HidnSeek

25
700

hidnesek-06Des arbres, des herbes un peu hautes, une perte de contrôle du multirotor… et le voilà parti bien au-delà de la vue directe. Bien au-delà, peut-être aussi, de la liaison vidéo. Le retrouver est difficile, parfois impossible. Certains d’entre vous ont certainement vécu la mésaventure.

La solution ?

Oublions les outils comme les beepers et la télémétrie, qui ne fonctionnent que si la batterie est encore branchée et avec suffisamment de charge. Laissons de côté les trackers Bluetooth Low Energy qui souffrent d’une portée limitée à quelques dizaines de mètres au mieux. Passons aussi sur les faux trackers GPS GSM qui utilisent uniquement la triangulation pour définir une position avec une précision de plusieurs centaines de mètres. Les vrais trackers GPS GSM comme celui-ci ou celui-là sont efficaces, mais ils requièrent un abonnement téléphonique mobile data et une couverture GSM. hidnesek-01Le HidnSeek explore une autre voie, celle du GPS couplé à l’UNB. UNB pour Ultra Narrow Band, cette nouvelle technologie de communication destinée aux « objets connectés », le fameux « Internet des Objets ». Le principe ? Elle permet de transmettre des données à très faible débit, mais sur de longues distances et pour un coût très réduit. L’UNB est la spécialité de la société (française) Sigfox, dirigée par Anne Lauvergeon. Elle a établi un partenariat avec TDF pour que la couverture UNB soit totale sur le territoire. La différence avec le GSM ? La couverture est bien mieux assurée, elle ne souffre pas d’autant de zone blanches dans lesquelles les téléphones mobiles et leurs cartes SIM sont aphones.

Comment ça fonctionne ?

hidnesek-05Dans le petit boîtier qui mesure 4,8 cm de largeur, 8,5 cm de longueur, 1,5 cm d’épaisseur, et pèse 46 grammes, il y a une batterie pour garantir l’autonomie de l’appareil, un module GPS pour détecter la position via les satellites, et un module UNB pour envoyer diffuser les informations. Quelle est la fréquence de mise à jour de la position ? L’opérateur Sigfox qui l’a fixée à un maximum de 140 positions par jour. Il est possible de paramétrer l’appareil pour qu’il signale sa position toutes les 5 minutes (dans la limite des 140 par 24 heures). Et à l’étranger ? Sigfox a d’ores et déjà conclu des accords d’itinérance avec l’Espagne, la Grande-Bretagne, les Pays-bas et le Portugal. Les autres pays européens seront équipés sous peu, tout comme les Etats-Unis.

Et en pratique ?

hidnesek-04Il suffira de placer le boîtier HidnSeek sur votre multirotor. Pour connaître sa position, il faudra simplement se tourner vers le logiciel pour smartphones (iOS, Android et Windows Phone). Simple et plus efficace ! Quelle est l’autonomie ? Elle dépend de la fréquence d’envoi des informations de position. Avec une seule position par jour, la batterie intégrée assure 9 mois de fonctionnement ! En choisissant un rafraichissement toutes les 15 minutes, l’autonomie est d’une semaine. hidnesek-03Avec la fréquence la plus élevée, le HidnSeek tient 3 jours. Parfait dans le cas d’un usage avec un multirotor. Petit plus : il vous prévient quand la recharge est nécessaire.

Mais aussi…

L’appareil n’est pas réservé à un usage aéroporté, loin de là. La fonction « Body guard » permet d’activer une alarme si le tracker est inactif pendant une période donnée. La surveillance médicale fait donc partie des applications de l’appareil, d’autant qu’il est en mesure de partager l’information avec d’autres que vous – si vous leur communiquez le code d’enregistrement. Il est également possible de définir de zones de géorepérage et de faire en sorte que le HidnSeek vous prévienne quand il y pénètre ou quand il en sort. hidnesek-07La dernière fonction est le « Motion Sensor » : l’appareil réagit s’il bouge ! Il se transforme en système de sécurité pour des véhicules, voitures, motos, camping-cars, ou même pour des portes et fenêtres.

Combien ça coûte ?

L’appareil en lui-même coûte 109 € si vous faites partie des 150 premiers contributeurs. Il passera ensuite à 129 € pour les 200 suivants, puis à 149 €. Plus 10 € de port. Il faut ensuite ajouter le coût de l’abonnement chez Sigfox. Il est de 19,90 € par an, soit 1,60 € par mois quel que soit le volume de consommation. Notez que l’achat de l’appareil vous permet de profiter de la première année d’abonnement pour 12 €, soit 1 € par mois. Donc le coût total, en faisant partie des premiers contributeurs, est de 109 + 10 + 12 = 131 € avec un an d’abonnement. hidnesek-02

Et la livraison, c’est pour quand ?

En octobre 2015, promet Stéphane Driussi, l’inventeur du HidnSeek. Faut-il craquer ? Le projet est séduisant, avec une autonomie très intéressante, un mode de communication qui en souffre pas des soucis de la téléphonie mobile, une puce GSM qui assure une géolocalisation précise. Plus une ingénierie made in France ! Voilà pour les points positifs. Les sites de financement participatifs comportent toujours un risque de déception. La bonne nouvelle, c’est que le seuil de contributions à partir duquel le projet est financé a d’ores et déjà été dépassé. Une autre, c’est que j’ai échangé avec Stéphane Driussi, puis je l’ai rencontré : mon impression est très positive : cet ingénieur a les pieds sur terre et une belle vision de son projet. Donc à la question « Faut-il craquer ? », ma réponse est oui ! Autant dire que j’ai commandé mon exemplaire…

La page Kickstarter dédiée au projet HidnSeek se trouve ici !

La vidéo promo

25 COMMENTAIRES

  1. Un peu cher, je reste avec mon tracker gsm/gps à 49€ plus carte SIM free à 2€/mois.
    l’antenne gps du hidn à l’air bien petite comparée à celles de nos multi rotors.

  2. C’est vrai que son mode de fonctionnement est intéressant, le cout lui est peu cher mais bon comparer au prix du multi c’est clair que l’investissement est vite amortie.
    Comme systéme antivol sur les voitures cela semble bien aussi.
    Pour le poids par contre cela ne concernera que les multis qui peuvent soulever de la charge.

    Quelqu’un a t’il une solution pour les petits quad qui ne dépassent pas les 20-30g à soulever et qui peuvent devenir difficile à retrouver dans les hautes herbes et champs de maïs ?
    Comment fonctionne le Tiny et le Dongle Télémétry que propose ImmersionRC ?
    Les 2 fonctionnent ensembles ou peuvent être utiliser séparément ?
    Je voudrais utiliser le Dongle mais je ne comprend pas ce que je dois installer sur mon multi pour qu’il puisse connaitre sa position ?

  3. Bonjour. Peux tu donner plus de précisions sur ta méthode stp (site internet pour acheter le modèle) ?
    Ayant perdu un de mes petits bébés il y a quelques jours, j’essaye de trouver une solution économique mais fiable 🙂

  4. Merci pour cette exclue,
    En choisissez –> En choisissant un rafraîchissement toutes les 15 minutes, l’autonomie est d’une semaine…
    😉

  5. 8,5 cm de hauteur!?, alors j’ai un doute sur la photo avec la main. Soit le gars mesure 2,50m ou soit l’appareil a rétréci… 🙂

  6. acheté chez pearl.fr. référence gt170 de mémoire mais ça n’existe plus, plus au catalogue. à chercher sur le bon coin maintenant!

  7. Bonsoir,

    tout d’abord merci Fred pour ton article. Le GPS est cher car il est produit en France sur des volumes raisonnables avec une certification CE et FCC.
    Les trackers GPS+GSM sont produits en grande masse et nous ne pouvons pas rivaliser contre cela. Par contre j’espère que l’avenir nous permettra de réduire les couts de conception pour être plus abordable.

  8. J’avais vu une carte qui émet à 868MHz et une antenne Yagi pour le retrouver. C’est encombrant. Perso sur mon drone avant droneRescue il y avait et y a encore un buzzer sur la commande des gaz qui bipe quand la valeur ne change plus.

  9. Bien vu !
    Le tracker de la photo est un proto plus petit que la version finale. L’antenne GPS n’est pas assez performante à mon gout par rapport au dispositif sur kickstarter qui fonctionne même à l’envers.

  10. C’est juste dommage que sur le site Sigfox, rubrique technologie on puisse lire :

    “COMMENT ET OÙ PUIS-JE SOUSCRIRE DES ABONNEMENTS ET COMBIEN CELA COÛTE-T-IL ?
    Le coût d’un abonnement de SIGFOX dépend de deux paramètres : le volume de messages échangé par les appareils et le nombre d’appareils. Annuellement, les prix varient de 1 à 14€ par appareil.”

    Pourquoi payerait on 20€ par mois?

  11. @Boris : Je ne connais pas exactement les conditions de vente de Sigfox, mais je présume que les tarifs annoncés sur le site (ils datent de 2012, c’est ce qui m’avait été présenté en conférence de presse à cette époque) concernent de gros volumes d’objets connectés. Des parcmètres, des lampadaires de la voie publique, des automobiles, etc. Pour de petits volumes, le coût doit monter en flèche, et d’ailleurs probablement passer par un prestataire ou un intermédiaire. A vérifier, bien sûr, je ne suis pas spécialiste du M2M…

  12. Au début, un enthousiasme certain pour une approche originale.
    Quelques questions posées aux développeurs, quelques réponses, lacunaires.
    Force est de constater que l’idée de répondre à toutes les questions posées, n’est pas évidente…

    Parmi les questions :
    Q1 : Si on change, y-a-t-il des frais ?
    R1 : … ?? (pas de réponse)
    […]
    Qn+1 : contrôle des autorisations données à autrui
    Rn+1 : si on ne veut donner qu’une autorisation transitoire, on ne donne que la clé publique (révocable, changeable unilatéralement par l’utilisateur)
    ” Pour s’authentifier, il faut le deviceID ET ( clef_privée OU clef_publique )”

    La seule réponse donnée entraîne une autre interrogation, car dès lors que quelqu’un connaît la clé privée, on ne peut plus l’empêcher d’avoir accès aux informations de positionnement.
    Ce qui veut dire, que le vendeur, connaissant ID et clé privée, a accès à tout.
    Exemple parfait, de manque de séparation. (La conclusion eut été différente si la clé nécessaire avait été clé fixe + clé particularisée. C’est le OU qui est létal en matière de confidentialité)
    Le vendeur de matériel ne devrait jamais avoir accès aux données d’exploitation.
    Faille majeure de sécurité.

    Cela – pour moi – élimine le matériel, la solution plutôt (en l’état).

    Comme si le vendeur de votre téléphone pouvait connaître votre position (le problème n’étant pas le même, pour le vendeur de votre abonnement/carte SIM)

    En bref : j’avais postulé pour ce projet, je vais retirer ma participation, au vu de ce que je considère comme une faille de confidentialité importante.

  13. Compléments :
    Contrairement à d’autres ‘trackers’ – HidnSeek propose une solution totalement intégrée. On ne peut donc pas comparer directement avec un tracker standard, plus ‘universel’.
    Inconvénients :
    – solution captive (matériel, réseau et logiciels);
    – dépendance du serveur HidnSeek
    – aucune assurance de pérennité
    – prix (matériel et abonnement)
    – pas de garantie de couverture
    – aucune mise en concurrence possible (réseau, abonnement)
    – confidentialité faible (par nature)
    Avantages :
    – solution intégrée
    – débarrassé du problème des abonnements (gérés directement par HidnSeek auprès de Sigfox)
    – coûts faibles d’exploitation dans le cas de nombreuses ‘interrogations’
    – ‘coding’ open source (partiel ou total ?)

  14. Je me tâte vraiment, surtout que les 40 000€ sont passés donc 1ère année gratos…
    J’ai juste peur de la couverture réseau.
    Le boitier va servir au fin fond du lot et garonne et du gers, dans des cuvettes, et j’ai peur que ça ne capte pas assez pour localiser le boitier (c’est ce qui m’avait bloqué sur un appareil avec SIM)
    Vous pensez qu’il n’y aura pas de soucis sur la couverture TOTALE en France?

  15. Une couverture radio n’est jamais garantie, mais :
    – c’est du 868 MHz (nécessitant moins d’infra que le GSM. Plus la fréquence est courte, plus la portée est grande.)
    – le nombre d’antenne déployées est de 1300 (2014/12, dixit Wikipédia)
    – la société fournissant le réseau et la ‘pile de communication logicielle’ intégrable aux firmwares(SigFox) vient d’investir 100M€ (2015/02), ce qui est signe de vitalité 😉 (et de crédibilité pour les capitaux à risque)

    Non, le ‘maillon faible’ semble HidnSeek et son (unique ?) serveur. Quid si la société s’arrête, ou décide de mettre l’abonnement à € > ?
    C’est donc un pari sur HidnSeek (viabilité), mais la base technique semble solide.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.