ViFly ToothStor, le test d’un chargeur 2S pour le voyage

Le ToothStor de ViFly est un petit boitier destiné à la gestion des batteries 2S. Parfait pour accompagner les nano drones FPV du moment équipés pour une alimentation à fournir en 2S.

Si vous adorez voler en déplacement, en voyage, en vacances, en week-end, ce boitier vous permet de charger même si vous êtes loin d’une prise de courant. Il ne concerne que les batteries 2S : pour les 1S, ViFly commercialise le Whoopstor 3. 

La gestion des batteries ? 

Oui, parce qu’en plus de la charge, il s’occupe de la décharge et de la tension de stockage des batteries. Notez que ce chargeur m’a été donné par ViFly. Comme d’habitude, dites-moi si vous pensez que la pratique a influencé mon jugement.

Tour du propriétaire

Le boitier Toothstore est plutôt compact, avec des dimensions de 10,9 x 5,6 x 3 cm et un poids de 142,7 grammes. Sur la façade avant, on trouve un écran couleur LCD de 2,4 x 2,4 cm, 2 boutons, 4 prises de type équilibrage (JST-XH 2.54) et 4 prises BT3.0. Sur le côté droit, une grille d’aération trahit la présence d’un ventilateur. Sur le côté droit, il ya une prise DC (5,5 x 2,1mm), une prise XT60 et une prise USB-C. Dans la boite, ViFly livre un câble USB vers USB-C et un manuel. 

3 sources possibles pour la charge

Pour alimenter le boitier et charger vos batteries, vous avez le choix parmi 3 armes – il faut simplement veiller à fournir un courant avec une tension entre 10 et 26 V.

Il y a la prise DC (5,5 x 2,1mm) pour une alimentation sur secteur, sans doute le moins intéressant des 3.

Il y a la prise XT60 pour brancher une batterie entre 3S et 6S, intéressante si vous disposez de LiPo de grosse capacité, elles pourront assurer de nombreuses recharges. 

Il y a aussi un connecteur USB-C PD 3.0. En théorie, elle permet de charger à partir d’une source en USB, comme une powerbank, etc. Mais attention, en pratique il faut impérativement en entrée en 65 W au moins (et peu powerbanks atteignent cette puissance). Dans le cas contraire, le boitier indique un message « ERR: INPUT LOW! Need more power! ». En pratique, il faut une source suffisamment puissante. Les meilleurs résultats que j’ai obtenus l’ont été avec des powerbank PD 3.0 et QC3 et un câble USB-C vers USB-C (non fourni). 

Brancher les batteries ?

Je commence par le moins intéressant : les prises BT3.0. Elles sont produites par BetaFPV et, à ce jour, très peu développées y compris sur les drones de BetaFPV. Fort heureusement, le ToothStor propose aussi 4 prises pour charger des batteries classiques. Ce sont des prises d’équilibrage 2S toutes simples. Il est possible d’en brancher 4 simultanément. La charge et la décharge passent par les prises d’équilibrage.

Les fonctions du ToothStor ?

Il est capable de charger et décharger des batteries de type LiPo et LiHV. Pourquoi une fonction de décharge ? Parce que les petites batteries supportent très mal de rester en pleine charge pendant de longues durées. Si vous chargez vos batteries et, pour une raison ou une autre, vous ne volez pas, elles vont rester en pleine charge jusqu’à la prochaine session de vol : c’est l’assurance de les voir se dégrader, voire de gonfler au point de devenir dangereuses. La solution consiste à les décharger, ce que permet de faire le ToothStor.

L’écran LCD ?

Carré, il est séparé en 4 parties qui correspondent au 4 prises de charges. Avec, aussi, un bandeau qui indique le réglage du courant de charge, de la tension à atteindre et la tension en entrée.

Si vous branchez une batterie, il indique sa tension totale, celle de chaque cellule. Une fois en charge, il montre le courant de charge. L’écran est petit, mais clair, efficace et permet de tout consulter d’un coup d’oeil. Il est un peu difficile à lire, en revanche, avec une forte luminosité.

LiPo et LiHV ?

Le ToothStor est compatible avec les LiPo et les LiHV, même s’il ne les nomme pas sur l’écran, il ne mentionne d’ailleurs pas non plus Charge ou Décharge. A la place, il indique 4,20V et 4,35 V pour les charges, respectivement, des LiPO et des LiHV. C’est 3,80 V et 3,85 V pour la décharge. C’est le bouton de droite qui permet le faire la sélection.

Courant de charge ?

Le Toothstor permet de charger les batteries en choisissant le courant de charge. C’est à vous de le calculer. Pour effectuer des charges lentes (environ 1 heure) peu agressives pour les batteries, choisissez de charger en 1C. C’est-à-dire par exemple 1A pour une batterie de 1000 mAh, 0,5 A pour une 500 mAh, 0,3A pour une 300 ou 350 mAh, etc. Pour charger plus vite, vous pouvez augmenter le courant de charge. 1A pour une 500 mAh, et 0,6 A pour une 350 mAh permettent une charge en 30 minutes environ. Le boitier permet de sélectionner un courant de charge entre 0,2 et 1,5 A. C’est le bouton de gauche qui permet le faire le choix.

Un réglage pour toutes…

Vous pouvez installer des batteries de différentes capacités sur le ToothStor, mais elles seront toutes chargées (ou déchargées) avec les mêmes réglages pour le courant de charge et la tension d’arrivée. A vous de vérifier que vos réglages conviennent à toutes les batteries branchées. Evitez, par exemple, de charger en 1,5A une batterie de 200 mAh ou de charger une LiPo jusqu’à 4,35 V – dans les deux cas il y a aurait un risque de départ de feu.

Démarrer la charge ?

Il suffit de faire une pression longue sur le bouton de gauche. Un indicateur à l’écran passe au rouge pour matérialiser la charge (ou la décharge), et un soleil clignote pour montrer quelle batterie est concernée.

Une autre pression longue stoppe la charge (ou la décharge). A noter qu’une pression longue sur le bouton de droite permet d’activer ou pas un bip signalant la fin de la charge. Pratique pour ne pas réveiller tout le monde.

Et ça fonctionne ?

Oui, j’ai chargé plusieurs dizaines de batteries sans aucun souci, avec un équilibrage des 2 cellules – que j’ai vérifier avec un testeur de batteries. Le ventilateur s’est rarement mis en marche pendant la charge. Il démarre rapidement, en revanche, pour la décharge – c’est normal puisque l’énergie se transforme en chaleur.

Avec des sources en USB (pourtant délivrant une tension suffisante), j’ai parfois constaté que le ToothStor n’était pas suffisamment alimenté avec le câble fourni. Dans ce cas, il s’éteint, se rallume, et la charge est interrompue. Ce problème disparait avec le branchement sur la même source, mais avec un câble USB-C vers USB-C. Je n’ai jamais expérimenté ce souci avec une batterie branchée en XT60. 

Mais attention, le ToothStor ne teste pas l’entrée et continue à fonctionner même si les cellules de la batteries descendent bas – tant que la tension globale reste supérieure à 10 V. Le risque est de faire descendre la tension des cellules trop bas et d’endommager la batterie.

Rappel indispensable !

A chaque fois que je vous parle de charge et décharge de batteries, vous ne couperez pas à un rappel sécuritaire. La charge et la décharge sont des moments à risque pendant lesquels une surchauffe ou un dysfonctionnement peuvent entrainer un départ de feu. 

Les feux de LiPo sont difficiles à stopper, il faut donc avoir prévu un récipient facile d’accès pour placer la batterie en urgence et la laisser se consumer sans risque de propagation du feu. Attention aussi aux dégagements de fumées, très toxiques. Réfléchissez bien à tout cela, surtout si vous chargez en appartement clos. Et, je ne me lasserai pas de le répéter : ne laissez jamais, jamais, jamais, une batterie en charge sans un surveillance active.

Faut-il l’acheter ?

Oui, le ToothStor est un outil parfait pour être autonome en situation de mobilité, il suffit d’être équipé d’une powerbank ou d’une grosse LiPo ! Il permet de charger plusieurs batteries 2S simultanément, de telle sorte que vous pouvez enchainer les vols sur le terrain, sans discontinuer. Je n’ai pas constaté de défaut, si ce n’est qu’il faut une source puissante en USB, et que les connecteurs BT3.0 sont (à ce jour) inutiles. ViFly a d’ailleurs sorti un modèle ne comportant que les prises d’équilibrage, un poil moins cher que ce lui que j’ai testé (avec les prises BT3.0). Même le prix est plutôt léger, puisque le ToothStor est proposé à partir $32 directement sur le site de ViFly (hors taxes mais port compris).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

×