FPV Racing, la Charte

7
467

airgonayFRExcellente initiative que celle de la team Airgonay, les as du FPV racing en France ! Parce que les médias disent un peu n’importe quoi au grand public ces temps-ci, parce que Madame Michu est terrorisée à l’idée qu’un drone viennent l’épier dans sa salle de bain, parce qu’on nous prend pour des terroristes extrémistes ou des altermondialistes prêts à en découdre avec le capitalisme nucléarisé, il est bon de calmer un peu les esprits. Notamment avec une charte de bonne conduite qui montre que les pilotes de FPV racing sont sans foi ni loi, certes, mais uniquement entre eux et dans la compétition. Pour le reste, c’est la sécurité qui prime !

La Charte tu liras

Pour pratiquer les vols à très basse hauteur (oui, hauteur, pas altitude), à grande vitesse et en toute sécurité, les instructions de la Charte sont parfaites. Certes elles ne reprennent pas les textes de loi, mais elles sont tout simplement en parfaite adéquation avec la pratique et l’état de la technologie. Chez Helicomicro, ce n’est pas compliqué, on supporte à 110 % cette initiative d’Airgonay ! Cliquez sur l’image pour l’obtenir en plein écran. Il y a aussi la version en anglais…

airgonayENG

 

7 COMMENTAIRES

  1. A propos des centrales survolées par des “multirotor”.
    Que les politiques fassent en sorte de se passer du nucléaire et tout ira mieux.
    C’est pas un multi qui va s’éclater dessus qui va causer une fuite radioactive.
    Par contre un avion je dis pas.
    C’est le mot drone associé à cette “pensée militaire qui peut effrayer certaines institutions.
    Maintenant c’ est certain qu’on ne peut pas faire n’importe quoi avec ces engins c’est clair.
    mais je sens une stigmatisation sur ces engins volants qui m’agace comme quoi un pilote de multi est vu comme un délinquant…

  2. L’idée de charte “de bonne conduite” est très intéressante, je pense même qu’une institution comme la FFAM devrait s’en inspirer 🙂
    Voir que nous pilotes de FPV, modélistes avant tout, et conscients de ce que nous faisons comme de nos limites, mais aussi de nos libertés, devrions lancer une sorte de charte au niveau national (l’équivalent d’une pétition en sorte) dans laquelle nous déclarerions nos BONNES intentions et le respect de certaines BONNES pratiques ….
    Votre fidèle lecteur

  3. Pour en revenir à nos moutons sur des pâturages verdoyants, loin des centrales….
    Je ne peux qu’une fois de plus approuver ce genre d’initiative (charte), qui plus est, tiens, venant de l’excellente team Airgonay !
    Merci à toi Fred, d’avoir une fois de plus relayé ce type d’info . Et ne pensez surtout pas que j’ai un quelconque interêt avec ces doux dingues furieux montagnards. Hélas, hélas… mon domicile se situe à 500 km du rebloch’ :-((

  4. je suis tout à fait d’accord les avions de plusieurs tonnes qu’ils font voler au dessus des villes plages etc… ne sont pas dangereux ? mais par contre un engin de 500 g et la le mec part limite en tole …

  5. Après il faut un minimum de savoir vivre et ca ce n’est pas donné à tout le monde, nos politiciens en premiers lieu !

  6. Je suis complètement d’accord avec vous les gars sur le fait que plus ça va plus on stigmatise les modèlistes, parcontre quand on parle de centrale nucléaire on peut pas se permettre de prendre les choses a la légère.
    bien sur qu’un petit drone d’a peine 500g ne risque pas de provoquer de fuite radioactive, parcontre le fait de pouvoir filmer les infrastructures d’aussi près est strictement interdit et peut se rapporter a de l’espionnage industriel, par exemple pour beaucoup de pays qui n’ont pas le droit de developper le nucléaire pour les raisons que tout le monde connait.
    Ou même pire on peut penser a du repérage de vulnérabilité des centrales pour de futures attaques, alors bien sur vous allez me dire qu’il ne faut pas rentrer dans la terreur sinon on ne vit plus mais ce sont des choses qui sont parfaitement possibles de nos jour surtout avec la démocratisation de ce genres de petites bêtes
    si on a pas le droit de survoler les centrales a moins de 1000 km d’altitude ce n’est pas juste a cause de la peur de l’accident ou du crash!
    La on parle pas de survoler nôtre dame de Paris ou je ne sais quel autre monument pour de la simple prise de vue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.