JJRC H6D, le test

14
1671

Oui mais…

La molette de réglage des débattements agit sur le roll et la profondeur, mais pas sur les gaz ni le yaw, qui restent figés. Ce n’est pas bien gênant pour les gaz, mais on regrette que le yaw ne soit pas adapté en fonction des autres commandes. DSC_0068a-600Le résultat, c’est que la rotation de l’appareil sur lui-même est vive, un peu trop pour assurer des vidéos sympas. Et encore plus pour le pilotage en immersion : la brutalité du yaw donne un peu l’impression de tourner la tête comme une poule, par à-coups. Le X4 H107D reste plus efficace, avec un réglage de chaque voie de manière séparée. Le H6C est à l’évidence prévu pour voler en intérieur. Comment se débrouille-t-il en extérieur ? S’il n’y a pas de vent, tout va bien. Mais il est vite déséquilibré par le vent. Le vol à vue reste possible, mais les vols en immersion deviennent trop hasardeux : l’image vacille à tel point qu’on ne comprend plus ce qu’on voit à l’écran.

Les fonctions habituelles

La radiocommande offre un bouton (l’avant-droit) pour réaliser des pirouettes automatisées , un autre (l’avant-gauche) pour contrôler les LED du H6D. C’est du moins que ce qu’indique la documention. En pratique, il n’agit pas du tout sur les diodes, mais parfois ne fait rien, parfois déclenche lui-aussi les pirouettes automatisées. Dsc_0016-600Un bouton en façade permet de lancer la vidéo et la stopper – attention à bien veiller à arrêter l’enregistrement avant de débrancher la batterie sous peine de le perdre. Un autre est dédié au déclenchement des photos. On aurait préféré que ce bouton soit l’un des deux à l’avant, bien plus faciles d’accès pendant le vol. Deux autres boutons permettent de passer du mode 1 au mode 3 et du mode 2 au mode 4, et de déclencher le retour automatisé (RTH) au point de départ. Une fonction qui, comme sur tous les appareils concurrents, ne fonctionne pas très bien. Pas de mode headless… et il ne manque pas : il ne sert strictement à rien lorsqu’on pilote en immersion.

Ce n’est pas tout

Dsc_0076-600Quelle est l’autonomie du H6D ? Avec la protection d’hélices installée, elle atteint difficilement les 4 minutes et 30 secondes. Retirer cette protection d’hélices ne permet pas de gagner plus d’une vingtaine de secondes. Sert-elle à quelque chose ? Oui pour absorber les petits chocs et, par exemple, permettre de rester en l’air si on touche un mur en vol. Elle est flexible, comme celles des appareils concurrents. Pourtant nous avons cassé des hélices à la chaîne. La raison ? La protection n’est pas en cause : ce sont les hélices qui sont fragiles. Vous pouvez les remplacer par celles d’un X4 de Hubsan, qui se révèlent bien plus solides. Notez que si vous retirez la protection, il faut placer des petits patins en plastique (fournis) sous chaque cage moteur sans quoi le bas de caisse du H6D et son antenne 5,8 GHz touchent le sol…

Questions de portée

Dsc_0044-600Quelle est la portée de la vidéo ? En intérieur, vous pouvez traverser l’équivalent de 2 murs. C’est suffisant pour pratiquer des vols en immersion très addictifs et très techniques dans un environnement que vous connaissez bien – mais qui semble très différent depuis une caméra volante. En extérieur, la radio et la vidéo ont porté à 150 mètres sans obstacles. La vidéo est restée satisfaisante, mais les ordres radio ont connu des ratés et des latences dès 100 mètres. Nous n’avons pas cherché à aller plus loin, cette distance est assez correcte pour un engin aussi petit ! Un bon point : la perte de liaison radio déclenche un mode Failsafe en moins d’une seconde, qui coupe les moteurs. Cela permet d’éviter de voir le H6D s’échapper loin, loin, loin en cas de perte de connexion radio.

Faut-il l’acheter ?

Dsc_0003-600Nous ne vous le conseillons pas, que vous soyez un pilote débutant ou confirmé. Le principal intérêt du H6D de JJRC, c’est son prix. Pour le reste, il souffre de défauts qui se révèlent pénibles à l’usage. Citons, pour les principaux, l’angle de vision trop serré, le retour vidéo saccadé quand on enregistre à bord, le yaw trop brutal, la fréquence vidéo figée et l’autonomie trop juste. Le H6D est proposé par Banggood à moins de 87 € (avec le port, mais hors taxes). Il est fourni avec la radiocommande et son écran, un câble USB pour recharger la batterie du H6C, un autre câble pour recharger l’écran, un jeu d’hélices de rechange, un outil pour extraire les hélices, une carte mémoire microSD de 2 Go et son lecteur USB, des pieds en plastique à placer si on retire la protection d’hélices et un manuel en chinois et anglais.

Une vidéo

D’autres photos

Dsc_0021-600

Dsc_0023-600

Dsc_0025-600

Dsc_0030-600

Dsc_0026-600

Dsc_0061-600

Dsc_0049-600

Dsc_0050-600

Dsc_0052-600

Dsc_0047-600

Dsc_0073-600

Dsc_0066-600

Dsc_0074-600

Dsc_0077-600

Dsc_0078-600

Dsc_0079-600

Dsc_0081-600

Dsc_0083-600

Dsc_0085-600

Dsc_0006-600

Dsc_0007-600

Dsc_0010-600

Dsc_0012-600

Dsc_0015-600

DSC_0062a-600

DSC_0064a-600

DSC_0072a-600

DSC_0080a-600

DSC_0089a-600

DSC_0093a-600

 

14 COMMENTAIRES

  1. Au rayon des grosses daubes, évitez aussi le JJRC H10 http://www.banggood.com/buy/jjrc-h10.html Un atterrissage un peu trop “brutal” suffit pour casser un moteur (3 vols, 2 moteurs cassés). D’ailleurs les JJRC H10 sont en “clearance” chez BG (- 15% avec le coupon 36BGC8) mais franchement, ne vous laissez pas tenter. HUBSAN reste une valeur sûre, c’est plus cher mais c’est durable. JJRC, CHEERSON, Eachine, dans le même sac (poubelle). C’est peut-être cela la raison de la mise au placard de Hubsan : ne contribue pas assez aux exportations parce que durable ?

  2. merci pour le test, j’était parti pour l’acheter à causse de l’enregistrement à bord qui fait défaut sur le x4 h107d, mais 4mn30 d’autonomie c’est vraiment naze.

  3. Moi, au premier mini-vol, une hélice a cassé. J’ai changé les quatre par celles du Hubsan, en effet plus solide. J’ai des problèmes avec l’écran, qui se brouille vite. Difficultés aussi pour lancer et arrêter l’enregistrement. Je suis peut-être tombé sur un mauvais numéro. À part ça, pour un débutant, c’est du pilotage pépère, assez rassurant finalement.
    Merci pour le test en tout cas.

  4. J’ai l’impression que chaque possesseur du H6D a des problèmes différents. Par exemple, le mien n’a aucun soucis avec la gâchette pour allumer/éteindre les diodes, et j’ai déjà effectué des vols de plus de 6 minutes. Par contre, ma molette de réglage déconne et lorsque je monte au-delà de 30% (la plupart du temps), tout dégringole et revient à 10%. Un faux contact je suppose, mais c’est pénible car je n’ai pas encore réussi à régler l’engin à ma convenance. J’ai aussi un gros manque de réactivité sur la manette des gazs, et si je descends un peu brusquement ou qu’il fait une pirouette 3D, je ne peux plus le récupérer, il faut qu’il percute violemment le sol avant de reprendre des gazs. Autant dire que c’est ce qui me cause le plus de soucis.
    Après je plussoie le fait que la caméra est trop orientée vers le bas, du coup le fpv est inutilisable, on ne voit pas où on va. Je vais profiter de démonter le mien à cause d’un bras cassé (il ne sont pas déboitables comme sur les Hubsan) pour essayer de voir si je peux redresser un peu cette foutue caméra.
    Sinon, dans l’ensemble, je dirai que l’appareil n’est pas fiable comme un x4, mais il peut être sympa avec un peu de bricolage. Mais il est clair que si vous avez l’habitude du Hubsan x4 (fpv ou non), vous pouvez passer votre chemin. Si vous n’avez pas de petits quads pour s’amuser, alors pourquoi pas, il a ses défauts, mais il est bien moins cher que le x4fpv.
    (Sinon je n’ai pas renoncé à faire un test vidéo, mais la météo est vraiment pourrie en ce moment…)

  5. Ah, au fait, à propos de mon bras cassé, il n’existe pour l’instant pas de coque de remplacement, ça a son importance! La coque du H6C pourrait aller, mais il n’y a pas de support pour l’antenne. Je vais essayer de recoller, et heureusement je n’ai que la coque supérieure de cassée, mais si le bras se casse entièrement, là je serais mal.
    Autre “détail”, par rapport avec le test de Fred, je n’ai pas constaté de chute de framerate lors d’un enregistrement vidéo. Le retour est aussi fluide que ça enregistre ou non. Comme quoi, chaque appareil est vraiment foutu différemment, ce qui me laisse penser que Emon n’a peut-être pas tort, JJRC n’est pas fiable, on ne sait pas sur quoi on va tomber.
    A propos, ils n’ont pas de site officiel JJRC? (pas trouvé)

  6. Quand je vois tous ces commentaires ça me fait peur, je l’ai acheté il y a 10j j’espère que je vais tomber sur un bon exemplaire! Je laisserai un commentaire pour vous donner mes impressions de débutant (je pars d’un CX 10 vers ce H6D)

  7. Au fait Fred tu ne conseilles pas l’achat, par contre le hubsan x4 fpv oui mais vu que le test date un peu, peut-on quand même en conclure qu’il est moins bien que le hubsan?

  8. bjr je viens d’en commander un et je vérais le difference car j’ai un hubsan h107d qui soit dit en passanr n’est pas plus fiable puisque le plupart apres quelques vol se retrouve avec un ecran noir,j’ai deja un jjrc le h12c est j’en suis trés content pour du loisir

  9. Je suis maudit! Ce matin, beau temps, pas de vent, enfin! Je prends mon matos pour aller faire une vidéo test dans un parc. Je m’installe, je lance la vidéo, je tourne une bonne demi-heure (le H6D a brouté l’herbe humide plus d’une fois, saleté ce truc!), avec les commentaires, l’humour et tout, et lorsque je termine enfin, je m’aperçois que ma p*$%#tin de caméra (une SJ5000+) n’a filmé que durant 5 secondes! 5 f*[email protected] secondes! Je suis dégouté, entre le H6D qui tient péniblement 1 minute en l’air et 4 minutes au ras du sol, et cette saleté de caméra qui plante, sans compter mes chaussures qui ont pris l’eau à marcher dans l’herbe le matin, je me demande si je vais insister… 🙁

  10. J’ai reçu le miens ce matin apres 17j d’attente. J’ai plus ou moins tout testé. Donc voila mes premieres impressions. Je le trouve hyper stable, très lent a 10% mais parfait pour l’interieur jusqu’a 30% au dela il faut aller dehors, il resiste deja tres bien au vent a 30% et jusqu’a 70-75% au dela il est vraiment tres nerveux et tres rapide! Je pense qu’un impact sur un obstacle lui serait fatal! En revanche au dessus de 75% contrairement a ce que l’on peut penser il est tres influencé par le vent et destabilisé, le pitch est tellement grand qu’il offre toute sa surface au vent (c’est a savoir je pense). Pour ce qui est du fpv, en interieur c’est assez compliqué mais en exterieur ca se fait bien avec l’ecran (je m’attendais a qque chose de bien pire!). L’enregistrement video se passe correctement meme si la carte de 2go est vite pleine! Tous les boutons fonctionnent, les lumieres, trims etc. J’ai 5min d’autonomie avec la batterie d’origine et plus de 7 sans enregistrer avec une 500mah. Je n’ai pas testé le headless mod ni RTH mais les flips oui et ils sont “aleatoires” je trouve, par rapport au cx 10 ou on a qqu chose de net la la reception finit souvent en cacahuète. En tout cas j’en suis content pour l’instant! 87€ bien dépensés

  11. Une petite news pour expliquer que j’ai réussi à résoudre un des gros points noirs de cet appareil, à savoir la caméra orientée vers le bas! J’ai ouvert le ventre de la bête, j’ai sorti la cage noire centrale dans laquelle s’enfiche la batterie, et avec un cutter, j’ai coupé les 3 petits traits en relief qui appuient sur la caméra. J’ai coincé de la “patafix” entre la caméra et la coque inférieurs, pour obliger celle-ci à rester droite, et j’ai remonté le tout. Après essai, je me suis aperçu que ça n’avait pas marché, la caméra s’est bien redressée un peu, mais c’est minime.
    Deuxième tentative, plus radicale, je démonte la cage noire, je cale un petit rectangle de carton (découpé dans une tablette de chocolat noir à la noix de coco, une tuerie!) entre la caméra et la coque, je remets en place la cage noire mais SANS LA VISSER, je la laisse libre de vivre sa vie de cage noire centrale! Elle ne peut pas sortir par l’arrière, la coque étant plus étroite, et elle ne fait plus pression sur la caméra. Je remonte la coque supérieure, je branche une batterie, et là, merveille, ça marche, je vois enfin devant moi! J’ai fait un petit essai en vol, c’est cool, je peux enfin voler en fpv sans me manger le premier mur/arbre/poteau/enfant/voiture qui passe! Je vois! Je vois! 🙂
    Et demain, si la météo le permet, je vais faire une nouvelle tentative de vidéo-test pour présenter l’engin, et du coup les modifs. 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.