Xiaomi Yi, le test

59
5572

Cette petite caméra sportive a fait le buzz récemment. La raison ? Ce serait une caméra concurrente des Gopro offrant une qualité similaire, mais à un prix bien plus léger. Est-ce vrai ? Nous avons acheté la Yi sur un site étranger, avec un peu de difficulté puisqu’elle était en rupture de stock un peu partout… Dsc_0201-600Que vaut cette caméra imaginée par Xiaomi, un géant de la téléphonie mobile ?

Deux nuances de vert

La version que nous avons choisie est celle de base. Elle est livrée dans une petite boite minimaliste, faite de carton. Un minimaliste presqu’à la Apple ! Ne sont livrés avec la caméra que sa batterie, un câble microUSB vers USB et un manuel… entièrement en chinois. La caméra est proposée en blanc ou en nuances de vert (2, pas 50, des nuances). Et c’est cette version que nous avons choisie. Non, ce n’est pas pour être assortie à nos multirotors, mais tout simplement parce que les couleurs sont flashy. C’est important quand on cherche une caméra éjectée après un crash. Les deux tons de vert ne sont pas du tout ceux de l’herbe ou des feuilles d’arbres, et c’est fort pratique… Une autre version propose une perche pour selfie, sans intérêt pour un usage en multirotor.

Tour du propriétaire

Les dimensions de la Yi sont de 6,1 cm de largeur, 4,2 de hauteur et 2,2 d’épaisseur (ou 2,9 en comptant l’objectif). C’est un tout petit peu plus qu’une Gopro 3. Un millimètre en hauteur, deux en en largeur, malheureusement, suffisent pour que la Yi ne tienne pas dans certaines nacelles stabilisées. Dsc_0203-600Son poids ? 69,8 grammes, à comparer aux 77,2 d’une Gopro 3. En façade avant, on trouve l’objectif et le bouton d’allumage cerclé par du plastique transparent qui fait office de diode. Sur le dessus, un bouton de déclenchement et une diode. Sur le côté droit ? Rien. Sur le côté gauche, un bouton destiné à activer le wifi et une diode. Dessous, un pas de vis pour placer la caméra sur un pied. Enfin, à l’arrière, une diode et deux trappes. La plus petite cache la fente pour la carte mémoire microSD, un connecteur microUSB et une prise microHDMI. La plus grande permet d’accéder à la batterie amovible, un modèle 1S 3,7V de 1010 mAh. C’est une capacité inférieure à celle de la Gopro 3. Doit-on logiquement s’attendre à une autonomie plus faible ?

Minimalisme

Dsc_0216-600A la différence des caméras Gopro et de leurs concurrentes, la Yi de Xiaomi est totalement dépourvue d’écran. Pas même un petit LCD monochrome, rien. Mais alors, comment savoir dans quelle résolution est configurée la caméra, ou le mode timelapse, etc. La réponse courte ? Vous ne pouvez pas savoir. La réponse plus complète, c’est que la diode frontale donne quelques indications (mode photo ou vidéo, état de la batterie). Pour le reste, il faut impérativement connecter la caméra en wifi avec un smartphone ou une tablette. Cette absence d’écran explique en partie le prix léger de la caméra…

L’interface ?

Le bouton principal sert à allumer et éteindre la caméra. Notez que la caméra n’est pas prête dans l’instant : il faut compter 10 secondes avant qu’elle ne soit opérationnelle. Une autre pression sur ce bouton permet d’alterner entre les modes vidéo et photo. Une pression sur le bouton du dessus lance l’enregistrement d’une vidéo ou une prise de vue. Et puis c’est tout. Pour activer le module wifi de la caméra, il faut une pression sur le bouton de droite. Dsc_0204-600La diode s’allume en bleu, signe que le wifi est en train de s’activer. Il faut attendre un peu que le point d’accès wifi soit prêt : la diode clignote quand c’est le cas.

Les apps…

Avant tout, il faut télécharger l’application de contrôle de la caméra. Elle est disponible sur Google Play pour les smartphone et tablettes Android, sous le nom de Yi Camera. Sur iOS, elle s’appelle… Disons que le nom est en chinois, donc un peu complexe à mémoriser et à trouver sur l’AppStore. D’autant qu’une fois téléchargé et lancé, il parle exclusivement chinois. L’alternative un peu plus sympa, c’est l’app WeTrip Lite. Elle est gratuite… mais aussi partiellement en chinois et très limitée. La dernière solution est l’application LinkinEyes, prévue pour les caméras SJCam ! A vrai dire, le processeur qui se trouve à l’intérieur de la Yi est un Ambarella A7L, le même que celui de la SJ5000+ que nous avons chroniqué récemment. Ou que celui de la gamme Gopro 3 (et 3+). Pour résumer, il faut impérativement l’application mobile pour accéder aux réglages. Sur Android, pas de souci, elle est disponible et complète. Sur iOS, elle n’est proposée pour l’instant qu’en chinois, et ses alternatives sont très incomplètes. Du coup ? Du coup notre test a été principalement réalisé avec l’aide d’une tablette Nexus 7 d’Asus.

Screenshot_2015-04-28-18-32-06 IMG_2191 IMG_2190

Les caractéristiques techniques

Dsc_0207-600Pourquoi avoir comparé avec autant d’insistance la Yi avec la Gopro 3 BE ? Tout simplement parce qe les deux caméras reposent sur une version très semblable du processeur Ambarella A7LS destiné à traiter les photos et les vidéos en temps réel. Il est associé à un capteur Sony Exmor R. Le tout permet à la Yi de filmer en Full HD 1920 x 1080 pixels à 60 images par seconde. De quoi produire des vidéos en haute résolution et dépourvues de saccades, même lors de panoramiques. Elle offre aussi des modes en 720p à 120 images par seconde et 480p en 240 images par seconde, parfaits pour réaliser de beaux ralentis. Du côté des photos, elle produit des clichés de 16 millions de pixels (4608 x 3456 pixels). Sur le papier, tout est parfait pour concurrencer une Gopro 3 BE (sauf pour ses modes 2,7K et 4K) ou la Gopro 4 d’entrée de gamme… Nombreuses sont les caméras qui ont prétendu vouloir détrôner le leader du marché, sans succès. Qu’en est-il de la Yi ?

Premiers essais

Dsc_0210-600A l’allumage, la caméra démarre en mode photo et wifi éteint. Pour passer en mode vidéo, il faut attendre les 10 secondes de démarrage, puis appuyer sur le bouton en façade. La diode du haut s’allume en rouge, la caméra est prête à enregistrer. Dans quelle résolution ? Cela restera un mystère tant que vous ne vous serez pas connecté en wifi. Il faut pour cela appuyer sur le bouton de gauche, attendre que sa diode bleue clignote, sélectionner le réseau sur le smartphone ou la tablette, entrer le code WPA (la toute première fois) puis lancer l’app Yi Camera. La connexion s’effectue rapidement, et l’écran montre l’image en temps réel. Ou presque puisqu’on constate un latence importante dans le retour vidéo. L’interface est plutôt bien pensée : elle indique l’état de la batterie de la caméra en pourcentage, l’état de la connexion wifi et l’état de la batterie du smartphone (ou de la tablette). Screenshot_2015-04-21-22-31-24Pratique. Un regret tout de même : l’application ne fonctionne qu’en mode portrait, avec le retour vidéo en petit, toute une partie de l’écran ne servant à rien. Elle ne bascule pas sur la largeur quand on incline le smartphone en mode paysage. Un gros bouton à l’écran permet de lancer l’enregistrement de vidéos (et le couper) à distance. Il permet aussi de prendre des photos.

Les réglages

Mais le plus important de ce logiciel, c’est la petite icône en haut à droite, qui donne accès aux réglages. Et il y en beaucoup ! Résolution, nombre d’images par seconde, manière de mesurer l’exposition, intervalle de temps pour le mode de prises de vues en timelapse, gestion de la faible luminosité, réglages du wifi avec la possibilité de changer le mot de passe, paramétrage de l’auto-extinction de la caméra. Plus quelques réglages supplémentaires qui méritent qu’on s’y attarde – ce sera un peu plus loin dans cette chronique. Attention, l’intégralité des réglages n’est disponible qu’avec l’app spécifique à la Yi. LinkinEyes et WeTrip Lite, par exemple, n’offrent guère plus que le retour vidéo et le choix des résolutions.

La qualité ?

Dsc_0212-600Les vidéos filmées en 1080p/60 se révèlent d’une qualité très honorable : les couleurs sont assez fidèles à la réalité, le piqué est satisfaisant, et la caméra se débrouille bien même lorsque la luminosité est faible. Le débit oscille entre 20 et 22 Mbps. C’est un peu moins que les 30 Mbps de la Gopro 3 ou les 25 de la SJCam SJ5000+. Evidemment, cela se voit si on y prête attention, notamment sur des arrêts sur image. Pourtant, l’image proposée par la Yi la classe parmi les meilleures concurrentes de Gopro. Vous pouvez visionner à la fin de cette chronique une vidéo comparative entre la Gopro 3 BE (en 1080p/60), la SJ5000+ et la Yi pour vous faire une idée. Vous pouvez aussi télécharger un extrait de vidéo brute, sans ré encodage, pour voir ce que vous obtenez réellement. Et en photo ? La qualité est très satisfaisante, avec du piqué, des couleurs assez franches. L’angle de vision est de 155° selon la fiche technique. Il correspond à peu près à celui de la Gopro (qui est pourtant de 149,2 °).

Deux zooms sur des photos. A gauche la Gopro 3 BE, à droite la Xiaomi Yi. D’autres photos (plein format) sont consultables à la fin de la chronique.

Yi-gopro-1 Yi-yi-1

>>>>La suite de la chronique se trouve ici.

59 COMMENTAIRES

  1. Ça semble très intéressant pour ce prix, en terme d’images, c’est comparable à une Möbius ou on est un cran au-dessus 🙂 ?

  2. OUAh 🙂
    Bravo ! pour cette présentation et ce test exhaustif, je l’avais déjà repérée, vous confirmez ici que c’est un challenger de poids au leader du marché, pour un usage quotidien et ludique, sans se ruiner, sur nos machines 🙂

    PS: Je teste en ce moment une RunCam sur un engin type race, et pour moins de 50€ elle est à la hauteur de la Mobius et selon moi présente le meilleur rapport prix/prestation du marché. Elle est blindée électriquement par son revêtement interne et rayonne moins que sa concurrente !

  3. Rien que pour ton ralenti avec Titi, 🙂 je dis oui pour la YI.
    Pour ne pas ce faire avoir comme une pomme comme avec Gopro, Sammsung, Apple, etc, je dis aussi double oui pour la YI.

    Enfin une camera pour filmer en multi amplement suffisante, pour notre passion.

    Moi elle me fait de l’œil 😉

  4. Des tests que j’ai pu voir, elle est effectivement plus lumineuse mais les couleurs sont pas très belles …

  5. Ce qui voudraient utiliser le wifi pour cadrer vos vidéos, vous pouvez oublier …. Le wifi explose littéralement la batterie, je n’ais pas calculé exactement mais moins de 20min d’autonomie c’est sur.

  6. +1 pour se test géniale comme toujours
    je me demandais aussi comment on fixe un camera comme sa sur un racer ( un jpay quad ) ?

  7. J’ai tenté de la mettre sur la frame supérieure complètement devant (la où je place la Mobius) sans une sangle qui fait le tour de la Yi, il reste 1mm de chaque coté et une fois celle-ci mise cela ne passe plus. Juste avec du double face c’est très risqué (perso je ne tente pas) après trouver un autre moyen de fixation mais lequel ? 😀

  8. tu pense que je pourrais la mettre en dessou ? bien sur il faudrait décoller a la main se qui ne m enchante pas 😉

  9. Oui dessous ça passe, mais pour décoller et atterrir cela va poser un problème, plus une exposition maximale aux chocs.

  10. 67€ sur bangood en version blanche : commandée 🙂
    La verte pour 9€ de plus, bof…
    Le départ de l’entrepôt d’Angleterre à plus de 30€, bof bof.
    Donc j’ai pris la version la moins chère, le départ de chine, mais 1€ de frais de port pour passer en “direct blablabla” : délai de livraison potentiellement raccourci de moitié.

  11. Comme la Gopro, la sj4000/5000 enfin toutes les caméras de cette taille, il n’y a que la Mobius ou la Runcam qui ne pose aucun problème.

  12. Merci mais en effet, galere ! Retour sous Android pour cette cam…Encore un truc de plus à trimballer sur le terrain…Rrrrrr

  13. Impressionnant ce que le 60FPS apporte en terme de fluidité !
    Et les skills sont aussi impressionnantes… quand je vois des vidéos comme ça je me dis que je n’arriverai jamais à un tel niveau 😡

  14. Bonjour petit HS.
    quelqu’un aurais une GOPRO HERO(la dernière)?
    J’en est une mais je ne trouve pas de câble USB pour le FPV j’en est essayer 4 aucun ne fonctionne ou ne rentre même pas dans le mini USB??
    Merci d’avance.

  15. Héhé. Remarque que tu aurais pu commander une Gopro 4 BE, ça t’aurait coûté bien plus cher ! 🙂

    J’avais équipé la mienne d’une lentille de protection : ça a clairement sauvé la vie de la Yi ce week-end sur des crashs en indoor. La lentille de protection est ruinée, mais celle de la Yi n’a pas bougé.
    http://www.banggood.com/fr/Lens-Cover-Set-For-Xiaomi-yi-Action-Sport-Camera-Include-UV-Lens-Cover-p-977664.html
    Je m’en reprends deux, du coup…

  16. Bien, bien…
    Yi commandé hier (59;5 euros fdpin BG)
    J’y retourne Aujourd’hui … Lentille de protection (filtre neutre)… Pffff…
    Fred, arrête ! tu n’as que de très mauvaises superbes idées :-))

  17. Hello Fred, suite à notre dernière sortie AMR je me suis commandé la Xiaomi. 5 jours après elle est arrivée 🙂 Par contre tu parles d’un code WPA pour se connecter en WIFI… Mais on le trouve où ce code WPA ?????

  18. Ben non je ne l’avais pas encore trouvé 😉 Pas faute d’avoir cherché pourtant. Merciiiiii Fred 🙂

  19. J’ai un problème pour connecter la Xiaomi avec mon iPhone.
    Je ne connais pas le mot de passe pour me connecter.
    J’ai raté quelque chose ou quoi?

  20. Honte sur moi! Je constate que la réponse était déjà trois lignes au-dessus.
    Premier constat, la caméra vaut largement son prix. Elle est belle en blanc et le boitier ne fait pas cheap du tout. Le halo lumineux autour du bouton en facade est du plus bel effet.
    Les bip ressemblent comme deux gouttes à ceux de la Goprout.
    L’autonomie est très au-dessus de celle de la hero3 première version.

    Seul bémol, je n’arrive pas à changer de mode de prise de vue avec mon iPhone. L’appli bheuuuugue.
    C’est à se demander si je vais pas plutôt coller la Gopro sur le racer pour ne pas péter la Xiaomi. :))

  21. Précision, sur le mode de prise de vue. Je voulais dire que je n’arrive pas à passer de 30 à 48 ou 60 img.

  22. Oui avec l’appli Yicam ça marche.
    C’est avec les deux autres que ça ne fonctionnait pas.
    Maintenant que Yicam est en anglais, plus besoin des autres app.

  23. Hello,

    message tardif pour les prochains acheteurs.
    Je viens de me remettre dans le FPV, et petite déception au sujet de cette Yi.
    et personne n en parle.

    apres de mutiples tests, je n ai jamais reussi a obtenir des videos stables.
    je pensais qu il y avait un pb de Gimbal, mais non car meme sans gimbal, l image a par moment la tremblotte.
    Aie ! mais pourquoi donc ?
    apres des recherches sur le net, j ai trouvé le point qui fait mal…

    il n y a simplement pas de stabilisation sur cette camera !

    seul le mode photo semble tout a fait exploitable, deja pas mal…

    voila un article d ailleurs qui en parle.

    http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:oQxZ0A_FovcJ:https://www.techinasia.com/xiaomi-yicamera-review-gopro/+&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=us

    GroPro trop chere mais bien mieux…

  24. J’ai reçu la mienne il y a 2 semaines.

    Bémol sur iphone l’appli yicam ne permet pas de lancer les videos dékà sur la caméra (do no supported play)

    Déçu… ou pb ? en + c’est au format m4p je vois pas le pb

  25. Bonjour,
    J’aimerai savoir si vous savez si la xiaomi yi camera est assez résistante car j’aimerai m’en servir pour faire du vélo ou plonger dans l’eau bien sur avec la coque mais résistera telle aux chocs??

  26. @Léo : Avec la coque, elle est bien protégée. Mais ça reste de l’électronique et de l’optique, un choc plus violent ou une multitude de petits chocs finissent toujours par venir à bout des composants. L’intérêt de la Yi, c’est qu’elle est moins chère qu’une Gopro (qui ne résistera pas plus, mais coûte plus cher). On pleure moins quand elle lâche et on peut se permettre d’en racheter une autre…

  27. salut fred

    serais tu me dire si la yi est capable de l utiliser en mode fpv (avec le cordon adequate et émetteur) et la commander par wifi pour déclencher photo ou video en meme temps?

    merci d avance

  28. Salut,
    Merci pour ce test !
    Personnellement j’avais déjà acheté cette Xiaomi Yi avant de lire ce test.
    Et je vous confirme : Elle est juste excellente !
    Elle viens remplacer une GoPro Hero 3 Black, qui est tombé HS après une chute de 2 mètres, et malgré le boitier de protection, elle n’a jamais plus voulu s’allumer.
    Trop la haine de débourser plus de 300 euros pour la remplacer, j’ai acheté cette Xiaomi Yi d’occasion suite à une petite annonce d’un mec qui la vendait pour 60 euros frais de port compris… et j’ai craqué.
    Au final, je la trouve même mieux.
    En plus j’ai pût réutiliser la plupart des accessoires de ma GoPro sur ma Xiaomi Yi, ce qui m’a fait économiser de l’argent à la fois sur le remplacement et sur les accessoires.

  29. Fred tu crois ou t’en est sur parce que
    1) c’est ebay qui m’a envoyé un mail sur ces promos ce matin
    2) le vendeur a plus de 150.000 évaluations avec un % d’avis positifs supérieur a 98%

    ??!??

  30. @ wingo : Non non, fausse alerte de mes outils de surveillance, j’ai demandé à eBay pour être certain, le vendeur est considéré comme ok…

  31. Bonjour , pensez vous possible d’adapter une camera xiaomi (sans parler de taille qui n’est pas la même que gopro) , sur un drone yuneek 500 g en conservant les fonctions de retour d’image ? Merci pour votre aide , je suis novice .

  32. Super produit qui n’a rien à envier à la GoPro ! Je trouve même que sa résolution d’image est supérieure. Je recommande vivement ce produit.

  33. Bonjour à tout le monde, Xiaomi Yi, belle qualité d’image et vidéos nickel, mais par contre, moi qui suis motard, j’ai fais des essais avec la cam sur le casque et la le problème, c’est que le son est vraiment mauvais.
    J’ai pourtant retirer le le p’tit morceau de feutre sur le micro mais rien de mieux, on entend le souffle de la vitesse et c’est très désagréable. Si quelqu’un a une solution , je suis preneur.
    Merci par avance!!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.