Realacc Horns 100 Micro 3D

5
1100

Tous les nano racers se ressemblent ? Oui, tous. Sauf celui-ci ! Sa première caractéristique intéressante, c’est la présence de deux combos caméra 5 ,8 GHz. Pour quoi faire ? Pour profiter d’une image en 3D, bien sûr. Le principe est simple : chaque combo envoie une image, avec un léger décalage, vers une paire de lunettes dotée d’un double-récepteur, comme les SKY02S de Skyzone. La seconde caractéristique, ce sont les deux moteurs à l’arrière qui sont surélevés, inversés, orientés vers le bas. A quoi ça sert ? Bonne question. La dernière caractéristique notable est la structure centrale découpée de manière inhabituelle. Un petit air de steampunk !

Puissant ?

Pour porter ces deux caméras, le Horns 100 Micro 3D s’appuie sur des moteurs brushless 1104 à 7500KV pour des hélices à cinq pales de 5 cm de diagonale. Un ESC 4 en 1 de 10A BLheli_S compatible Dshot600 s’occupe d’alimenter les moteurs. Le chef d’orchestre de cet appareil est un Minicube F3 6DOF Omnibus flashé avec Betaflight et doté d’un OSD actif. Un buzzer se troue aussi à bord. Les deux caméras sont des 600TVL, les deux émetteurs vidéo sont des modèles à 48 canaux et 25 mW. Pour alimenter le tout, Realacc livre une batterie 3S 11,1V de 400 mAh 80C avec une prise JST rouge.

Alors ?

Le Horns 100 Micro 3D est livré, au choix, avec un récepteur compatible FrSky D8, un récepteur orginal de FrSky D16, un récepteur compatible Flysky AFHDS 2A (avec Failsafe) ou un récepteur compatible DSM2 / DSMX. Les dimensions ? 12 x 12 x 6 cm. Le poids ? 75 grammes sans la batterie. L’appareil est-il suffisamment puissant pour porter les deux caméras ? Difficile à dire tant que nous n’aurons pas essayé. La fonction 3D est-elle intéressante ? Pour avoir essayé des solutions montées sur des racers, l’intérêt en course est très limité, voire nul. Mais pour voler en mode « exploration » dans un sous-bois, pourquoi pas ! Et puis s’il peut porter deux combos FPV, il sera sans doute encore pêchu avec un seul – si bien sûr cela ne le déséquilibre pas. Le Horns 100 Micro 3D de Realacc sera proposé à partir de 139 € chez Banggood (avec le port mais hors taxes).

D’autres photos

5 COMMENTAIRES

  1. Leur chassis copie d un sac charpu est une tuerie pour le prix d après les tests us. A voir ce que le drone vaut mais c est original.
    Pourquoi ne voit on plus de tricopter ? je connaissait quelqu un qui avait transformé un f450 en tricoptere il avait gagner quasi 40% autonomie en poid et courant d un moteur de moins.
    Par contre il avait acheter un module car la nasa ne gère pas les chassis Y 3 helices.

  2. Rem: “les deux moteurs à l’arrière qui sont surélevés, inversés, orientés vers le bas.”
    J’ai un quad sur lequel je teste cette fonction, cela permet essentiellement à mieux virer en lacet, un peu comme un hélico. La précision en lacet sur un quad normal, reste toute relative et peu réactive, si vous monter les moteurs arrières avec une poussée vers le bas et légèrement orienté vers l’extérieur vos virage en lacet se passent bien mieux, attention tout de même il y a une astuce sur le sens de rotation des moteurs à adapter 🙂 sauf quoi le quad ira faire un tout droit alors que vous voulez tourner 🙂 🙂

  3. Un buzzer se trou(v)e aussi
    il sera sans doute encore (plus ?) pêchu
    🙂 TAGS : be(t)aflight

    Les cameras me semblent bien exposées sur leur petit bras pour résister aux crashs et quid de l’alignement dans le temps.

  4. @ smp1 : Par expérience, les caméras 3D ne permettent pas de voler rapidement type racing. C’est plutôt pour de l’Urbex, du vol de précision entre obstacles, etc. Donc avec une violence de crash “contenue” 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here