Marilyn et les drones

9
574
Reginald Denny. Crédit photo The American Magazine, 1947
Reginald Denny. Crédit photo The American Magazine, 1947

Les drones militaires, c’est une technologie qui ne date pas du siècle actuel, mais du précédent. Parmi les engins pionniers, on trouve le Radioplane OQ-2, imaginé par Reginald Denny, un militaire anglais émigré aux Etats-Unis après la première guerre mondiale pour… y trouver fortune en tant qu’acteur de cinéma. Il semble avoir entamé une carrière, mais il a continué à développer, en parallèle, une passion pour les appareils radiocommandés. Qui en étaient à leurs balbutiements dans les années 1930… Ses travaux et son esprit d’entrepreneur aventurier le mènent à commercialiser ses inventions. Il a même ouvert un magasin sur Hollywood Boulevard, en 1934, appelé « Reginald Denny Hobby Shop ». Il existe de nombreuses photos de la boutique dans les années 1960 (voir ici).

Pour l’armée

Reginald Denny, OQ-3 launch. Crédit photo The American Magazine, 1947
Reginald Denny, OQ-3 launch. Crédit photo The American Magazine, 1947

Il crée la « Radioplane Company » et détourne l’usage grand public de ses appareils pour proposer à l’armée, en 1935, un engin destiné à l’entraînement au tir anti-aérien. Le RP-1 a été acheté par l’US Army : il s’agissait d’un prototype de drone opérationnel. Du côté grand public, il a été commercialisé sous le nom de « Dennymite ». Pour l’armée, il est devenu le RP-2. Au final des différentes versions, l’appareil a fini par être acheté en volume par les militaires. Le RP-5 est devenu l’outil principal d’entrainement des tireurs de l’US Army en 1941, sous le nom de OQ-2, également vendu à l’US Navy à plusieurs milliers d’exemplaires et rebaptisé TDD-1.

Et Marilyn dans tout ça ?

Norma Jeane Dougherty, June 26, 1945. Crédit Photo : David Conover
Norma Jeane Dougherty, June 26, 1945. Crédit Photo : David Conover

Il existe une photo assez connue de Norma Jeane Mortenson – qui n’était pas encore la star planétaire Marilyn Monroe – montrant la jeune fille avec une hélice en main. Il s’agit de celle d’un RP-5, l’appareil rouge à côté d’elle. Un drone, donc ! L’appareil, d’une envergure de 3,73 mètres mesurait 2,65 mètres de longueur pour un poids de 47 kilos. Sa vitesse de pointe était de 137 km/h, avec une autonomie d’une heure. L’appareil était catapulté depuis une rampe de lancement, et doté d’un parachute pour récupérer ce qui était récupérable s’il survivait à un exercice de tir. Le système de radiocommande était celui de la Bendix Corporation, une société américaine high-tech créée en 1924. Sa division Bendix Radio a vu le jour en 1937, et conquis le marché de l’avionique américaine : elle a produit 75 % de l’équipement aéronautique pendant la seconde guerre mondiale.

Mais comment ?

Norma Jeane Dougherty, June 26, 1945. Crédit Photo : David Conover

L’histoire de la photo de Marilyn commence en 1941, lorsque Norma Jeane, à peine 15 ans, entame une liaison avec James Dougherty, son voisin… employé dans l’usine Radioplane Company de Reginald Denny. Elle se marie avec lui en 1942, à 16 ans. Son mari part servir dans la marine marchande puis dans l’armée de l’air. Pendant ce temps, Norma Jean est embauchée dans l’usine Radioplane Company qui, à titre de participation à l’effort de guerre, procède à des ignifugations d’ailes d’avions et à l’inspection de parachutes. Elle y est remarquée par un photographe de l’armée, David Conover, qui réalise la photo où elle pose, hélice de RP-5 en main, pour le compte du magazine Yank. Il existe un second cliché, moins connu, où elle prend une autre pose avec un tournevis. Pourtant elle n’était affectée ni à l’une ni à l’autre de ces tâches dans l’usine. Certaines biographies datent les clichés de l’automne 1944, mais selon les proches de David Conover, les deux photos ont été prises le 26 juin 1945.

Et même Ronald Reagan !

Le futur président des Etats-Unis, déjà star du cinéma, a effectué son service militaire dans les relations publiques de l’USAAF, et plus tard au First Motion Picture Unit, en charge des films de propagande pour l’armée américaine. Il était le supérieur hiérarchique de David Conover, le premier photographe de Norma Jean. Laquelle a su profiter de sa célébrité inattendue pour démarrer sa carrière de modèle et d’actrice, devenant Marylin Monroe…

Un militaire qui devient acteur puis concepteur de drones. Une ouvrière qui devient star mondiale grâce à l’armée en posant à côté d’un drone. Un acteur qui devient militaire puis de nouveau acteur pour finir président… L’histoire des drones réserve des surprises !

Sources : Wikipedia, RPAV

 

9 COMMENTAIRES

  1. C’est ce qui fait la force de se site, il ya des infos qu’on trouve nulle part ailleurs. Je sais pas ou tu trouve tout ca fred mais ca le fait gravement. Quand je lis les autres sites parfois meme us j’ai l’impression de deja connaitre tous ce qu’il disent. Le coup de marylin ca m’a scotcher ! 🙂

  2. Merci pour ce cours d’histoire, je savais que les Stars servaient pour l’image de l’armée, ainsi que les models réduits, les allemands ont fait de même, et bien d’autres.

    Très bien écrit comme d’hab Fred. 😉

  3. “Il a même ouvert un magazine sur Hollywood Boulevard, en 1934, appelé « Reginald Denny Hobby Shop ».”

    C’est pas plutôt “magasin” ou je n’ai pas fait assez de français et ça se dit…

    Sinon très intéressant. Je ne savais pas que Marilyn avait trempé dans les drones.

  4. Non mais quand je dis que j’avais un doute sur le mot “magazine” et que je n’avais sûrement pas fait assez de français…ça n’avait rien d’ironique ! C’est juste que je trouvais bizarre que personne ne le remarque alors je commençais à me remettre en question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.