TelloFPV, le test

2
3776

Les petits plus

TelloFPV mérite son nom : il propose une fonction pour séparer l’écran en deux parties, ce qui permet d’utiliser un masque d’immersion pour smartphone. Sympa, même si la latence du Tello ne permet pas d’envisager des vols nerveux en FPV. A noter que les réglages permettent d’adapter l’écran à la distance interpupillaire, de réduire la taille de l’image, et même d’ajouter un effet 3D pour les informations incrustées à l’écran. Pendant le vol, une icône « Maison » affiche la direction du point de décollage. Ainsi qu’un horizon artificiel, qui ne sert pas vraiment.

Faut-il l’acheter ?

L’application n’est pas gratuite : elle coûte 5,49 € (taxes comprises) sur Google Play. Mais si vous êtes possesseur d’un Tello, je vous recommande ce logiciel qui permet de gagner en fonctions et en souplesse de pilotage. Un petit bijou qui illustre parfaitement l’intérêt pour un constructeur de proposer un kit de développement (SDK) aux créateurs de logiciels. TelloFPV est une jolie pépite, à laquelle je n’ai pas trouvé de point faible (autres que ceux liés au Tello lui-même). Si vous voulez essayer le logiciel avant de l’acheter, il est possible de le télécharger ici.

D’autres captures d’écrans

2 COMMENTAIRES

  1. Franchement moi je m’éclate bien avec ce petit Tello. Je donne des cours à la Fac avec ce petit drone pour le plus grand plaisir des mes étudiants. Programmation, recherche, stk, électronique. Je vais faire un essais de cette application. Merci Fred … 🥺 j’espère bientôt sur iOS.

  2. Je me posais la question maintenant que le ryze tello à 1 an si il y avait un concurrent autour des 100 euros ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.