Livestream Broadcaster mini

5
397

livestream-broadcaster-mini-01Ce boîtier n’est pas directement destiné à être monté sur un multirotor, mais ses caractéristiques semblent indiquer qu’il est possible de le faire. Le Broadcaster mini capture le signal vidéo numérique en provenance d’une caméra HDMI et l’envoie vers le service Livestream. Lequel diffuse l’image en temps réel vers différentes plateformes, fixes et mobiles, en adaptant la qualité à la bande passante disponible.

Petit et léger

Le Broadcaster mini est prévu pour être monté sur des caméras professionnelles, le but étant de filmer des événements en retransmettant l’image en temps réel avec une infrastructure matérielle réduite à son plus strict minimum. Mais il fonctionne avec n’importe quelle source vidéo numérique en HDMI ! Les dimensions du boîtier sont de 7,3 x 5,1 x 2,55 cm pour un poids de 110,5 grammes avec sa batterie intégrée. Laquelle assure une autonomie de 2 heures en continu. Un connecteur USB permet de recharger la batterie, un connecteur Micro HDMI assure l’entrée du flux vidéo en provenance de la caméra. Une Gopro, un GH4 de Panasonic, une caméra Sony, peu importe, pourvu qu’elle dispose d’une sortie HDMI.

Le transfert des données

livestream-broadcaster-mini-02Le boîtier capte la vidéo numérique jusqu’à du 1080i, l’encode en temps réel vers du H.264 pour la vidéo et AAC pour l’audio, en 1080p en 4 Mbps (max). Le tout est envoyé en wifi a/b/g/n, en 2,4 et 5,8 GHz, vers une plateforme qui s’occupe de la diffusion vers Internet, un PC ou un Mac. Si l’ordinateur est connecté à Internet via la 4G, la diffusion peut théoriquement se faire depuis n’importe où. Le « théoriquement » est lié à la qualité de la liaison mobile. Le pilotage de l’interface du boîtier s’effectue depuis un smartphone ou une tablette. Ce qui n’est pas clairement indiqué par le constructeur ? On ne sait pas quelle distance peut séparer le Broadcaster mini de l’ordinateur qui diffuse le signal. Mais puisqu’il s’agit de wifi, on peut supposer qu’il ne faut pas dépasser une trentaine de mètres, voire moins s’il y a des obstacles. On ne sait pas non plus si un téléphone mobile peut prendre en charge l’envoi du flux vidéo, en se passant d’un ordinateur, ce qui permettrait une autonomie presque complète de la solution montée sur un multirotor.

Combien ça coûte ?

Le boîtier Broadcaster mini vaut $295, soit environ 265 €. Il faut ajouter un abonnement au service Livestream, à partir de $42 par mois (38 €) pour un volume de transfert illimité. Cet outil cible les organisateurs d’événements musicaux et sportifs. Dans ce dernier cas, les prises de vues à partir d’un multirotor peuvent se révéler superbes ! Livestream est une société new-yorkaise basée à Brooklyn, fondée en 2007. Son site officiel se trouve ici. Les pages consacrées au Broadcaster mini se trouvent là.

5 COMMENTAIRES

  1. Je me posais la question, concernant les transmetteurs video, s’il existe des tests comparatifs afin de juger de la qualité, surtout en analogique.
    En effet, mise à part la latence, la qualité doit bien varier, non ?
    Pour ma part je possede la paire E/R AVL58 de DJI mais je n’ai aucune idée de ce que cela vaut comparativement aux autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.