Floureon FX-10 Mini, le test

26
1737

Dsc_0021-600La course aux plus petits multirotors ne s’est pas arrêtée au désormais classique CX-10 de Cheerson. Voici le FX-10 qui, vous l’aurez compris, affiche une taille encore plus réduite. Comment le constructeur a-t-il réussi à loger dans un volume aussi réduit un contrôleur de vol avec ses capteurs, une batterie et un récepteur 2,4 GHz ? C’est assurément un tour de force. Mais… est-ce que ça vole bien ?

Tour du propriétaire

Le FX-10 Mini mesure 3 cm de d’axe moteur à axe moteur en diagonale, c’est donc une classe 30 ! Il mesure aussi 3 cm, de côté, hélices exclues, et 2 cm de hauteur, cette fois-ci avec les hélices. Ce quadricoptère est fait d’une plaque électronique minuscule entièrement cachée par une coque en plastique. Dsc_0022-600Laquelle protège aussi les tout petits moteurs, de type brushed, dont on ne voit que leur base, là où a été pratiquée une ouverture pour les laisser refroidir. Les hélices mesurent 2,1 cm de longueur, ce sont donc des 0,8 pouce. A titre de comparaison, le CX-10 est « énorme » : 4,5 cm de diagonale, 4,2 cm de côté, avec des hélices de 2,9 cm. Le poids ? Le CX-10 affiche 12,3 grammes sur la balance, le FX-10 Mini ne dépasse pas 7,5 grammes ! Sur le flanc droit se trouve un interrupteur on/off. A l’avant sort une languette, extension de la plaque électronique. Elle est destinée à assurer la recharge de l’appareil. La batterie est logée dans une sorte de panier solidaire de la coque. Elle n’est pas amovible.

Avant de décoller

Dsc_0002-600Il faut charger le FX-10 Mini. Floureon fournit pour cela un chargeur USB, qui établit une pleine charge en 25 minutes. C’est plutôt rapide, mais il faut dire que la batterie est de très faible capacité : il s’agit d’une Lipo 1S 3,7V de 80 mAh. La radiocommande est inhabituelle: elle permet de placer le nano quadricoptère dans une trappe fermée par un cache rond et transparent. Ce qui signifie que vous pouvez transporter le FX-10 Mini sans risquer de l’écraser ou de tordre ses hélices. Il faut tout de même être prudent et bien orienter les hélices quand on referme la trappe sous peine de les coincer. La radiocommande, au format 2,4 GHz, est alimentée par 2 piles AAA.

Premier décollage

Dsc_0044-600Allumez la radiocommande, poussez l’interrupteur du FX-10 Mini sur on. Les diodes clignotent, deux bleues à l’avant, deux rouges à l’arrière. Poussez les gaz à fond, abaissez les sticks à zéro, les diodes passent au fixe, l’appareil est prêt à décoller. Poussez les gaz doucement, le FX-10 Mini décolle sans difficulté, avec une légère dérive. Posez et faites la correction avec les trims. Le vol en stationnaire est très simple à maintenir et l’appareil se révèle particulièrement stable. Il réagit bien aux commandes, avec douceur mais de manière saine. Comme toujours, le mode par défaut est celui destiné aux débutants. Il permet de voler sans stress, avec de petits débattements qui permettent de ne pas prendre trop de vitesse.

Aller plus loin

On ne trouve aucun bouton sur la radiocommande. Les fonctions supplémentaires sont en fait concentrées sur les deux joysticks. Par pression sur celui des gaz, on passe en mode « avancé » (la radio répond par 2 bips). Le FX-10 Mini profite alors de débattements plus élevés, et répond aux commandes de manière plus nerveuse. Dsc_0069-600C’est dans ce mode qu’il devient vraiment intéressant à piloter et permet de se faire plaisir ! Encore une pression sur la manette des gaz, la radio bipe 3 fois : c’est le mode « headless ». Les débattements restent élevés, mais l’appareil se contrôle désormais sans se préoccuper de son orientation. Comme d’habitude, je ne conseille pas ce mode, qui est parfait pour piloter de manière paresseuse et priver le pilote en apprentissage des bons réflexes. Encore une pression sur la manette des gaz repasse l’appareil en mode « débutant ». Une pression sur la manette de droite active les figures de voltige : la radiocommande bipe et attend que vous lui donniez un ordre de direction. Le FX-10 Mini effectue un tonneau ou un looping, selon votre choix. La figure est très rapide, et totalement automatisée. Sans challenge de pilotage, donc.

A l’usage

Dsc_0040-600Certes le FX-10 Mini est tout petit, mais est-ce qu’il est agréable à faire voler ? La réponse est oui, sans hésitation. Sa stabilisation est terriblement efficace, un peu trop même puisqu’il est pour ainsi dire impossible de le renverser en vol (sauf en touchant des obstacles). Les débattements élevés (mode avancé) sont un peu décevants pour les pilotes qui aimeraient le pousser un peu plus loin. Et pourtant, il en est potentiellement capable, car il sait prendre beaucoup de vitesse en extérieur. Peut-il voler avec du vent ? Oui, mais son poids plume ne lui permet pas de résister s’il est trop fort. La radiocommande est petite, et donc plus difficile à manier qu’une « vraie » radiocommande grand format. Mais il faut le noter, l’écartement entre les deux joysticks est de 6,5 cm, plus que les 4 cm des habituelles radiocommandes des nano quadricoptères. La radiocommande est en mode 2 (gaz à gauche) sur l’exemplaire que nous avons testé, mais elle existe aussi en mode 1. L’autonomie ?

>>>> La suite de la chronique du FX-10 Mini de Floureon se trouve ici !

26 COMMENTAIRES

  1. “La radiocommande est en mode 2 (gaz à gauche) sur l’exemplaire que nous avons testé, mais elle existe aussi en mode 1.”

    je ne trouve pas ou on fait le chois du mode 1 ou 2 ?

  2. Reçu le mien hier. Fred, ton test est parfait, comme toujours. Et je confirme, un petit joujou très attachant. J’adore! Je rêve de sa version fpv! 🙂

  3. test bien sympa, j’ai commandé le mien 27/07 chez gearbest mais il est toujours en Processing…, avec Banggood il serait déjà chez moi ^^

  4. @onclefly : Oui, il est solide. Bon, ce n’est pas un tank non plus, les moteurs sont minuscules, je pense qu’il ne vivra pas une éternité. Il faudrait des protections d’hélices pour gagner un peu de temps 😉

  5. personnellement j’attends avec impatience mon FQ777-124

    présenté ici ==> https://www.helicomicro.com/fq777-123-pocket-drone/

    c’est fou comme ces petits “bidule” (comme le dit Fred) me font salivé et pour pas cher et pour se qui est de l’autonomie (comme le dit Fred une foi de plus) en prendre 3 coute moins cher qu’un X4 de chez Hubsan (vendu en France 49€ et sans frais de port….)et la on peut volé en casi non stop ^^

  6. Bon, si plus solide que les CX-10 , merci Fred, super, car moi, déçu des CX-10 et autres clones qui sont fragiles des hélices ainsi que des moteurs, je me laisserai bien tenté.
    Il y a aussi un autre si petit bleu.
    Merci pour les photos des composants.
    En plus on a le choix avec le FX-10 pleins de couleurs. 🙂

  7. FRED je leur ai envoyé un email j’attend une réponse

    LILI14 très sympa le FQ777-124, par contre oublie les protections d’hélices et le train car l’autonomie en prend un méchant coup et il vole bien mieux sans
    !

  8. hum je viens de vérifier sur le site gearbest et le bleu que j’ai commandé est Back Order In stock on: SEP 01
    ils auraient pu me prévenir j’aurai choisi une autre couleur…

  9. moloko tkt pas les protections c’est bien et encore… pour les débutants et pour les patins sa va être comme la protections d’hélices ils vont resté neuf dans leur boite ^^

    pour se qui es du back order c’est marqué sur les photo que le produit est back order 🙁

    j’ai choisi le FQ777-124 au lieu du FX10 pour plusieurs raisons même si le FX10 me plais bien

    le FQ777 a un mode 1 et 2 sur la même radio un cordon de charge directement sur la radio (pratique pour être autonome) une radio (avec sont compartiment pour le ranger comme pour le FX10) plus grosse que le CX-10(mon ancien nano perdu)
    un petit RTH même si je compte pas dessus mais plus pour le fun (si tu peut m’en dire plus sur le RTH sa marche bien ? )

    le FX-10 me plais bien pour sa taille plus petit que petit ^^ mais pas encore trouvé en mode 1 et dommage pour le cordon de charge dans la radio qui aurai pu être très pratique

  10. A part le vert et le rose plus de dispo avant septembre.
    marrante la vidéo de promotion sur le site gearbest

  11. Moi j’aime le bleu 🙂
    Le FQ777 a la carte du CX-10 cloné.
    Moi aussi Gearbest a mis 5 jours pour envoyé un produit dispo …
    D’habitude 1 jour ou 2

  12. Hello,

    Pour l’histoire de la recharge autonome, il y a un moyen simple de pallier au manque : une batterie de secours pour téléphone portable fait très bien l’affaire.

    Sur ce, je vais m’en commander un petit 🙂

  13. @LILI14 en effet si tu voles en Mode 1 tu dois être plus limité dans les “chinoiseries” 😉
    autrement le FQ777-124 n’a que 2 modes de vol contre 3 pour le CX-10 (sans le A) mais vu la taille et le fait qu’il soit surtout réservé au vol en intérieur le 3ème mode de vol ne sert à rien ^^
    pour en revenir à Gearbest quand j’ai passé ma commande le bleu était dispo donc pas cool, c’est la première et sûrement la dernière commande que je passe chez eux (vive BG lol)

  14. ne pas acheter: pas fiable
    4 acheté 1 pour moi et 3 pour offrir
    -le 1 er: 3 vol et bouton arrêt cassé
    – le 2 ème : 30 seconde de vol une chute et moteur bloque et chauffe, fil antenne cassé a l’interieur
    les autre je les laisse dans la boite avant de les offrir

  15. @emmanuel : Tu n’as pas eu de chance, vraiment 🙁 🙁 Je vole plusieurs fois par semaine depuis la parution du test, sans souci. Seule l’autonomie commence à baisser… J’évite de me crasher, évidemment, mais je ne me prive pas d’aller taper des obstacles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.