Le Nano Racer

49
3930

Le FPV racing, c’est hyper excitant, terriblement addictif. Mais il faut des terrains de jeu assez grands, pas toujours faciles avec une réglementation contraignante malgré le fait que la discipline contienne les vols à moins de 20 mètres de hauteur. Dsc_0046-600Et puis le coût pour pratiquer est élevé. Ca, c’était avant que n’arrive le Nano Racer.

C’est quoi, un Nano Racer ?

Prenez un racer de classe 250 dont vous conservez l’accélération, les sensations de vitesse et la précision des vols. Prenez un petit multirotor jouet tel que le X4 de Hubsan dont vous conservez la petite taille, la résistance aux chocs, et la maniabilité. N’oubliez pas de garder la caméra à bord couplée à un émetteur vidéo. Mixez le tout et vous obtenez un Nano Racer… Une petite bestiole de 12 cm de diagonale capable de voler avec précision dans un espace réduit, et d’accélérer de manière impressionnante quand l’environnement le permet. Quand pourra-t-on l’acquérir ? Ses concepteurs, à la Créathèque, s’apprêtent à le financer sur Kiss Kiss Bank Bank, un site français de crowdfunding. Notez que les photos sont celles d’un prototype du Nano Racer.

Prise en main

Dsc_0043-600Site de financement participatif ? Pour nombre d’entre nous, cette pratique s’apparente souvent à une dépense pour un produit qui ne se matérialise jamais, ou qui finit par être distribué, mais non conforme au cahier des charges initial. Le Nano Racer est prévu pour une livraison en février 2016, soit une date assez proche… qui signifie aussi que le produit est déjà opérationnel… Des Nano Racers ont été mis à l’épreuve à Saragosse en Espagne, dans les mains de pilotes d’exception, comme par exemple Kent Dideriksen. Leur réaction est rassurante, ils ont adoré piloter les machines sur des parcours indoor. Très bien, mais tout le monde n’est pas pilote d’exception, moi le premier. J’ai pu le prendre en mains et l’essayer à la Créathèque. La sensation est tout simplement étonnante : on est aux commandes d’un appareil de toute petite taille, mais le ressenti, quand on pousse les gaz, est très proche de celui d’un racer 250 ! La différence, c’est qu’on peut se faufiler dans des trous de souris avec précision. On peut aussi redécoller immédiatement après un crash (quand on loupe le trou de souris), sans craindre de casser une pièce maîtresse ou ruiner des hélices. J’ai rarement été aussi enthousiaste en prenant un multirotor en main. Les autres précédents, c’était le Phantom 1 et le J-Mini Cricket

Prise en main, encore !

Dsc_0084-600Lundi 2 novembre 2015, quelques jours avant le lancement de la campagne de financement, plusieurs exemplaires ont été présentés dans un gymnase du 14e arrondissement parisien, avec l’aide du Lorem. Non seulement présentés, mais aussi et surtout placés entre les mains des pilotes ! Voilà qui est rassurant pour un produit qui va être proposé en campagne de financement participatif : il existe déjà, de manière totalement opérationnelle. La petite vidéo en fin de ce post montre des vols en immersion avec votre serviteur aux commandes, dans les locaux de la Créathèque ainsi que dans le gymnase parisien… Le prochain rendez-vous ? Ce sera le 5 novembre, pour le lancement de la campagne sur Kiss Kiss Bank Bank !

Entretien avec les concepteurs

Nous avons interrogé Fabien Madore et Charles Venayre de la Créathèque, qui portent le projet nano racing…

Dsc_0052-600Frédéric Botton : Comment définissez-vous le Nano Racer ?
Fabien Madore : C’est un petit appareil qui permet de pratiquer le FPV racing plus facilement qu’avec un racer classique. Il est plus petit, plus résistant, plus économique. On peut le prendre partout avec soi.

FB : Plus petit, c’est souvent plus cher ?
Charles Venayre : La maîtrise du coût a fait partie du cahier des charges pendant la conception du Nano Racer. Le but, c’est de rendre le FPV racing accessible à tout le monde. Si c’est trop cher, ça ne peut pas fonctionner. Le ticket d’entrée, c’est 149 € pendant la campagne pour une version FPV, et 99 € pour la version à vue.

FB : Plus petit, c’est souvent moins efficace ?
FM : Nous avons énormément travaillé sur l’intégration des différents composants du Nano Racer. Nous n’avons pas choisi d’aller prendre des circuits tout faits en Chine pour nous contenter de les assembler. Ca n’aurait pas fonctionné, nous ne serions pas parvenus au même résultat. Nous avons utilisé nos compétences, notamment celles de la Créathèque, pour imaginer l’électronique et la réaliser, pour une bonne partie en France dans la phase prototypage.

Dsc_0055-600FB : La Créathèque ?
FM : Il s’agit d’une association située dans l’Oise, qui fédère des porteurs de projets. Ce sont des entreprises auxquelles manquent des compétences, des particuliers qui voudraient donner vie à des idées… C’est une sorte d’accélérateur de projets qui met à disposition des compétences dans divers domaines, principalement les nouvelles technologies, et du matériel pour les réaliser des coupes, des objets 3D… Nous nous sommes fixés un objectif : un projet que nous prenons en charge doit pouvoir aboutir à une « Proof Of Concept » en moins d’une semaine.

FB : Le suivi est assuré ?
FM : Absolument. Le but est de vérifier si le projet est viable, de détecter des difficultés qui n’ont pas été anticipées, de se servir du réseau de la Créathèque pour les résoudre.

Dsc_0032-600FB : « Pour une bonne partie en France », ça veut dire quoi ?
FM : Toute la partie ingénierie est conçue en France, au Canada et en Suisse, rien de la Recherche & Développement n’est fait en Asie. Toutes les pièces de moulage, comme la coque, sont réalisées en France. Les premiers exemplaires sont assemblés et soudés en France, les prochains seront faits en Chine. Mais l’assemblage final avec la caméra, le contrôleur de vol, l’émetteur vidéo, sera fait en France. Il est probable que les hélices soient aussi faites en France.

FB : Le Nano Racer a le format d’un micro drone classique, de type Ladybird ou X4. Qu’est-ce qui le différencie de la concurrence ?
FM : Nous avons essayé tous les appareils du commerce, et même évalué les réalisations et bidouilles de passionnés pour parvenir à un couple moteurs-hélices optimal. Le but était de parvenir à une autonomie qui atteigne 7 minutes au moins. Nous avons aussi choisi d’adopter un angle de vision plus large que celui des caméras d’appareils existants. Du côté du retour vidéo, nous avons décidé de concevoir notre propre émetteur.

Dsc_0053-600FB : Cet émetteur est compatible avec le matériel de FPV racing ?
FM : Oui, il s’agit d’un petit circuit 5,8 GHz sur une base RichWave, à 20 mW pour respecter la réglementation. Il est compatible avec les canaux Raceband d’ImmersionRC. Il peut être reprogrammé pour évoluer. Les pilotes qui voudront une immersion totale pourront utiliser des lunettes FPV haut de gamme. Ceux qui n’ont pas autant de budget à consacrer pourront préférer des casques-écran ou un écran. On peut piloter ce type d’appareil avec un écran, le manque d’immersion est compensé par la résistance aux crashs !

FB : D’autres différences avec les mini drones chinois ?
FM : Nous avons pensé le Nano Racer de manière modulaire. Il est prévu pour fonctionner avec des moteurs brushed animés par un contrôleur de vol maison. C’est une configuration idéale pour le juste compromis entre le prix et la performance. Dsc_0049-600Mais il a été conçu pour accueillir des moteurs brushless et des ESC, dans le même format. Dans ce cas, le comportement, en brushless, devient bien sûr très différent !

FB : Et le contrôleur de vol ?
FM : Il n’a pas grand-chose à voir avec celui des micro ou nano drone du marché. C’est une carte de 2 cm par 3 prévue pour être intégrée dans un petit châssis, basée sur un processeur STM32F3 à 72 MHz, alimentée par du 1S à 3S, avec une sortie en 3,3 et 5V pour l’équipement FPV. Il est prêt pour une configuration quadri, mais aussi pour de l’hexa ! Les passionnés de racing ne seront pas dépaysés, puisque notre contrôleur est compatible avec CleanFlight, et équipé d’un module Bluetooth pour y accéder sans fil. Il dispose d’un port Flexi I2C/UART…

Dsc_0048-600FB : Mais comment avez-vous fait pour que l’appareil soit aussi rapide avec des moteurs brushed ?
CV : L’une des idées, c’est d’incliner les moteurs arrière vers l’avant. Cela donne ce coup de boost qui surprend agréablement les pilotes de FPV racing habitués à des machines plus imposantes et en brushless.
FM : Nous avons aussi prévu des accessoires pour réaliser soi-même un parcours de FPV racing, avec des airflags et des airgates. Mais de taille réduite. L’effet est saisissant depuis la vue à bord, puisqu’on se croit vraiment à bord d’un gros racer, y compris dans les sensations de vol.

FB : Peut-on envisager un Nano Racer basé sur des moteurs brushless pour plus de puissance ? Est-ce que ce sera sous la forme d’une upgrade, ou faudra-t-il acquérir un nouveau modèle ?
FM : A ce jour, dans le Nano Racer, tout est compatible pour accueillir du brushless. Il manque juste l’ensemble de motorisation brushless. On travaille sur la modularité du châssis pour qu’une upgrade soit possible en changeant le moins de choses possible.

Dsc_0061-600FB : La campagne de financement proposera le Nano Racer et des accessoires ?
FM : Oui ! Pour être plus précis, il y a plusieurs packs avec le Nano Racer. Tous sont « prêts à voler », soit parce que la radiocommande est livrée pour ceux qui ne sont pas équipés, soit parce qu’ils sont livrés avec un module destiné à assurer la compatibilité avec les principales radiocommandes, de type Spektrum avec du DSM2, ou bien sûr la Taranis très répandue chez les pilotes de FPV racing.

FB : A qui destinez-vous le Nano Racer ?
CV : Mais clairement à tout le monde ! Nous voulons surprendre les passionnés de FPV racing. Avant de l’essayer, ils ne sont pas forcément convaincus des sensations que l’on peut avoir avec le Nano Racer. Nous voulons aussi convaincre tous ceux qui ont très peu piloté, voire jamais. Soit parce que le coût leur semble trop élevé, soit parce qu’ils n’ont confiance dans leurs talents de pilote, soit parce qu’ils n’ont nulle part où pratiquer parce qu’ils habitent en milieu urbain…

Dsc_0027-600FB : La réglementation française s’applique à ces petites machines, nous sommes bien d’accord ?
CV : Oui. Mais d’une part les vols en intérieur sont possibles, il suffit d’avoir l’autorisation du propriétaire des lieux. D’autre part, nous sommes persuadés de l’innocuité du Nano Racer et du fait que l’administration le reconnaitra tôt ou tard. On parle d’appareils de quelques grammes, dont les hélices sont inoffensives, on peut les arrêter avec le doigt.

L’ouverture de la campagne de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank aura lieu le 5 novembre prochain…

Edit : La campagne Kiss Kiss Bank Bank a débuté, et ça se passe ici !

Une vidéo

Le Nano Racer en vol à la Créathèque, puis dans le gymnase du 14e arrondissement investi par le Lorem, piloté par votre serviteur en immersion. L’enregistrement de la vidéo est effectué avec le DVR des SKY02 de Skyzone (avec tous les parasites de vols dans des intérieurs avec du métal).

D’autres photos

Dsc_0090-600

Dsc_0081-600

Dsc_0067-600

La créathèque

Où l’on voit que les concepteurs ont exploré de nombreuses pistes pour aboutir au Nano Racer. Et qu’ils ont d’autres projets sur le feu…

Dsc_0003-600

Dsc_0006-600

Dsc_0010-600

Dsc_0011-600

Dsc_0012-600

Dsc_0016-600

Dsc_0017-600

Dsc_0022-600

Dsc_0024-600

Dsc_0026-600

Dsc_0030-600

 

49 COMMENTAIRES

  1. Voilà ! Un x4 nerveux avec un vrai contrôleur c’est exactement ce que je cherchais ! Shut up and take my money! :-)))))

  2. Je l’ai essayé en même temps que Fred B. Franchement c’est bluffant, même avec une radio qui n’est pas la mienne. On prend vite confiance et ça marche comme un gros. Je pense que ça va faire un carton…et c’est français.

    FRED

  3. Le saut de ligne sur iPad coupe les commentaires et les emojis ne sont pas pris en compte :-(, voici donc la version originale :

    ” Livraison en février 2015 ?? Ca me semble plus que proche Fred … 😉

    Mais je retourne terminer de lire cette news et en profite pour vous remercier pour le superbe boulot que vous faites avec Laurent et que je suis depuis un peu plus de deux ans maintenant.
    Un gros merci à vous deux !!

    Tintin 74 ”

    Estya : tu as l’oeil 🙂 On a certainement posté en même temps …

  4. Super tout ça ! Un après le NanQx FPV, voilà une vraie belle upgrade je dirais, même si ca parasite bien et le brushless me semble plus fiable.
    Y a t il une antenne de prévue ?
    Quelle qualité de matériaux pour les hélices ?
    Le logement de la batterie ?

    Les plus à priori :
    Sensibilité et qualité de la caméra
    Connectique batterie
    Compatibilité avec plusieurs radios
    La frame qui a l air robuste

    Good job les gars ! Joli

  5. @jean : C’est un prototype (fonctionnel). Ils n’allaient pas lancer une production de 10.000 pièces pour avoir un canopy propre, hein… 😉

  6. Cela a l’air d’être le crowdfunding le plus sérieux qu’il m’ai été donné de lire dans ces pages !
    Je crois que je vais me laisser tenter.

  7. Excellent!! J’ai hâte de tester. ;-))
    Fred, j’ai une petite question, existe-t-il un vrai mode accro, comme sur les plus grandes machines?

  8. En lisant l’article je me suis dit “ils ont réalisé mon rêve!”
    Ensuite j’ai visionné la vidéo, et mon enthousiasme est un peu retombé. Les parasites sont abominables, difficile de foncer en ayant l’image 1 seconde sur 2. Même mon JJRC H6D a un retour vidéo bien meilleur (mais plus puissant c’est vrai). Ensuite les sensations de vitesse ne sont pas décoiffantes si je les compare aux vidéos de mon x4 lancé à fond. En même temps sur ma tête il n’y a plus rien à décoiffer depuis longtemps…
    Bref, je préfère attendre sa sortie et quelques vidéos de plus pour vraiment me décider. En attendant je vais continuer à modifier mon H6D tout pourri pour le rendre sympa (et peut-être que l’idée des moteurs inclinés est à creuser pour ça).

  9. Mais je précise que j’aime quand même bien le concept, surtout la modularité. Bravo aux concepteurs!

  10. Les parasites, ça fait un moment qu’on a habitués nos cerveaux à les ignorer 😉 Par contre, dommage qu’il n’y ait pas une petite cam pour enregistrer les vols avec une meilleure qualité… Une nano-mobius ? 😉 En tout cas : NEED.

  11. Hum entre ça et le ptio ça va falloir faire un choix 😀

    En tout cas je vois des Ultimaker ! Ça serait génial de pouvoir imprimer ses propres pièces (de rechange, pas que customisation) :p

  12. Je dis bravo aux concepteur et on ne peut que féliciter la réalisation bien pensé d’autant plus qu’elle est FRANCAISE !!!!
    Je serais surement là le 5 novembre sur le site de Kiss Kiss Bank Bank et qui sait pour quoi craquer pour ce petit Racer.
    Si les concepteurs nous lisent, j’aurais juste une petite remarque au sujet de la transmission vidéo 5.8ghz. Ne serait il pas possible de mettre une mini antenne type cloverleaf pour améliorer le signal et éviter les parasites ?
    Je développe un peu plus ma remarque, car étant donné que les concepteurs ont mis l’accent sur les courses indoor, il serait pas mal d’améliorer ce point pour justement profiter pleinement de cette expérience.
    Vous avez bien bossé les gars et je peux vous assurer que ce RACER va faire un malheur et sera surement copié.
    Mettez nous une superbe petite antenne pour le retour vidéo et on aura un TOP quad fpv FRENCHY !!!!
    Belle démonstration de maîtrise de pilotage FRED.

  13. @Lauphagui si le contrôleur de vol est compatible CF je pense qu’il y aura un mode accro (TOP !!!), Fred tu peux confirmer ?

    Enfin ça me tente bien, je vais y réfléchir car Noël approche et il y a le nano d’Aerotek … Après une chose de sur ce sera brushless ou rien ^^

  14. Bonjour et merci pour l’interet porté a ce projet!
    La carte de vol est compatible Cleanflight donc aucun soucis pour les modes de vol!
    Concernant les videos avec les glitch , attention nous sommes sur les protos des emetteurs video avec des antennes type fil (omni) en interieur nous sommes convaincu de l’utilité d’antennes à polarisation circulaire. L’emetteur embarque un connecteur micro ufl donc possibilité de passer en Cloverleaf .
    La carte de vol embarque 6 controleurs brushed et une connectivité 4 moteurs brushless.

    Ayez bien conscience que ce n’est que le début de l’aventure, nous sommes a votre écoute , et vous faire plaisir c’est nous faire plaisir 😉 on vole avec 😉

  15. sympa le bidule, Dommage pour le manque d’originalité du nom qui va prêter à confusion…non non on y est pour rien !

  16. Pour les parasites effectivement il y en a pas mal mais c’est normal. Ont rencontre le même probléme avec des emmeteurs 5,8ghz standard du faite de la structure métalique du gymnase qui fait cage de faraday.

    Sinon super session ont c’est bien amusé et ce nano racer et une pure merveille !!

  17. @Fabien Madore le projet m’intéresse beaucoup mais qu’en est-il de la version brushless ???

    Quand pourrons nous avoir les info ? Demain (le 5 novembre) ou plus tard ?

  18. Un beau projet, de belles promesses en termes de fonctionnalités / prix, espérons qu’elles seront tenues !

    L’idée n’est pas nouvelle, de nombreux hobbyistes s’essayent au FPV dans ces dimensions. Des contrôleurs de vol brushed ont déjà fait leur preuve (AlienWii, Beef)… Pour ceux que ça intéressent, bened1kt de Micro Motor Warehouse a publié sur ces sujets (par ex. wisdom.micro-motor-warehouse.com/hc/en-us/articles/204874665-how-to-build-a-5-8Ghz-micro-FPV-setup)

    En revanche on reste dans du DIY et à ma connaissance il n’y a pas de kit complet, il y a donc de la place !

    Comme certains l’ont relevé, je suis par contre très dubitatif sur le nom. Il est visiblement déjà utilisé, il n’est pas très fun ni reconnaissable (comparé à un Krieger, un Morphite…) c’est trompeur parce que cette catégorie de taille porte le nom “micro”.

  19. Salut je suis Pierre Asteix (Anaboy) meilleur ami d’Alexandre Madroux (Skylex), nous sommes lancés dans le drone en particulier le fpv il y a moins d’un an… Je trouve une certaine adrénaline derrière mes lunettes fpv que sa soit en course, freeride, ou vol patrouille !
    J’espère encore progresser dans la discipline car chaque jour la technologie avance et nous en sommes qu’au début !
    A bientôt sur des Events !

    https://www.youtube.com/watch?v=I2oiBo4Z55s&feature=youtu.be

    Concernant cette vidéo, c’est le 1er prototype du nano, c’est pour cela qu’il y a du glich sur la réception vidéo mais ne vous en faites pas et soyez certains la version finale approche a grand pas !
    Quelque minutes suffisent pour la prise en main, il est maniable, rapide, passe partout et vous ressentez une sensation de vitesse malgré sa petite taille qui lui rend un charme fou !

  20. Beau projet, bravo et bonne chance aux concepteurs et Co
    Il fait envie ce petit drone Français.

    J’espère que vous donnerez le lien direct sur KISS….

    Pour le glitch cela fait un peu la télé dans les années 70-80, rien de problématique pour les anciens, ou comme aprés une omelette aux champignons :o)))

  21. Tiens tu vas rire car moi, tout comme mon ami SebyDoky et bien d’autres on en fabrique depuis longtemps à coup de Bradwii pour modifier les cartes de vole du commerce est en faire ce qu’on veut pour pas un sou avec des frames de nôtres choix et moteurs de 8,5mm ou de 7mm voir même 6mm. Cela ne nous revient pas cher du tout et un plaisir à voler avec et FPV bien sur.
    En revanche j’avais eu de pub pour nous, bizard, bizard…

    Benedick de motor-warehouse fait cela aussi en Austrlie et USA.

    https://www.youtube.com/watch?v=sqqquhlMNHI

    Tout est sur RC group en plus.
    Donc je me demande pourquoi autant de bruit pour ce produit et ces gens, car rien d’innovant et fort cher…
    De plus Blade à un mini quad pour cela aussi ! 🙂

    Je te mets une lautre vidéo pour voir que je dis vrai et en plus regardes la date cela date .Lol…

    https://www.youtube.com/watch?v=Gb7fHfnc550

    🙂

  22. Bonsoir, Onclefly ,

    le seul probleme est l’accessibilité à tout le monde de flasher en Bradwii, meme si ici on est en cleanflight sur carte de vol maison.
    J’adore le travail de MMW mais 27usd pour 4 moteurs brushed …

    Encore une fois , ici le but est de rendre accessible et de démocratiser notre discipline.Pour cela nous avons pris et developpé le meilleur, contenter les reves des modelistes les plus chevronnés tout en s’ouvrant au grand public par la simplicité.

    Un nano raceband fpv en Stm32 F3 sans soudure , moi perso j’en reve et c’est ce que l’on a fait.

  23. Sans etre aussi radical qu’Onclefly (et croyez moi quand je commence a etre d’accord avec lui je me pose des questions ;)), je trouve effectivement qu’il y a un poil beaucoup de “hype” autour de ce nano-racer par rapport à ce qu’il est…
     
    Les cartes compatibles baseflight/cleanflight en brushed, on commence a en voir qqunes, elles ont deja été citées: beef, alienwii, lufro, mais aussi Micro-Scisky qui est bien moins chere et intègre un recepteur DSM2…
     
    Des chassis permettant le tilt des moteurs ou une meilleure rigidité, on en a vu pas mal aussi, et mme des pliants, picnicquads en tete…
     
    Des moteurs plus puissants pour donner un peu de peche a tout ca, bah… les moteurs mmw en 8.5mm sont là pour ca, et les hélices du parrot vont très bien en complement (marrant d’ailleurs la copie de frame parrot dans les “prototypes”). Et si on ne veut pas mettre autant, des moteurs de x4 ou d’infra-x suffisent amplement a faire mieux qu’un nanoqx
     
    Bref si on se résume il s’agit de mettre tous ces elements deja existants ensemble dans un kit et de le vendre assemblé sur une frame maison?
    Je ne dis pas que c’est ininteressant, mais de là a trouver ca révolutionnaire…
     
    Le pire là dedans c’est qu’il pourrait pourtant effectivement y avoir des éléments innovants sur lesquels il serait bien plus interessant de communiquer
    – Une carte de controle brushed+brushless avec 6 sortie et du BT? formidable, ce sera alors la premiere sur le marché, est-ce qu’elle sera dispo a part? ou peut-etre n’est-ce – comme les photos les suggèrent – qu’une afro mini couplée à un driver-board brushed qu’on trouve sur certaines boutiques…
    – Un VTX développé sur mesure et avec un connecteur UFL en prime? Genial! Si il est assez léger ca peut faire un vrai carton! mais d’ailleurs, quel est son poids en fait?
    – 7 minutes d’autonomie? C’est bien mieux que 90% des appareils de cette catégorie avec un equippement FPV, voila un point a réellement mettre en avant…
     
    A nouveau, le propos n’est pas de prétendre que le produit est nul ou inutile, simplement il ne faudrait pas essayer de faire passer les vessies pour des lanternes
    C’est très bien de vendre un micro quadri FPV RTF, et c’est rare sur le marché actuellement, c’etait plutot reservé aux bidouilleurs jusqu’ici.
    Sous cette optique, coment ce modele va-t’il se distinguer des plateformes existantes (Nano qx fpv et x4 fpv en tete…)? son evolutivité? ses performances? bien dans ce cas parlons de la technique alors, ce n’est pas la fabuleuse phrase “retranscrit sensations grisantes d’un racer 250” qui va me faire avaler la pillule de ce point de vue
     
    Bref, petit coup de gueule du soir, mais bonne chance quand meme à l’équipe dans leur projet, meme si j’ai bcp de mal a cerner duquel il s’agit exactement

  24. Mais Fabien T. Tu est dans le vrai, que vaut réellement ce produit ?
    Moi qui en est fabriqué pleins, j’aimerai bien voir un test confirment tout cela…
    Car déjà 7 min faut une grosse batterie, plus FPV, plus canopy, plus grosse la bête, donc j’ai du mal à croire.

    J’ai fait a base de Infra X dépouillé et fpv light( moins de 9gr) un quad avec une 600mAh qui vole mais rarement 7 min, plutôt 5 min. Il peut porte la #16 V3 en plus.

    Les moteurs a l’arrière incliné cela veut dire qu’il avance tout seul, pas besoin de cela, tu coupes un bout des deux hélices avant est le tour est joué , ou bien d’autre chose le font si bien.

    Enfin a vous de voir, le modélisme s’est un esprit. construire, bricoler, faire voler, rouler, naviguer, etc.

    Acheter des jouets tout fait en est un autre.

    Cette histoire ressemble à un remake de Parrot, DJI, et les autres, en plus le marché asiatique inonde de produit similaire pour pas cher.

    @Fabien Madore, une carte de vole maison, chapeau les potes, envoyez moi un exemplaire en test plutôt que de faire le tour de la presse et un aussi à Sebydocky, on verra si votre produit est top on le ferra savoir !
    Ouvrez la bête et faites voir vos cartes en photos !

    Puis le FPV mini existe déjà rien de à démocratiser !
    Je t’ai mis une vidéo avec le blade.

    Puis dehors avec du vent, je suis sur qu’il ne vaut rien…

    Moi, je trouve cela comme un super coût de Pub ! 😉

    Aero-Tek est le P’tiot font bien mieux, et chez BG ou autres, tu as tout pour faire mieux aussi…

    Enfin, je ne ferme pas la porte à votre projet loin de là, je demande juste à voir. 😉

  25. Pourquoi vous les vendez pas vos châssis nano racer ?

    C’est bien de faire vos trucs dans votre garage mais la on parle de commercialiser à grande échelle avec tout ce que ça implique comme prise de risque, temps investi et money et pour du grand public.

    Vous parlez de tout un tas produits et de sites étrangers, la on parle Made in France.

    Si j’ai pas le temps de sortir mon fer à souder, je préfère largement acheter un Nano tout fait que de ne pas en avoir du tout.

    Peut-être qu’ils n’inventent rien, mais en tout cas ils ont les couilles d’entreprendre.

  26. @onclefly : allez, la déferlante de critiques est de retour, tu y vas de plusieurs messages maintenant. Mais tous les projets commerciaux sont pourries selon toi ? Il n’y a de saluts que sur des projets rcgroups? Tu cites le nano qx qui est d’une lenteur exaspérantes pour des courses entre plusieur, beau exemple, ce n’est pas Di racing. Et tes projets sipers de cartes modifiée et de moteurs choisis , ils sont où? On peut les voir plutôt que des liens vers ce que les autre font ? Brefs on demandés à voir tes beaux quadris qui sont bien meilleur que ceux commercials et qui en plus ne coutent rien. C’est bien de faire la morale mais a un moment faut donner du concret et arreter de critiquer a tout vat ! Alors montré ce que toi tu saits faire, avec une video , des photos. On attend ! En plus tu veux un nano racer gratuit ? Ben oui faudrait que tout soit gratuit pour toi dans ton monde formidable.
    Désolé à tous pour mon français Je ne suis pas natif ! Mais le constant bashing de Onclefly gets on my nerves!

  27. @Fabien : Le hype dont tu parles, c’est la manière dont j’ai ressenti le vol. Tu me connais assez pour savoir que le coeur de la machine m’importe peu (je vais jusqu’à dire que ça me gave très vite d’ailleurs), les sensations en vol sont plus importantes. Avec cet appareil, je me suis senti comme dans un racer, une sensation que je n’ai pas expérimentée avec un X4, encore moins avec un Nano QX, ni avec un Inductrix (et pourtant, il est sympa en FPV et en acro), ni avec des machines “kittées” que j’ai pu essayer à droite et à gauche.
    Pour rebondir sur les frames Parrot que tu as spottées sur les photos, ce sont de vraies de Parrot qui ont subi une autopsie, pas des copies, et de vraies hélices Parrot par ailleurs… 😉

    D’ailleurs, il y a beaucoup de questions sur l’upgrade brushless. Pour des vols en intérieur, comme un gymnase, ce n’est pas une bonne idée : ils sont trop puissants (on se sent déjà à l’étroit en brushed, même en mode 2 – n’est-ce pas Barry 🙂 ) et surtout trop fragiles. Les chocs que j’ai pris en tentant de passer des obstacles auraient signé l’arrêt de mort des moteurs brushless. Sachant qu’en plus le prix à la pièce n’est pas le même…
    Le brushless prend tout son intérêt pour les vols en extérieur, évidemment.

    L’autre intérêt du brushed, en intérieur comme en extérieur, c’est de pouvoir affirmer que les machines sont inoffensives pour voler presque n’importe où. En CTR, même en P23, etc., et d’espérer un jour que les multis “jouets” soient autorisés dans des parcs.

    Ce qui me séduit, c’est que la machine est clairement dans la catégorie des jouets de type Parrot, donc utilisable par le même public que celui des appareils de Parrot, tout en étant capable de donner du plaisir à des pilotes de FPV moustachus. C’est le premier que j’essaie qui parvienne à ce résultat, et il me fait le plaisir d’être RTF, pour ne pas passer du temps sur l’établi – ce qui pour moi est rédhibitoire.

    Evidemment, ces sensations sont à transformer en machine produite à grande échelle. Pour ça, Fabien et Charles s’appuient sur Kiss Kiss Bank Bank. On leur fait confiance… ou pas, c’est le jeu du financement participatif 😉

  28. Je fais du modélisme pas du commerce, j’achète tout de ma poche et ne mendie pas. 😉

    Je ne suis pas non plus un reviewer 🙂

    Si je mets des vidéos sur le net, hé hop problème…

  29. il est tres facile de critiquer, mais pour une fois que nous avons un projet de drone made in France supplementaire. Bravo!
    je souhaite du succés à ce projet de nano racer.

    teslari

  30. @Fred > Oui oui je te connais bien assez pour savoir que ton article ne peut pas etre que de la “hype” et que si tu prends la peine d’ecrire dessus c’est que la bestiole a bien dû te plaire 🙂 (ca reste une des qualités majeures de HM)
     
    Au vu des specs que j’ai pu glaner a droite a gauche, le produit a l’air tres bien qui plus est, un vrai controleur cleanflight, une camera et vtx corrects (a confirmer), une frame pas mal pensée (meme si j’y vois encore qq defauts potentiels) et relativement élégante (une fois sortie d’autre chose qu’une imprimante 3d…), bref il y a pas mal d’ingrédients pour que la recette donne un bon petit plat…
    Sauf qu’au lieu de mettre en avant la qualité des ingrédient pour nous donner l’eau a la bouche, l’equipe projet semble avoir plutot choisi de simplement se comparer aux étoilés du guide michelin en disant “chez nous c’est pareil que chez Bocuse, mais en plus petit (chez la mere à titi…)” (je force un peu l’analogie mais bon on comprendra l’idée…)
     
    Si l’angle choisi est de vraiment démocratiser la discipline et atteindre le grand public (un espece de Bebop du FPV racing…), l’idée est bonne, et louable… mais cette cible risque bien d’etre elle-meme le plus grand obstacle au projet: aller expliquer au profane pourquoi un nano racer à 200€ est vraiment mieux que 20 H8 mini pour le meme prix, il va falloir se lever de bonne heure.
    Du coup, soit il faut s’appeller Parrot ou Apple – heuuu pardon DJI – et avoir les moyens de sa comm, soit il faut vraiment tirer les prix vers le bas pour rester attractif
    Pire, si la campagne de crowdfunding est un succès, on s’expose à ce qu’elel attire l’attention d’un banggood ou d’un gearbest, et a voir le produit copié a vil prix… (apres tout, comme je le faisais remarquer ils ont deja bien tous les composants , ce sont eux qui les fournissent meme…). c’est melheureusement ce qui arrive a bien des frames produites aux US (blackout, rotorx atom, …)

    Malheureusement, il ne suffit pas de crier cocorico c’est fait en France pour que les acheteurs – fussent-ils français – se jette dessus (on n’a pas la fibre patriotique des US…), meme si le produit est intrinsèquement bon et relativement novateur
     
    Ceci etant j’espère vraiment que le produit connaitra le succès, ne serait-ce que parcequ’il semble “cocher toutes les bonnes cases” techniquement, pour permettre d’ouvrir la voie et faire comprendre aux constructeurs (hubsan notament) qu’il y a un vrai marché pour desmicro quad brushed réellement évolutif, et je salue la démarche de se lancer dans cette entreprise loin d’etre gagnée… peut etre un peut trop loin, mais qui sait, je ne demande qu’a avoir tort 🙂
     

  31. Ah j’ai trouvé : 🙂

    Je suis victime de cyber-harcèlement 😉

    Moi aussi, c’est la journée mais moi ma vie ici 🙂 🙂 🙂

  32. Hello Fabien,

    Content de te revoir dans la partie. 🙂
    Et oui ce bon fabien faisait du fpv quand certains ici n’avait pas encore de TX entre les mains.
    Croyez en son expérience. Et puis tout le monde n’est pas affuté ou bidouilleur. Certains manquent aussi de temps et se tournent vers le rtf.
    Bref, il en faut pour tout le monde, et si cela peut faire découvrir notre passion à d’autres pilotes, c’est tout bénef.

    @+

  33. Ma question est “Nano racer” ou “P’tio” ? personne n’a encore eu l’occasion de tester les 2 ?

  34. @Koomba : Les deux sont petits, mais la comparaison s’arrête là. Le P’tiot est un brushless optimisé destiné aux vols en extérieur, qui requiert un peu de pratique du pilotage (et du montage). Le Nano Racer est un brushed, prévu pour des vols en intérieur, prêt à l’emploi sans montage, que les débutants peuvent prendre en main.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.