Le Bourget et les survols de drones

13
183

La consigne avait été donnée et claire : pas de drones au-dessus du salon du Bourget. Question de sécurité. Mais avec un peu de ténacité, de persévérance et de patience, tout est possible. Deux vidéos ont pu être tournées sur le tarmac de l’aéroport du Bourget, au-dessus des allées où étaient exposés les fleurons des constructeurs mondiaux. La bonne nouvelle ? Ce sont deux sociétés françaises qui ont obtenu le droit de filmer le salon depuis les airs. Pourtant, ce n’était pas gagné d’avance…

Air-buzz

La première vidéo a été dirigée par Aero3A, opérée par la société française Air-buzz, pour le compte de Service+ TV AeroSpaceDefenseSecurity. Les images ont été tournées avec un Phantom équipé d’une Gopro.

Parrot

Le constructeur français Parrot avait survolé le précédent salon du Bourget, c’était en 2013, pour faire la promotion de son aile eBee, réalisée par senseFly. Pour cette seconde vidéo, c’est le Bebop qui a été mis à l’honneur avec un survol matinal de l’allée principale du salon…

13 COMMENTAIRES

  1. Bonsoir,
    je me demande pourquoi ils ont utilisé un Phantom/Gopro et Bebop pour filmer un tel événement?
    Inspire, S1000 et autres qui filment en 4K sont en quarantaines? J’avoue que je ne piges pas… Trop dérangeant peut être?

  2. Je crois que c’est plus simple et plus terre-à-terre que ça… A ma connaissance, Air-Buzz travaille toujours avec un Phantom. Et pour Parrot, l’idée était de faire la promotion du Bebop. Je suppose que personne d’autre n’a cherché à obtenir l’autorisation de filmer (en 4K), il faut dire que c’est une activité chronophage…

  3. C’est marrant comme commentaire ça, comme si pour filmer “un truc sérieux” il faut absolument une grosse machine qui la pète… Et filmer en 4K pour passer sur des TV qui sont toutes en HD, ou regarder en 4K sur un PC avec du streaming qui saccade.

    Ben non, comme quoi même avec du petit on fait des choses tout à fait convenables.

  4. En tout cas les images du bebop sont bien moches en voyant les 2 videos a suivre c’est clairement une anti pub pour Parrot.

    Mais c’est vrai que des pros qui utilisent un phantom, meme si les images sont belles ça me fait marrer car n’importe quel amateur comme nous fait de même. Donc la différence entre un pro et un amateur ce n’est plus qu’une question administrative.

    NB: J’ai l’impression que le BLG du phantom perd un peu son assiette par moment, je me faisais du soucis pour le mien (Tarot) mais quand je vois le resultat pro je vais pas m’embeter a tuner le mien.

  5. Bonjour, AIRbuzz travaille beaucoup sur Phantom mais également avec du S900/GH4 sur certaines missions (plus rares il est vrai). Là, clairement, en S3 et avec 1h de créneau autorisé (voir moins suite à quelques cafouillages et expérimentations involontaires des brouilleurs de drone de certains exposants), on ne pouvait guère demander plus côté autorisations.

    Les aspects pratiques du Phantom amènent également pas mal de sérénité dans ce genre de moment, d’autant qu’il y avait des plans intérieurs à tourner aussi.

    Merci Fred pour la diffusion des images et à tous pour vos commentaires. 🙂

  6. JE voudrais pas être méchant mais le “jouet” de Parrot est encore loin de faire de belles images . Pour faire pro, il faudra que Parrot passe a autre chose et vite.

  7. C’est peut être pas le but de parrot…
    faire un inspiré like à la portée de très peu de bourses??
    Déjà comme ça 500 euros ça me fait mal au luc..

  8. Hello, c’est moi ou malgré le niveau pro et la probable retouche on voit une vilaine jello sur la video d’Air Buzz (à la 40ème seconds, à l’extrême gauche de l’avion de Vietnam Airlines)?
    Pas sérieux tout ça 🙂

  9. >> Mais c’est vrai que des pros qui utilisent un phantom, meme
    >> si les images sont belles ça me fait marrer car n’importe quel
    >> amateur comme nous fait de même…

    Ça me fait toujours rire ce genre de commentaire. Étant photographe, je peux te certifier que ce n’est pas l’appareil qui fait le talent. De nos jours jamais la photographie n’a jamais été autant démocratisé, mais ça ne fait pas de monsieur et madame tout le monde de bons photographes.

    Le cadrage, le contrôle de la lumière, capter l’instant décisif, c’est ça être photographe. Pour la vidéo (aérienne) c’est la même chose mais il faut ajouter les mouvements (contrôlés) de la caméra, le choix des angles, le contrôle de la machine et sans oublié le montage ! Bref, on voit une grande quantité de vidéos aériennes mais sur le nombre, peu sont vraiment pro, même si elles sont faites avec le même matos…

  10. Pourquoi vous critiquer les produits Parrot ? ils ont parfaitement leurs places dans les rayons Jouet Club et Toy’r Us !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.