Foxeer Legend 1, le test

24
4307

La qualité ressentie ?

legend-capt2Les images produites par la Legend 1 sont plutôt belles, assez proches de celles de la Yi de Xiaomi. La fluidité des images à 60 fps joue beaucoup. Elle produit très peu de fringing, ces zones bleues fantômes qui parasitent les coins de l’image. L’effet Fish Eye (courbure des droites) est assez prononcé, et la caméra n’est pas dotée d’outil pour le réduire, il faut utiliser les services d’un logiciel spécialisé. Elle gère plutôt bien les changements rapides de luminosité, à une exception près, à lire dans le prochain paragraphe. L’impression globale est très positive : cette caméra se révèle plus efficace que la Mobius ou sa concurrente la RunCam avec l’aide des 60 images par seconde.

DCIM100MEDIA DCIM100MEDIA

DCIM106MEDIA DCIM106MEDIA

Des points faibles (1)

La luminosité est globalement bien gérée… mais pas toujours. La caméra a peiné un jour très couvert, à essayer de régler le contraste sur le ciel très noir et l’horizon très clair. S’en sont suivis des variations de luminosité, par flashs très rapides et particulièrement désagréables. legend-capt3Un jour de beau temps, d’autres flashs sont apparus, plus brefs, mais très visibles. Ils sont à constater dans les essais vidéo proposés à la fin de cette chronique. Difficile de prévoir quand le souci survient, il nous a été impossible de le reproduire volontairement : il survient sans prévenir (et on ne le sait qu’en visualisant les vidéos après-coup), perturbant 1 vidéo sur 10 (à peu près). Est-ce un bug rédhibitoire ? Disons que se retrouver avec une vidéo qui « clignote » la rend inutilisable. Mais on peut avoir bon espoir de voir ce problème corrigé. La boutique en ligne SurveilZone, qui distribue la caméra et participe à sa conception, nous a assuré qu’elle avait identifié le problème, et qu’il serait corrigé dans la prochaine mise à jour du firmware. Edit : la mise à jour du firmware 1.4 (voir en fin de ce post) corrige le problème. Excellente chose !

Des points faibles (2)

Dsc_0007-600L’autonomie est de 52 minutes avec une pleine charge. C’est moyen, moins que la Mobius ou la Yi, et la batterie n’est pas amovible. Il faut 1 heure et 45 minutes pour obtenir une pleine charge. L’indicateur de charge reste au vert tant que la batterie n’est pas pleine. Il est beaucoup plus efficace que les diodes de la Mobius qui ne renseignent pas vraiment. La diode de charge, verte, est très efficace, mais elle souffre d’un défaut : elle n’est visible que d’un angle bien précis. Parlons des autres diodes, justement. La principale, rouge et à cheval sur la façade arrière et le dessus de la caméra, se voit très bien. Mais celle qui indique le mode est pour ainsi dire invisible quand elle est en bleu (mode 1). On la voit un peu mieux quand elle passe à l’orange (mode 2), et bien quand elle est en rouge (mode 3).

Dsc_0042-600  Dsc_0040-600  Dsc_0039-600

Des points faibles (3)

La caméra chauffe beaucoup, mais pas au point de ne plus pouvoir toucher les dissipateurs. Elle servira de chaufferette de poche pour l’hiver… et on espère qu’elle tiendra le coup en été ! La caméra s’est en revanche figée à plusieurs reprises, sans que nous puissions identifier la raison du plantage. Dans ce cas, elle reste allumée et ne répond plus. Dsc_0023-600Pour débloquer la situation, deux solutions : soit introduire une pointe fine dans le trou correspondant au reset, soit maintenir une pression de 15 secondes sur le bouton d’allumage. Dans les deux cas, la caméra est réinitialisée (sans perdre ses paramètres) et elle repart si vous l’allumez. Le site de Foxeer permet de télécharger des mises à jour de la caméra. La méthode qui repose sur un logiciel pour PC (Windows uniquement) n’a pas fonctionné malgré tous nos essais. Il a fallu utiliser la méthode alternative qui consiste à copier le ficher de mise à jour sur une carte mémoire et laisser la caméra se débrouiller. La procédure a fonctionné, ce qui nous a permis de réaliser nos essais avec le firmware 1.3, le dernier en date (du test).

Pilotage à distance

Dsc_0005-600Avec la caméra est fourni un câble, USB d’un côté, et doté de 3 prises servo de l’autre. L’une des prise est destinée à alimenter la caméra avec du 5V. Une seconde permet de diffuser une image analogique pour la connexion à un émetteur vidéo. La dernière est destinée à piloter les fonctions de la caméra via un récepteur radio pour un contrôle à distance. Le pilotage à distance fonctionne : il faut un inter à 3 positions sur la radiocommande. Celle du milieu met la caméra en attente, la position haute déclenche une prise de vue, la position basse démarre l’enregistrement d’une vidéo. La fonction est intéressante, mais on peut s’en passer sans souci puisqu’il suffit de démarrer l’enregistrement de photos ou de vidéos avant de décoller.

Vidéo en temps réel

foxeer-liveLa sortie vidéo est plus intéressante. Une fois la prise USB branchée sur un émetteur vidéo… déception : aucun signal n’est sorti de la caméra – alors que le câble fourni par Foxeer fonctionne avec la sortie vidéo USB d’une RunCam. Bizarre et un peu frustrant. Il a fallu ouvrir la prise USB – il suffit de forcer un peu avec une lame de couteau, les deux parties se déclipsent – pour découvrir d’où venait le problème. Les fils jaune et noir se touchaient ! Fort heureusement ce n’était pas le +5V, le résultat aurait été fumant… Un peu de colle chaude pour isoler les fils a suffi pour que la prise USB fonctionne et que l’image apparaisse. Notez qu’elle se reclipse facilement après avoir été ouverte. La latence (mesurée avec un écran TX-LCD5802) oscille entre 100 et 120 millisecondes. C’est plutôt correct. Pas pour des vols en FPV racing, mais suffisamment pour piloter en immersion sans trop d’obstacles. L’image est un peu différente de celle enregistrée sur la carte microSD, cela dit, avec une nette tendance à privilégier le vert.

Les bonus

Dsc_0044-600Lorsque la batterie faiblit, la caméra se met à bipper doucement, puis rapidement. Le volume des bips est suffisant pour qu’il soit audible même lorsque le multirotor est en vol ! Pratique pour éviter de tomber en rade de batterie au mauvais moment. Un autre avantage de ce bip, et pas des moindres ? Si vous perdez la caméra après qu’elle ait été éjectée de votre multirotor, vous pouvez espérer remettre la main dessus en écoutant ! A quoi sert à la prise microHDMI ? Imaginons que vous vouliez retransmettre une image Full HD en temps réel avec un équipement numérique comme l’Amimon de Connex, par exemple pour filmer un événement sportif. Adopter la Legend 1 vous permet d’éviter d’emporter une caméra lourde et onéreuse : il suffit de brancher la prise microHDMI vers l’entrée HDMI de l’émetteur. Il y a un léger temps de latence, comparable à celui observé sur une Gopro, mais supérieur à celui d’un Lumix GH4 de Panasonic. Attention, aucun câble microHDMI n’est fourni dans la boîte. Une protection de lentille pour les pilotes pressés qui crashent souvent leur multirotor est prévue chez SurveilZone.

Faut-il l’acheter ?

Si la qualité des vidéos produites par les caméras 808 #16 et Mobius vous semble trop juste, mais que les modèles plus imposants comme les Gopro ou la Yi de Xiaomi sont hors gabarit, la Legend 1 constitue un excellent choix ! Elle est à peine plus lourde et volumineuse que la Mobius, mais son mode 1080p/60 permet de réaliser des vidéos fluides même (et surtout) lorsque vous pilotez de manière agressive. Dsc_0002-600Parfait pour équiper les racers 240 et plus, qui peuvent porter la caméra sans que cela ne se ressente vraiment. Les modèles plus petits seront handicapés par le surpoids et l’embonpoint. Attention tout de même, les nacelles stabilisées ne sont pas réglées pour accueillir ce gabarit inédit. Son prix est raisonnable : nous l’avons acheté $90, soit environ 80 €, chez SurveilZone (avec le port mais hors taxes).

Mais alors…

Est-ce pour autant que nous la recommandons ? Presque. Oui ! Car cette caméra permet de profiter de belles vidéos fluides, qui marquent une vraie différence avec la Mobius ou la RunCam, et concurrencent la Xiaomi ou les Gopro dans un encombrement plus light. Mais à vrai dire, nous vous conseillons d’attendre que la mise à jour du firmware corrige le problème de mesure de la luminosité. Le bug ne survient pas souvent, mais quand c’est le cas, c’est très irritant ! Cette correction est une promesse de SurveilZone. Nous indiquerons ici lorsqu’elle sera disponible… et si elle corrige effectivement le problème ! SurveilZone a aussi pris en compte les remarques concernant le câble USB, assurant qu’il s’agissait d’une première production et que les prochains câbles ne souffriraient pas de ce problème. Rendez-vous sous peu pour enfin pouvoir vous conseiller cette caméra. Du moins on l’espère, parce qu’en dehors du souci de luminosité, elle est tout simplement excellente ! Nous vous conseillons cette caméra, la meilleure du moment dans ce format !

Edit : Le firmware 1.4 de la Legend 1, disponible sur le site de Foxeer (ici), semble avoir corrigé le problème de mesure de la luminosité ! Sur une cinquantaine de vidéos dans des conditions de lumières très différentes, il ne s’est plus manifesté. Excellente nouvelle !

La vidéo

Quelques comparatifs de la Legend 1 face à d’autres caméras comme la Mobius ou la Yi, en vol et au sol, des essais en vol, la mise en évidence des soucis de flickering qui apparaissaient parfois (qui ont disparu depuis la mise à jour du firmware 1.4), un test de la latence via la sortie AvOut USB…

Si vous voulez voir ce que donnent les vidéos brutes, voici un extrait en 1920 x 1080p à 60 fps, et un extrait en 2304 x 1296 à 30 fps à télécharger.

Et à l’intérieur ?

IMG_1193

IMG_1196

 

24 COMMENTAIRES

  1. Merci super test en tous cas super complet j’attend que tu nous dise quand c’est bon pour le bug et je la prend !

  2. “et du 720p à 30 images par seconde en 0,25x (soit un ralenti de 4x)”
    Je ni connais pas grand chose mais c’est pas plutot en 120 images/s que l’on obtient un ralenti de x4 ?

  3. Quel bel endroit ou tu voles 😉

    Merci pour ce test, très instructif

    Il est à parier que si la communauté fait remonter des problèmes de firmware et de mise à jour (ainsi que la non compatibilité android et IOS), les choses vont évoluer de ce côté là.

  4. @Fabrice01 : Ce que je veux dire, c’est qu’une fois passé en 4x, tu es à 30 fps. Donc 720p/120fps/1x, mais 720p/30fps/4x…

  5. Je vais m’arrêter sur la Legend et la Mobius uniquement. La Xiaomi étant quand même plus lourde.

    Première constatation :

    La Legend 1 me paraît un peu trop “sophistiquée” par rapport à une Mobius A (1ère génération) ou C-2 (la dernière) : vaut mieux pas qu’elle pète sur le terrain (à grande vitesse). Son autonomie est vraiment pas bonne (contre 2h pour la Mobius en enregistrement)

    2ème constatation :

    La Legend 1 est “jeune” : le problème de phases de luminosité correspond au panel de problèmes soulevés par la Mobius au cours de sa “carrière”, de ses différentes versions et mises à jour.

    L’avantage de la Mobius, c’est qu’elle a subi tellement de BONNES mises à jour depuis ses débuts qu’elle a su corriger la très grande majorité des défauts que rencontre (et va rencontrer) cette “jeune” et nouvelle Legend 1.

    On a donc le choix : soit on se prend une Legend 1 qui certes, fait du full HD en 60ips mais qui va subir son lot de maj et de correctifs tous les trimestres….

    …. soit on se prend une mobius “bien installée sur le marché”, éprouvée, qui a largement fait ses preuves, qui certe, ne fait “que” du HD en 60ips ou du Full HD en 30ips, mais qui continue d’évoluer par des correctifs et des versions nouvelles (La C est sortie en mars-avril 2015, la C2 cette été etc…).

    (au fait, avez-vous toujours besoin de Full HD en 60ips… si vous n’avez pas le bon équipement en lecture en face… ou si c’est pour que la vidéo prenne un temps fou à démarrer en lecture sur Youtube et consorts…)

    Et puis une chose à ne pas oublier :
    ———————————–

    J’ai souvent vu des pilotes se prêter volontiers, mutuellement et facilement leur mobius le temps d’une session de course sur le terrain. Signe qu’on prend pas trop de risque à la prêter à un autre pilote.

    Jamais vu un pote prêter sa Gopro à un autre. C’est ce côté “sophistiqué” qui restreint le prêt. Sur ce plan, la Legend suivra certainement la GoPro sur le terrain.

    Qu’en pensez-vous ? 😉

  6. @Fabrice01 en fais si tu ralenti du 120 i/s à 30 i/s cela donne un ralenti x4 (je pense que c’est ce que Fred voulait dire).

    @Fred et qu’en est-il de la solidité de la caméra (au delà de la lentille) ?
    Parce que c’est un point qui m’a énormément déçu sur la mobius alors que la Yi elle est bien plus solide.

    Sinon je rajouterai un autre défaut: un ami à acheter la caméra mais la mise au point de la lentille en sortie d’usine était mauvaise. Visiblement il n’était pas seul dans ce cas.

  7. +1 pour la Légend 1 et super ton test Fred 🙂
    Cela donne vraiment tes vidéos en 60i/s.
    Il nous faut vraiment cela voir plus
    quand on trace… 🙂

  8. très bon test!
    dès que ses défauts seront corrigés elle sera la remplaçante de ma Mobius 🙂
    j’aime le fait de pouvoir passer le Fow en normal car je me sert aussi de ma Mobius en voyage et l’effet fisheye n’est pas trop ma tasse de thé pour ce genre de vidéo

  9. @Barry : Pour la solidité, je t’avoue que je n’ai pas fait de crash test béton 😉 Mais dans la vidéo, à la fin, tu as un crash contre la barrière. La machine n’a pas survécu, mais la caméra n’a pas une rayure. Cela dit, ça n’a pas valeur de test, hein, c’est juste une expérience.
    Pour le bad focus, oui j’ai lu qu’il y avait des problèmes, mais c’est un souci qu’on trouve sur pas mal de caméras récentes, dont la Yi ou la Mobius. Le point positif, c’est que l’ouverture de la caméra pour ajustement du focus est facile (même pour moi :), avec deux vis seulement.

  10. Pour info, une nouvelle version de la Mobius va sortir (M2).
    Elle amène justement le 1080/60fps, conserve à peu près le même encombrement, et introduit surtout un encodage en H265 qui diminue DE MOITIE la taille actuelle des videos, sans entamer la qualité.
    Tout ça avec un processeur qui n’est pas l’Ambarella, et donc consomme 30% moins que celui-ci, et ne chauffe pas.
    Source:
    http://www.rcgroups.com/forums/showpost.php?s=4f50d0e9c690677a97c8944ab588ae12&p=32656429&postcount=16799

  11. Pour le moment entre ce qui sort et va sortir, il y a aussi tout ce qui est sur le marché et pas sur le net qu’on entends jamais parler ici…
    Pour moi, il faut être sage et attendre un peu. Puis, il manque toujours, la stabilisation optique, le zoom, la mise au point, enfin tout ce qui fait d’une camera un produit parfait. 🙂

  12. La batterie est amovible, de plus il n’est pas difficile de relier la caméra à la plaque de distribution, et donc de gagner une autonomie de la caméra illimité, un poids allégé donc une vitesse accrue et donc des pas si grosse perte sur la lipo alimentant le multi-rotor puisque les moteurs n’auront presque pas besoin de compenser le poids de cette caméra (sans sa batterie) 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.