Formation DJI !

23
383

djitraining-01Le constructeur DJI, avec le succès impressionnant de ses Phantom, sait que l’image de la marque pourrait se voir écornée par un incident. L’interdiction de décollage à proximité des aéroports constituait une première mesure intéressante pour que les pilotes inexpérimentés, mal renseignés. La nouvelle initiative de DJI, appelée “New pilot training”, est à saluer : la marque organise des formations un peu partout dans le monde !

Gratuit !

Ce sont des séances d’une demi-journée de conseils prodigués en intérieur, suivis par une séance pratique en extérieur avec un instructeur. Et en France ? C’est le partenaire MiniGroup (Droneshop, Miniplanes, FXmodel) qui va proposer la première demi-journée de formation, le 6 décembre prochain, à Nantes. Attention, il n’y a que 60 places de disponibles, elles vont être prises d’assaut puisque DJI offre la formation ! En bonus, un participant par formation se verra offrir une réduction de 50 % sur un Phantom 2 Vision+

Des critiques ?

dji-inspire1-09Elles sont faciles : une formation ne fait pas un bon pilote, une demi-journée c’est trop court, ce n’est qu’à Nantes, rien n’est vraiment gratuit dans ce monde. Pourtant chez Helicomicro, nous sommes persuadés que tous les moyens d’éduquer les nouveaux pilotes sont bons. Cette initiative de DJI constitue une première chez un constructeur grand public, et très certainement l’une des solutions les plus efficaces pour éviter des vols potentiellement dangereux par simple ignorance. Nous souhaitons que l’initiative se développe encore plus chez DJI et ses partenaires, en espérant qu’elle motive les autres constructeurs qui vendent beaucoup dans le grand public, comme Parrot.

Pour s’inscrire gratuitement, direction la page de DJI, ici. Cliquez sur Apply Now pour l’événement de Nantes…

23 COMMENTAIRES

  1. Ne nous leurrons pas, même si c’est à but commerciale,
    c’est toujours une initiative de plus, prise dans le bon sens pour pouvoir voler intelligemment … librement !! (Securité Inside !)
    Et mises bout à bout, toutes ces initiatives quel qu’elles soient, seront un gage pour conforter notre passion et faire poids devant nos députés. enfin, je l’espère…

  2. Tiens, ça ressemble à une proposition qu’on avait fait, en disant que les pilotes amateurs devaient être formés (formation fédérale par exemple), dans le même esprit que pour les scooters avec les jeunes, pour un budget modeste afin de ne pas que ça devienne prohibitif.

    Quand on a proposé ça dans un article, les réactions ont été épidermiques et certains sont allés dans les commentaires jusqu’aux insultes…

    Comme quoi.

    Si les constructeurs ne mettent pas en place de gros moyens pour former et informer, il va tôt ou tard arriver un gros carton et je pense que le retour de kick va être plutôt dur, en ces temps de survols de centrales nucléaires…

    Ce type de formations devrait être obligatoire pour pouvoir sortir des terrains de modélisme. Comment éviter de créer des dangers quand on ne sait même pas qu’ils existent ??? (CTR, survol de tiers, risques LiPo…)

    A bon entendeur.

  3. …ca ne vaudra jamais une vraie formation par une école, avec license à la clef.
    Pour certains pays voisins de la France, la légalité des vols est plus qu’aléatoire. DJI avec des reduc de 50%, ca va faire plaisir à certains (et je parle pas des clients)
    La politique de la marque à de quoi interpeller. Tout dépend de quel côté du comptoir on se trouve !

  4. Encore une fois, c’est une Entreprise qui saisit la balle au bond…Comme d’hab ! Alors que ce job incombe aux institutions et autres fédérations en priorité…Bien évidemment qui ne cesseront de faire des tas de réunions tardives (souvent inutiles) sans passer par la case Action une seule fois !

    DJI fait une opération de com et de vente…Tu parles Charles, c’est Noël ! Faut vendre les fins de stock de ce bon vieux phantom vision 2 +…Avec une réduc de 50 % , pour le quidam c’est la bonne affaire !

    Perso, si c’était 50% sur l’Inspire, il y aurait de quoi prendre en otage son banquier dans les semaines qui viennent ! (humour)…

    Pour la formation, surtout pour le particulier…Un minimum de préparation est nécessaire pour un vol FPV surtout que certains drones Rtf du commerce, actuellement, sont capables de monter haut et de franchir la barre du kilomètre…Donc savoir lire une carte ou connaitre quelques notions de navigation aérienne seront un minimum requis pour un vol en toute sécurité…Même pour le loisir !

    Par exemple, L’Inspire de Dji qui n’est pas réellement sur un créneau Pro, mais qui en donne l’illusion…Est tout de même une bête de course qu’il va falloir maitriser pour le novice…Sans apprentissage, tout en ayant le pognon pour se l’offrir, ce type de drone risque de faire des dégâts chez le débutant “Geek” fortuné…

    Puissant et assez lourd, ce multirotor rentre pour ma part dans une catégorie de formation obligatoire (je sais c’est subjectif ! ) ou tout du moins dans un apprentissage des règles élémentaires de vol aérien…Car sa capacité de franchissement est bien supérieure à la moyenne (tout du moins sur le papier)…Idem pour un S1000 avec un appareil photo pro au bout de la nacelle…

    Là où DJI a raison, c’est de proposer de se familiariser aux produits de leur marque…Mais sous le “déguisement” d’une simple opération commerciale, cette formation non encadrée par une instance légale du coin, reste un domaine qui peut amener des dérives à terme…Celle de se substituer aux vrais organismes, qui d’ailleurs, ne font rien (mais alors rien du tout !??) pour attirer le chaland ACTUELLEMENT.

    Et c’est bien dommage.

    A LONG TIME AGO
    Tu fais quoi toi ce mardi, Ah ! j’ai eu ma licence Dji…je vais p’tète faire un p’tit vol avec mon X-8000 de 15 kg et mes 4 caméras automatisés…C’est la première fois que je le fais voler…Par sécurité, je resterais à 10.000 pieds…Hein ! On sait jamais, un boeing pourrait me couper la route ????…Ils ont une prime maintenant les pilotes de ligne pour nous choper en plein ciel…Les Enfoirés !!!15.000 euros tout de même, ce nouveau produit…J’crois qu’ils ont encore augmenter leur prix chez Dji……………..

  5. ICI c’est proposer gratuitement 🙂

    Et si -50% sur un achat, de près de 1000€, peuvent s’y raccrocher c’est une initiative à encourager …
    Il faut néanmoins pas se tromper, je connais ce genre de formation/vente c’est avant tout pour placer un produit 🙁

    Mais si c’est gratuit on en aura au moins pour son argent 🙂

    PS: Quant aux modélistes (les vrais) ils savent depuis plus longtemps que les dronistes où sont les danger même s’ils sortent de leur terrain …

  6. et pourquoi ne pas mettre un dvd vidéo de cette formation dans toutes les boites du fabricant Dji, comme ça le temps que la batterie charge pour le 1er décollage, ça laisse du temps pour visionner cette vidéo 😉

    ou mieux encore

    pour activer son phantom avant le 1er décollage, il faudra visionner, sur le site officiel de Dji, une vidéo de formation avec un code à la fin de cette dernière ensuite sur le logiciel “djiassistant”, il faudra accepter d’avoir plus de 18ans et accepter les conditions générales d’utilisation et entrer ce fameux code pour l’activation.

    Par contre,lors d’une vente d’occasion d’appareil Phantom, il faudra le signaler à Dji pour que le numéro de série suive le nouveau propriétaire qui à son tour devra à nouveau activer son Phantom, (j’ai dèja acheté 2 phantom d’occasion, le jour où je provoque un accident mortel, avec le numéro de série du phantom on remontera jusqu’à l’acquéreur…)

    Un peu comme une voiture, permis de conduire, carte grise, assurance…

  7. je pense plutôt à une formation pédagogique du style “ne faites pas les fous avec nos appareils, on tient à notre image”

    pour la formation pratique, ça va être du style:

    Le formateur demande au 1er candidat son Phantom:
    “bon, vous voyez! en mode GPS ça vole tout seul, nickel hein? par contre en mode manuel ça donne ça”:

    et PAF! par terre!!

    “Voilà, maintenant que vous avez compris ce qu’il ne faut pas faire, au candidat suivant…” 🙂

  8. Ouais, modéliste, droniste amateur qui vient de déballer son tagazo de la boîte ou professionnel, les risques sont les mêmes, dans les limites de poids de chaque type de machine.

    Donc, y a un moment, faut juste savoir si on parle de sécurité ou de réguler une activité commerciale et on ne peut pas sans cesse opposer professionnels, amateurs…

    Si on parle de sécurité, les gens doivent avoir un minimum de formation en fonction de leur type de pratique, si on parle de réguler une activité économique, alors c’est le tribunal de commerce et pas la DGAC !

  9. Salut

    il me semble que la DGAC a tranchée :
    – Les amateurs sont interdits en milieu urbain
    – Les pros y sont autorisés car ils ont une formations et sont conscient des actions à mettre en œuvre pour limiter les risques.

    J’ai bon ?

  10. Je n’oppose personne et suis le premier à dire que nous devons ramer TOUS dans le même sens.
    Envoyez les “amateurs” dans les clubs ils seront formés … 🙂
    Laisser les amateurs sans information ils resterons (pas tous) dangereux s’ils font m’importe quoi et dans l’état actuel des choses cela ne changera pas!

    Faire croire que tout est simple et accessible à tous est une utopie 🙁

    Toute (in)formation diffusée au plus grand nombre est un (+) ..

  11. Partiellement, car hors milieu urbain, les risques existent et encore faut-il en avoir conscience et savoir lesquels (CTR, VOLTAC…). D’où l’importance de la formation pour tous, même si le niveau de formation est différent en fonction des activités.

  12. Comme si avant d’être pro vous n’aviez pas été amateur……

    Ce n’est qu’un statut professionnel ces S1 S2 S3.
    N’importe qui n’ayant jamais pratiqué de modélisme est capable d’obtenir administrativement ces certifications, une fois le théorique acquis…..

    C’est un examen pratique dédié au drones qu’il faut mettre en place avec un théorique plus axé sur le modélisme (lipos, fréquences,….) tout en gardant un lien obligatoire avec la réglementation de l’aviation général.
    Il vaut mieux savoir gérer des Lipos que des problèmes de ” givrage carburateur”

    Et là, je pense qu’on aurait des surprises lors de la manipulation des drones même chez certains professionnels qui utilisent à profusion des S800 – S900 – S1000…. RTF.

    Pour moi, la vraie certification qui correspond à une aptitude, c’est le S4.

    Petit rappel et extrait :

    ” – En scénario S2 et S4, les aéronefs doivent communiquer au télépilote leur positionnement, enregistrer tous les paramètres de vols durant les 20 dernières minutes, et en S4 être équipés d’un camera dirigée vers l’avant permettant de visualiser la présence de tiers en cas atterrissage forcé.

    – En scénario S4, le télé pilote doit être titulaire D’UNE LICENCE DE PILOTE D’AVION OU D’HÉLICOPTÈRE ET DISPOSER DE 100 H DE VOL AU MINIMUM.

    Là et seulement là, on peut parler de professionnel à proprement dit.
    Tout le reste, ce ne sont que des parapluies réglementaires…

    ALLEZ, A VOUS MAINTENANT…

  13. Je pense que tu as partiellement raison 🙂 car j’ai déjà vu des vols dit “de pro” dans des conditions ou même un modéliste moyennement inconscient n’aurait pas pris l’air ..

    Je suppose néanmoins que les pros ont aussi les assurances pro et souhaite à tous qu’un pro ne nous jette pas tous dans l’embarra en étant un jour un peu moins pro …

    Bon vols à tous

  14. Je partage ton avis sur le fond, évidemment 🙂
    Avec deux interrogations : comment imposer une formation fédérale payante pour un appareil dont le prix ne va pas dépasser 200 € ? Et à partir de quelle machine faudra-t-il une formation ? Un F550 ? Un Phantom ? Un Blade 200QX ? Un X4 ? Un CX-10 ?

  15. Evidemment, ça ne remplace pas, mais ça n’a pas non plus vocation de remplacer une vraie formation…
    Pour les réducs, je rappelle qu’il s’agit d’une seule réduc pour les 60 participants 🙂

  16. DJI fait de la comm, on ne peut pas leur reprocher. Ils font aussi de la prévention, on ne peut pas leur reprocher. Ils le font gratuitement, on ne peut pas leur reprocher !
    Après, l’Inspire, c’est une autre histoire, la machine ne convient pas trop au marché français, mais elle est parfaite pour d’autres pays, ils ne vont pas non plus nous faire un appareil rien que pour nous…

    Ensuite, je répète, peut-être que je l’ai mal exprimé dans mon actu, mais les 50 % sont uniquement pour une personne sur les 60 participants. Je ne suis pas certain que ça montre une volonté de vider les stocks de P2V+, qui n’ont pas besoin de ça, d’ailleurs…

    Pour la formation qui devrait être assurée par les institutions et les fédérations, oui, d’accord avec toi 🙂

  17. A partir de 500 grammes, je pense que c’est la limite à partir de laquelle un danger existe vraiment (peut-être d’autres critères aussi comme des tailles d’hélice et des puissances moteur), ce qui aurait pour effet de différencier les jouets du reste.

    On sait tous très bien que les Phantom ou équivalents peuvent-être très dangereux s’ils sont mal utilisés.

    Alors je dis surtout pas ça pour déclencher une polémique, mais quand il y aura un accident grave, tout le monde va en subir les conséquences (pro et amateurs éclairés). Personne ne peut ignorer que les gus qui sortent leur bouzin d’une boîte et partent voler dans leur lotissement avant d’aller la semaine suivante au dessus des cathédrales sont des dangers publics.

    Ils n’ont aucune idée de ce qu’ils font. Une formation fédérale à prix modéré (50 euro par exemple) pour les vrais passionnés et les modélistes, avec une licence FFAM par exemple ne serait qu’une simple formalité et ça aurait le mérite de régler le problème.

    Pour les autres, ils ne veulent pas se former et investir 50 euro pour se faire plaisir en sécurité ? Pas de problème, ils achètent un jouet, mais pas un multi qui peut blesser gravement, tuer ou foutre un avion par terre.

    M. l’agent : bonjour, vous avez votre licence et votre certificat de formation ? Non ? Nous allons confisquer le matériel et vous allez devoir vous acquitter d’une amende forfaitaire de X euro.

    S’il y a mise en danger de la vie d’autrui, tribunal avec cette fois-ci de vraies sanctions, un minimum dissuasives (parce que pour l’instant ça fait rire tout le monde). Pour les survols de foule par exemple, ou les vols à côté des pistes d’aérodrome ou à des hauteurs > 500 pieds, la note devrait être exemplaire. Je vous garanti que ça en serait globalement fini des délires de certains.

    Actuellement, la pression monte sur les amateurs (contrôles GTA dans les clubs) comme sur les professionnels (la commission à l’assemblée nationale n’augure rien de bon) à cause de ces foutues centrales (pour info, certaines préfectures ne délivrent plus d’autorisation et on ne peut plus travailler !!).

    Et même si le prochain arrêté autorise les vols loisirs, si ça part en sucette, un petit moratoire, et hop ! Tout le monde au sol, les multi au grenier et les opérateurs / constructeurs au tribunal de commerce pour liquidation.

    Personne ne devrait prendre ces questions à la légère et c’est pas une note d’information dans une notice qui va changer quoi que ce soit. C’est mieux que rien, c’est un début, mais pas suffisant.

  18. En fait, les professionnels attendent toujours un examen “drone” (ou le nom que ça aura) destiné aux activités professionnelles… Je ne sais pas où ça en est !

  19. Bien evidemment, j’en ai rajouté une grosse louche dans ce post…DJI a bien raison de faire sa pub et de proposer une découverte de ses produits volants…Ceci dit en France, personne ne bouge, mis à part faire des réunions “tupperware” avec les militaires et politiques dans d’interminables discours aux questions sans réponses… Les instances françaises tardent à se mettre à la page et à évoluer avec ces nouvelles technologies maintenant accessibles à tout le monde.

    La preuve, de nouvelles machines voient le jour et ont un mal fou à trouver leur place sur le marché français totalement inadapté à l’heure actuelle…Le cas de l’Inspire est tout à fait révélateur (et tu le dis toi-même fred ! ).Cette machine est en train de faire un carton plein des précommandes dans une bonne partie du monde….Et en France, cette machine fait un peu peur à la communauté car elle rentre ouvertement dans un cadre législatif flou chez nous et à la tarification (toutes taxes comprises) pas très avantageuse pour les plus aguerris qui hésiteront à deux fois avant de choisir leur monture plus “Elitiste” pour passer définitivement le cap de l’amateurisme de base…

    Mon seul reproche est de voir des sociétés comme DJI par exemple (entre autres) nous vendre leur soupe en temps que pseudo formateur et là pas une instance ne s’offusque !!!? Mais lorsque toi mon cher Fred, tu feras voler l’objet de tes rêves à quatre hélices (de cette même société) dans le bois d’à côté ; là, comme par hasard, tu seras devenu un délinquant aux yeux de la loi alors que tu n’auras fait de tort à personne…

    C’est ce discours qui me dérange justement…Alors qu’on peut anticiper la formation de quelques passionnés et faire avancer la prise de conscience…Non ! on ramasse la taxe des produits chinois et on laisse l’amateur commettre le faux pas pour le sanctionner….Pas très “moral” cette façon de faire !

  20. Comme je ne suis qu’à une heure de Nantes je me suis inscrit et j’ai eu confirmation.

    Si vous le souhaitez je pourrais faire un petit compte rendu de ces 3 heures passé la bas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.