Don’t fly drones here

2
147

dfdh-02Vous connaissez Google Maps, Goole Earth, Bing Maps… Et Mapbox ? Ce service américain assez récent puisqu’il a été créé en 2012 est spécialisé dans la publication en ligne de cartes sur le principe de l’Open Source, modifiables à l’envi, à destination du grand public des professionnels. Le blog de Mapbox fait mention d’un nouveau service de cartes présentant l’espace aérien nord-américain et ses restrictions de survol. Il s’appelle « Don’t fly drones here ».

No fly zones

La FAA américaine est dans la tourmente, après avoir annoncé des restrictions sévères. Mais l’organisme a été précédé par les parcs nationaux, qui ont interdit tout survol, et les militaires, bien sûr. En fait, ce sont trois types « no fly zones », c’est-à-dire des zones interdites de survol, qui sont en vigueur outre-Atlantique : les parcs nationaux, les bases militaires, les alentours des aéroports de moyenne et grande taille. dfdh-03Comment s’y retrouver ? C’est justement le propos des cartes spécialisées drones proposées sur Mapbox ! Ca se passe ici.

Vacanciers, attention !

Si vous aviez l’intention d’aller immortaliser le Golden Gate à San Francisco, think twice! Au nord, c’est le parc du Golden Gate, au sud, c’est le Presidio. Et une belle vue de Central Park à New York ? Warning, une bonne partie du parc est interdite parce qu’elle se trouve dans le « 5 miles radius » de l’aéroport de La Guardia ! L’initiative est intéressante. En France, les restrictions de survol sont beaucoup plus complexes qu’aux Etats-Unis, mais nous disposons d’outils salvateurs (sans quoi l’insertion dans l’espace aérien est tout simplement mission impossible). Le premier, que nous avons décrit à plusieurs reprises, est AIP Drones, que vous pouvez trouver ici. Le second est Mach7 Drones, sur lequel nous reviendrons plus tard…

2 COMMENTAIRES

  1. Excellent côté sécurité, …par contre côté loisirs c’est nettement moins fun avec l’encyclopédie des cartes du monde, pour savoir sur quel confetti voler. Je me demande pour le pole sud comment ca marche , vu qu’aucun pays n’est vraiment “propriétaire” 🙂

  2. Je trouve que le système US devient encore plus restrictif que le système français.
    Cela se voit moins parce qu’il y a aux US de très grands espaces encore dispo, alors qu’en France, vu la taille du pays, quand on a enlevé les zones aéroportuaires, les zones militaires et les villes, il ne reste plus grand chose.
    Exemple : le survol des parc nationaux est interdit en France comme aux US. On le comprend, tranquilité des animaux et des personnes pour un vrai retour à la nature. Maintenant, interdire le survol de Lake Powell aux US, lac de plus de 500Km de long, 3500Km de côtes, des canyons partout et le tout en plein désert, donc quasiment pas d’animaux, je ne comprends pas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.