Drones livreurs

3
181

livraisons-01C’est le moins que l’on puisse dire, l’effet Amazon continue à faire le buzz ! Après le champagne en Suisse et les bières dans le Minnesota et le Wisconsin, il ne se passe pas une semaine sans qu’on apprenne qu’un nouveau service de livraison s’appuie sur des drones. Et plus particulièrement des multirotors. Les derniers en date ? Ils nous viennent par exemple d’Argentine, où la marque de bière Brahma a utilisé les services de l’agence JWT pour créer… Air Brahma. Il suffit aux touristes qui se dorent la pilule sur la plage de twitter avec le hashtag #airbrahma pour se voir livrés d’une canette. Placée, excusez du peu, dans une maquette de paillotte.

Buller ?

livraisons-02A Singapour, c’est Coca-Cola qui a mis en place une opération de marketing à destination des ouvriers du bâtiment, pour la plupart immigrés. C’est l’agence Ogilvy & Mather et l’association Singapore Kindness Movement qui sont à l’origine de cet événement. La marque américaine n’a pas fait les choses à moitié : ce sont plus de 2700 canettes qui ont été livrées sur les chantiers.

Buller bis ?

En Californie, à Sausalito, l’hôtel de luxe Casa Madrona s’est offert les services d’un multirotor puissant mais dont les rotors sont dotés de protections d’hélices. La bestiole est en théorie capable de livrer jusqu’à 3 bouteilles de champagne directement à l’entrée des chambres des clients de l’hôtel. livraisons-03Un service sympa pour des nuits entre $275 et $530. Tout de même. Les responsables de l’hôtel ont indiqué que les tests avaient conduits en deux semaines seulement. Pour ces premiers vols, les bouteilles transportées n’étaient pas du champagne, mais un mousseux à moins de $4 la bouteille. Les grands millésimes champenois attendront encore un peu avant de prendre les airs.

Pizza ?

A Bombay, en Inde, il parait que les bouchons rendent le trafic impossible et les livraisons de pizzas un cauchemar. Le gérant de la Francesco’ Pizzeria, un établissement local, a choisi de tester les livraisons avec un multirotor pour passer au-dessus des embouteillages. Mikhel Rajani (il ne s’appelle pas Francesco, donc) a expliqué que le gain de temps était sérieux. livraisons-04Et d’ajouter que les premiers tests ont été des succès, avec une pizza livrée à 1,5 kilomètre dans un temps record, avec une caméra à bord.

QuiQui ça ?

Aux Etats-Unis encore, c’est une startup de San Francisco qui a décidé de s’offrir les services de multirotors. Cette fois-ci, il s’agit de la livraison de médicaments ! QuiQui (c’est le nom de la startup, à prononcer Quicky) devrait opérer dans le quartier Mission District, avec un objectif : livrer des médicaments en moins d’un quart d’heure après leur commande auprès d’une pharmacie, pour un coût de un dollar seulement, jour et nuit. Les responsables de QuiQui indiquent que le quartier a été choisi pour son terrain plat et l’absence de bâtiments élevés. Oui, forcément, parce que le reste de San Francisco est pour le moins accidenté.

Oui mais non

On aurait envie de croire à tous ces multirotors livreurs. Mais les touristes risquent de dessécher à attendre en vain la bière Brahma. Les ouvriers de Singapour ont tout intérêt à se remettre au travail vite fait, Coca-Cola n’est pas prêt de rééditer l’expérience… qui n’est qu’une fiction promotionnelle, pas la réalité. livraisons-05Mais l’opération a eu le mérite de médiatiser les conditions de travail difficiles de ces ouvriers immigrés. A Sausalito, les clients de nuitées devront encore se contenter d’un vin mousseux de supermarché pour leurs soirées romantiques. Pour profiter d’une pizza Francesco à Bombay, il vaut mieux aller sur place, dans la boutique, que d’attendre un drone, cantonné à des vols à vue. On repassera pour la pizza livrée à 1,5 kilomètre. Mais la page Facebook de la pizzeria est riche de près de 20 000 “likes”. Enfin QuiQui devra expliquer aux riverains San-Franciscains que des drones vont les survoler jour et nuit, et comment la sécurité des vols sera assurée, sans compter la prise en charge de la météo.

Un jour peut-être ?

Toutes ces expériences ont un point en commun : comme pour l’annonce de Jeff Bezos, le boss d’Amazon, elles n’existent que dans des plans marketing qui tentent de surfer sur la mode des drones. Que l’on ne s’y méprenne pas : les livraisons par drones existeront un jour. Mais pour l’instant, l’état de la technologie ne le permet pas. Alors, le buzz livraison, maintenant, c’est à qui le tour ?

Les vidéos

AirBrahma

Coca-Cola

Francesco’s pizzeria

3 COMMENTAIRES

  1. Bonjour,
    Si je commande une voiture chez Peugeot , vous pensez que… bon ok je sors ->[]

    Bientôt après les bouchons à terre : les bouchons dans le ciel : Bon! tu le pousses ton quad!! et puis tiens , prends toi ma pizza! 🙂
    ça risque d’être l’enfer, là-haut…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.