MJX X800, le test

11
3251

Les boutons

Dsc_0078-600Appuyer sur le bouton avant gauche du bas déclenche le mode voltige : le prochain ordre de direction provoque un tonneau ou un looping. Comme dans le mode « H », la manœuvre est automatisée. Le bouton avant droit du bas allume ou éteint les diodes des bras moteur (mais pas les diodes des yeux). Le bouton Rudd/Aile permet d’alterner entre le mode 2 et le mode 4 (c’est-à-dire d’inverser le yaw et le roll sur les joysticks). Les deux boutons avant du haut, gauche et droite… ne servent à rien. Dommage, d’autant qu’un autre mode est proposé, le « gyro ». Pour y accéder, il faut appuyer sur le joystick de droite. Sanction immédiate : ce joystick ne répond plus ! Mais la radiocommande permet de piloter en l’inclinant. Le X800 suit les ordres en temps réel. La pratique est un peu déroutante, mais le pilotage est assez amusant, surtout en mode « M », plus nerveux. Attention, si vous êtes en mode 4, l’inclinaison gère l’avance, le recul et le yaw, mais pas le roll (qui reste affecté à la manette de gauche).

Les points de détail

Quelle est l’autonomie du X800 ? Elle se révèle correcte, sans plus, avec des vols de 6 minutes et 50 secondes. Les protections d’hélices sont efficaces pour les premiers vols et l’apprentissage du pilotage, mais on aimerait bien s’en débarrasser pour gagner un peu de poids. Dsc_0007-600Il faut d’abord ôter les hélices… et ce n’est pas facile, même avec le petit outil d’extraction fourni par MJX. Ensuite il faut ôter les protections. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elles résistent ! Il faut tirer, pousser, tirer encore jusqu’à ce qu’elles viennent. Et faire attention, parce qu’elles risquent de souffrir dans les manipulations. Le gain est de 5,6 grammes. Ce n’est pas énorme, mais c’est toujours ça de moins à porter. L’autonomie passe à 7 minutes et 15 secondes. La radiocommande est figée en mode 1 ou 2. Sachez que le X800 est compatible avec la radiocommande du X600, plus agréable et surtout modifiable du mode 1 au mode 2. Mais on perd dans ce cas le mode « gyro ». Si l’appareil devient difficilement contrôlable, il est possible de le calibrer : il faut pousser les deux joysticks vers le bas à droite. Les diodes clignotent, signe que le calibrage est réalisé.

Caméra ou pas caméra ?

Dsc_0083-600La puissance du X800 est surprenante, il n’est fallait pas moins pour essayer de l’équiper avec une caméra de type keychain. Premier essai avec la Mobius. L’appareil décolle, mais retombe aussi vite. Second essai avec la 808 #16, attachée avec du scotch sous la trappe de la batterie. Le vol se passe beaucoup mieux : l’autonomie est de 5 minutes. Mais l’appareil est assez difficile à maîtriser, surtout s’il commence à prendre de l’inclinaison. L’image obtenue est très correcte en intérieur. En extérieur, en revanche, le Jello est assez prononcé.

Faut-il l’acheter ?

Le X800, qui semblait n’être qu’un clone de X4 de Hubsan avec 6 hélices, se révèle finalement un engin très intéressant, agréable à piloter, particulièrement puissant. De quoi s’amuser, que l’on soit débutant ou pilote confirmé. Dsc_0057-600Le mode « gyro » peut séduire les plus jeunes ou ceux qui n’ont pas du tout envie d’apprendre à piloter ! Il est idéal pour mettre le X800 dans les mains de quelqu’un qui n’a jamais piloté. Il peut porter une mini caméra, même si ce n’est pas vraiment sa vocation. Donc à la question faut-il l’acheter, la réponse est oui. D’autant que son prix est très léger : il est vendu moins de 42 € chez TinyDeal (avec le port mais hors taxes), en noir ou en blanc. Il est fourni avec sa radiocommande, la batterie et son chargeur USB, un tournevis, un outil pour retirer les hélices, le train d’atterrissage et un jeu de 6 hélices de rechange.

La vidéo

Quelques vols du X800 en intérieur, et une vidéo filmée à bord, avec une caméra 808 #16.

D’autres photos

 

A gauche le X600, à droite le X800...
A gauche le X600, à droite le X800…

Dsc_0047-600

Dsc_0049-600

Dsc_0050-600

Dsc_0052-600

Dsc_0055-600

Dsc_0060-600

Dsc_0062-600

Dsc_0065-600

Dsc_0071-600

Dsc_0082-600

Dsc_0084-600

Dsc_0085-600

Dsc_0087-600

Dsc_0091-600

Dsc_0093-600

Dsc_0095-600

Dsc_0005-600

Dsc_0012-600

Dsc_0017-600

Dsc_0020-600

Dsc_0041-600

11 COMMENTAIRES

  1. Bonjour FRED, Merci pour ces articles de qualité.
    Cela fait une semaine que je cherche un drone pour débuter(marre de mes petits helicos), mais même avec des si bons articles, je n’arrive pas à me décider.

    Donc pour un budget de 100 euro(sans cam incluse), comme 1er drone, qui pourrai éventuellement accueillir une caméra 808 #16, y aurait-il un appareil que vous conseilleriez?
    Un amis a un Dromida Ominus sans camera(J’ai lu également votre test dessus), mais comme dit dans votre article, avec camera on voit les hélices sur les clichés.

    Voilà, merci de votre réponse 🙂

  2. Fred es tu sur de ton chronométrage de tes temps de vol ?
    Car sur le net tout les reviewers lui donne 5 min pas plus avec batterie d’origine.

  3. @Tomtom

    Pour 100€, tu as le JJRC686 FPV sur les site chinoix habituels.
    J”ai joué cet été avec et il est impressionant. Video sans Jello et même si le FPV esrt basique il est bien la, au moins pour le cadrage/vol intérieur. La portée est top (200m), ainsi que la rapidité/réactivité même dans le vent.
    Hésite pas et fonce !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.