Swiss Drone Days : qui a gagné les courses humains vs AI ? par Tattu

1
650
Crédit photo : Tattu

Le spécialiste des batteries Tattu était partenaire de l’événement Swiss Drone Days. Il y faisait la promotion de sa nouvelle gamme de batteries R-Line v5.0 (voir ici). Le constructeur a publié un résumé des courses qui ont opposé 3 pilotes de racers humains à une flotte de racers pilotés par un ordinateur de bord épaulé par de l’intelligence artificielle (AI).

Qui a gagné ?

Vous allez le constater, les humains et les racers autonomes ont gagné à tour de rôle. Voici une traduction du texte publié par Tattu sur Facebook.  

Crédit photo : Tattu

« The Human vs AI Drone Race, par le groupe Robotics and Perception de l’Université de Zurich, a eu lieu ce week-end aux Swiss Drone Days. En tant que l’un des partenaires, Tattu a été ravi d’être témoin de ce moment historique !

Les drones sont actuellement largement utilisés dans plusieurs domaines du transport, mais la planification de trajectoires optimales en fonction de points de passage reste un challenge. Le laboratoire s’est donc tourné vers le FPV pour tenter de tirer parti de puissants systèmes algorithmiques pour exceller dans ce sport à grande vitesse, dans le but d’obtenir les meilleurs temps.

Une semaine avant la course, le laboratoire a invité trois champions du monde, Thomas Bitmatta, Alex Vanover et Marvin Schäpper, à commencer à s’entraîner, à collecter des données sur les mouvements oculaires et à réaliser d’autres optimisations du système algorithmique d’IA. La parcours et les drones ont été construits pour l’IA, avec 36 caméras et capteurs, l’équivalent de 36 cerveaux puissants au service des algorithmes !

Crédit photo : Tattu

Pendant ce temps, les pilotes ont affronté directement l’IA à 2 ou 3 reprises. Marvin Schäpper a déclaré: « Je pense que sur un tour, l’humain peut être plus rapide. Mais sur 3 tours ou plus, l’IA gagnera largement parce les humains ont du mal à être constants ».

En pratique, les pilotes humains adaptent constamment leur stratégie et améliorent leur équipement pour obtenir des temps plus rapides. Le père de Thomas Bitmatta, Pual, nous a dit : « Sur le parcours, Thomas est descendu à 6’’26 avec une batterie Tattu 4.0, avec une 5.0 il a réussi un 6’’066 !!! ».

La compétition a débuté samedi matin avec un challenge 1 vs 1 entre l’IA et les pilotes pour obtenir le meilleur temps au tour. Après plusieurs séries de tentatives, le tour le plus rapide de Marvin Schäpper était de 5’’6, Alex Vanover était à 6’’7 et Thomas Bitmatta à 6’’3. L’IA a terminé en 5’’3 la première fois, en 5’’1 la deuxième fois et s’est crashée la troisième fois.

Crédit photo : Tattu

Malgré les meilleurs temps apparemment disparates, Alex Vanover a trouvé une ruse brillante en plaçant son quad au milieu de l’airgate pour bloquer le passage. Le capteurs de l’IA ont détecté un défaut, le racer n’a pas pu passer et s’est écrasé ! Victoire pour l’humain !

Le deuxième tour, l’après-midi, était principalement une séance de reconnaissance d’images. Cette fois, au lieu d’un quad recouvert d’innombrables caméras de détection, l’IA a utilisé un quad avec une seule caméra. Ce qui équivaut à passer de 36 cerveaux à 1 cerveau. Alex Vanover et Thomas Bitmatta ont tous deux réalisé 5’’6, et Marvin 5’’44. L’IA a ralenti en raison des conditions de luminosité, avec un meilleur temps au tour de 5’’6.

Crédit photo : Tattu

L’AI a essayé d’établir à nouveau un nouveau record, mais le quad a heurté une airgate, la batterie s’est fendue, a commencé à fumer puis à prendre feu. Les organisateurs ont immédiatement évacué les spectateurs.

Le quad AI est retourné au laboratoire pour réparation, mais aucune solution n’a pu être trouvée sur le moment. Il y avait cinq drones IA au total, qui avaient tous déjà subi des dommages à des degrés divers. L’équipe universitaire a organisé une réunion d’urgence et décidé de laisser les trois pilotes s’affronter entre eux pour faire passer un bon moment au public. Lors de ces courses, Alex Vanover a gagné à plusieurs reprises.

Crédit photo : Tattu

Pendant ce temps, l’équipe universitaire on trouvé une solution. Après un travail acharné des membres du laboratoire, le système d’IA a finalement été réparé ! Alex Vanover a réalisé un temps de 5’’288, Thomas Bitmatta 5’48 et l’IA a un temps de 3’’53 ! [Cliquez ici pour une vidéo Facebook d’une course où l’AI a été plus rapide que l’humain, publiée par Tattu]

Félicitations à toute l’équipe de l’IA ! Et un grand bravo aux pilotes humains. Tattu est fier de chacun de vous ! Ce n’est pas seulement une avancée dans la qualité des algorithmes, des humains ont aussi repoussé leurs limites face la technologie ! »

Source : Tattu

Article précédentStudioSPORT : promotion sur la caméra DJI Action 2 Dual-Screen Combo
Article suivantDJI présente RS 3, RS 3 Pro et DJI Transmission pour les professionnels de l’image

1 commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.