RC Eye One Xtreme, le test (1)

51
947

Il était attendu depuis… une année ! En effet, le RC Eye One Xtreme avait été dévoilé en janvier 2013, à l’occasion du salon CES de Las Vegas. Il a encore fallu patienter jusqu’en septembre dernier, date à laquelle les précommandes avaient été ouvertes sur le site de RC Logger. Dsc_0029-600L’appareil est désormais livré aux clients. Valait-il cette longue attente ?

Tour du propriétaire

Bien qu’il partage une partie de son nom avec le RC Eye One, ce modèle est plus imposant ! Sans ses hélices, il s’inscrit dans un carré de 18,5 cm, pour une hauteur de 8 cm. Il est donc concurrent des Blade mQX, Blade 180QX, WLToys v959, Space Q4 et autres clones. Concurrent, oui, mais uniquement pour sa taille. Car la différence avec tous ces modèles, ce sont les moteurs brushless dont il est équipé. Et ils font toute la différence avec leur puissance redoutable. Ils animent des hélices semi-rigides de 13,9 cm de diamètre maintenues par un écrou. Les moteurs sont positionnés au bout de bras en métal, plutôt solides. Pourtant, étonnamment, ces bras ne font pas partie de l’ossature de l’appareil. Tout comme sur le RC Eye One S, le centre de l’appareil est constitué de plastique. Il y a donc un point de liaison entre chaque bras en métal et la structure en plastique. Sans doute pour rompre en cas de choc dur. Mais il est probable que ces points de liaison constituent aussi des faiblesses structurelles sur la durée… Des pieds en plastique flexible sont vissés sur les bras. Le canopy est rigide, fixé à la structure et doté de 4 diodes. Celle à l’avant est blanche, celle sur le côté droit est verte, celle sur le côté gauche est rouge et celle du dessus change de couleur (vert, orange, rouge). Sous l’appareil se trouve l’emplacement pour la batterie : elle est maintenue par un scratch. Le connecteur de la batterie est semblable à celui du RC Eye One, mais plus grand (et donc incompatible). Le poids ? L’appareil pèse 156,5 grammes sans sa batterie. Laquelle ajoute 43,7 grammes, pour un poids total au décollage de 200,2 grammes.

Avant de décoller

La radiocommande est la même que celle proposée avec le RC Eye One ou le RC Eye One S, en forme de manette de console de jeu. La prise en mains est agréable, mais les joysticks sont un peu courts, dommage. Elle fonctionne en 2,4 GHz, avec une technologie FHSS (Frequency Hopping Spread Spectrum). Cela signifie en langage clair qu’elle module la fréquence d’émission à intervalles réguliers et rapides, ce qui réduit significativement le risque d’interférences (avec d’autres radios ou des appareils en 2,4 GHz). Dsc_0026-600Elle est dépourvue d’écran de contrôle et même de diode témoin. Comment sait-on que la radio est allumée ou éteinte ? Lorsque vous appuyez sur le bouton on/off, deux bips signifient qu’elle est allumée, un seul qu’elle vient d’être éteinte. Cette radiocommande est proposée en mode 1 ou mode 2. Mais le choix est à faire à l’achat, il n’est pas possible de procéder à la modification par la suite. La batterie est un bloc plat (contenant en fait deux batteries) pour un total de 2×3,7V 800 mAh. Comptez un peu plus d’une heure pour la recharger. Une belle bête, donc, qui promet une autonomie confortable… Pour recharger la batterie, RC Logger fournit une clé USB. Le connecteur de la batterie est, nous l’avons vu, de même type que celui du RC Eye One, avec 4 broches. Mais il est plus grand. Allumez la radiocommande, retournez le RC Eye One Xtreme et branchez la batterie. Bon point : le connecteur est maintenu par un ergot. Les possesseurs de RC Eye One apprécieront, eux qui ont sans doute vu ce connecteur se débrancher tout seul en vol ! Placez la batterie dans son emplacement et fixez le scratch pour la maintenir. Retournez l’appareil sur ses pieds : il est prêt à décoller. Les diodes de côté pulsent lentement, signe que la réception radio est ok. La diode au sommet du canopy clignote en vert. A vous de jouer.

Premier décollage

Dsc_0181-600Poussez les gaz… il ne se passe rien ! Normal, l’appareil est doté d’une protection des moteurs. Et ce n’est pas du superflu : les hélices lancées à grande vitesse par les moteurs brushless sont très coupantes. Pas question d’y mettre les doigts ! Pour démarrer l’appareil, il faut les armer en poussant le joystick de gauche en bas à gauche. Les moteurs démarrent instantanément, avec un bruit inhabituel (mais pas gênant pour autant) pendant la montée en régime. Deux secondes plus tard, il est prêt à décoller. Poussez les gaz… Cette fois-ci, il décolle. Très lentement, et bien à la verticale. Deux constats : l’appareil est très stable, et il évolue très doucement. Un peu trop, même. Pas d’inquiétude : il s’agit du mode Beginner (débutant), volontairement bridé. Tellement, d’ailleurs, que ce mode ne permet pas de voler en extérieur : l’appareil est entraîné par la moindre brise sans qu’il soit possible de contrer la dérive. On se lasse rapidement de ce mode. Posez-vous et appuyez deux fois sur la touche Mode (pas besoin de couper les moteurs). La diode verte passe à l’orange : vous êtes en mode Sport… Si vous voulez couper les moteurs, il faut pousser le joystick de gauche vers le bas-gauche, comme pour les armer.

Vif !

Dsc_0169-600Oubliez la mollesse du mode Débutant, le RC Eye One Xtreme devient super nerveux et très réactif. Attention d’ailleurs lorsque vous décollez : il part comme une fusée, à tel point que vous risquez d’aller caresser le plafond ! La puissance des moteurs brushless est impressionnante, le petit engin de 200 grammes vole très vite et avec une grande précision. En mode Sport, évitez les vols en intérieur, préférez aller dehors pour profiter de grands espaces. Malgré les diodes puissantes sur les côtés du canopy, veillez à toujours garder l’appareil à vue : il part si vite qu’on peut perdre le sens de l’orientation et le perdre tout court. La stabilisation est très correcte, l’appareil répond correctement aux sollicitations, y compris lorsqu’on lui demande de prendre de l’inclinaison dans les virages. Quelle est l’autonomie du RC Eye One Xtreme ? Elle est tout simplement excellente puisque l’appareil a tenu 11 minutes et 15 secondes avant de se poser. Anticipez la fin de la batterie : les moteurs sont coupés très rapidement.

Plus vif encore !

Dsc_0083-600Posez-vous, appuyez deux fois sur la touche Mode : la diode passe au rouge, vous êtes en mode Expert. Accrochez-vous, l’accéléromètre est désactivé, vous êtes en charge de la stabilisation de l’appareil. Ce mode est à réserver aux pilotes confirmés, bien évidemment. Si vous maîtrisez suffisamment le pilotage, vous pouvez vous faire plaisir et réaliser des acrobaties telles que des loopings, des tonneaux et des flips. Et si ce mode vous semble un peu trop complexe ? Les acrobaties sont tout de même à votre portée, facilitées par le logiciel interne du RC Eye One Xtreme. Mais elles ne sont possibles qu’en mode Sport (pas en Beginner ni en mode Expert). Entendons-nous bien  : les acrobaties quasiment automatisées ne sont pas possibles. Mais les acrobaties où vous, le pilote, prenez toute la manoeuvre en charge, sont bien évidemment possibles en mode Expert… et encouragées – si vous êtes un pilote confirmé. Pour repasser en mode Sport, appuyez deux fois sur le bouton Mode, à deux reprises, jusqu’à ce que la diode passe à l’orange.

Les fonctions bonus

Placez-vous un peu en hauteur, appuyez sur la touche gauche à l’avant de la radiocommande : vous avez activé les acrobaties assistées. Donnez un coup de joystick vers la droite, la gauche, l’avant ou l’arrière. Le RC Eye One Xtreme exécute la figure rapidement. Il perd un peu d’altitude, c’est à vous de pousser les gaz pour éviter qu’il ne descende trop bas. Les premiers essais sont un peu déroutants et impressionnants, mais les acrobaties sont faciles à réaliser. Dsc_0193-600Et l’autre bouton à l’avant de la radiocommande, celui de droite ? C’est celui destiné au maintien de l’altitude. Une fonction intéressante sur un si petit appareil, mais pas inédite puisqu’elle était déjà au menu de l’Infra X de Walkera. Mais elle reposait sur un capteur à ultrasons pour un résultat… médiocre. La fonction Altitude Hold du RC Eye One Xtreme est basée sur un capteur barométrique, supposé plus précis. Qu’en est-il dans la pratique ? Vérifiez que vous êtes en mode Sport (la fonction est inopérante dans les autres modes), et stabilisez l’appareil et appuyez sur le bouton avant droit de la radio. Les diodes de côtés passent d’un mode pulsant à un clignotement rapide. Ne touchez plus aux gaz : l’appareil est supposé contrôler tout seul son altitude. Les autres commandent fonctionnent normalement, vous pouvez piloter. Si vous touchez à la manette des gaz, la fonction Altitude Hold est immédiatement désactivée. Et alors, ça fonctionne ? Oui, plutôt bien, mais… l’appareil ne reste pas vraiment figé à l’altitude voulue, il oscille lentement en montant et en descendant, avec une amplitude d’environ 1 mètre 50. Si vous évoluez en intérieur, c’est beaucoup… Mais cela ne pose pas de problème en extérieur…

Cette chronique est un peu longue, la suite se trouve ici. Vous allez y découvrir quelle est la charge utile que peut emporter le RC Eye One Xtreme, les défauts que nous avons constatés, et notre avis global !

La vidéo

Quelques vols du RC Eye One Xtreme de RC Logger, en intérieur en mode Beginner, puis en mode Sport. Les vols en extérieurs sont en mode Sport.

 

Article précédentDrone dance!
Article suivantDJI S1000

51 COMMENTAIRES

  1. La vache…
    C’est bien moche mais ça à l’air d’envoyer sévère.
    Enfin un mini avec des brushless, l’insecte fureteur parfait.

    La suite vite !

  2. Ce blog va finir par me coûter cher …;) un X4 v2, un X4 FPV, et avant de passer au Blade 350QX, je pense que je vais passer par ce quad intermédiaire …
    La suite ! la suite !

  3. Un petit quad brushless à prix abordable ?
    129 euros sur certains site.
    Ça va être dur de résister. Surtout Qu’il me faut un quad pour faire photo/film (=> Phantom 2) et un quad pour faire joujou…
    Le WAF va être dur à contourner encore…

  4. Ah top ça ! Et fort heureusement ils ne nous ont pas collé le canopy jaune du MC120 😉
    Merci Olivier, je rajoute dans la 2nde partie 🙂

  5. aahhhh, j’ai failli avoir un début d’erection en voyant que le test de ce quadri arrive sur helicomicro :d

    Vite, je vais le lire de ce pas!

  6. voilà, c’est lu :p

    Il me semble avoir lu quelque part que les hélices du petit rc eye one sont un peu trop rigides et cassent facilement, c’est le cas aussi avec celui-là, ou ils ont opté pour un matériau plus adapté ?

    La radio d’origine n’a même pas une diode pour indiquer qu’elle est allumée ?
    Sinon à part ça, elle est confortable en main et permet un pilotage fin, ou reste loin d’une ‘vraie’ radio ?

    C’est quoi la musique de fond de la video ? J’aime beaucoup ce style de son 🙂

  7. Les hélices du One, tu as pu le lire ici 😉 Celles du Xtreme sont un peu plus souples et surtout de forme différente, ondulées ce qui doit les rendre assez résistantes. Je n’ai pas eu de gros crash so far, mais des rip malencontreux, qui ont mis les hélices à l’épreuve : elles ont bien tenu !

    Pas de diode sur la radio, non. Mais bon, on s’en passe une fois qu’on a pigé le coup du simple ou double bip. Et elle s’éteint tout seule quand elle est inactive. Je ne dirais pas qu’elle est super agréable en main, non, les joysticks sont trop court par rapport à ceux d’une “vraie” radio. Il doit y avoir moyen de les bidouiller, je présume…

    Pour la musique, c’est The Bane of Tadziu par Th.e.n.d, un groupe de trip hop sympa 🙂
    https://soundcloud.com/mixgalaxyrecords/th-e-n-d-the-bane-of-tadziu

  8. oki 🙂

    Pour la radio, il y peut-être suffisamment de matière dans les pads pour y faire un petit trou au centre et y visser un petit tube d’alu, ou autre qui puisse se rapprocher de vrais manches ?

  9. Un probleme de throttle cut alors qu’il était acroupis devant son DJI 800 régla le définitivement le problème une semaine plus tard 😀

  10. Ah, je me réjouis de découvrir la suite du test, j’espère que les possibilités FPV de cette bestiole seront abordées 🙂

  11. J’ai un gp3+ sous le coude au besoin 😉
    PS: et encore cette erreur de gyros desactivés en mode expert, tsssss! :p

  12. Bon je commence a être inquiet quand a l’arriver de ma commande passer chez HeliDirect le 9 janvier mon colis est en transite depuis le 11 janvier?
    Avez vous déjà commander chez eu?

  13. Tu ne vois pas s’il est arrivé en France ou pas ? Ca pourrait signifier qu’il est encore en douanes. Parfois les douaniers demandent des renseignements complémentaires et ça met des plombes pour arriver. J’ai eu aussi le cas d’une taxe qui m’était réclamée pour sortir de la zone douanière, sans que je sois au courant. Il a fallu que je les contacte moi-même pour le découvrir… C’était La Poste qui avait pris la suite du transporteur chinois, et ils ne voulaient pas prendre le risque de faire une livraison avec demande de taxe, m’ont-ils dit. Bref, si tu as moyen de contacter USPS avec ton numéro, tente le coup…

  14. J’ai l’ai acheté directement chez RC Logger, comme je l’indique dans la deuxième partie. Je l’ai fait au moment de l’ouverture des précommandes, en septembre dernier si je me souviens bien…

  15. je ne sais pas si il est arriver en France il marque juste en transite?
    je n’arrive pas a les contactés ni par email ni par le téléphone car numéro internationale et je ne peut pas appeler avec mon forfait!!je ne sais plus quoi faire!
    Voici le lien dit moi ce que tu en pense!

  16. Ok, effectivement, la seule info est qu’il a été trié à New York… Avec un peu de chance, tu devrais avoir des nouvelles rapidement. Essaie de temps en temps de checker le lien. Tu peux aussi essayer ce lien qui agrège tous les transporteurs, parfois (mais pas toujours) il te donne plus d’infos que le site officiel : http://www.17track.net/index_en.shtml. Normalement, ce sera la Poste ou l’un de ses partenaires qui prendra le relais une fois en France (La Poste, ColisSuivi ou Chronopost).
    Good luck 🙂 🙂
    (j’ai ôté ton numéro de suivi du commentaire précédent)

  17. J’ai essayer de demander de l’aide a”Helidirect” mais il mon envoyer bouler en me disant qu’il ne pouvais rein faire pour moi car j’ai pris la livraison”first classe”!donc je n’est plus qu’a attendre en espérant que ma commande arrive un jour!je vous de-conseil vraiment ce site!

  18. C’était effectivement plus efficace en direct avec RC Logger, mais le port via DHL n’a laissé aucune chance quant à la TVA+taxe à l’entrée en France. Peut-être que tu passeras entre les mailles du filet ? 🙂

  19. Il est enfin arriver!!mais premier test sont concluant!
    Juste une question Fred touts les moteurs ne sont pas dans l’axe il on quelque degré d’inclinaison a tu remarquer la même chose sur le tien?

  20. Bonsoir, je me tate a le prendre, ou à équiper mon “v262” d’un kit fpv et d’aumenter la portée radio, si quelqu’un passe par la peut on me donner le prix d’un kit fpv légé et pas trop cher ?

  21. salut, j’ai le rc eye one xtreme depuis 3 mois il marchait nikel mais depuis 3 jours impossible de le démarrer, quand je le met sous tension avec la batterie, les leds s’allume puis s’éteigne au bout de 3 sec comme si il était hors tension ! alors si vous pouvez m’aider. Merci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.