtuelles, puisque la caméra ne bouge pas d’un millimètre. Comme sur le Bebop 1, le logiciel de la caméra coupe une partie de l’image pour n’en conserver que celle qui est demandée par le pilote. Le principe fonctionne bien, mais il faut savoir que les bords de l’image sont de qualité moindre (parce que beaucoup plus déformés sur l’image fish-eye), avec l’apparition d’une pixellisation disgracieuse. Il est possible de pointer virtuellement la caméra vers le sol, elle filme même un peu en arrière (à cause de l’inclinaison de 30° de son objectif). Mais le bas de l’image est alors très flou et déformé. En poussant trop loin vers le haut, on voit apparaitre les hélices. En poussant trop loin vers le bas, on voit apparaitre des taches noires sur les côtés, qui correspondent aux limites de l’image fish-eye. En conclusion : le pointage de la caméra fonctionne, et fonctionne même plutôt bien, mais il faut rester raisonnable dans l’angle demandé sous peine de dégrader sérieusement la qualité de l’image.

Mémoire des vols

IMG_1608Le Bebop 2 mémorise tous les vols… y compris les allumages sans décollage ! Sympa. Sachez-le : par défaut, ces données sont partagées sur la « Drone Academy », un service de type Cloud qui stocke les informations. Ce qui cela signifie ? Que tout le monde peut visualiser les données de vos vols : endroits (sur une carte !), coordonnées GPS précises, durée, utilisation de la batterie, altitude et vitesse… Il suffit de parcourir la carte en pointant sur Paris pour découvrir un nombre absolument impressionnant de vols pratiqués, à l’évidence, de manière illégale. Mesdames et messieurs de la DGAC, servez-vous ! Partager, c’est sympa, mais pas toujours. Il est possible de rendre les vols privés, sans partage d’informations. Dans le Profil, touchez l’icône des réglages, puis « Edition », et faites glisser les écrans jusqu’à l’avant-dernier. IMG_1610Choisissez « Privé »… sans oublier de toucher « Enregistrer » sans quoi la modification n’est pas validée. L’outil « Mes pilotages », dans Freeflight 3, permet de visualiser chacun de vos vols (y compris les privés) avec une indication du parcours GPS sur une carte et des graphiques récapitulant la hauteur, la batterie et la vitesse. La fonction « Envoi du pilotage » permet d’envoyer un mail avec, en pièce jointe, les données du vol. Cela permet de les exploiter, comme avec exemple avec l’aide de ce tutorial.

Img_1618 IMG_1619 IMG_1620

Les points de détail

Dsc_0051-600La stabilisation permet de faire tourner le Bebop 2 doucement (à la main) sans que l’image ne bouge. Elle fonctionne aussi pendant un tonneau, malgré léger saut dans la vidéo. L’image lâche, en revanche, pendant un looping. Il est possible de lancer l’enregistrement vidéo avant de décoller mais il s’interrompt automatiquement lorsqu’on atterrit… avant d’avoir atterri ! Les vidéos ne montrent donc pas les vols dans leur intégralité, il manque la dernière seconde… et c’est un peu frustrant. Nous avons essayé la version Windows du logiciel sur un mobile Nokia Lumia. Sans résultat et pour cause, il est indiqué que cela ne fonctionne pas sur le store de Microsoft. On y apprend aussi que la version Windows ne fonctionne pas avec le Skycontroller (ce que nous n’avons pas pu vérifier).

Les points de détail (suite)

DSC_0138a-600Attention à l’effet de sol avec le Bebop 2 : l’appareil y est très sensible. L’effet de sol, c’est la turbulence créée par la faible distance entre les hélices et le sol. Si vous décollez depuis le sol, en intérieur, puis vous avancez jusqu’à survoler le dossier d’un canapé à quelques centimètre. Le souffle d’air risque de déséquilibrer le Bebop 2. Le contrôleur de vol tente de compenser automatiquement, et l’appareil part dans une danse qui s’amplifie jusqu’au crash. C’est à vous, donc, de veiller à ne pas survoler des objets trop proches. Où sont passées les protections d’hélices qui étaient livrées avec le Bebop 1 ? Elles sont absentes de la boîte du Bebop 2. Parrot assure qu’elles seront disponibles sous forme d’accessoires. Notez que les protections du Bebop 1 ne sont pas compatibles avec le Bebop 2.

Les points de détail (suite encore)

Des mises à jour régulières sont le signe que le constructeur fait évoluer son produit. Sur le Bebop 2, elles sont particulièrement faciles à installer. Freeflight 3 vous prévient lorsqu’il y en a de dispo. Il faut parfois jongler avec un point d’accès wifi pour les télécharger, puis revenir sur le wifi du Bebop pour les installer, mais rien de difficile. La procédure permet aussi de mettre à jour le Skycontroller. IMG_1557Notez que le logiciel dans le Skycontroller n’est pas le même que celui de votre smartphone ou de votre tablette. L’interface que vous voyez sur un écran externe ou des lunettes connectées en HDMI n’est pas exactement celle que vous voyez sur votre smartphone. Rien de bien gênant, mais cela surprend quand on envisage de voler en immersion. La LED à l’arrière est rouge fixe au sol, puis clignote lentement une fois le Bebop 2 en l’air. Dommage que ce clignotement en soit pas beaucoup plus rapide, il permettrait de distinguer l’appareil à distance plus facilement. A vrai dire, la diode clignote rapidement… mais c’est uniquement lorsque la batterie est presque vide.

Les points de détail (suite toujours)

IMG_1556Le Bebop 2 est-il en mesure de voler de manière automatique, sans le piloter ? Oui si vous le laissez se débrouiller en stationnaire. Mais si vous envisagez des fonctions comme les dronies, les vols circulaires autour d’une cible, les itinéraires préprogrammés ou une fonction Follow me… rien n’est prévu dans Freeflight 3. Il est possible d’acheter (sous la forme d’une dépense de 20 € en in-app) la fonction Flight Plan. Elle permet de programmer des itinéraires de vol et de prises de vues, sur un plan et en tant que scénario. Sympa, mais c’est la seule fonction ! Pour se prendre soi-même en photo sans piloter, il faut acheter l’application Selfie Dronie de Neurala. Lorsque nous l’avons essayée, elle requérait la version 3.0.3 du Bebop 2. Pas de chance, nous n’en étions qu’à la 3.0.2, sans mise à jour disponible. Et pour le Follow me ? Il n’y a pas encore. Et pour les vols autour d’une cible ? Idem. Il faudra attendre que des développeurs se mettent au travail avec l’aide du SDK fourni par Parrot.

Les points de détail (suite et fin)

Est-ce que le Bebop 2 est plus sûr que le Bebop 1, sachant que plusieurs pilotes ont indiqué que leur appareil avait pris la poudre d’escampette ? Sur plusieurs heures de vol en extérieur et en intérieur, notre exemplaire n’a jamais esquissé le moindre faux pas. DSC_0148a-600Sa réactivité était plutôt rassurante. Les seuls soucis que nous avons expérimentés sont des pertes de connexion à distance et très proche du sol. Durant la conférence de presse de lancement, le Bebop 2 que j’avais en mains avec un Skycontroller (ce n’était pas le modèle que j’ai testé) a brusquement décidé de reculer. La dérive était facile à contrer, mais surprenante. Une fois posé, un « Flat trim » a immédiatement remis les choses en place. Les ingénieurs de Parrot présent sur place ne m’ont pas donné d’explications convaincantes. Peut-être était-ce parce qu’il y avait à ce moment-là au moins 6 machines en vol, simultanément et à courte distance les unes des autres ? Notons que le Bebop 2 a parfaitement volé au-dessus d’une surface d’eau, et même au-dessus d’une verrière transparente. Il nous est arrivé de voir une hélice se détacher et s’envoler juste après un atterrissage. Oups ! Que se passe-t-il ? L’explication est simple : lors d’un crash, les hélices sortent de leur blocage, mais pas complètement. La tentation de redécoller immédiatement l’emporte souvent sur la sécurité. Or le vol suivant achève de les déboîter. Pour remédier au problème, une simple vérification du blocage des hélices, avant le décollage, est suffisante. Et nécessaire, bien sûr.

Faut-il l’acheter ?

La version du Bebop 2 de base est vendue 549 €. C’est assez cher, mais c’est le meilleur prix que l’on puisse trouver pour un appareil prêt à décoller à la sortie de sa boîte, doté d’une caméra et d’une stabilisation de la vidéo. La concurrence est plus chère. Les points positifs ? Le Bebop 2 est particulièrement simple à piloter avec un smartphone ou une tablette, la vidéo est stabilisée et l’autonomie impressionnante. Dsc_0018-600Les points négatifs ? La qualité des photos et de la vidéo est passable. Suffisante pour des souvenirs de vacances, mais pas à la hauteur pour les amateurs de belles images. Pour profiter à fond du Bebop 2, il faut acquérir la version avec le Skycontroller. L’avantage ? Elle permet de gagner beaucoup en précision de pilotage et en portée, à la fois radio et vidéo. Les inconvénients ? Le prix tout d’abord, puisque le Bebop 2 et son Skycontroller sont vendus 949 € ! Le poids, ensuite. Car si le Bebop 2 et ses 500 grammes sont faciles à transporter, le Skycontroller 3 fois plus lourd est pénible à prendre en balade ou en randonnée. Enfin, la radiocommande du Bebop 2 n’améliore pas la qualité des photos et des vidéos. Or à ce prix – et même moins cher -, la concurrence permet d’obtenir des images bien plus belles. Pour résumer ce long test ? Le Bebop 2 seul est un excellent multirotor au comportement agréable, avec une assistance au pilotage qui permet des évolutions avec un smartphone. La stabilisation de l’image est impressionnante, mais la qualité des photos et des vidéos est passable. A 549 €, il n’a toutefois pas de concurrent sérieux. La version avec Skycontroller est plus agréable encore, mais à 949 €, elle n’est pas compétitive.

Merci  à Pablo Sotes pour son expertise sur le Bebop 2.

Les vidéos

Nos essais du Bebop 2, conduits en intérieur, en extérieur, vidéo à bord, latence du retour…

Une vidéo “Showreel” réalisée par Robin Icare avec le Bebop 2 !

D’autres photos

DSC_0121a-600

Dsc_0023-600

Dsc_0025-600

>>>> La suite du test se trouve ici <<<<

66 COMMENTAIRES

  1. Hello,
    D’abord, Bravo Fred pour ce très bon test!! Gros boulot…

    Petit bémol toutefois, ce test donne envie de l’acheter… Beaucoup de jolies photos de cette belle bête…

    …et là, je ne suis pas tout à fait d’accord… Le prix pour un jouet avec une video de médiocre qualité, des photos floues, carrées sur les bords et PAS de télécommande est exorbitant… sans compter qu’il est impossible de le piloter en FPV… 🙁
    Une question qu’il faudrait peut-être se poser, c’est à qui s’adresse ce joujou dispendieux qui n’est pourtant ni vraiment un jouet, ni un racer, ni une plateforme pour prendre des images de qualité? À quelques enfants de familles très friquées, juste avant Noël pour faire joujou avec leur nouvel iPhone 6S?

    Bon, ok, cocorico… 😉

    Ce jouet vous a été prêté… Est-ce que cette pratique vous a influencé?
    … je ne sais pas… 🙂

  2. Bonjour indy, je possède 6 multi du classique racer 250 au dji s800 et un bebop. Et bien ce dernier a ma préférence car je le met en oeuvre en 20 secondes et tout bien pesé sans être fabuleuse la qualité optique reste sympa. Le flight plan aussi offre de bonnes possibilités. Il n’excelle en rien mais est plutôt bon en tout. Dernier point la sécurité. Les hélices sont souples et pas s’arrêtent en cas de choc. Pas de risque pour mes enfants ou les badauts qui passent. Ce argument seul devrait suffire …

  3. Merci Fred pour ce test très attendu et, comme toujours, honnête. Mon impression est que Parrot maîtrise parfaitement son sujet mais n’a pas pris conscience de ses limites en photo, comme Dji l’a intelligemment fait. Du coup, un sentiment d’inachevé… et l’envie de rester chez Dji quand on aime la photo. Dommage…

  4. Bonjour,

    je m’étonnes d’une chose au début du test, il est marqué compatible: Windows 8.1

    hors en fait dans les faits Freeflight n’a pas été mise à jour depuis des mois:
    – pas de télémétrie
    – pas de flightplan
    – incompatible avec divers Lumia
    – pas de réglage de la caméra

    D’ou tenez vous cette info de compatibilité du Bebop 2? Parrot vous a annoncé qu’il allait à nouveau prendre en considération la plateforme Windows et sortir quelque chose bientôt?

    Perso avec tablette MS Surface, je me suis bien fait pigeonner par Parrot qui fait de la com trompeuse et qui est malheureusement reprise par de nombreux blog comme Helicomicro, du coup on ne sait plus si on peut vraiment se fier au test?

  5. Quand vous dite que le choix du pay influ sur la puissance, c’est vrai uniquement pour le Skycontroller non?
    Est ce que la puissance d’émission du hotspot interne du Bebop varie en fonction du réglage également? Avez-vous fait des mesures?

  6. @Indy : Il y a ceux qui me disent que le test donne envie de l’acheter, il y a ceux qui me disent que le tests ne donne pas envie d’acheter…

  7. @André : Oui, je suis clairement très déçu de la qualité des photos et des vidéos, alors que le reste de l’appareil m’a séduit. Donc oui, DJI (ou même d’autres) sont bien plus performants de ce côté… Ca fait râler quand on voit à quel point la stabilisation numérique est réussie…

  8. @BebopMe : J’ai été clair dans le test, je n’ai pas réussi à faire fonctionner le Bebop 2 avec un Lumia. Je ne suis pas assez équipé Windows pour faire d’autres essais 🙁

  9. @olivier : Ce que j’ai essayé de dire dans le test, c’est qu’à 500 euros, ni Yuneec ni DJI ne sont concurrents. La version Skycontroller l’est en revanche, et elle ne tient pas la comparaison…

  10. Dans le test, il est marqué pour le FPV:

    “Dommage qu’il ne soit pas possible de débrayer la stabilisation sur le roll et sur le pitch, ce qui permettrait de meilleures sensations en vol en immersion”

    Vous avez vérifiez? Sur le Bebop 1 c’était possible en passant par le mode console et en relançant le process avec le paramètre qui allait bien. A ce propos, est ce que l’accès à la console en telnet a été sécurisé sur ce nouveau Bebop? Sur l’ancien c’était une faille de sécu qui se rajoutait à celle du Wifi

  11. merci Fred pour ce long test 🙂
    maintenant on attend le speedbop de Pablo pour voir si les augmentations de taille sont intéressantes 😉

  12. Tres bon test! Je suis assez d accord avec Fred, sans le skycontroller il n y a pas bcp de concurrence. Perso j utilise un répéteur wifi et une manette Bluetooth pour remplacer le skycontroller qui est une très bonne manette mais trop chère, lourde et pour moi les sticks sont trop éloignés. Mais ça reste la meilleure radio commande pour le Bebop. J ai eu le Bebop 1 et le 2 est nettement mieux sous tout rapport . Il est nerveux, maniable et va vite (65km/h en pointe et 22km/h en vitesse verticale). Il a quelques défauts certes, mais on ne peut pas le comparer à un FPV racer (même si la base est très bonne) ce n est pas son but, ça reste un drone loisir pour prise de vue sympa. La qualité video est pour le moment tres moyenne, espérons que Parrot remédie à cela, dans une certaine mesure bien sur, ç est son point noir actuellement. Ce Bebop est plus un 1.5 mais son comportement en vol a été grandement amélioré.
    @bebopme: le wifi n est toujours pas sécurisé (effectivement cela rajoute de la latence), sur le 1 il était possible via telnet d en rajouter un…a des risques et périls! Non testé pour ma part sur le 2. En passant le Bebop en USA par ex son signal wifi passe en 400mW au lieu de 100mW sur le réglage France. Je n ai pas ressenti de différence notable au niveau de la batterie en le passant a 400mW, il tient env 21-23min selon le pilotage

  13. Super test Fred
    Je possède le mien depuis + de 2 semaines
    pour faire court tout est bien sauf :

    Le skycontrolleur… pourquoi pas imité la radiocommande du Xiro qui est parfaite selon moi et facile à transporter !!!!

    la vidéo qui est à chié, uniquement potable sur petit écran comme tablette en téléphone.

    et pour fini deux bonne nouvelles ou astuce !!!

    Le bebop peut voler avec une Xiaomi yi sur le dos, j’ai fait une vidéo sur youtube.
    le bebop peut être piloté avec la belle manette shield si vous avec la tablette shield.

  14. C’est bizarre, les interprétations de chacun. Je viens de lire tout le test, et clairement au début, on est embabllé, puis plus le sujet avance plus on s’aperçoit que le truc bénéficie de pas mal de bonnes idées, mais que le résultat n’est pas à la hauteur. Perso, ça me donne pas envie d’acheter. Et la dernière phrase de Fred résume tout. Attendons le 3, 😉

  15. Un joli Linux volant 🙂
    Dommage pour la qualité des vidéos, je reste convaincu que la stabilisation numérique est une erreur tout comme la stabilisation mécanique (nacelle) des gopro (et autres). A quand le modèle avec rien que le capteur optique asservi dans une micro-nacelle (ou avec un mirroir mobile)?
    La stabilisation numérique permet de rester à 500g et donc de voler 25 minutes avec un engin plutôt robuste, c’est l’intérêt du parot.

  16. Oui les 25min c’est se qui m’a fait acheter l’appareil et c’est un plaisir de voler aussi longtemps…

    Mais on ne peut toujours pas acheter les batteries séparément…. j’espère qu’ils vont pas nous prendre pour des pigeons comme les pilotes de DJI et leur batterie à 150 euro qui coute 25euro sur hobbyking ptdr

  17. merci pour ce test poussé Fred.
    on s’aperçoit que le pilotage via Skycontroller est bien plus fluide et permet de belles évolutions de cette V2 du Bebop.
    qu’il vole 25 min, et ça c’est très bien, qu’il est apparemment
    robuste et que la stabilisation numérique est vraiment bien faite.

    dommage que la qualité d’image ne soit pas la et que le prix sans une radiocommande est excessif mais voila, le concept du BeBop c’est d’avoir une plateforme pour prendre des images avec une prise en main facile et sure, de pourvoir le mettre en exécution rapidement et le transporter sans difficulté.

    sur ce point de vue,Parrot remplis son contrat.

  18. Tres bon test et tres complet apres un test du Bebop 1 qui n’a jamais eu sa part 2.
    Je ne suis pas d’accord avec Indy, comme le dit Fred, a 549€ le Bebop n’a aucun concurrent et c’est bien là son gros point fort, rendre accessible la video sur un drone stabilisé au petites bourses (et non au jeunes friqué).
    L’autre gros point fort du Bebop est son tres faible encombrement, il peu ainsi être transporté de partout, notamment en randonnée, ce qui n’est pas le cas des concurrents de Dji.
    Par contre il est claire que la version avec skycontroller fait perdre tous ses avantages au Bebop, son prix n’est alors plus du tout compétitif et son encombrement non plus !

    Bref vu les faibles nouveautés de cette nouvelle version, et surtout la non-amélioration des vidéos, je reste avec mon Bebop 1 en attendant de voir ce que Parrot pourra nous proposer dans une version 3 qui j’espère conservera les avantages du Bebop en améliorant ses points faibles (video).

    Sinon au passage le Bebop 1 souvent dispo à 350€ en neuf devient une excellente affaire sans aucune concurrence (à part celle du BB2 à 559€)

  19. Salut,

    Je vous trouve bien critique, il aura fallut 3 évolutions au phantom
    pour arriver à sa maturité actuelle ; souvenez vous, le phantom 1
    n’ avait même pas de caméra ni de nacelle…
    En un an parrot a fait un excellent travail tout de même.

    Oursinou.

  20. Excellent test Fred 😉 ils ont tout améliorer sauf la qualité vidéo, espérons que ce soit dans le cahier des charges de la V3.
    PS:Tu vole à Vincennes on pourra peut-être se croiser un jour 😉

  21. je suis assez scandalisé de la part de parrot de vendre un drone a 500 euros qui est piloté par wifi, quand on sait que les connections wifi ne sont absolument pas fiable. J’ai cracher moi même un ar-drone2 et bebop qui ont perdu la connexion wifi(à 3 mettre de distance!!) et qui sont maintenant irrécupérable…

  22. @Tonino pareil j’ai crashé un AR drone 2 acheter occasion… parrot me l’a remplacer sans facture juste avec le numéro de série et envoyer un nouveau que j’ai immédiatement vendu :p
    Sinon pour le bebop 2 ça fait 2 semaines que je l’utilise et jamais eu de problème wifi, si je perd la connections c’est quand je suis trop loin et il reste gentiment sur place le temps que je m’approche pour récupéré le wifi ou il reviens tout seul selon si j’active le RTH ou pas.

  23. Parrot fait tout pour rester autour de 500gr et si possible juste en dessous avec ses modèles.

    Parrot n’attend qu’une chose (entre autre), c’est que la nouvelle législation à venir devienne problématique pour DJI (Phantom > 1Kg : donc immat + ass + …) (< 1kg : "drone jouet").

    Merci Fred pour ce test.

  24. @BebopMe : Non, je ne suis pas allé jusque là. Mon test n’est pas destiné à des pro du cli capable de programmer vi pour en faire un Tetris, et je ne parle pas plus Unix couramment. Donc, non, je ne suis pas allé jusqu’à telneter la console… Il y aura des passionnés qui s’attelleront à la tâche !

  25. Bonjour, je trouve ça juste désolant, l’amateurisme de parrot qui s’amuse à sortir des jouets à 900 euros alors que dji est en train de nouer des partenariat avec des boites de plusieurs secteurs pour permettre de réduire les coûts finaux des drones à utilisation professionnelle ( dernier exemple en date : zenmuse xt…). Ça me fais encore plus rire quand je vois les médias aduler parrot comme étant “leader français sur les drones”. J’ai envie de dire wouaw bravo les gars ! Une entreprise chinoise est en train de se construire un monopole mondial tandis que parrot fais des jouets…
    Pour tous ceux qui trouvent que les bebops ne sont “pas si mauvais que ça” je vous invite à acheter un phantom 3 pro et à l’essayer, je pense que la différence de maitrise technologique sera beaucoup plus flagrante comme cela et pour à euros de plus 🙂

  26. @pure vision ils ne jouent pas dans la même catégorie…. regarde la différence de poids et de taille…

  27. Bonjour,
    Pour ma part j’ai vendu le materiel permettant de filmer et je me consacre au FPV tout court.
    En effet la legislation vous autorise afimer avec un appareil photo a peu pres n’importe quoi,par contre avec un drone c’est interdit et d’emblee suspect!!!
    Incomprehensible pour moi!
    Donc le Bebop qui n’est meme pas capable de bien filmer…
    A mon avis gadget !
    Phil

  28. il ressemble à un gros H107D+! d’ailleurs pour le prix et les spec., j’irais plutôt chez Hubsan sinon si je devais passer à plus gros, je viserais Dji et son P3, après coté discrétion, le Bebop passerait presque inaperçu et presque inoffensif… 😉

  29. Merci pour ce test vraiment complet.
    500g permettrait de voler si le projet de législation passait.Je me suis mis à regarder de ce coté justement à cause de cette épée de Damoclès…
    La qualité de vol parait OK pas la qualité vidéo 🙁
    Sur le forum PARROT on a pu voir des images très moyennes et de beau films (réalisés par des ambassadeurs PARROT) Pas de la qualité d’un P3 mais très regardables même sur grand écran. Certains utilisateurs se plaignaient avec images à l’appui d’images vraiment catastrophiques => N’y aurait-il pas un problème de fabrication ?
    Pour la version Windows, sur WIN10 on trouve la Freeflight3 alors que sur WIN8.1 il n’y a qu’une version beta (ancienne)
    Personnellement je pense qu’il y a du potentiel pour faire des images correctes (pas forcément au niveau de DJI, mais une nacelle avec caméra PH3 coute le prix du BEBOP…)

  30. Beau test bien complet. Ancien propriétaire d’un BB1,je l’ai revendu suite à plusieurs pertes de connexion et donc de crash… Je suis passé chez Dji avec le phantom vision +, très pro, stable et belle qualité d’image, par contre très encombrant.
    Je suis donc passé sur BB2 + skycontroller malgré quelques retours négatifs sur le forum parrot.
    Le vol s’est bien passé et la batterie fait des miracles. Par contre le retour à la maison s’est fait avec une belle déception… La vidéo est dégueulasse, pas digne d’avoir le statut de HD, très mauvaise définition et du bruit énorme !

    Problème de fabrication ?a voir, j’attends le retour sur SAV !

  31. Super test très complet Fred !
    Je dois bien avouer que j’étais partis billes en têtes pour acheter un bebop 2, mais là du coup c’est plus aussi limpide.
    C’est vrai que le dji p3 et top mais aussi très chers…
    Le parot a une vidéo et photo moyenne (voire pourrie pour certain) mais apres je me dis que je ne suis pas parti pour faire des reportages non plus…
    La je suis un peu perdu!
    Je viens de vendre un ar drone 2, et je m’etais fabriqué un “Sky controller” sur la base d’une moga et répéteur de signal, donc ça me pousse à repartir sur un parot…
    Bref je crois que je vais laisser passer les fêtes pour voir les retours et surtout s’il vont finir par vendre leur batterie seule !

    Si les détenteurs de bebop 2 peuvent donner aussi leur avis …

    Encore une fois super test bien détaillé !!

  32. J’ai acheté sur a..z.n en vente flash un phantom 3 advanced à 749€ et je pense que j’ai eu raison en voyant ce test. J’ai quand même hésité une demi seconde avec le bebop 2, nan, je déconne 🙂

    Le phantom 3 advanced est un bon compromis qualité prix. Et c’est à mon avis le modèle qui peut éventuellement être comparé avec un bebop 2.

  33. Bonjour
    je crois que certains ont pas tout compris, le phantom et le bebop ne sont pas comparable,l un est gros,lourd et radiocommande donc s adresse plus à l aéro modélisme.
    L autre petit,léger, compact,un smartphone pour le piloté et s adresse plus aux geeks.
    Le bebop est nomade on l emmène partout dans un petit sac en randonnée par ex et ont le sort à tout instant pour faire des images, une fois que l on a compris cela ont essai plu de comparé,le concept bebop est unique et il en faut pour tout les goûts.
    Perso j’ai un blade 350qx, j’ai eu un bebop 1 et maintenant un bebop 2,c est simple mon 350qx ne sort plus,je me fait vraiment plaisir avec le bebop 2.
    Après c est vrai que la qualité de la vidéo n est pas top,mais c est aussi la rançon de la stabilisation numérique, faut faire un choix,soit un quadricoptere compact et léger ou un gros truc avec disgracieuses couille pendouillante.
    Moi j’ai choisi.
    pour la vidéo il semblerait qu une série de bebop 2 étai défectueuses, ont est plusieurs parmi les premiers aquereurs à c être plain et parrot nous les a échanger et celui que j’ai reçu en échange à une qualité bien meilleur que le premier,mais c est vrai que ce n est toujours pas comparable à une gopro,mais sa reste tout à fait acceptable.
    Après c est clair que c est pas l outil pour le passionnés de photos, mais pour moi et beaucoup la qualité vidéo est suffisante.
    et il y aura peut être des mise à jour de l algorithmes qui amélioreront ce point.
    enfin bref pour moi ce défaut est compenser par tout les autres point positif qu il apporte.
    alors messieurs les oficionados phantom arrêté de comparer deux quadricoptere qui n ont rien à voir.

  34. Voilà une vidéo tournée par Icare2.0 ambassadeur Parrot qui est très agréable à regarder, la qualité du pilote et du montage y est pour beaucoup mais sans atteindre la qualité d’une GoPro d’un PH3 ça me semble très convenable

    http://youtu.be/a524LiL6z3I

  35. Je pense que ROUDOUDOU comparait le prix du Phantom 3 avec le Bebop et son Skycontroller, là il n’y a pas photo.
    Je voudrais revenir sur l’argument de la taille et de pouvoir emporter en randonné son drone, avec le sac de transport DJI, désormais j’emporte mon Phantom 3 Pro partout avec moi, le plus compliqué étant maintenant de juste bien repérer les lieux avant pour s’assurer de respecter la législation.

  36. Bonjour,
    J’ai actuellement mon Bebop 1 avec son SC fonctionnant parfaitement à la vente pour m’orienter vers la version 2.
    J’attendais avec impatience ton test Fred. Tu m’as installé un certain doute dans ma poursuite d’achat. PARROT a eu de gros déboires avec la version 1 mais j’ai toutefois fait confiance à cette marque qui a conçut un drone autour d’une caméra et non l’inverse comme tous les autres concepteurs. PARROT aurait du sortir un appareil plus abouti avec sa version 2 en mettant ne place les 60 images/s par exemple.Le Bebop a de gros atouts mais son concepteur n’a pas su en profiter. j’avoue que je vais attendre la sortie du KARMA Gopro devant se situer dans la même zone de prix pour me décider.

  37. Oui vous emmenez votre fantom avec vous certes, mais mon sac sera toujours plus petit et moin lourd que le vôtre (je précise bien le bebop sans le skycontroller car avec le skycontroller c est plus la même )
    L été dernier je suis parti en vacances avec mon blade 350qx, la specktrum dx7s et la caméra replay xd,je fait du camping et j’ai une petite voiture et bien je peu vous dire qu un bebop est idéal pour moi parce que le 350qx et tout ce qui va avec et bien c étai pas évident.
    Les hélices du bebop ce démontent en 10 secondes ainsi je peux glisser le bebop n importe où, après je comprend et respecte vos phantom, mais me dite que lui et sa radiocommande prennent autant de place qu un bebop lol

  38. @sylvain tu ne connais personne qui pourrais te passer un phantom 3 pro ? je ne suis pas un afficionado de dji, je n’ai simplement pas eu le choix face à tant de savoir pour un prix que je trouve dérisoire par rapport aux fonctionnalités ( même dans un but de loisir). Rien qu’au niveau de la sécurité je ne ressens aucun stress en pilotant mon ph3 pro… Par définition le bebop est peu fiable, le wifi et les ondes radios ne font pas ménage pour un drone.
    Rien que dans un but de loisirs je conseillerais un phantom 3 juste à cause des hauts niveaux de sécurité ( retour automatique à 20% de batterie sans possibilité d’agir sur les commandes, diverses alarmes sonores et visuelles, excellent retour vidéo, les led sont claires même a longue distance et j’en passe).
    À un moment donné il faut faire un choix, soit on achète un jouet qui plus est TRÈS CHER (pour ce qu’il propose) et on prend le risque de se mettre en danger ou pire les autres, ou alors un achète un engin pas forcément destiné au loisir mais qui est suffisamment avancé technologiquement pour qu’on lui fasse pleinement confiance.

    Cordialement

  39. @pure vision “Par définition le bebop est peu fiable, le wifi et les ondes radios ne font pas ménage pour un drone.” Merci pour ce magnifique argument mais c’est totalement faux et ça confirme une certaine ignorance technologique de ta part. Donc désolé de te décevoir mais ton ph3 émet de reçoit également des ondes radios 😉

    Le reste de ton argumentaire est à peu près du même niveau, la technologie embarquée dans le bebop est très loin de celle d’un jouet. Sache que la stabilisation numérique est largement plus complexe que la technologie utilisées dans les nacelles brushless des ph3.

    Certes la qualité vidéo n’est pas encore au niveau d’une gopro mais Parrot fournit un réel travail de R&D qui mérite d’être soutenu. Aujourd’hui DJI est plus orienté vers le marketing avec un Phantom qui stagne technologiquement.

    Cette nouvelle version corrige la quasi-totalité des défauts de la version 1 sans augmentation significative du prix, que demander de plus ?

  40. Je comprend et respecte ce que tu dit,mais Perso je n ai jamais rencontré les soucis que tu mentionne.
    Le bebop à aussi plein de sécurité.
    Pour le phantom, non,car il ne convient pas à ce que je recherche,j’ai un 350qx v2 qui fonctionne parfaitement, mais c est trop encombrant pour moi,et je n aime pas non plus le système de nacelle caméra qui pendouille.
    Après ce sont mes goûts,je respecte les votre et je ne dit pas que c est une mauvaise machine,bien au contraire, mais elle ne convient pas à mes critères.
    et je trouve que certains crache trop facilement sur ce bebop 2 qui vient tout juste de sortir et que la plupart n ont même pas encore vue en vrai et encore moin essayer.
    Après entre la théorie et la réalité il peu y avoir un fossé, au début de la radio,les spécialistes ne voulais pas entendre parler des ondes courtes,ils les avaient laissé aux amateurs, et quand ces derniers on commencé à faire des lisons intercontinental, à bin la ils ont changé leur fusil d épaule
    les radios commande rc sont en 2,4ghz tout comme le wifi,sur l application du bebop tu a un spectre de toute les émissions wifi autour de toi avec leur puissance, ainsi tu peux choisir un canal libre manuellement ou bien en automatique,je vol très souvent dans mon terrain qui est grand,je suis entouré de box et répéteurs wifi d on les miens,et je t assure que je n ai jamais eu de soucis de lisons que ce soit avec un smartphone, une tablette ou le skycontroller, alors que j’ai déjà eu des problèmes de connexion avec ma specktrum dx7s et mon 350qx, pourtant une radiocommande de marque et de qualité.
    voilà,vous avez vos arguments et vos expériences que je respecte, mais j’ai aussi les miennes. Et descendre un produit qui vien à peine de sortir,sans retour d expérience, je trouve sa un peu limite,c est tout.

    Bien cordialement

  41. @ Pure Vision “À un moment donné il faut faire un choix, soit on achète un jouet qui plus est TRÈS CHER (pour ce qu’il propose)”
    Très cher pour ce qu’il propose ?
    Tu rigole là ?
    Va me trouver un drone avec autant de possibilités et la vidéo à 500€ !
    C’est le prix d’une Go Pro !

  42. Excellent Drone en vol qui correspond aux caméras volantes de demain en format léger pour le particulier.D’autant plus qu’il est rapidement en état de vol,très peu encombrant et assez endurant.

    En fait, il n’a que des qualités à 80, 90% ce produit made in France.
    Mais les 10% de défauts,qu’il a notamment sur cette très mauvaise qualité d’image avant tout, ruinent complètement son côté très innovant.

    C’est frustrant d’avoir TOUT et de ne pas avoir ce que bien des gens recherchent avant tout : LA BELLE IMAGE.

  43. D’accord avec Sylvain. Bebop 2 et Phantom 3 sont 2 drones différents, pour 2 usages différents, avec chacun des avantages et des inconvénients. A chacun de placer le curseur ou il l’entend.
    Moi perso je cherche une machine capable de voler plus de 20 minutes, peu encombrante afin de la trimbaler un peu partout sans me prendre la tête sur la logistique, faire des photos et des vidéos “souvenir” (donc non destinée à recevoir une palme à canne…), avec un pilotage sympa et à un prix attractif. Sur le papier et d’après le très bon test de Fred, le Bebop 2 semble bien taillé pour répondre à ces critères la.

  44. Tiens en parlant du P3 le sac à dos est offert sur hobby service en ce moment….
    Le choix est d’autant plus difficile ….

  45. les superbes images filmées que l’on voit dans les promo Beebop II sont elles filmées avec ?
    si oui pourquoi la plupart des commentaires les trouvent pas teribl! moi je trouve qu’elles sont magnifiques ou alors il y a un probleme soit de mauvaise foi ou alors publicite mensongere

  46. C’est quand même un comble de n’a pas savoir produire du fullhd de qualité alors que les smartphone et caméras à 70€ le font !!
    Ça veut juste dire qu’ils ont préféré gagner plus d’argent que de faire une vraie V2.
    Un drone à 250€ avec une xiaomi et une gilball feront bien mieux pour moins cher.

  47. Max > Cours avec ton smartphone, prends les photos en même temps et compare le résultat, ça sera tout flou avec ton smartphone. Il faut comparer ce qui est comparable…

    Je viens d’en recevoir un pour Noël. J’ai du faire 5 vols, la tablette joue énormément dans la réception, avec un iPad Mini 2, déconnexion lorsque le drone est a plus de 60m de haut ou 250m de distance, et la on commence a flipper. Avec une Nexus 9, déconnexion à 30m de haut et 150m de distance. Faut jouer avec les valeurs hautes pour connaître les limites du drone mais on a plus envie de s’en approcher quand les longues secondes de déconnexion commencent..

    Il part au SAV en tout cas, j’ai une mini tâche qui s’est formée en plein milieu de l’optique, à l’intérieur et ça crée un flou sur environ 15% de l’image qui donne des difficultés au bebop à corriger l’image. Il va y avoir du boulot au SAV de Parrot après les fêtes de fin d’années, j’ai déjà vu quelques problèmes divers sur le forum officiel.

    Concernant la qualité vidéo, je la trouvais satisfaisante lors de mon premier vol dans de très bonnes conditions météo avec pas mal de soleil. J’ai beaucoup plus déchanté avec mon vol en fin de journée et un soleil beaucoup moins présent, ça part très vite en bouillie de pixels difficilement exploitable si les conditions ne sont pas au top.

    Niveau pilotage, RAS, stable, maniable, rapide.

  48. Bonjour à tous,
    De mon côté j’ai la chance de posséder les deux drones : Phantom+nacelle brushless+gopro+lunettes FPV Predator, et plus récemment le Bebop2. Eh bien je commençais à me lasser du Phantom…pourquoi ? démarage parfois fastidieux, qualité de réception FPV minable (je ne recommande pas les lunettes Predator, image toute petite floue et parasitée), effet fish-eye de la caméra gopro pénible, et souvent impossible à bien rattraper même dans After-Effect, avant de partir il faut charger une ribambelle d’appareils et ne rien oublier !

    Avec le Bibop2+skycontroller je respire enfin : 2 batteries (identiques, 1 seul chargeur) et hop, je parts en tournage ! la réception FPV est fantastique (sur un smartphone S6) ainsi que sa maniabilité & simplicité d’emploi. Enfin, j’entend dire beaucoup de mal de l’image vidéo. On oublie souvent de dire que l’image est vraiment pas si male : elle est parfaitement stabilisée, aucun effet ‘gello” que j’avais avec le phantom, et surtout une image parfaitement redressée, les lignes droites son parfaites, et cela me sert beaucoup quand je veux y enserrer de la 3D (tracking). Il fallait tellement distordre les vidéo Gopro avant pour rattraper l’effet fisheye que la qualité de la Gopro devenait discutable.

    Comme je le disais, j’ai la chance d’avoir les deux, aujourd’hui j’ai plus de satisfaction ET DE PLAISIR

  49. Salut, Merci Fred pour ce test.
    Je suis réal et chef op j’utilise du Parrot depuis quelque temps, principalement pour des levés de 3 à 7 mètres. Une dolly de 500 gr au lieu de 20kg, intéressant ! Je l’utilise aussi quelques fois dans la nature pour une avancé de 20 mètres à moins de 100 mètre du sol.

    Le problème ? Mon Beboop 1 est bien souvent incontrôlable. Perte de connexion récurrente, le plus souvent lorsqu’une radio émet un signale à proximité. Mais pire, parfois le drone s’emballe et devient incontrôlable. Mon premier à finit dans un fleuve en Thaïlande après une levée de moins de 2 mètres, le deuxième s’est craché une bonne dizaine de fois un peu partout. Bref j’en suis à mon deuxième Parrot en 4 mois ce qui le classe en produit consommable juste après les piles et le gaffer et cela commence à m’épuiser !

    La chaleur me semble le principale problème. Dans un environnement de plus de 28° après 2 à 5 minutes le bouzin s’emballe et se plante toujours là ou il ne faut pas. Ne parlons pas de l’IPAD 2 Mini qui te plante sans crier gare avec un message « surchauffe l’appareil doit s’éteindre », merci mais là je vole… heureusement que tout est récupérable avec le smartphone en quelque secondes, mais quand même je ne suis jamais rassuré quand il est en l’air et j’en suis arrivé à lui mettre un fil à la patte quand je monte à 2 mètres avec un homme dans le coin.

    Coté image, je ne comprend pas les commentaires, l’image est écrasée certes, mais cela pète quand même un peu et la profondeur de champs est assez appréciable. Il y a parfois du Jello dans l’image quand sa souffle fort ou sur les ras de sol, mais généralement, même avec ce problème les images « fonctionnent » pour une diffusion télé.
    En basse lumière c’est cracra mais avec ma cam pro aussi…

    Je me demande après avoir flingué 2 drones en 4 mois si je continu l’aventure Parrot.
    Le coté imposant du Phantom ne me tente pas trop. La dolly de poche me conviens très bien si elle est contrôlable.

    Fred, TOM, Hervé Gaerthner, les pour Beboop2 ou les autres, mes questions sont donc :

    1. Le Beboop 2 est-il plus fiable que le N° 1au dessus de 30° dans l’air?

    2. Les tablettes peuvent-elles jouer un rôle dans la perte de contrôle quand le drone se met à faire des ronds dans les airs ?

    3. Le Beboop 2 a t-il toujours des pertes de connexion en plein vol ?

    4. Existe t-il une solution plus fiable que Parrot à 200€ prêt, pilotable d’un smartphone , compact et surtout avec une meilleur qualité d’image. Pour 3 levés et une progression de 20 mètres par jour, pas besoin d’un Joystick ou d’un drone de ouf!

    5. Le Bebbop 2 a t-il toujours ses problèmes de Jello dans l’image quand ça souffle?

    6. Existe t-il une solution pour bricoler une protection d’optique genre protection autocollante d’écran de LCD type smartphone ?

    J’ai pas encore le Beboop 2 mais je regrette déjà :
    toujours pas de slot SD !8 Mega c’est peu et la décharge au milieu de nul part pas pratique. Pas d’accessoire « flotteur » pour éviter de le voir couler dans la flotte, toujours pas d’application Folow-me genre Lily Cam (en retard dans sa livraison) !

  50. Julskyfly , Tu utilise toujours ton bebop pour des tournages télé ? Je serai intéressé par un retour d’expérience…

  51. Bravo vous avez réussit l’exploit de faire le test du Bebop 2 avant de finir celui du bebop 1 !!!!!! 😉

  52. Bonjour, en ce moment il y a des offres à 599 € comprenant bebop 2 + skycontroller + casque vr et sac de rangement…. du coup pour un cadeau de Noël, pensez vous que ce drône est plus compétitif qu’un phantom ?

  53. Si jamais vous avez un problème, ne comptez pas sur eux.
    Ils ont un processus de questions pour ne pas agir et vous laisser dans la m…
    C’est dramatique et personne ne réponds chez eux.
    Je déconseille totalement cet achat. On comprend pourquoi cette entreprise sombre financièrement maintenant.

  54. Achat bebop 2 le 27 décembre, le 30 décembre il est dans la flotte alors qu’il n’etait qu’a 200 m
    PARROT n’a rien voulu savoir ( on ne fait pas voler un drone au dessus de l’eau)
    Je pense que je vais vendre le skycontroler et le cokpiglass etbyebye PARROT

  55. @ Martin : Tu sais, tu vas avoir du mal à trouver un constructeur qui va te rembourser les machines qui tombent dans l’eau… Ou qui tombent tout court.

  56. Le problème vient d’une légère coupure de connexion et le temps de la récupérer le bebop 2 était dans l’eau, j’était au milieu de la riviére à 2-3 métres de hauteur lors de cette coupure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.