JJRC H20, le test

24
4908

DSC_0039a-600La mode du moment, ce sont les petits multirotors à 6 hélices. Vous avez pu découvrir le MJX X600, une déclinaison du X5C de Syma, le MJX X800, une déclinaison du X4 de Hubsan. Voici maintenant le H20 de JJRC, plus petit, dans la catégorie initiée par le CX-10 de Cheerson. Notez que cet appareil nous a été donné par la boutique en ligne Banggood. Comme d’habitude, dites-nous si vous pensez que la pratique a influencé notre jugement.

Tour du propriétaire

Le H20 que nous avons essayé est livré en rouge métallisé, pour un effet assez réussi. Le canopy englobe la totalité de l’appareil, ne laissant entrevoir aucun fil ni aucun composant électronique. Les hélices sont de petite taille, 2,8 cm seulement. Dsc_0046-600Et compatibles avec celles du Cheerson CX-10. Mais à la différence de ce dernier, il en faut 6 puisque le H20 est un hexacoptère. Des protections d’hélices sont préinstallées. Les moteurs, des modèles brushed petit format, sont bien protégés dans dans le plastique du canopy, ajouré pour laisser s’échapper la chaleur. L’appareil mesure 10,2 cm de largeur, 9,5 de longueur et 2,5 de hauteur. Le poids est de 21,7 grammes avec la batterie. Laquelle est une Lipo amovible 1S 3,7V de 150 mAh 20C avec un mini connecteur. La trappe qui accueille la batterie, sous l ‘appareil, est facile d’accès. Le branchement et le débranchement du connecteur sont rapides. Le chargement de la batterie peut s’effectuer avec la batterie dans sa trappe, ou sortie, peu importe. JJRC livre un câble USB pour la recharge, qui prend environ 45 minutes.

Premier décollage

La radiocommande est de type petit format aux formes arrondies, mais un peu plus grosse toutefois que celle qui accompagne la plupart des multirotors copies de CX-10. Dsc_0050-600L’inconvénient ? Elle prend un peu plus de place pour le transport, et se révèle bien plus grosse que le H20 lui-même. L’avantage ? Sa prise en mains est assez agréable, avec des joysticks suffisamment écartés pour ne pas se mélanger les pouces. Il faut 2 piles AA pour alimenter la radiocommande, qui fonctionne en 2,4 GHz. Allumez la radio, elle se met à bipper sans discontinuer. Branchez le H20 et posez-le à plat. Poussez les gaz à fond et ramenez la manette vers le bas. Les 4 diodes de l’hexacoptère (2 bleues à l’avant, 2 rouges à l’arrière) passent au fixe et la radio arrête enfin de bipper, signe que l’engin est prêt à décoller… Poussez les gaz doucement, le H20 décolle avec facilité, et un peu de dérive. Les trims de la radiocommande permettent de corriger facilement cette dérive. L’engin tient un vol stationnaire avec très peu de corrections de la part du pilote. Les commandes réagissent au quart de tour, mais très doucement. A l’évidence, les débattements sont très bridés pour que l’appareil puisse être pris en mains par des débutants.

Aller plus loin

Dsc_0055-600La touche en haut à gauche de la radiocommande permet d’accéder aux modes Fast et Expert (puis retour au mode Slow pour les débutants). Le choix est indiqué par une série de bips : 1 pour le mode Slow, 2 pour le Fast et 3 pour le mode Expert. Les débattements sont effectivement modifiés et l’appareil devient nerveux, voire très nerveux en mode Expert. Disons plutôt terriblement rapide, surtout sur le yaw. Car la rotation sur lui-même est accélérée avec le changement de mode, ce qui constitue une excellente nouvelle : certains concurrents restent désespérément figés avec un yaw trop lent pour des débattements rapides. Bon point pour le H20, qui se révèle un appareil agréable aussi bien pour les débutants que pour les pilotes confirmés et moustachus. Un engin parfait pour s’entrainer à pratiquer des vols rapides en intérieur. Lorsque la météo ne permet pas de vol en extérieur, le H20 est tout simplement un petit bonheur ! Les réactions du H20 se révèlent très agréables, très saines, et assez similaires à celles d’appareils de plus grande taille, l’inertie mise à part.

Pirouettes

Le H20 permet de réaliser des tonneaux et des loopings automatisés. Il suffit d’une pression sur la touche haut droite de la radiocommande et d’indiquer une direction. Efficace, facile, mais sans grand intérêt. L’appareil propose aussi un mode « headless », qui permet de piloter sans se soucier de son orientation. Il suffit d’une pression sur le joystick de gauche pour cela. Ca fonctionne… plus ou moins bien. Dsc_0038-600A peu près correctement pendant une bonne minute, puis l’orientation se dérègle. Mieux vaut s’exercer à piloter sans le mode « headless ». Avec une pression sur le joystick de droite, on déclenche le mode « Automatic return ». Là encore, ça fonctionne… plus ou moins bien. S’il est loin, il revient vers vous, ou presque. Le plus souvent, il part un peu à gauche, un peu à droite, à vitesse élevée. Et c’est le crash. Mieux vaut se passer de ces aides au pilotage, qui ne sont pas très efficaces. Après un crash, il arrive que le H20 décolle de travers. Il suffit de le débrancher et de le rebrancher (en allumant et en éteignant la radiocommande) pour remettre l’électronique d’aplomb. Mais il y a plus simple, bien que ce ne soit pas documenté dans le manuel : il suffit de pousser les deux joysticks vers le bas droite pour recalibrer le H20 (ses diodes clignotent pendant la manipulation). Ensuite, il repart comme une fleur ! Mais alors… Le H20 serait-il le nano multirotor ultime ?

>>>> La suite de la chronique du H20 de JJRC se trouve ici !

24 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    Pour moi le meilleur est le CG023 dont le test est paru ici en Novembre.
    Seul reproche le niveau sonore du bip bip quand on est en mode ” sans queue ni tête ” , résolu le pb en ouvrant la radio et mis une bonne dise de silicone sur le biper.
    Bonne journée à tous et bonne reprise.

  2. Beaucoup plus stable et maîtrisable que le cx10. Le cx10 est devenu plus cool avec la protection des helices car un peu plus lourd.
    Sur le CG023 la batterie est amovible . Il est même possible de l’acheter
    sur le site mentionné avec 3 accus en plus et jeux d’hélices, les helices ne m’ont j’aimais servi. De plus il se coupe tout seul au bout de x minutes de non utilisation. En février le mien a passé une journée dehors sous la flotte et il est reparti nickel. Mais tout ceci est mon goût et mon vécu perso.

  3. J’ai le mien depuis 15 jours et je vous le dit, il est terrible.
    J’ai d’autre nano et je vole avec des gens qui ont des hubsan x4 et le jjrc fais figure de racer à côté des autres !!

  4. Excellent test encore une fois…

    J’apprécie particulièrement de pouvoir lire de temps en temps alors que la plupart des autres tests sont sur YouTube… souvent assez long, parfois barbants, manquant régulièrement de structure… mais sympa quand même.

    C’est normal, nous sommes des amateurs, hein? 🙂

    Mais pas chez helicomicro! Ici, on respecte même la grammaire et l’orthographe… ce qui est encore plus rare… 😉

    J’apprécie également la conclusion. On se mouille (un peu), en restant objectif. Je serais personnellement un peu plus “piquant”, question de style… Mais en fait c’est mieux comme ça.

    Je regrette juste qu’il n’y ait pas plus de tests comme ça… mais bon, je me rends bien compte du boulot… ne changez donc rien!

  5. J, aimerais savoir pourquoi mon mini drone h20 ne lève plus,il se lévénements de côté et vire en l, envers.plus capable de M, en servie

  6. Merci pour ce test, et bravo pour votre site.
    Les mini-drones indoor sont ma nouvelle passion… la faute à qui ?

    J’ai reçu celui-ci (mon premier drone !) et un hélicoptère s107g il y a 3jours et en un mot ce petit drone est terrible ! Partant de 0 il m’a fallu 2/3 vols pour prendre en main la bête en mode débutant et franchement passé cette phase d’apprentissage (et quelques crashs!) c’est jouissif. De la table du salon à la cuisine en passant par le bureau et à toute vitesse on redécouvre sa maison. Je confirme que le mode headless et “retour maison” c’est vraiment pas ça.. Mais il y en a pas besoin.
    Je l’ai pris avec un set d’hélices et des batteries pour prolonger mes durées de vols. J’hésite à prendre un set de protège-hélices l’un des miens semble s’être fendu. On verra dans le temps.

    J’avais une question, comment s’appelle le drone noir sur la photo au dessus avec le h20 et le cx10 svp ? Merci et bonne continuation

  7. Pas mal du tout sauf, porté 15m ,et après il continu environs 100 m dans la même direction. Quand c’est en hauteur, il fini par retomber pas trop loin mais la dernière fois il parti a l’horizontal et perdu. C’est arrivé qu’a moi ce problème?

  8. Ce petit drone est une vrai bombe !!! il file a très heute vitesse en expert et se montre extrêmement stable. Par contre il est tout simplement inutilisable par rapport a certaine videos du web à cause de la portée minable.

    J’ai le même Problème qu’Emmanuel. Au bout de 6 a 8m le drone ne répond plus et conserve les dernière commandes reçues. Du coup il par tout droit ou monte sans jamais s’arrêter.

    Avez vous trouvé un moyen d’augmenter la portée ???

  9. Super quadri !!! Perso j’ai un CX10 et un DHD mais celui ci est bien plus performant. Un micro racer.

    Par contre il est inutilisable car j’ai 8m de portée puis il file en ligne droite sans jamais s’arrêter !!!!

    Avez vous trouvé un moyen d’augmenter la portée ???

  10. Bonjour,

    Quelqu’un aurait-il un mode d’emploi détaillé, afin de m’aider ?
    Car mon hexacoptere ne s’allume pas.

    Quand je lis votre article :

    “Allumez la radio, elle se met à bipper sans discontinuer. Branchez le H20 et posez-le à plat. Poussez les gaz à fond et ramenez la manette vers le bas. Les 4 diodes de l’hexacoptère (2 bleues à l’avant, 2 rouges à l’arrière) passent au fixe et la radio arrête enfin de bipper, signe que l’engin est prêt à décoller…”

    Moi je n’ai jamais vu la couleur des diodes, elles ne se sont jamais allumées et les hélices n’ont jamais bougé d’un poil.

    La batterie a été chargé, le truc USB est devenu rouge (signe que c’est chargé). Je ne comprends pas.

    Merci.

  11. Bonjour,
    J’ai l’intention d’acheter un mini drone et je voulais savoir entre le SY X31 et le JJRC H20 le quel est le mieux.
    A savoir que je veux faire simplement des vol chez moi.
    Merci

  12. je recherche la notice en français car pour le chinois!!!!!!!
    merci beaucoup de bien vouloir m’indiquer un site où je pourrais la trouver
    bon dimanche

  13. Bonjour j’ai recament acheter ne jjrc h20h sur le site wish et je voudrais savoir si et normal que le joystick des gaz ne ce maintient pas quand on le bouge il revient au centre position initial mais cela interfère pas sur la stabilité quand je lâche tout il ce maintient est-ce un défaut ou un mode ?

  14. @ Jordy : Le H20H maintient tout seul son altitude, c’est la raison pour laquelle le joystick est au neutre au milieu. Le H signifie Altitude “Hold”. C’est une fonction absente du modèle H20 original.

  15. Bonjour à tous, je viens d’acheter le h20 mais là diane me demande une déclaration de conformité qui n’est pas dans la boîte… quelqu’un l’aurait-il ? ( je suis en Nouvelle Calédonie, la douane est très exigeante,)
    Merci
    Florence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.