Protections pour Tali H500

11
397

tali-protec-01Walkera propose désormais des protections d’hélices pour le Tali H500, son hexacoptère de presque 60 cm d’envergure. De quoi éviter de blesser les spectateurs ? Non, ces protections ne seraient pas suffisantes en cas de crash sur des personnes. Elles sont plutôt destinées à protéger une décoration intérieure en cas d’erreur de pilotage. Ou les hélices en cas d’atterrissage approximatif. Le prix n’a pas encore été annoncé par les distributeurs de la marque.

Source : Walkera-fans

tali-protec-02

 

11 COMMENTAIRES

  1. “Non, ces protections ne seraient pas suffisantes en cas de crash sur des personnes.”

    Elles ne protégeraient pas du choc, mais supprimeraient l’effet tranchant de l’extrémité de pale, ce qui est déjà beaucoup.

    Mais pour des aéromodélistes responsables, le crash sur des personnes devrait être quasiment impossible (a part pour pilote :-)).

  2. Ce que je voulais dire, c’est qu’avec la taille et le poids du Tali, les protections ne servent pas à grand chose pour éviter des blessures (à la différence de protections pour un Phantom par exemple).
    Et comme tu le dis, ça ne doit pas arriver 😉

  3. Comme je ne suis pas ingénieur des fluides, le gars peut me raconter n’importe quoi 😉

    Ce que j’ai constaté avec des protections d’hélices, c’est qu’elles constituent une prise au vent. Ce n’est pas le même phénomène, donc. Du coup je déconseille de voler avec des protections d’hélices et du vent. Mais en intérieur, ça me semble un excellent moyen d’améliorer la sécurité.

  4. sur mon Syma X5c ces protections d’helices ont surement sauvées mon drone plus d’une fois vu les gamelles memorables qu’il a prit le temps que je m’habitue a le faire voler

    maintenant elles sont retirées mais bien utiles pour un newbie

  5. Pour moi les protections d’hélice servent avant tout a réduire le danger pour les personnes.
    C’est vrai qu’il peut y avoir quelques désavantages comme le poids et la prise au vent.
    Mais le gain en sécurité est indéniable, pour un cout et des contraintes quasi négligeables.

    Donc personnellement, que se soit sur mon CX20 ou sur mon x4, je ne vole jamais sans les protections, se qui n’empêche pas d’être prudent est de respecter les règles de base.

    Mais en tant que pompier et plongeur sous-marin, il est vrai que j’ai une certaine sensibilité à la securité et à la prévention 🙂

  6. ça permet d’augmenter la poussée sans augmenter le diamètre des hélices.
    Mais avec une perte d’efficacité, le meilleur rendement étant obtenu avec un tricopter.
    On n’augmente pas non plus la fiabilité car ont multiplie les points de défaillances: il y aura mathématiquement plus de panne sur six moteurs et six ECS que sur trois!
    et la plupart des contrôleurs ne savent pas compenser la perte d’un moteur même sur un hexa.

  7. j’ai enlevé le canopy de mon Hubsan y a pas longtemps, le comportement change pas mal. surtout dans la prise d’angle avant/arrière et sur la vitesse.
    avec le canopy en mode “expert” je ne pouvais pas incliner à fond en avant sans finir au sol même avec les gaz à fond. maintenant ça accélère méchant !
    mais en intérieur je le remet 😉

    (au fait j’ai reçu les hélices tripales, dès que j’essaye je viens raconter ^^ déjà elles sont plus petites que les classiques (diamètres))

  8. Pour avoir eu un hexacopter (construction maison d’un schrediquette) j’ai trouvé que c’était beaucoup plus stable et puissant qu’un quad. Quant à l’autonomie j’ai été également agréablement surpris à croire que les moteurs forcaient moins et que du coup le rendement était plus élevé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.