Savoir où voler : Drone-Spot

29
5180

Il y avait déjà eu plusieurs initiatives pour répertorier les endroits où voler avec son drone pour le loisir, mais aucune n’a vraiment connu le succès. Le service Drone-Spot, qui vient d’être lancé, semble avoir mis toutes les chances de son côté pour mieux percer. L’une des plus intéressantes ? Tous les spots sont vérifiés pour qu’ils soient autorisés, éventuellement avec des restrictions de hauteur et de distance. Pour que les choses soient transparentes, le site inclut un lien direct vers la carte Geoportail.

Comment ça fonctionne ?

Vous pouvez explorer la carte sur le site pour y trouver des spots près de chez vous, en vacances, en balade. La page d’accueil offre aussi un moteur de recherche multicritère. Si vous avez envie d’ajouter vos propres spots pour les partager, il suffit de vous inscrire et de les soumettre. Vous ne voulez surtout pas qu’on connaisse l’endroit où vous volez ? Ne dites rien à Drone-Spot. Mais le partage est encouragé, surtout quand les spots en question sont autorisés à la pratique du drone. Le service Drone-Spot, c’est ici !

Questions à Hubert, cocréateur de Drone-Spot

Helicomicro : Qui est à l’origine du site ?
H : L’inventeur et initiateur du projet, c’est Sylvain. Il est co-directeur d’une agence de communication et pilote de drones. Il m’a contacté il y a quelques semaines via ma chaine YouTube pour me soumettre son projet qui était déjà bien avancé et me proposer de le rejoindre dans cette aventure. Je n’ai pas réfléchi trop longtemps, l’idée m’a séduit tout de suite.

HM : Quels sont profils ?
H : Sylvain maîtrise le code et le développement de sites, d’applications mobiles…. Il a une vision à long terme du projet. De mon côté, je suis aussi développeur web, mais plus axé sur l’intégration, le référencement, les réseaux sociaux… Du coup, nous étions vraiment complémentaires. L’idée c’était de se servir de mon audience Youtube pour lancer le site. Ce que nous avons fait fin février 2018 ! La vidéo comptabilise à ce jour près de 1800 vues et les retours sont vraiment positifs. Ce qui nous motive encore plus pour la suite !

HM : Le site est gratuit. Le resteera-t-il ?
H : La carte comme le site resteront gratuits. Faciliter l’accès à ces données, c’est l’une de nos priorités.

HM : Avez-vous envisagé un modèle économique ?
H : Le modèle économique reste à penser, avant tout c’est un site communautaire.

HM : Y aura-t-il des versions mobiles du service ?
H : Oui, c’est prévu ! Nous y travaillons et visons une sortie au plus tard pour la deuxième quinzaine du mois de mars. Lorsqu’elles seront disponibles, nous lancerons un petit concours pour récompenser les meilleurs contributeurs.

HM : Lorsqu’un spot est soumis, combien de temps faut-il que qu’il soit validé ?
H : Nous nous efforçons de valider un spot au plus tard dans les 12 heures qui suivent sa proposition. Nous avons instantanément la zone Géoportail qui s’affiche, la photo et le texte. Reste ensuite à aller voir le lien YouTube pour validation, c’est ce qui est le plus long et difficile à modérer.

HM : Le processus pourra-t-il être simplifié ?
H : Nous travaillons également à l’ajout des zones Géoportail sur le formulaire de soumission d’un spot, pour que le contributeur se rende tout de suite compte si son spot est dans une zone autorisée ou non. Cela devrait contribuer à faciliter la modération. Nous avons également tous les outils en place pour envisager d’ouvrir la modération à des télépilotes confirmés connaissant parfaitement la réglementation.

HM : Un dernier mot pour donner envie d’utiliser Drone-Spot ?
H : Oui ! Notre but est que le drone de loisir reste un plaisir, de recenser gratuitement tous les spots de vol, de découvrir la France vue du ciel, de visiter des lieux magiques, de se faire plaisir tout en respectant la réglementation…

29 COMMENTAIRES

  1. L’idée n’est pas nouvelle, “Rc-Slopes” faisait pareil pour les spots de VDP, mais je “plussois” sincèrement cette initiative pour le FPV !
    Evidement, il ne faudra pas perdre de vue que certains ne seront pas d’accord que leur spot soit “découvert”, tout comme quelques spots déclarés se verront interdire l’accès pour “X” raisons…
    Mais sincèrement, il n’y a pas de raison que cela se passe mal, car je trouve que la “jeune” & “dynamique” sphère du “Drone-FPV” s’adapte rapidement, avec parmi eux d’anciens excellents aéromodélistes convertis….

  2. @ Jules : Les spots de FPV racing, oui, probablement. Mais ceux où trouver de quoi réaliser de belles prises de vues, ce serait dommage de ne pas partager…

  3. Bonne initiative. Par contre je viens de tester vite fait sur mobile …. et leur systeme de scrolling de la map a deux doigts (why?) m’a juste fait peter un cable. J imagine qu’il y a une bonne raison, sinon ce serait une très mauvaise idée… on est tous conditionés au scrolling classique type google map.

  4. Merci beaucoup Fred pour cet article 😉

    Je lis avec attention tous les commentaires afin d’améliorer le site et en tenir compte pour les applications mobiles. Merci à tous.

  5. @ Hubair : J’ai envoyé un email ce matin concernant 2 spots à enlever (pb. reglementation, pb. propriétaires), et aussi concernant le fait que mon nom soit cité comme personne ayant proposé certains spots, ce qui n’est pas le cas. Il y a une grosse différence entre voler dans un endroit, et recommander aux autres d’y aller 🙂

  6. Question: Un spot peut il aussi être un Club de modélisme qui accepte les multi-coptères en son sein ?

  7. Quand on découvre un spot sur lequel il est permis de voler, en respectant en amont la réglementation en vigueur, il y a une véritable magie :

    – celle de l’avoir découvert en ayant parfois fait du chemin, de la rando, de la voiture pour y accéder
    – celle d’en parler à ses proches, ses connaissances dans la discipline
    – celle d’être (peut-être, parfois) le premier à l’explorer
    – celle qui consiste à faire de belles rencontres, à discuter, à expliquer ses intentions aux propriétaires/locataires de terrains qui vous laissent voler parce qu’ils ont compris ce que vous voulez faire et vous accorde toute leur confiance (ça peut prendre du temps : valider un spot en 12h comme indiqué sur le site, pas possible).

    Nous disposons tous déjà d’un certains nombres de services web / digitaux qui nous permettent d’effectuer un premier relevé, une première estimation permettant (ou non) d’arriver, de se positionner sur un (futur) spot.

    Ce temps de ciblage, de préparation, fait partie intégrante de notre passion, du temps de vol, avec tous les plaisirs que l’on peut y adjoindre.

    Maintenant, par cette initiative web, s’il s’agit une nouvelle fois de proposer publiquement une liste de spots à tout le monde, alors que la législation change assez régulièrement (déplacement parfois de périmètres de ZIT, NOTAM, nouvelles zones de protection “Natura 2000” qui ne cessent de se renforcer, nouvelle législation au 1er juillet 2018 etc…), je ne suis pas sur que les mairies, intercommunalités, exploitants agricoles, garde champêtre, garde de refuge et autres propriétaires de terrain…

    …voient d’un bon œil l’arrivée de plusieurs ailes, helicos ou multirotors devant chez eux / au dessus de leurs zones grâce à une “localisation effective grand public et recommandée” à destination du plus grand nombre.

    Enfin, c’est mon humble avis.

  8. Moi je trouve qu’une grande partie du plaisir de faire du fpv reside dans le fait de chercher et de trouver un spot.
    Tout la recherche sur une carte, les discussions et les rdv avec des copains pour aller explorer tel ou tel endroit avec les peripeties et les rencontres que ca peut engendrer et le risque de ne pas pouvoir voler la ou on veut.
    Toute la recherche du meilleur endroit pour piloter … enfin bref tout ce qu’il y a autour pour ces quelques minutes d’adrenaline: pour moi c’est ca le fpv.
    En plus je ne vois pas comment les propriétaires des differents sites pourraient etre satisfait de savoir que c’est “open bar” pour venir voler chez eux.
    Et meme en montagne, chacun peut temoigner que la cohabitation est parfois mal percue et/ou difficile …
    et comme RexFly c’est un avis qui n’engage que moi 😉

  9. L’idée et intéressante, mais le risque de nuisance est bien réel.
    L’ultra-majorité des propriétaires de terrain n’a rien contre un ou deux gars bizarres avec des antennes sur la tête qui font voler des machins par dessus leur champs, occasionnellement, si ils restent plutôt au bord ou sur le chemin. Faire la rotation des spots, rester discret etc, principe de bon sens. Mais si tous les week-end il y a 10 gugusses avec chaises, barbecue, gates et drapeaux, la oui ça va clasher. De recenser les endroits c’est risqué pour tout ce qui est terrain privé. Le problème c’est que beaucoup d’endroits sont privés. Mais j’ai bien noté que la plupart des spot étaient plutôt orientés “montagne”, pour ce que j’ai regardé dans ma région en tout cas.

  10. Suis un vieux qu’on prend pour un jeune délinquant avec ses skyzone, son sweat capuche et qui s’envoie en l’air mode accro , J’adore, vous aurez pas mes spots!!!
    L’idée est bonne pour les caméras volantes en pannes d’inspirations.
    Pourvu que ça dure

  11. Ce qui me gène là dedans c’est qu’il y a des spots (ici en Allemagne près du Rhin (Drussenheim) où un gars, dans sa vidéo, survole les bateaux (sur le Rhin) et la centrale Hydro-électrique (site interdit), décolle de la route du rhin donc à proximité d’une circulation publique .
    Je connais l’endroit, je sais même que côté Français un gars s’est fait confisquer son matos pour avoir survolé la centrale électrique… Donc OUI pour partager … NON pour inciter à la débauche et faire prendre des risques à notre hobby qui est déjà largement menacé par tout ce qui va nous tomber sur le coin de la figure cet été !

    Par contre je réitère : pourquoi pas cataloguer les clubs et associations qui acceptent et font voler des machines en FPV, Race etc … ça oui cela permettrait de voler probablement moins seul 🙂

  12. Pourquoi la hauteur max n’est pas reprise sur la fiche du site !!?
    Beaucoup de commentaires sur le FPV, mais je n’ai pas vu que c’était réservé aux pots FPV !

  13. Bonjour, je trouve que se service a peu de spots vraiment intéressant, (mais certain sont vraiment intéressant, bien sur !). Il n’y a pas de spots a l’étranger, ni de législation relative aux pays étranger, je suis cela dommage. J’ai chercher sur internet, il un concourant (je ne citerait pas le nom, pour ne pas faire de “pub”) a du meilleur contenu, tout en étant aussi bien modérer.
    Luzog

  14. @Fred pour landecote, arrivé sur place très à l’écart du peu de gens sur place. Je commence à sortir le matos et tout checker quand j’entends un bruit familier, celui d’un P4 en approche. Le gars avait décollé de la pointe d’a côté et volait à 10m d’altitude comme un abruti. Intervention des gardes, le drone est parti et en inspectant la zone ils m’ont aperçu.

    Ils ont cru au debut que c’était moi et je leur ai montré dans lappli que je n’avais pas encore décollé. Ils m’ont indiqué que c’était un territoire Américain et que c’était interdit de voler sauf autorisation. Je les ai donc accompagnés au bureau a l’autre bout de la pointe pour avoir au téléphone le responsable. Il était au cimetière Américain et ne m’a pas donner l’autorisation.

    Par contre il m’a bien fait comprendre qu’une fois la journée de travail des gardes terminée …

  15. C’est intéressant cette histoire de “territoire Américain”. Il n’y a aucune restriction de survol à cet endroit là. Je pense plutôt que juridiquement c’est un territoire Français privé appartenant aux US, et donc avec de l’espace aérien Français au-dessus. Il faudrait savoir si c’est la loi FR qui s’y applique ou non.

  16. Merveilleux ce service… surtout lorsqu’il indexe des spots sans prévenir le “découvreur” ?!
    Exemple : https://www.drone-spot.tech/fiche-spot.aspx?id=296802
    Découvert par Space Eye… euh c’est moi, mais je viens de découvrir drone-spot alors c’est un peu fort de référencer un spot avec mon pseudo et ma vidéo sur ma chaine youtube… C’est un peu limite comme façon de faire je trouve…

  17. @Fred, je pense que je vais en effet leur écrire, au moins pour que les prochaines fois ils informent les personnes qu’ils mentionnent (ma vidéo est publique donc aucun soucis pour qu’ils la référencent mais c’est vraiment le fait qu’ils me mentionnent comme personne ayant soumis le spot qui est un peu maladroit…).

  18. Drone-Spot est devenu une référence nationale et internationale. De nombreux pays (européens et internationaux) sont venu se rajouter.
    Pour ma part, je me suis rendu en Nouvelle-Zélande) et cela a été d’une grand aide. Idem pour la Grèce ou l’Espagne.
    Depuis plusieurs autres pays sont venu s’ajouter : CA, EU, NZ, GB même la nouvelle Calédonie.
    Moi, qui voyage beaucoup, c’est un site de référence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.