UPS, le camion et les drones

7
1022

Les géants de la livraison se sont lancés dans une course pour être les premiers à proposer un service de livraison par drone, dans le sillage d’Amazon qui avait le premier lancé cette idée. L’idée un peu folle de Jeff Bezos a fait son chemin, et plusieurs essais ont été menés un peu partout sur la planète pour imaginer ce que serait la livraison par drone. Les outils les plus avancés sont ceux qui concernent des livraisons dans des endroits difficiles d’accès, là où les camions de livraison classiques ne s’aventurent pas. C’est au tour d’UPS (United Parcel Service) de montrer une solution en vidéo.

Le principe ?

Un camion de livraison (électrique) s’approche autant que possible du lieu du livraison. Les derniers kilomètres, ou les dernières centaines de mètres sont parcourues avec le colis, de 5 kilos max, sous un drone, un octocoptère au vol entièrement automatisé. Le livreur charge le drone à l’intérieur du camion de livraison. Le toit s’ouvre pour le décollage et l’atterrissage. La récupération de l’appareil peut être effectuée à un autre endroit que celui du décollage. Le système, appelé HorseFly, a été imaginé en partenariat avec la société Workhorse Group, basée dans l’Ohio. L’appareil est capable de voler 30 minutes avec sa charge utile. Il recharge sa batterie automatiquement une fois revenu dans le camion, sur sa station d’accueil.

Est-ce réaliste ?

Sans doute, même si la communication et le marketing sont probablement plus importants que la réalité de livraisons ! D’ailleurs la mise en œuvre de ce système n’est pas pour tout de suite, et UPS n’a donné aucune date. Son Senior Vice President of Global Engineering and Sustainability, Mark Wallace, a simplement déclaré : « ce test est différent de tout ce que nous avons pu faire avec des drones jusqu’à présent. Il va impacter le futur de nos livraisons, tout particulièrement dans les zones rurales où nos camions doivent parcourir des kilomètres pour une seule livraison ».

7 COMMENTAIRES

  1. les derniers km en milieux ruraux, c’est le dessus que bute toutes les entreprises de livraisons.
    l’idée retenue par UPS est assez réaliste et prometteuse.

  2. Rhooo comme y sont cool chez UPS !

    C’est tout mimi, avec la petite zizique qui va bien ! C’est beau la vie avec UPS ! Et Kiki le petit drone qui rentre au camion comme un grand !

    Vous avez remarqué, la livreuse est une femme, et elle est noire en plus ! (Ils ont du faire les prises de vue du temps d’Obama). Dans le casting de départ, elle devait être une femme, noire, homosexuelle, tétraplégique, et handicapée mentale. Mais finalement ils se sont dit que ça ferait peut-être un peu too much…

    Bon, désolé, je me suis un peu laché, mais toutes ces vidéos plus “Corky” les unes que les autres me font toujours délirer… Le monde qu’il est bien !

    A part ça, l’idée est bonne, très bonne même !

  3. Un obstacle de taille sera la présence des lignes électriques et téléphoniques présentes au bord de toutes les routes de campagne. On remarque d’ailleurs que entre la vue du ciel ou se gare le camion avec des lignes de chaque coté, et la vue de profil ou le drone décolle du camion les lignes électriques ont disparu à l’image.

  4. C’est une vidéo promotionnelle. Ils ne vont pas non plus produire un clip qui dit “notre bouzin se prend les pattes dans la moindre ligne téléphonique”, “il rate parfois son atterrissage sur le toit du camion, vous n’avez pas idée des dégâts”, “on va faire des livraisons en drone, mais pour l’instant, ça déconne gravement et en plus on n’a pas les autorisations de voler” 🙂 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.