La Comté en drone

10
174

Non, pas le village dans le Pas-de-Calais, mais le pays vallonné aux couleurs HDRisées de la Terre du Milieu, où vivent les hobbits. La petite balade aérienne en Nouvelle-Zélande est une vidéo promotionnelle de la société nord-américaine CineChopper, avec le pilote Chris Newman aux commandes. Il ne fallait pas trembler pour faire passer le multirotor sous un pont : la bestiole vaut au bas mot $100 000 avec sa caméra Red Epic qui filmait en… 6K.

10 COMMENTAIRES

  1. Je suis toujours impressionnées par les possibilités de plans que l’on peut faire avec un multi, et que l’on ne pourrait faire autrement. C’est juste superbe ! 🙂

  2. l’avantage d’etre 2 …. avec 2 cams ( 1 fixe pour le pilote ) et la 2° pour le cameraman. Bordel , tout seul c’est juste impossible …

    D’ailleurs : je me demande : Ils ont 2 émetteurs videos les gars ? car on ne peut pas switcher pendant les prises de vues.

    On voit le multi prendre une direction suivant une ligne droite et la camera faire une rotation fixant un point que le multo dépasse … à part utiliser une fonction comme le CRUISE control sur l’A2 et préparer le plan ( pour etre sur de ne rien se taper … ) tout en gérant la rotation de la caméra.

    Bref, je n’ai que 2 mains … et pas d’assurance pour mes multis moi !

  3. Je pense qu’il y a 2 caméras sur leur Multi…Une fixe en plus de la principale.
    J’imagine que c’est fait comme ça en tout cas.

  4. Ma-gni-fique! Et non seulement c’est beau, mais en plus,c’est dynamique. Ce n’est pas qu’une succession de déplacements lents (comme on voit souvent dans les films tournés à l’aide de drones), il y a de l’originalité dans les mouvements. Bravo à CineChopper!!

  5. Sur le making of, j’ai l’impression qu’il n’y a que l’opérateur caméra qui a un retour vidéo. Le pilote, lui, navigue à vue. Et j’ai l’impression qu’il s’agit bien d’un A2 sur leur gros octo. 😉

  6. je vais faire mon chieur, mais il y a du jello sur la plupart des plans aériens ( sérieux quand t’as une red en l’air, faut fignoler le montage pour enlever les vibrations)

  7. Tu as carrément le droit de faire ton chieur 😉 😉
    En fait, je ne vois pas de jello ni de souci… sur les scènes à vitesse 1x. En revanche, je vois du terraforming (ça ne me semble pas du jello) sur les passages accélérés (genre les collines sont mouvantes). A la fin, par exemple, le passage qui démarre à côté du lampadaire, ça secoue beaucoup, et visiblement c’est de l’accéléré. Soit il y a du travail de stabilisation en postprod (pas génial, donc), soit c’est l’accélération donne cet effet, ou les deux…

  8. c’est très joliment maquillé 🙂 heureusement qu’une personne court pendant le tournage car on aurait dit un film en image de synthèses…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.