Shift Controller et Shift Drone

8
1742

shift-00Ce projet est proposé sous la forme d’une campagne de financement participatif sur la plate-forme Kickstarter ? C’est quoi, Shift ? C’est le Shift Controller, une radiocommande d’un nouveau genre qui s’utilise avec une seule main. Elle se présente sous la forme d’un bâtonnent de la taille d’un briquet et d’une sorte de bague à placer sur le pouce. Pour l’utiliser, il faut simplement placer le pouce (et la bague) au-dessus du bâtonnet, sans contact. Pour monter, il suffit de lever le pouce. Pour avancer, il faut l’avancer. Pour faire une translation sur la droite, il fait le décaler vers la droite. Pour une rotation (yaw), c’est l’index qui entre en jeu, en effleurant l’avant du bâtonnet.

Antédiluvienne radiocommande ?

shift-05Le Shift Controller est destiné à remplacer notre vieille radiocommande. Est-ce un gadget attrape-geek ? Une invention révolutionnaire ? Un concept irréalisable et mort-né ? Une alternative plutôt futée et réaliste ? Difficile à dire tant que les concepteurs ne nous offrent pas plus que des vidéos promotionnelles sans montrer le produit réellement en action. Ils expliquent que la bague sera proposée en 3 tailles différentes, qu’il sera compatible avec de nombreuses marques de multirotors dont JJRC, Syma, Eachine, WLtoys, Cheerson – mais pas les DJI, Yuneec, Parrot, etc. Le poids du Shift Controller est de 136 grammes environ, avec sa batterie intégrée, qui se chargera via un connecteur USB. Il y aura une compatibilité du Shift Controller avec les smartphones iOS et Android via Bluetooth. Des accessoires seront proposés par la suite, comme des panneaux de commande plus classique pour contrôler une nacelle de caméra, programmer des touches, etc.

Les versions

La vidéo de présentation est un peu trompeuse, il y aura plusieurs versions des produits Shift. La bague Shift Controller en Ver.1 est reliée au bâtonnet. Avec la Ver. 2, la bague est désolidarisée du bâtonnet. shift-06Le Shift Controller pourra être accompagné d’un Shift Mini-Drone de 14,2 cm de diagonale, sans caméra, avec des protections d’hélices (qui ne semblent pas protéger grand-chose), une batterie Lipo de 300 mAh pour une autonomie de 8 minutes.Ou bien d’un Shift Drone, un modèle avec des protections d’hélices (également probablement peu efficaces) d’une taille de 35 cm pour un poids de 1,2 kilo, avec une caméra 4K/30 fps stabilisée de manière numérique associée à une mémoire de 8 Go, une batterie Lipo de 5000 mAh, une vitesse maximale de 80 km/h et une autonomie de 30 minutes. Autant le Shift Controller semble crédible, tout comme le Shift Mini-Drone, autant ce multirotor l’est beaucoup moins avec une autonomie qui semble record et une stabilisation de l’image que seul Parrot maîtrise convenablement. La tableau ci-dessous récapitule les différents packs, il y a de quoi s’y perdre, proposés à partir de $89, jusqu’à $889.

shift-07

Ce qu’on en pense ?

shift-02Le concept du Shift Controller est intéressant, on est curieux de voir ce que cela peut donner. Mais la date de livraison, mai 2017, semble bien trop proche pour une industrialisation de trois produits simultanément, le Shift Controller, le Shift Mini-Drone et le Shift Drone. Mais si vous avez envie de soutenir ce projet qui a d’ores et déjà réussi sa campagne de financement puisque les contributeurs ont mis bien plus que les $50 000 demandés, ça se passe ici, sur la page Kickstarter.

Une vidéo

8 COMMENTAIRES

  1. Ça n’est pas très intelligent de pondre une télécommande dont l’antenne (interne) sera masquée par la main !!! Le 2.4GHz n’aime pas trop…

  2. Bonjour,
    Le concept me semble intéressant surtout pour les personnes ayant des soucis aux articulations comme moi. Mais malgré mon piètre niveau et les nombreux crash aux quelles mon falcon a survécu … Je ne voie pas le piloter entre des arbres avec cette commande. :S

  3. @airvb: visiblement le passage par un smartphone est obligatoire (ne serait-ce que pour la compatibilité avec X drones différents), donc à mon avis c’est lui qui sert de relais, et la distance smartphone-shift est suffisamment courte pour pas que la main interfère. C’est pas forcément mieux ceci dit …

    par contre c’est moi ou certains mouvement sont carrément complexes à faire ? Genre descendre en faisant marche arrière … ben moi je suis pas assez souple. Ou alors faut que ce soit très sensible pour limiter l’amplitude nécessaire, mais dans ce cas bonjour les mouvements parasites …

  4. Je pense que cela peu se révéler précis à l’usage, mais au prix de longues heures d’entrainements !!
    Après, je m’amuse encore et toujours de l’amateurisme des réalisateur du film promo …

    Toi aussi, fait décoller une tondeuse de 1,2Kg de ton bureau (en intérieur) à 1m de ton visage ! 😀

  5. Ca me semble étonnamment compliqué à l’usage… autant de commande sur 2 doigts, le tout en “air radiocommande”.

    Pour avoir tester des commandes sans contact, il est difficile d’être précis sans avoir le couple action/contre action que nos gimbals nous donnent…

  6. ça peut être sympas mais…
    déjà au bout de 5 min de vol la crampe au pouce va se faire sentir
    et pour ce qui est de la précision niveau propulsion ça m’a pas l’air top (il se passe quoi quand on dépasse de la surface? les gaz se coupent ou le drone monte en flèche?)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.