Assurance : le drone dans le pare-brise

13
1720

Un drone dans le pare-brise ? Mais comment est-ce arrivé ? Pas de crainte, ce n’est qu’une publicité pour l’assureur State Farm aux Etats-Unis. On y voit un Mavic Pro travesti en State Trooper tout droit sorti de Star Wars, et un pilote avec une radiocommande old-school. Un boulot de créatif en agence de com’, donc. Mais quand cela va-t-il arriver réellement ? A vrai dire, c’est déjà arrivé. Pour la petite histoire, j’ai entendu parler du premier cas d’assurance en charge d’un multirotor crashé dans un pare-brise, en France, lors de ma toute première visite au siège de la FFAM, c’était fin 2013.

Petit rappel

Pensez à passer un mail ou un coup de fil à votre assureur pour vérifier que votre assurance multirisque couvre le radiomodélisme. Et si vous n’êtes pas couvert, soit parce que vous n’avez pas de multirisque soit parce qu’elle ne prend pas cette activité en compte, pensez à contracter une assurance avec couverture des dommages aux tiers… Il y a la FFAM pour cela, ou bien des clubs de radiomodélisme non affiliés FFAM comme Espace Modélisme à Argelès qui proposent de vous aiguiller vers des assureurs. Vous pouvez aussi faire des recherches de votre côté. Mais ne restez pas sans couverture, il y a trop à y perdre, et les accidents n’arrivent pas qu’aux autres !

La vidéo de la publicité

13 COMMENTAIRES

  1. La vache, les tarifs de Argeles sont sacrement salé, 180€ à l’année…

    Je préfère mon petit club.

  2. La FFAM reste toujours le meilleur assureur dans le monde du MODÉLISME. Testée à plusieurs reprises autour de moi et dans nos clubs..

  3. @ FPV 67 :
    L’assurance de la FFAM ne t’assure que sur leurs terrains. Si tu voles en dehors, ils ne te couvrent pas.

  4. +1 @TB250
    Quand tu te pointes sur un terrain FFAM avec un multi, c’est comme rentrer dans un saloon avec ton cheval à la main. Bref… Expérience vécue à 3 reprises entre IDF et province .
    Si t’as pas le dernier break audi pour sortir un toilé de 2m s”envergure associé à une radio Graupner dernier cri, tu n’es pas le bienvenu. Et même pas l’effet curiosité !
    Tu cotises auprès d’eux ( FFAM) et les terrains pour la plus part d’entre eux , tu n’es pas le bienvenu.
    Hormis engraisser cette féderation sans l’ombre d’une vision d’avenir, qui se croient indispensables dans une élite, dont ils ne portent que la moustache et ne font que le jeu des politiques, non désolé, mais pour moi c’est plié avec joie !
    Comme le rappelle Fred, n’hesitez pas à aller dire bonjour à votre assureur. Vous serez certainement mieux reçu et avec des solutions peu onéreuses ou incluses dans vos contrats.
    Vivons heureux, vivons cachés. Bon vol !

  5. TB250, avant d’affirmer, on se renseigne!
    Lu sur le site de la FFAM : http://www.ffam.asso.fr/fr/faq.html#question13
    Question 13 : L’assurance fédérale s’applique-t-elle lorsque l’on fait évoluer un aéromodèle hors d’une zone autorisée ?

    L’assurance FFAM (volet responsabilité civile dit RC) couvrira l’ensemble des dégâts causés à autrui quel que soit l’endroit où est utilisé l’aéromodèle en France et même partout ailleurs dans le monde.

    Cependant, l’assurance ne prendra pas en charge le coût des poursuites pénales qui pourraient découler d’une utilisation par le licencié d’un aéromodèle dans un lieu interdit ou en contradiction avec la législation et/ou la réglementation en vigueur.

  6. J’ai personnellement voulu chercher une assurance et celles que j’avais autour de moi (5 ou 6 et pas les plus petites) m’ont toutes gentiment dit d’aller voir ailleurs ou répondu qu’elles ne savaient pas faire.
    J’ai fini par me rabattre sur la communauté au travers d’un forum. Un club FFAM loin de chez moi a accepté de me prendre comme membre et cela dure maintenant depuis plus de 5 ans…
    C’est avant tout une histoire de “bonhommes”…. Il ne faut donc pas tirer de conclusions hâtives ni dans un sens ni dans l’autre….
    Peut être Helicomicro peut il ouvrir une liste des assureurs qui prennent en charge le modélisme pour aider?…

  7. En Allemagne ou je suis, l’assurance est obligatoire pour les radio-modèles, il y a plein d’assurances chères, mais j’ai trouvé avec la DMO (Deutsche Modellsport Organisation) une assurance à 40€ par an qui assure tous mes drones (j’en ai pas qu’un) et qui autorise le FPV! Par contre, quand je vais sur le terrain du club pas loin, les “habitués aux cheveux blancs” s’inquiètent quand je fais du FPV et ils me demandent si je vois les gens, les voitures, leurs avions, etc… D’un côté, je les comprends: avec les lunettes sur la tête, dans sa bulle FPV, on est un peu “autiste”, on voit qu’une toute petite partie du ciel, on voit mal les avions et hélicos et on se prive de la joie de voir les autres modèles voler à côté du nôtre. Donc quand d’autres sont en vol, je vole à vue et c’est très bien accepté (et ça m’entraîne ^^). J’ai un 350 (Rachel R0seWhite) qui est parfait pour ça.

  8. Je suis Assuré a la Matmut pour le domicile avec Responsabilité civile, les sinistres provoqué
    par un “drone” sont couvert, la seule limite imposé est qu’il ne dépasse pas les 2 kg.

  9. Tu penses bien Fred que je vais repasser par ici à propos d’assurance 😉

    Juste le rappel de ma demande :

    Début 2016, je suis allé voir mon assurance perso en leur demandant… une “assurance drone, vous faites, vous avez ?”

    Réponse : “Ça tombe bien, nous avons une réunion au siège régional mardi prochain (…) je vais en parler et mettre à l’ordre du jour”.

    1 semaine plus tard, je reçois un mail m’invitant à repasser à l’agence de Grenoble pour m’informer de leur retour.

    1) Ils me fond un papier qui entre dans le cadre de l’assurance “Risques autres que véhicules à moteur” que j’avais prise comme la plupart d’entre-nous (type assurance habitation / scolaire pour les enfants / responsabilité civile…)

    2) Ils m’expliquent que je ne suis pas le seul à en demander une depuis quelques temps, que le siège national à Niort recevait des demandes similaires dans le cadre d’une couverture personnelle liée à la pratique de “drone de loisirs”.

    3) L’attestation en garantie que je garde toujours sur moi dans mon portefeuille stipule :

    – garantie Responsabilité civile…. “causés a autrui de son fait (…), à l’occasion de l’utilisation d’un drone de loisirs…”
    – garantie Défense… “si à la suite d’un événement accidentel, un tiers met en cause la responsabilité de”…
    – garantie Dommage aux biens… “pour le drone et ses accessoires… (…) dont le poids n’excède pas 2kg et (…) les garanties ne sont pas acquises dans le cas du survol d’une zone sensible ou d’installations classées…”

    etc… etc.

    J’ai pas déboursé un centime de plus pour l’obtenir à la MAIF.
    Dans le team, on est plusieurs à l’avoir demandé.

  10. @Critof & TB250: évitez avec tout le respect qu’on vous doit de cracher votre venin vers quelque chose dont vous n’avez que faire (c’est votre droit).( -1 )
    J’ai quand même assisté à une intervention d’un hélicoptère de la protection civile et des conséquences pécuniaires qui en découlent, qui a été prise en charge par la FFAM, suite à un modéliste percuté par un planeur de 4m lors de sa phase d’atterrissage … Alors FFAM ou pas moi j’ai choisi 🙂
    Quand aux autres contrats lisez tous biens les clauses et ne mettez jamais vos pieds dans une manifestation ou démonstration publique qui sont rarement couvertes par autre chose que la FFAM …

  11. +1 @azbloc
    Mon contrat multirisques habitation chez Alianz, me couvre exactement pareil ( Dans un cadre amateur, hors compet et prestations non rémunérées, pour tous modèles de – de 2 kg )
    et complémentaire à ce dernier, mon contrat juridique associé à cette activité loisirs.
    Ma conseillère finie par un rappel de ce qui n’est juste pas pris en charge, ” On ne vous rembourse pas les dégâts si votre drone est abimé ” . Evidement, cher Madame :-))

    @FPV-67
    Ton exemple est hélas aussi la réalité de la dangerosité de tous modèles. Ici précisément sur un terrain affilié FFAM. Donc normal (et obligatoire !) de prendre une licence chez eux !
    Ce qui n’est pas le cas de tres nombreux multirotoristes, qui faute de terrain près de chez eux et/ou dégoutés du comportement d’un certains nombres de membres de cette fédé (mon cas et je l’exprime ;-),
    préfèrent en bon père de famille , avec un max de règles obligatoires de sécurités requises, leur Numéro de police d’assurance dans la poche, voler tranquillement hors des sentiers battus.
    C’est aussi ça la diversité et la liberté de pratiquer pour justement partager les expériences de chacun, autour d’une même passion 😉
    Et pour finir, JAMAIS il ne m’est venu l’idée de mettre les pieds avec un multi dans une manifestation ou démonstration publique sans licence FFAM.
    C’est juste respecter les règles évidentes d’ activités quel qu’elles soient, qui disposent d’une fédération.
    Bon vol !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.