Hydrogène et drones

15
2906

ie-fuel-91L’hydrogène sera peut-être l’une des solutions pour offrir une autonomie record à nos engins volants. La technologie des « fuel cells » basées sur l’hydrogène existe depuis plusieurs années déjà. Le principe est simple – pour la théorie, la pratique étant une toute autre histoire : une « fuel cell » est un composant électrochimique produit de l’énergie sans combustion. L’hydrogène entre en réaction avec l’oxygène de l’air, la réaction produit de l’eau, de la chaleur… et de l’électricité. La réaction continue tant qu’il y a de l’hydrogène. La société anglaise Intelligent Energy s’efforce d’intégrer des « fuel cells » dans des appareils gourmands en énergie depuis 2001 : ordinateurs, véhicules. Et dans les drones, depuis peu.

2 heures en vol !

ie-fuel-92Les essais menés par Intelligent Energy ont été pratiqués avec un Matrice 100 de DJI, pour sa facilité à être modifié. La partie « fuel cell », y compris la bonbonne d’hydrogène, pèse 1,6 kilo. Le résultat est convaincant puisque l’appareil est capable de rester en vol pendant 2 heures. La recharge d’une bonbonne ne prend que quelques minutes – à comparer au temps de charge d’une batterie conventionnelle. La bonbonne d’hydrogène est placée sous le Matrice 100, deux « fuel cells » sont placées au-dessus, équipées de ventilateurs pour évacuer la chaleur dégagée par la réaction. Intelligent Energy cible des usages industriels dans un premier temps, avec de premières installations opérationnelles en 2017. Les appareils grand public ne sont pas oubliés, mais ce sera pour plus tard. Il reste, entre autres tâches, à travailler sur la sécurité puisque l’hydrogène est inflammable…

Source : BBC News

15 COMMENTAIRES

  1. Et beh ca sera la vrai panique qd on verra un drone avec une bonbonne d’hydrogène au dessus d’une centrale!!!
    La legislation va vachement se durcir avec ce genre de techno !
    Remarque, imaginez une course type dubai, a chaque crash une explosion, ca en jetterai plein les cameras! Ca va couter un bras ce sport a terme.

  2. Une bonbonne a hydrogène est une bombe plus puissante encore qu’une bonbonne au gaz naturel non?
    Pour les professionnels ok mais comme Equipment de loisir les batteries suffisent largement.

  3. Ha, le mythe de la pile à combustible.
    Entre le rendement très médiocre, l’hydrogène difficile à stocker et qu’on produit… par craquage du pétrole (!), l’avenir est bien sombre.
    Ceci dit, l’associer à un drône reste intellectuellement intéressant.

  4. Pas mal de recherches sont actuellement menées pour produire de l’hydrogène sans utilisé le pétrole : catalyseurs bio-inspirés utilisant (ou l’énergie solaire) : imitant le principe de la feuille de l’arbre (fabriquant son énergie par photosynthèse) mais mettant en jeu d’autres réactions chimiques.

    Pour le stockage, il y a d’autres systèmes (alternatifs au stockage à l’état gazeux) qui fonctionnent : comme le stockage à l’état solide sur des hydrures métalliques.

    On peut imaginer que dans 50 ans (ou moins), nos drones produirons leur hydrogène en vol pour l’utiliser directement ou le stocker temporairement dans une petite réserve tampon sous forme d’hydrures (pas de risque d’explosion.
    le tout pesant 100g…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.