Skysense Automatic Charging Pad

15
483

skysense-pad-05C’est un accessoire qui a été présenté pendant le salon CES 2015 qui s’est tenu à Las Vegas. Son principe : permettre de recharger un multirotor de manière autonome, sans intervention humaine. Comment ça fonctionne ? Le Pad est une surface plus ou moins grande, de 18 pouces (45 cm) à 72 pouces (1,80 mètre) sur laquelle se pose le drone.

Des cellules

skysens-pad-02Cette surface est faite de plaques conductrices d’électricité alimentées par une prise secteur, capable d’être placée en extérieur y compris lorsqu’il pleut. Du côté du multirotor, il faut un boîtier doté d’une prise d’équilibrage et de deux fiches à placer sous le train d’atterrissage. Ce sont elles qui assurent le contact et la circulation de l’électricité. Un boîtier de 100 grammes est disponible pour des Lipo de 1 à 3S, un autre pour les Lipo de 4 à 6S, qui pèse 150 grammes. La recharge est aussi rapide (ou lente, tout dépend du point de vue) qu’avec un chargeur classique.

A quoi ça sert ?

skysens-pad-04Le Pad de Skysense est bien sûr destiné en priorité aux drones civils qui pratiquent des vols entièrement automatisés. L’autonomie de ces appareils, qui ne dépasse pas 20 minutes, n’est alors plus un problème. L’usage pour des drones civils est moins pertinent, même si ce Pad pourrait affranchir les utilisateurs du branchement de l’appareil sur un chargeur… Skysense a conclus un partenariat avec le français Parrot, avec des tests effectués avec l’AR.Drone 2 et une version opérationnelle avec le Bebop présenté au CES 2015 !

Les prix et la disponibilité ?

skysens-pad-03Comptez $649 (port compris mais hors taxes) pour le petit modèle de 18 pouces destiné aux appareils de gamme 330 à 450. Le modèle de 36 pouces vaut $1425, il est prévu pour les engins un peu plus imposants comme les S800, S1000, Inspire 1 de DJI, et de taille supérieure à 550. Le modèle grand format, 72 pouces, est vendu $4365. Il est destiné aux multirotors de grande taille comme le S1000 de DJI, les Spyder de Sky Hero… La livraison est prévu pour la fin du mois de janvier 2015.

Le site de Skysense se trouve ici.

skysens-pad-01

15 COMMENTAIRES

  1. Cela existe aussi pour les vélo électriques et pour les téléphones, c’est un principe un peu “vieillot” et pas du tout une révolution . La charge inductive est bien plus “moderne” et en cours de maturité !

    PS: Vous avez vu le coût ??? Un bon bricoleur et une grande plaque de circuit imprimé en verre époxy et le tour est joué …

    Utilité pour nous modéliste = 0 !
    Efficacité de charge à fort courant ???
    Corrosion en extérieur ??? (sauf si recouvert d’or => Prix )
    Si le contact se place lors de l’atterrissage juste à la limite d’une plaque (+) et d’une (-) => court-circuit garanti et pas de charge 🙂 🙂

  2. Oui mais rien à embarquer sur le drone alors que par induction, avec les courants en jeu, c’est des centaines de grammes qu’il faudrait

  3. (destiné en priorité aux drones “civils” ..? 😉 Quel interet de pouvoir recharger sous la pluie??? Qui recharge son drone sous la pluie???

  4. L’induction c’est bien mais c’est lonnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnng ! Les temps de charge sont généralement interminables.
    Et c’est juste tout ce qu’on ne veut pas dans le modélisme, attendre !
    Moi, cette plateforme de chargement, je la trouve plutôt pas mal pour les professionnels qui souhaiteraient automatiser leur multi, genre Amazon…

  5. non c’est pas long, mon Lumia chargeait aussi vite en induction qu’avec un prise en USB.

    je rejoins FPV sur le prix de tarés du matos… ils sont sérieux ? c’est quoi la plus-value réelle, surtout si il faut équiper le matériel volant pour qu’il y accède ??

  6. destiné en priorité aux drones civils qui … [] L’usage pour des drones civils est moins pertinent, même si …

  7. Je n’ai pas dit que le produit fonctionnait à l’induction mais répondait à FPV_67 qui estimait qu’une vraie nouveauté serait de faire un chargeur à induction. Quand bien même, il n’y aurait rien d’innovant là-dedans puisque ça existe déjà depuis longtemps…
    La majorité des chargeurs à induction sont plus longs que les chargeurs classiques. C’est aujourd’hui un fait.

  8. Ah, ok, un système de charge à induction, c’est con, des ondes en plus et du poids.
    En plus beaucoup de perte pour rien.

  9. Bonsoir.

    (A) La charge à induction fait de gros progrès ! C’est bien sûr pas la panacée pour nos modèles, mais j’ai vu des études pour charger même des bus électriques lors des arrêts …
    PS le poids embarqué peut être faible (self et système de redressement), le gros du poids restant côté chargeur. Mais bien sûr reste le courant qui aussi est (encore) trop faible pour nos besoins. Mais Wait & See 🙂

    (B) la main sur les plaques n’est pas un danger car la tension ne serait guère plus forte que celle de nos accus 🙂

    (C) je ne m’explique pas le prix de leur engins, sauf s’il est recouvert d’or pour des question d’oxydation …

  10. Il semble qu’ils aient déjà des clients équipés pour des multirotors qui font des vols en rotation constante, pour de la surveillance de terrains.

  11. bonjour,
    existe t-il aujourd’hui justement un moyen pour que un drone de type S1000 puisse aterrir de manière très précise sur la plaque?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.