Cyborg un plug

3
429

Sur la toile et les réseaux sociaux, cet accessoire est présenté comme l’arme ultime contre les vols de drones non autorisés. En l’absence de solution efficace capable de détecter et neutraliser des multirotors, peut-être vaut-il le coup d’être analysé ? La promesse du constructeur ? Le un plug est capable de brouiller le retour vidéo des drones sans pour autant intervenir sur la liaison radiocommande, ce qui permet de couper court à toute surveillance vidéo inappropriée sans causer de crash. unplug-02Intéressant, non ?

Pour la maison

Le un plug se présente sous la forme d’un boîtier terminé par une prise de courant (il faut donc une prise de courant pour qu’il fonctionne), un peu comme une prise CPL pour les box Internet. Sauf que lui se propose, justement, de « tuer » la connexion à Internet. Ce qu’il fait ? Il détecte les réseaux wifi, les mémorise et se charge d’envoyer des commandes de déconnexion aux appareils connectés sur le réseau, à la demande. C’est donc une « arme » pour détecter les appareils qui tentent de venir se connecter sans votre accord sur votre réseau local. Quel intérêt pour les drones ? Aucun. Mais les responsables de Cyborg, une société allemande basée à Berlin, expliquent qu’ils ont développé un mode plus agressif, le « All Out mode ». Celui-ci envoie les commandes de déconnexion à tous les appareils qui fonctionnent en wifi, compris ceux qui ne se trouvent pas sur le même réseau que le boîtier…

Des essais concluants ?

Une vidéo montre que le boîtier un plug permet de « casser » la liaison wifi entre un iPhone et la caméra d’un Phantom FC40 de DJI. Pas mal. Seulement voilà : ce n’est pas encore vraiment utilisable. Car les liaisons wifi des différents Phantom (FC40, 2 Vision, 2 Vision+) n’utilisent pas les mêmes protocoles. unplug-01Il faut donc indiquer, à l’aide d’un PC ou d’un smartphone connecté au un plug, le type de Phantom à prendre en charge. Pas vraiment pratique quand une machine vient vous survoler quelques dizaines de secondes seulement. Plus gênant, le logiciel ne prend pas en charge les autres connexions wifi, telles que celles de l’AR.Drone ou du Bebop de Parrot (d’ailleurs il n’est pas capable, en tous cas pour l’instant, de détecter les liaisons wifi en 5,8 GHz), le Q500 de Yuneec, le Blade 350QX3 de Horizon Hobby, ainsi que tous les autres appareils dont le flux vidéo repose sur le wifi. Et, bien évidemment, il ne détecte pas non plus les flux vidéo des engins qui s’appuient sur des liaisons autres que le wifi, notamment ceux en 5,8 GHz (ou 2,4 ou 1,3 ou 1,2). Le coup de grâce ? Le un plug ne stoppe pas l’éventuel enregistrement à bord de l’appareil, sur la carte mémoire.

La conclusion ?

Cet accessoire est certainement intéressant pour surveiller votre réseau local wifi et éventuellement éjecter des appareils qui viendraient s’y connecter sans votre consentement. Mais dans le cas des drones, il n’a pas grand intérêt… L’appareil sera proposé en 3 versions : seule la première, Little Snipper, est disponible en précommande, pour un peu plus de 50 €.

Le site officiel du un plug de Cyborg se trouve ici.

3 COMMENTAIRES

  1. C’est incroyable ce site, à vous lire on dirait que vous cherchez à tout prix à “sauver” l’image des conducteurs de drones en mettant en avant des appareils anti drone qui fracasserait n’importe quel drone de chez parrot.

    Avec cet article et celui où vous vous dites “scandalisé” par Antoine qui a survoler des centrales, bien je suis désolé mais vous donnez la forte impression de faire les fayots auprès de journalistes qui echoueraient ici.

  2. Hmmm, si tu le perçois ainsi, c’est que mes explications ne sont pas satisfaisantes.

    Concernant ce produit, j’ai lu sur de nombreux sites high-tech qu’il était présenté comme une arme ultime anti-drones. Je me suis efforcé de donner les quelques arguments en sa faveur… et les nombreux en sa défaveur. Le but est de m’adresser à tous ceux qui se demandent si cet outil est aussi efficace et opérationnel que ses concepteurs veulent le faire croire. J’espère que la seule “mise en avant” réside dans le fait d’en avoir parlé, le reste étant une argumentation sur l’inefficacité du produit…

    Sois-en certain, je ne m’adresse pas aux journalistes… Vraiment pas. Je parle à ceux qui pourraient être concernés par ce produit, soit à l’achat soit par son usage ! Ca vaut pour cette actualité comme pour toutes les autres 🙂

  3. D’accord.
    C’est que j’ai lu l’article sur le gars qui a survolé une centrale juste avant d’être tombé sur celui-ci et l’impression qu’il en ressortait était assez anti drone finalement ou trop préventif genre “nous on est pas comme lui et regardez comment stopper un drone”

    En tout cas merci pour la réponse et la non censure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.