Drones et paparazzis

1
345

kanyeLa fronde des artistes gronde à l’encontre des drones-paparazzis. Pourtant, cela fait déjà plusieurs années que des multirotors (de toutes tailles) s’aventurent au-dessus des domaines de stars pour grappiller quelques photos dans leur intimité.

Kanye

Parmi les dernières stars à s’être émues de la présence de drones au-dessus d’elles, le rappeur Kanye West et sa femme la brillante actrice de téléréalité Kim Kardashian. La peur panique du rebelle ? C’est qu’un drone tombe à côté de sa fille âgée d’un an et… l’électrocute. Ah ça, à passer une bonne partie de son temps dans la piscine de leur maison de Bel Air, près de Los Angeles, on finit par craindre l’effet Claude François… Résultat ? Kanye et Kim vont probablement revendre leur pied à terre estimé à 11 millions de dollars pour investir dans une propriété qui ne soit pas aussi facile à survoler. mileyMais pour lui, aucun drone n’a pourtant encore pointé à l’horizon, il s’agissait simplement de craintes exprimées lors de la déposition faite suite à une correction administrée par le rappeur à un paparazzi agissant avec des moyens conventionnels.

Miley

L’autre star qui frémit à l’idée de voir approcher un drone, c’est Miley Cyrus. La chanteuse pour teenagers est plus convaincante dans ses explications, puisqu’elle affirme avoir été filmée dans sa propriété par un drone… et a diffusé une vidéo de l’appareil en vol pour le prouver. Avec pour légende « Drone pap wtf » (en référence à la chaine 247PapsTV). Les clichés de la jeune et provocante chanteuse ont été proposés à un courtier en photos de stars, qui a refusé de les acheter selon le Times.

Selena, Anne et Rihanna

selenaL’actrice Selena Gomez a été shootée à distance pendant la réalisation d’une publicité par Cesar Pena, un paparazzi opérant pour le compte de la chaine 247PapsTV, spécialisée dans le genre. Il se présente comme un « drone-arrazzi » (ça ne sonne pas très bien), avec pour hauts faits de guerre le shooting du mariage d’Anne Hathaway depuis les airs, ainsi que des clichés de la maison de Rihanna. A la question « pensez-vous que les prises de vues depuis un drone sont moins intrusives que pointer une caméra sous le visage d’une personne », il répond que « oui, bien sûr ». Et assure qu’il va intensifier ses missions photos depuis les airs… Evidemment !

anne rihanna

Aux Etats-Unis

cesar penaLes querelles verbales entre avocats n’ont pas manqué de fuser. Les anti-paparazzis, conduits par Sean Burke et Patrick Alach, en charge de la Paparazzi Reform Initiative, font des pieds et des mains pour imposer des lois sur le respect de la vie privée des stars (et éventuellement du reste de la population). Les pro-paparazzis continuent à shooter les stars, rarement avec un drone, le plus souvent avec des moyens conventionnels, au sol ou depuis les airs… Et rappellent que les stars font reposer une bonne part de leur notoriété sur les photos plus ou moins volées… L’un des vétérans parmi les paparazzis de Hollywood, Eric Ford, est de bon conseil pour les stars : « la seule recommandation valable que je puisse donner : si vous ne voulez pas être photographié en train de faire quelque chose, restez à l’intérieur de votre maison ». La vidéo de Selena Gomez de 247PapsTV n’est pas très rassurante : Cesar Pena l’a tournée avec un AR.Drone 2 et, pollardà l’évidence, une maîtrise très relative de son appareil…

Se faire justice soi-même

C’est la solution adoptée le 11 août par Spencer Pollard, le bassiste du groupe Trash Talk. Pendant un concert de cette formation de punk hardcore dans le Michigan Theatre à Detroit, il a vu un Phantom survoler la scène. A l’évidence, l’idée lui a déplu, il s’est saisi d’une canette de bière qu’il a lancé en direction du multirotor. Après deux loupés, il a fini par toucher l’appareil qui s’est crashé. Le pilote, Harry Arnold, opérateur pour Detroit Drones, a déclaré avoir craint pour le public. A la fois pour le drone qui s’est planté, et pour les canettes de bière qui ont volé jusque dans le public. A moins que ce public, bien sûr, n’ait accueilli avec bienveillance les canette de bière volantes (et pleines).

Edit : “amusant” de voir à quel point les médias parviennent à manipuler les images. France 2, pendant son JT du 24 août 2014, a diffusé un reportage dénonçant les drones comme les nouveaux outils des paparazzis. Les exemples de Miley Cyrus et Rihanna ont été diffusés, comme sur Helicomicro. Le reportage continue en indiquant que les stars se battent pour faire interdire les drones, avec des images de Halle Berry et Jennifer Garner. Mais ce qu’oublie consciencieusement de préciser le commentateur du reportage, c’est que le sujet du combat des deux stars, ce sont les paparazzis (et ce depuis juin 2014), pas du tout les drones… qui n’ont pas même été évoqués ! Le JT de France 2, ou comment donner un autre sens à des images…

Des vidéos

Le drone filmé par Miley Cyrus

La maison de Rihanna depuis les airs

Le tournage d’une publicité pour Adidas avec Selena Gomez

Le Phantom abattu par le bassiste de Trash Talk

1 commentaire

  1. Les stars vivent grâce aux paparazzis, les paparazzis grâce aux stars et les drones ne font que trop l’affaire des deux : “Faire parler d’eux” .

    Tout le reste fera encore couler beaucoup d’encre et profitera aux journalistes, aux rédacteurs de sites WEB et aux lecteurs de tous genre .

    => Morale de l’histoire tous en profitent et les retombées techniques font avancer notre loisir.

    Il faut simplement espérer que les dégâts collatéraux seront faibles et que personne ne sera un jour vraiment blessée 🙁

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.