MediaMarkt ne vend plus, temporairement, de matériel DJI

6
4365

MediaMarkt est un géant allemand de la distribution électro-ménager et électronique implanté dans de nombreux pays européens – sauf en France ! Depuis quelques jours, tous les appareils de marque DJI sont indiqués comme temporairement indisponibles sur les catalogues en ligne de la marque. Dans certains cas les fiches produits n’existent plus. C’est le cas en Allemagne, en Belgique, en Hollande, en Pologne, etc.

Pourquoi ?

Le point de départ est un tweet adressé à MediaMarkt qui indique ceci : « Salut. DJI coopère avec le pays agresseur qu’est la Fédération de Russie. Ils leur divulguent les coordonnées GPS des positions ZSU [canon antiaériens], ce qui est une violation des règles de guerre. Je vous le demande, arrêtez de vendre leurs produits, peut-être que cela nous aidera. Merci #boycottDJI ». Des tweets semblables ont été adressés à la plupart des grandes marques, comme Auchan et Bosch, par le même twittos.  

La réponse de MediaMark ?

A ce tweet, MediaMarkt a répondu ceci : « Ces derniers jours, nous avons reçu de plus en plus d’informations de diverses sources selon lesquelles l’armée russe utilise des produits et des données du fournisseur chinois de drones DJI pour des activités militaires en Ukraine. En tant qu’entreprise responsable, nous avons pris des mesures immédiates et retiré le fabricant de notre gamme de produits dans tout le groupe jusqu’à nouvel ordre. Nous examinerons attentivement d’autres indications et développements. Avec cette décision, nous envoyons un signal clair concernant les valeurs qui ont la plus haute priorité pour nous et que nous voyons être attaquées de manière inacceptable par la guerre d’agression de la Russie contre l’Ukraine. Votre équipe de médias sociaux MediaMarkt ». Notez que les appareils de DJI sont toujours au catalogue en Espagne et en Italie.

La réponse de DJI ?

DJI se défend des accusations dans un communiqué officiel : « Nous avons constaté que les 24 et 25 mars [2022], les comptes de nos partenaires commerciaux sur les réseaux sociaux ont fait l’objet de ce qui semblait être une campagne coordonnée diffusant de fausses allégations contre DJI via des milliers de spams reprenant le même contenu. Nous prenons ceci très au sérieux. Par mesure de précaution, l’un de nos partenaires a suspendu toutes les ventes de produits DJI tout en évaluant la situation en étroite collaboration avec DJI. […] Nous ne soutenons aucune utilisation de nos produits qui nuise à la vie, aux droits ou aux intérêts des personnes, comme nous l’avons toujours réitéré dans les conditions d’utilisation de nos produits et d’autres déclarations publiques. Nous ne fournissons aucun support technique lorsque nous identifions un usage militaire de nos produits ». 

Le boycott ?

C’est une menace brandie par ceux qui sont convaincus que DJI privilégie les intérêts du gouvernement russe au détriment de ceux de l’Ukraine. D’autres, sans doute plus calculateurs, y voient une opportunité pour affaiblir DJI et l’entrainer à perdre des parts de marché en faveur d’autres constructeurs. La difficulté, pour faire la part de choses dans ce volet de la guerre mené sur les réseaux sociaux, réside dans l’absence de preuves. A chacun d’entre nous, donc, d’organiser son propre tri sélectif…

Edit : MediaMarkt a repris la commmercialisation des appareils de DJI

Article précédentSimulateur Uncrashed : entrainez-vous au suivi FPV de voitures drift sur circuit !
Article suivantSimfest sur Steam : les simulateurs de FPV Liftoff, Uncrashed, et DCL sont en promotion !

6 COMMENTAIRES

  1. Bah, au moins en France nous avons l’avantage de pouvoirs publics qui ont pris au sérieux et à bras le corps le problème.
    Depuis qu’il a été imposé à tous les malandrins d’avoir des signalements électroniques, des balises sonores, et autres freins administratifs sur tout ce qui vole, la population vit à présent dans la sérénité la plus complète vis à vis des activistes de tous poils.
    Ceci a été un message très clair envoyé aussi à tous les gouvernements ou firmes étrangères.
    Ici, la nécessité de remplir toutes ses cases administratives freinera de fait toute utilisation malintentionnée ou nuisible de cette technologie. Voila enfin l’explication de ce à quoi servaient toutes ces lois !

    Ah non, c’est le contraire en fait ?

  2. Et si ils expliquaient la cause majeure de cette décision …… ce serait peut-être un peu mieux ????
    N’oublions pas que depuis plusieurs semaines (et même mois pour certains produits) il est impossible de s’approvisionner (En CEE du moins) dans la marque DJI donc c’est d’autant plus facile de jouer les chevaliers blanc en déclarant boycotter leurs produits !!!!
    Pour l’instant ça passe inaperçu mais dans quelques mois nous allons beaucoup moins rigoler …… et n’oublions pas que Autel fabrique tout en Chine également !!!
    Il ne va pas nous rester grand chose …..

  3. @ Laurentr2008 : Pour le grand public, les appros DJI sont ok à ma connaissance. Se couper des ventes de Mini 2 / Air 2S, c’est un manque à gagner tout de même…

  4. Je ne sais pas chez qui tu trouves du DJI aujourd’hui ????? cherche un Mavic 2 EA thermique ….. tu verras ou encore des batteries de Mavic 2 …… tu vas rire!

  5. @ Laurentr2008 : Je parlais de produits grand public, ceux que MediaMarkt a décidé de ne plus commercialiser…
    Mais c’est certain, les cycles rapides condamnent les appareils qui ont plus de 24 mois, consommables y compris, surtout s’il s’agit de produits pros à faible volume.
    3D Robotics a tenté le drone à structure unique et payloads selon les métiers pour avoir des produits qui durent, ça n’a pas fonctionné. On a ce qu’on mérite 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.