Iocose – In Times of Peace

1
206

cameraFaire oublier les drones qui partent au combat, pour préférer ceux qui nous amusent au quotidien… Le collectif Iocose, qui regroupe quatre artistes italiens, propose « In Times of Peace », un projet qui entend « montrer un drone après l’épreuve de la guerre et la terreur ». Un peu à la manière des soldats de retour du front, que fait un drone quand il revient à la vie civile ? Le projet compte pour le moment deux facettes, la vidéo « Drone+ » et les photos « Drone Selfies ». C’est l’AR.Drone 2 de Parrot qui joue les stars…

« Drone Selfies » et « Drone+ »

Les drones selfies ne sont pas les dronies. Dans le cas des dronies, ce sont les humains qui se prennent en photo. Les drones selfies, ce sont les drones qui se prennent en photo. La série de clichés de Iocose se trouve ici. La vidéo montre un drone à l’entraînement sur une piste d’athlétisme, avec l’aide de l’application smartphone de Nike. Un double placement produit Nike et Parrot) ? Pas exactement, l’AR.Drone 2 y apparaissant comme un appareil un peu capricieux. Et Nike comme un outil de course à la performance. Iocose décrit la scène ainsi – accrochez-vous : « des résultats imprévisibles et imparfaits qui sont soumis à des événements subordonnés apparaissant au contact avec l’environnement et à cause de la nature instable (et bon marché) des matériaux. Mettre en avant ces activités crée, d’une certaine manière, une narration différente pour ne pas dire opposée à la perspective instrumentale et déterministe reproduite dans des contextes comme le magazine Wired ou d’autres supports ». Ca va, vous suivez ? La traduction était un peu complexe… Ah ben, oui, ça change un peu des jeunes filles en fleur dans la piscine de Hugh Hefner

DRONE+ from IOCOSE on Vimeo.

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.