SJ9000 2.7K Wifi, le test

32
4764

Cette caméra sportive de type Gopro se distingue de deux manières. La première, c’est en proposant une résolution vidéo 2,7K pour un prix très léger. La seconde, c’est parce qu’elle est livrée avec un montre-écran qui permet de contrôler en temps réel ce qu’elle filme ! Dsc_0070-600Notez que cette caméra nous a été donnée par la boutique TinyDeal. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que notre jugement a été influencé par cette pratique.

Préambule

La caméra est appelée SJ9000, ce qui laisse supposer qu’il s’agit de la marque SJCam. Pourtant elle n’apparait pas sur le site de SJCam, et la marque n’est indiquée nulle part sur le produit : ni sur la boîte, ni sur la caméra elle-même, ni sur la documentation. Il s’agirait donc d’une caméra de seconde zone, produite par un obscur fabricant chinois ? Peut-être. Autant le mentionner d’emblée, certaines indications sont fantaisistes. Le 2,7K promis n’est au mieux qu’un 2,5K, nous allons le voir. Le wifi n’en est pas un, mais… ce n’est pas une mauvaise nouvelle, contrairement à ce que l’on pourrait croire. Des explications sont nécessaires…

Tour du propriétaire

Dsc_0074-600La SJ9000 est plus imposante que l’étalon Gopro 3 ou 4, plus aussi que les concurrentes telles que la Yi de Xiaomi. Elle mesure en effet 6,1 cm de largeur, 4,5 de hauteur et 2,5 d’épaisseur (3 en comptant l’objectif). Son poids est de 82 grammes tout pile avec une carte mémoire. Ainsi que sa batterie… et pour cause : elle est intégrée, non accessible et donc non amovible. Cet embonpoint s’explique-t-il ? Pas vraiment. Certes la caméra est dotée d’un écran intégré, mais c’est tout. La façade avant est habillée avec un revêtement de type « peau de pêche » doux au toucher. Dsc_0076-600Y figurent une large diode et le bouton d’allumage-extinction. Sur le dessus se trouve le bouton pour lancer et arrêter l’enregistrement de vidéos et des prises de vues. La trappe pour une carte mémoire de type microSD est placée sur le côté droit. Sur le côté gauche sont logés deux boutons pour piloter l’interface, une prise microHDMI et une prise miniUSB. Un pas de vis pour support photo se trouve sous la caméra. Une bonne partie de la façade arrière est occupée par un écran.

Suite du tour

Dsc_0092-600La SJ9000 est fournie avec des accessoires en nombre suffisant pour assurer sa fixation sur différentes bases : surface plane, guidon, sangles. Plus un boîtier étanche, le tout avec des supports compatibles avec ceux de Gopro. De quoi l’utiliser en dehors d’une activité multirotors… Elle est aussi livrée avec une montre à bracelet en caoutchouc. Un modèle assez imposant, qui ne brille pas vraiment par son design. Il mesure 6,9 x 3,9 x 1,9 cm pour un poids de 64,2 grammes. La surface utile de l’écran mesure 3,7 cm, soit 1,45 pouce. Sur le côté gauche, on trouve un bouton Ok, un connecteur microUSB et un trou (visiblement pour une réinitialisation). Sur le côté droit figurent 3 boutons, plus un ergot pour attacher l’écran – il est possible de retirer les deux parties du bracelet.

Première prise en main

Une pression sur le bouton en façade allume la caméra, dont l’écran montre un court instant la photo d’une puissante Mercedes, puis affiche le retour vidéo en temps réel. La latence est de 100 et 130 millisecondes, il y a un léger décalage entre la réalité et l’image à l’écran. Pour lancer l’enregistrement d’une vidéo, il suffit d’appuyer sur le bouton principal : un compteur affiche la durée de la vidéo. Une petite diode verte clignote à côté de l’écran pour montrer que l’enregistrement est en cours, mais c’est tout. Impossible, à distance, de le vérifier. L’écran est plutôt lumineux, même en plein soleil. L’interface est assez simple à manipuler avec les 2 boutons de côté et celui du haut, mais on peine à distinguer les menus sur l’écran, la définition est médiocre. Cela dit, il est facile de changer de résolution d’enregistrement, de passer au mode prise de vues. L’interface répond dans délai, ce qui est très agréable. Il est possible de visualiser les photos et les vidéos directement sur l’écran de la caméra. Souci : en essayant de regarder une vidéo, la caméra s’est figée. Pas de bouton reset, pas de possibilité de retirer la batterie. Fort heureusement, une pression de 15 secondes environ sur le bouton d’allumage permet de la réinitialiser.

Résolutions photo et vidéo

Dsc_0075-600La fiche technique indique que le processeur utilisé par la caméra est un Ambarella A7, sans plus de détails. Dommage, surtout qu’on peut s’étonner des 45 images par seconde annoncées, au lieu des classiques 60. La caméra offre plusieurs résolutions, à commencer par ce qu’elle qualifie de 2,7K (normalement 2704 x 1524 pixels) : un mode 2560 x 1080p à 30 images par seconde (format 21:9), ou un autre de 2304 x 1296 pixels à 30 images par seconde (format 16:9). C’est-à-dire, au mieux, un 2,5K. Elle permet aussi de filmer en 1920 x 1080p à 45 images par seconde (Full HD), en 1920 x 1080p HDR à 30 images par seconde, et enfin en 1280 x 720p à 60 images par seconde. Du côté des photos, la documentation promet du 16M (5312 x 2988 pixels) et du 13M (4800 x 2700 pixels). Mais dans la pratique, la caméra ne propose réellement que du 4600 x 3450, du 4600 x 2700, du 4000 x 2250 et du 2688 x 1512… Du pinaillage sur les chiffres ? Peut-être…

La qualité des photos et vidéos ?

Dsc_0074a-600A vrai dire, tant pis pour le respect des promesses, encore faut-il que la qualité des images soit en rendez-vous. Le résultat est correct, sans plus. Les couleurs sont à peu près respectées, mais la compression est forte, introduisant des zones pixellisées par endroits. Qui plus est les détails souffrent d’un effet de fringing assez prononcé (halo bleuté), et pas uniquement sur les bords de l’image. 30 images par seconde est un débit insuffisant quand la caméra filme des mouvements rapides ou panoramiques, il introduit des saccades disgracieuses. Elles disparaissent à 60 images par seconde, d’où l’importance de ce mode… qui est absent de la SJ9000 ! Que vaut le mode 45 images par seconde qu’elle propose à la place ? Il est difficile à différencier du mode 30 fps et, c’est certain, n’offre pas du tout le même confort visuel que le mode 60 fps. Pour profiter des 60 images par seconde, il faut passer en 720p, une résolution très faible… que l’on peut obtenir avec une caméra bien plus petite et bien moins chère comme la Mobius. Dommage. Le mode HDR en 1080p/30 laisse supposer que l’on peut filmer de vidéos avec un fort contraste. A vrai dire, on ne voit pas grande différence entre le 1080p avec et sans HDR… Dommage encore. Et les photos ? Elles souffrent des mêmes défauts de compression et de pixellisation… La SJ9000 n’est donc pas au niveau de l’image produite par une Gopro, ni même la plupart des concurrentes de Gopro…

DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA

Et cette montre ?

L’écran à l’arrière de la caméra, c’est super, mais quand on la place sur un multirotor, on ne le voit plus. Idem sur un casque ou sur la carrosserie d’un véhicule. La plupart des caméras proposent une connexion wifi qui permet de profiter du retour vidéo sur un smartphone et une tablette. Dsc_0101-600La documentation de la SJ9000 évoque bien du wifi, mais elle n’indique pas de lien vers les stores habituels (App Store et Google Play). Rien dans les menus concernant le wifi non plus ! On n’y voit qu’une mention « RF Mode ». L’activer coupe l’écran et active la liaison avec la montre. Il suffit de l’allumer pour que l’image s’affiche instantanément. L’écran est certes petit, mais la qualité de l’image est très correcte, suffisante pour réussir un cadrage par exemple. Les icones de l’interface, et plus particulièrement les indications en lettres et en chiffres, sont en revanche très difficiles à distinguer. Une touche permet de couper l’image (pour éviter de trop consommer de batterie), une autre permet de passer du mode vidéo au mode photo, puis au mode de visionnage. Une dernière touche permet de déclencher les prises de vues, photos et vidéos. Plutôt que d’aller chercher « RF Mode » dans les menus, sachez qu’une pression longue sur le bouton de prises de vue (en haut) active ce mode.

Plus intéressant que prévu…

Dsc_0242-600La documentation indique que la portée de la montre est de 3 mètres environ. Ce qui semble compatible avec la technologie wifi. Nous sommes habitués aux petits mensonges des constructeurs, on peut supposer qu’elle atteint difficilement cette portée. Et pourtant ! En intérieur, la liaison reste opérationnelle même en passant plusieurs murs. En extérieur, elle atteint jusqu’à 50 mètres avant d’être coupée. Et là, on doute sérieusement qu’il s’agisse de wifi : la latence de l’image n’augmente pas avec la distance, et de la neige apparait sur l’écran quand la liaison faiblit. Rien à voir avec le comportement d’une connexion vidéo wifi, numérique, dont la latence augmente rapidement, qui fige l’image et ajoute des blocs de pixels parasites.

>>>> La suite de ce test se trouve ici <<<<

32 COMMENTAIRES

  1. Comme toujours super test Fred 😉
    Pour moi produit décevant.
    C’est la Legend 1 qui cartonne en ce moment 🙂

  2. “…documentation indique que la portée de la montre est de 3 mètres environ…” et “…on peut supposer qu’elle atteint difficilement cette portée…”.
    Clair, 3 mètres c’est juste énorme 😀

  3. @Patou : Ben oui, mais 3 mètres en intérieur avec une caméra wifi, c’est l’autre bout du monde… Un mur suffit pour ruiner la connexion !

  4. J’ai cru à une boulette, mais c’est vrai que d’un étage à l’autre on capte parfois mal alors qu’il n’y a que quelques métres…
    Désolé, j’ai rien dit… écrit…

  5. @onclefly : La nouvelle version du firmware semble l’avoir corrigé, oui. Je dis semble parce que je n’ai pas trop eu l’occasion de l’essayer ces jours-ci…

  6. C’est la même chose que la blackview Hero 2 … vraiment pas top … Par contre je viens de recevoir la Firefly 6S en review .. 4K and gyro intégré !!! 🙂

  7. @Fred, si tu as gardé ta veille télécommande du Hubsan H102D, tu peux régler les fréquences par pas de 5mhz

    Hors-sujet, avec quel logiciel tu montes tes videos ?

  8. Mouais, encore une copie daubé, le seul truc intéressant, et encore, entre guillemets, c’est le retour sur la montre.

    Bref, je foutrais pas 135 boules la dedans. Par contre, 90 balles pour la legend, si le bug est corrigé, pour nos racers, c’est le top !

    Et pas seulement pour les racers, je suis en train de me monter un quadri prise de vue et FPV, une sorte de clone de disco pro à pas cher, basé sur un chassis Spyder 500. Je veux du 3 axes pour lisser les mouvements de Yaw. J’ai pris une nacelle IMP, une des plus légères en 3 axes pour gopro du marché. Avec la Gopro, tout compris, je suis à 340 gr l’ensemble.

    Avec une legend et son poids plume, on peut se permettre d’utiliser les nouveaux brushless pour gimbal récemment sorti par Multistar (j’en ai 3 à la maison). Ils pèsent 20 gr chacun, c’est vraiment minuscule. Ils sont plutôt prévus pour de la nacelle très light pour tenir une Mobius, mais la legend est quasi au même format et fait 12 gr de plus, donc c’est parfait. En imprimant mes pièces de nacelle en ABS, j’ai calculé que je devrais m’en sortir, pour le tout, à 160 gr, carte storm32 comprise.

    C’est 180 gr de gagné, ce qui est énorme ! De plus, pouvoir basculer à la radio du mode prise de vue au mode photo, c’est un atout incroyable ! tout ça pour 90 roros la cam, avec la qualité vidéo et photo d’une Gopro 3+, et un mode 1080 / 60 fps…

    Quand au racer, mon prochain en gestation est un 210 “boule de nerf” en 4S, châssis conception maison, ou les contraintes principales sont :
    – 500 gr maximum et un rapport poussée/poids autour de 6
    – Le plus crashproof possible, et surtout pour le matos embarqué (en 4 mois de low-riding, j’ai explosé 2 mobius, une PZ0420M, un VTX, entre autres…

    La seule cam. HD qui me permette de remplir ces conditions est la legend, de par son format qui me permet de l’insérer complètement dans la frame, à la manière d’une zigogne, par exemple, avec une structure de plaques latérales verticales, et grâce à ces 50gr, elle limite l’embonpoint.

    Bref, les Xiaomi ont déja pris un coup, pour moi, pour un usage multi depuis la sortie de la legend, mais alors des mauvaises copies comme celle-la, j’y pense même pas…

    Par contre pour de la cam purement sport, en dehors de ma gopro 3+ qui est une merveille, je compte m’équiper d’une ou 2 cam supplémentaires, pour poser sous des gates par exemple, ou des endroits rigolos en low-riding. Et la ça sera de la Yi je pense, au rapport prix / prestation incroyable dans ce format, mais certainement pas cette SJ9000…

    En tout cas, merci encore pour ce test très complet Fred, et riche d’enseignements encore une fois !

    Merci !

  9. @Fred tiens moi au parfum alors des que tu peux faire les essais si cela ne bug plus, car elle m’interresse plus que les autres. 😉

  10. Juste pour dire merci Fred pour ce test. Tout ça pour dire non, ce n’est pas le bon choix est-ce que ça méritait autan d’e travail ? Ben oui ça fait un peut enquête policière sur tout sur le coût du wifi ou pas wifi ! En plus j’apprend des choses aux passage. En tous cas on peut pas t’accuzer de cm copinage avec les boutiques je crois que c’est clair la !

  11. Beaucoup de cam qui sortent mais au final rien ne change

    Gopro(hors de prix)>Legend>Yi>Mobius
    si on est sensible au prix la Yi est le meilleur rapport qualité/prix (60€ la z23) suivis par la Legend

  12. @SeByDocKy : Pfiou, je dois encore l’avoir, mais faudrait que je parte en spéléologie pour la retrouver ;)))) Intéressant en tous cas !
    Pour le montage (un bien grand mot), j’utilise PowerDirector de CyberLink…

  13. Salut. J’ai pas trouvé l’image trop moche et surtout moins jaune que la Xiaomi. Par contre j’aurais voulu savoir ce que pense SEBYDOCKY de la la Firefly 6S en review .. 4K and gyro intégré. SVP

  14. @Fred: merci pour l’info sur le logiciel de montage, c’est vrai qu’il semble complet.
    @SeByDocKy: il y a une grosse remise sur Cyberlink à l’occasion du salon de la photo (50% + PhotoDirector) et avec le code HALLOWEEN encore 13%
    Du coup ce logiciel qui est un peut cher devient très intéressant

  15. Bonjour,

    Je suis novice en matière de caméra. On me propose de choisir sur le site MyWii entre l’une des deux (cadeaux) caméras suivantes malgré la différence de prix. Mais j’hésite.

    – à priori la caméra objet de cet article, nommé sur leur site “CAMÉRA SPORT FULL HD 2.7K AVEC MONTRE TÉLÉCOMMANDE WICAM WATCH” vendu 99€.

    – aussi la “CAMERA SPORT WICAM 4K” à 159€ qui n’a pas l’écran sur la montre mais le vrai wifi pour une visualisation sur le téléphone portable. Selon la notice, le 4K n’est qu’en 15FPS. La plus haute résolution en 60FPS est le 1080p. Est ce déjà bien selon vous ? Pour info, on peut ouvrir le boitier et enlever la batterie et la remplacer par une autre vendue 19,90€ sur le même site (peut-être moins cher ailleurs, pas encore regardé).

    L’écran sur la montre du 2.7K me plait beaucoup mais les performances de la caméra sont moins bien et il n’y a pas le wifi. Ceci dit, si on peut visualiser sur la montre, pas besoin du téléphone portable. Mais la version 4K permet du 60FPS en 1080p contre 720p pour la 2.7K. Est ce que cela change grand chose ? Pouvez vous me dire svp ?

    @Fred, concernant la version 2.7K que tu as testé :
    – quelle est l’autonomie de la montre-écran stp ? Comment est elle rechargeable ?
    – y a t’il un zoom ? La version 4K a un “Digital zoom 8X”.
    – Supporte t’elle comme la 4K les modes Time lapse, Slow motion et Diving mode ?
    – Quel est son sensor ? Celle du 4K est une Sony IMX078 12.4 mega Cmos Sendor.

    Merci par avance pour votre aide.
    Bien à vous.
    Jérôme

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.