Lefly FP8, le test

94
674

Dsc_0012-600Vous ne jurez que par les multirotors ? Parce que c’est simple à prendre en mains ? Une fois l’excitation de l’apprentissage passée, sachez que vous pouvez vous frotter à des appareils un peu plus valorisants à piloter. Car un stationnaire avec un hélicoptère, ça se mérite. Pas que ce soit vraiment difficile, mais voilà, il faut donner de soi. Si vous cherchez un mini hélicoptère d’intérieur pour vous suivre dans vos premiers essais en monorotor, le FP8 de Lefly semble tout indiqué. Notez que cet appareil nous a été donné par la boutique en ligne HobbyGaGa. Comme à chaque fois, dites-nous si vous pensez que cela a pu influencer notre jugement.

Tour du propriétaire

Le FP8 affiche un look très conventionnel, hérité du Blade mSR de Horizon Hobby. Ou plutôt du Blade mSRX, puisqu’il fonctionne sur le principe du flybarless. Ce qui signifie que cet appareil monorotor à pas fixe est dépourvu de barre de Bell, une barre avec des contrepoids destinée à améliorer la stabilité. DSC_0022a-600Cette stabilité, c’est l’électronique embarquée qui s’en occupe. Le moteur qui entraine la couronne et le rotor principal est de type brushed. C’est-à-dire à coût réduit, mais peu puissant et à la durée de vie limitée. A l’arrière se trouve une hélice contra-rotative, animée par son propre petit moteur brushed. Une partie de l’électronique de bord, celle à l’avant, est cachée par le canopy en plastique souple. Sous le rotor, elle est apparente puis disparait dans le tube de queue. Sous l’appareil se trouve le train d’atterrissage qui comprend aussi un panier destiné à la batterie. Une toute petite batterie, de 2,5 x 2,8 cm seulement. C’est une Lipo 1S 3,7V de 180 mAh. Les dimensions ? 21 cm de longueur, 4,2 de largeur et 7,8 de hauteur. Chaque pale mesure 9,2 cm, pour un rotor d’un diamètre de 20,5 cm.

Avant de décoller

DSC_0006a-600Tout blanche, avec un écran LCD, elle se révèle assez agréable à prendre en mains. Elle est livrée en mode 2 (gaz à gauche), mais il est possible de la changer pour passer en mode 1. Il suffit de l’ouvrir, de déplacer quelques vis, quelques prises et un interrupteur. Rien de bien compliqué. Il faut 4 piles AA pour alimenter cette radiocommande, qui fonctionne en 2,4 GHz. Un chargeur USB est fourni avec le FP8, qui permet de recharger deux batteries simultanément. Comptez environ 25 minutes pour obtenir une pleine charge. Allumez la radiocommande, branchez la batterie, poser le FP8 à plat et attendez quelques secondes. Lorsque la diode principale (peu visible) passe au fixe, l’appareil est prêt à décoller. Notez que la batterie est un peu casse-pieds à placer dans sa nacelle.

La suite du test, c’est là.

94 COMMENTAIRES

  1. NEED

    Cela me fera revenir à mes début en Hélico si si 🙂
    Plus sérieux il pourra servir à initier des jeunes au vol lors des réunion de notre assos que j’anime 🙂

    On sait jamais c’est peut-être un jour vraiment Noël :: Joyeuses fêtes à tous

  2. Hello à tous
    J’ai déjà un peu de mal avec mon cheerson cx10 et mon wltoys 272.
    Alors avec un helico ;-).
    D’ailleurs je trouve que le wltoys dérive beaucoup en fin de batterie.
    Sympas hobbygaga.
    Deux commandes chez eux et nickel.

  3. sympa comme petit zozio et il a l’air pas trop nerveux pour piloter chez soi et bien moi aussi je NEED…Cette période est propice au rêve, non ? 😉

  4. Encore un article bien détaillé. Dommage qu’il soit un peu mou, mais en hélico d’intérieur ou extérieur par vent faible, cela doit bien être sympathique.

    Je rajoute un petit NEED car on ne sait jamais.

    Merci Fred encore pour l’ensemble de tes articles.

  5. coucou, un petit Need pour moi aussi pour mon anniversaire juste derrière Noël … Encore merci pour tous tes test qui Nos éclaire ….

  6. NEED, peut etre pourrait il me réconforter avec les monorotors (j’ai revendu hilico presto mon mcpx avant qui soit complètement explosé…)

  7. Un joyeux noel a fred et toute l equipe. J aime ce site avec des nouvelles journaliere et interressante.Et bien entendu

    NEED

  8. NEED

    Et RIP à mon dernier hélico, décédé des suites de ses blessures(oui, je sais…). Le propriétaire reconnaissant.

  9. NEED
    J’ai pas encore eu la chance d’essayer le pilotage d’un hélicoptères, peut être que ce sera l’occasion ^^

  10. Allez, NEED !
    J’ajoute néanmoins qu’il est finalement relativement rare qu’HélicoMicro parle de ce type de machine, et le seul fait d’être présent parmi les articles constitue déjà une certaine forme de publicité, peu importe l’impartialité (selon moi avérée) du test.

  11. NEED !
    ça sera un très beau cadeau pour un premier objet volant radiocommandé, oui le père Noël existe 🙂

  12. NEED !!

    Moi qui voulais évoluer de mon bi-rotor c’est l’occasion. J’espère juste que j’aurais assez de chance. 😉

  13. La macro Excel a encore parlé, et c’est Jeffster qui a été désigné comme le prochain pilote du FP8 !

    Merci à HobbyGaGa pour ce giveaway super sympa…

    Et merci à tous pour votre NEED – j’ai adoré les jeux de mots ! 🙂
    Stay tuned pour de prochains tests…

  14. Encore merci à toi Fred pour ce merveilleux petit cadeau de noël inattendu !! Je vais pouvoir m’initier au Pas Fixe grâce à HélicoMicro.

    Passez de très Bonnes Fêtes.

  15. C’est un super hélico …je l’ai depuis une semaine . petit ajout au test on peut augmenter les débattement des cerveauxjusqu’à 120 % via la télécommande fournie et l’on peut paramétrer les modes de DR (débattement et gaz) . le gros plus c’est qu’avec une petite modif vue sur RC groups.com pour l’hélico hisky HFP 80 (le même) je vole avec un vent à 20 km het de grosse rafales à 30 , 35 km h !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.