Pioupiou et le vent

11
1058

pioupiou-01Le Pioupiou est un anémomètre doublé d’une girouette, capable de communiquer ses mesures à distance pour qu’elles se trouvent consultables sur Internet. Sympa, mais on connaissait déjà, merci ? C’est vrai, pourtant le Pioupiou se distingue avec une fonction inédite dans le monde de la météorologie personnelle : il est totalement autonome… Vraiment totalement ! Sa connexion à Internet repose sur le réseau UNB de Sigfox, et son alimentation électrique sur une batterie et un capteur solaire…

Le résultat ?

Vous pouvez le fixer sur un poteau, un arbre, chez vous ou en pleine nature, il vit sa vie tout seul et communique ses mesures toutes les 12 minutes. Je vais voler, j’y vais pas ? Comment sont les conditions réelles à l’endroit où je vole, sur le terrain du club ou là où j’ai mes petites habitudes de vol ? Le Pioupiou sait répondre ! Voilà qui le distingue des bulletins météo et de leur précision toute relative, des sites webs et applis pour smartphones qui reposent sur les mêmes sources que les bulletins météo, et que les capteurs à main qui nécessitent d’être physiquement présent à l’endroit de la mesure.

Comment ça marche ?

pioupiou-02Le Pioupiou est une invention française, le nom ne laisse planer aucun doute. Son concepteur, Nicolas Baldeck, a parié sur le réseau UNB. Nous vous en avions déjà parlé dans l’actualité concernant la balise DroneRescue, ici. Pour faire simple, l’UNB, « Ultra Narrow Band » est une technologie de communication sans fil à grande distance pour une très faible consommation électrique, mais à faible débit. C’est l’une des pierres angulaires des fameux objets connectés qui ont le vent en poupe (c’est le cas de le dire) en ce moment. Le réseau UNB opéré par la société française Sigfox couvre la quasi-totalité du territoire français et plusieurs pays européens. Cela signifie que pour un abonnement à coût réduit (transparent dans le cas du Pioupiou car inclus dans le prix d’achat) et sans surprise de dépassement de forfait, l’anémomètre est capable de transmettre ses mesures toutes les 12 minutes où qu’il se trouve.

Objections ?

pioupiou-04« Les anémomètres grand public, ce n’est pas précis, c’est bien connu ». La précision est de l’ordre de 1 ou 2 km/h. Pour être plus précis, la vitesse du vent repose sur une moyenne de mesures réalisées dans un intervalle de 4 minutes. Ce qui permet d’obtenir une valeur significative avec une plage de 0 à 127 km/h par pas de 1 km/h. « C’est bien beau, le capteur solaire, mais y’a pas de soleil ch’nous ». Le concepteur explique que la consommation du Pioupiou est de 0,0015 Watts. Avec sa batterie intégrée, il peut tenir plusieurs semaines dans le noir. C’est au cas où on doive faire face à une éclipse de soleil un peu longue. Si la batterie faiblit, l’appareil réduit automatiquement la fréquence des envois de données. Et puis si la batterie est vide, le Pioupiou s’arrête de fonctionner jusqu’à ce que le soleil veuille bien revenir. pioupiou-05Mais dans la pratique, il n’y aucune interruption de service même lorsque le soleil est caché. « A la mer et à la montagne, je ne donne pas cher du Pioupiou et de son électronique ». Le concepteur a réponse à tout : le boîtier est tropicalisé, c’est-à-dire qu’il protège l’électronique de l’humidité et de l’oxydation, et la batterie de telle sorte qu’elle supporte des températures de -20° à +60°C ! « Une station météo, c’est trop gros et ça attire l’attention ». Le Pioupiou mesure 30 cm de long, 20 de haut et pèse 300 grammes. De quoi le fixer facilement sur un mât, un poteau, un arbre, et même le prendre avec soi en déplacement…

Les bonus

Les données produites par le Pioupiou sont diffusées dans un format Open Data, avec possibilité d’utiliser celles d’autres Pioupious sur le principe du partage. Le matériel est lui-même sous licence Open Hardware – ce qui laisse le champ libre aux développeurs de réaliser leurs propres Pioupiou ! L’appareil est un projet proposé sur une plateforme de financement participatif, KissKissBankBank (voir ici). Aïe, encore un qui ne va pas aboutir à quoi que ce soit ? Pas du tout ! Le projet est d’ores et déjà financé, et cela depuis août 2014, avec une livraison prévue pour mars 2015. pioupiou-03Quand on a loupé la campagne de KissKissBankBank, c’est trop tard pour en acheter un ? Non : le concepteur va ouvrir des précommandes sur son site. Le prix ? 199 € avant mars 2015, puis il passera à 239 €. Pour le reste, le Pioupiou se débrouille tout seul une fois installé. Envie de voir ce qu’il fournit comme information ? Cette page montre en temps réel les mesures d’un Pioupiou installé sur un magasin à proximité d’un site de parapente. Vitesse du vent accompagnées du min et du max, direction, qualité du signal UNB, historique des deux dernières heures. Chez Helicomicro, on adore ce genre d’initiative, surtout quand elle a été pensée en France…

Le site du Pioupiou se trouve ici.

11 COMMENTAIRES

  1. Bonjour
    Intéressant a installer sur le terrain du club.
    Bravo FRED pour cette info que je trouve très pertinente.

  2. OUI !
    Pourquoi pas connecter tous les terrains de modélismes et les sites de vols 🙂
    Cela ferait un investissement minime pour les clubs et permettrait dans certains cas d’économiser les trajets en voiture pour s’apercevoir que vent debout, ou mal orienté on ne peut voler 🙁

  3. dronerescue semble avoir du mal a décoller.
    Dommage c’est super dispositif.
    j’espère que la fin de la campagne ne sonnera pas la fin du projet.

  4. Soutenons le PIOUPIOU !
    A diffusez sans modération. ce que je viens de faire sur un autre forum 🙂

    Merci Fred une fois de plus, pour nous relayer ce type d’info à encourager.

  5. Un peu sur le même principe (boitier autonome) je bosse sur un projet de webcam solaire http://www.solarcam.fr pour les sports outdoor peut etre un jour en crowdfunding. C est un peu spam mais si Fred parle du genial pioupiou ici alors je me permets !…

  6. si tout le monde avait ça chez soi, météo France serait sans doute plus précis malgré “le” supercalculateur.

  7. Aussi utile qu’il soit le PIOUPIOU ne fait qu’indiquer le temps qu’il fait (et encore très partiellement, direction et force du vent). Météo France essaye de prévoir le temps qu’il fera.
    D’où la nécessité du super calculateur.

  8. Super ton article Fred 😉

    Si quelqu’un peut m’aider ( super caler en électronique ), j’ai une ASCOT WEATHER STATION dont capteur extérieur et tombé en panne au niveau de la température.

    http://imgur.com/BvOWvpj

    Malheureusement, aucune référence déçu ( visiblement un thermo couple ), mais pas sur…

    comment faire pour trouver la pièce de remplacement vue qu’elle est défectueuse, aucune référence déçu ni ailleurs ?

    Je suis pas sur si s’est un thermos couple en plus car j’ai ressouder un capteur de température récupérait sur ceci :

    http://imgur.com/MvV9k49

    J’ai à nouveau la température que s’affiche mais complètement fausse.

    Merci à toute personne pouvant me venir en aide 😉

  9. Le projet n’a pas décollé mais il n’est pas enterré pour autant. Sans le financement participatif je ne peux pas financer la conception d’un site web marchand, une appli smartphone, la certification CE, etc… Je vais donc tout réaliser moi même en parallèle de la finalisation du hardware. Mais une campagne kickstarter est en cours avec des médias photos et vidéos pro cette fois-ci.

    Je soutiens le Pioupiou, c’est une superbe idée, mené par une personne qui va aller loin je penses et quand même grâce à lui que j’ai découvert Sigfox, moyen idéal de communication internet pour les machines.

  10. L’avantage du Pioupiou est qu’en étant open source, le jour ou tu auras une panne tu pourras très facilement le réparer et ton investissement ne sera pas perdu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.