Follow me, le million !

17
493

hexop-01Follow me, c’est la nouvelle mode qui consiste à automatiser le vol de multirotors pour qu’ils nous suivent et nous filment. Une sorte de selfie vidéo depuis les airs. La technologie est-elle mature ? Le sondage (dans le bandeau à droite de l’écran) qui recueille vos impressions montre que l’impression dominante, c’est que le Follow me représente l’avenir des drones ! Avec une inquiétude (très justifiée), que cette fonction ne soit pas autorisée en France. Et une autre : que la technologie se révèle dangereuse. Il y a de quoi se poser des questions. Imaginez un drone qui vous suit en train de dévaler une piste de ski. En l’absence d’outils de détection de collision, que se passe-t-il si vous croisez un télésiège ? Qu’à cela ne tienne, les deux projets phares du moment sont un immense succès !

Hexo+

hexop-02Le projet Hexo+ (voir ici) proposé sur le site de financement participatif Kickstarter a fait vrai tabac. Il le doit en partie à la caution de sportifs bien en vue. Alors que les concepteurs tablaient sur $50 000 de contributions, ils ont d’ores et déjà dépassé le million alors qu’il reste encore une semaine de campagne. A $250 000, Squadrone System a annoncé prévoir l’ajout d’un retour vidéo en temps réel. A $500 000, ils ont promis un logiciel de montage assisté, The Director’s Toolkit. Avec le passage au million de dollars de contributions, les concepteurs ont annoncé travailler sur un design amélioré reposant sur les suggestions des « backers », c’est-à-dire les contributeurs. Rappelons que le projet Hexo+ est prévu pour une livraison en mai 2015, c’est-à-dire dans presqu’un an…

AirDog

airdog-02C’est le concurrent de Hexo+, toujours proposé sur Kickstarter. AirDog (voir ici) ne s’appuie pas sur des sportifs de l’extrême, ses concepteurs préférant se reposer sur une description des choix technologique, notamment l’usage d’un appareil à placer au poignet, au positionnement GPS beaucoup plus précis qu’un smartphone (c’est la solution choisie par Hexo+) et capable de communiquer à une plus longue distance. L’appareil imaginé par AirDog adopte un look « transformer » repliable et, selon ses concepteurs, résistant aux chocs et aux intempéries, notamment aux températures basses. L’objectif de la campagne était d’atteindre $200 000. Il a été pulvérisé rapidement, comme pour Hexo+ ! A $300 000, les concepteurs ont annoncé deux nouvelles couleurs pour la coque. A $500 000, ils ont indiqué qu’ils ajouteraient une trappe étanche pour la caméra Gopro 3 avec la possibilité de l’alimenter via la batterie de l’AirDog. Le prochain challenge consiste à atteindre le million de dollars. La promesse des concepteurs est de taille : l’AirDog serait doté d’un système de détection des collisions ! Il leur reste $300 000 à trouver, et 17 jours pour y parvenir – ce qui est un objectif tout à fait envisageable. La livraison de l’AirDog est prévue dans des délais beaucoup plus courts, en novembre 2014.

Hexo+, AirDog ou un autre ?

followme2Le projet Hexo+ est probablement le plus sexy, mais sa date de livraison éloignée est décourageante. Le projet AirDog semble plus avancé et efficace, mais le prix de $1195 (880 €) est assez élevé. D’autres solutions ? La fonction Follow me existe depuis un certain temps déjà dans les appareils équipés d’un contrôleur de vol APM. Mais elle est proposée de manière « brute » : il faut se battre avec les réglages pour l’utiliser. Bref, elle est réservée aux passionnés qui ont le temps et la patience de la mettre en œuvre. Il y a fort à parier pour que les constructeurs (chinois, américains et français) de multirotors ne se laissent pas distancer et embrassent la fonction Follow me rapidement. Les mois qui viennent vont se révéler passionnants !

Le projet Hexo+ sur Kickstarter est ici.

Le projet AirDog sur Kickstarter est là.

La fonction Follow me sur APM est décrite ici.

Une vidéo officielle de AirDog

Elle a été diffusée pour célébrer le passage des $500 000 et encourager les indécis à investir leurs deniers…

17 COMMENTAIRES

  1. YES !
    “Nice to have” comme on dit couramment !

    De là à mettre le tout en application lorsqu’on a 10 à 15 minutes d’autonomie 🙂 faudra courir vite si l’on veut parcourir de terrain, quand à le mettre en oeuvre dans le cas de conditions sportives extrêmes, à voir.

    En tous cas Bravo aux développeurs qui auront permis à notre loisir de progresser un peu plus vers le futur !

    (A quand le smartphone que je lance en l’air et qui me filmera et me suivra dans mes péripéties 🙂 🙂 )

  2. Intéressant. A voir comment DJI va (ou pas) s’en emparer. Via un nième boitier accessoire qui envoie les coords GPS du “tracker”, ou via l’app Vision (et la puce GPS de l’iphone) ! C’est beau le “progrès” 🙂

  3. Ben ca existe deja !
    Le seul hic c’est l’autonomie. Temp de vole estimé :2 a 3 seconde selon la force du lancé lol 😉

  4. Très 🙂 Mais il suffit de s’entrainer, on arrive à quelque chose moins de 20 lancés longue distance 😉
    Finalement les $1000 du AirDog, c’est donné 😉

  5. En ce qui me concerne le follow me deviendra sérieux dès lors qu’il y aura traitement de l’image en vol pour éviter les obstacles etc. Dans un premier temps, la plateforme qui me semble le plus à la pointe est arducopter (APM ou Pixhawk). Pas seulement car le follow me existe déjà, mais parce qu’il est également possible de joindre à un contrôleur APM/Pixhawk des capteurs de type ultrason (sonar) ou optical flow ou encore des petits modules LIDAR. Cela ne traite pas l’image, mais donne au moins la possibilité à l’engin de corriger sa course à l’approche d’un obstacle.

  6. Ca va être passionnant, ces algorithmes 🙂
    S’il y a un obstacle, la bestiole doit-elle monter, descendre, éviter à droite ou à gauche, se poser, attendre en stationnaire, revenir à son point de départ, utiliser un itinéraire bis prévu à l’avance ? La variété des décors et des situations promet un casse-tête chinois 😉

  7. A quand les algorithmes de détournement d’engins, car si le ”follow me” devient ”follow us” ou ”follow every one” 🙂 🙂 🙂 on va se marrer !

    Voilà des applications à développer les soirées d’hiver ..
    Et l’appli ”Bring your pizza to me” ou ”catch my Amazone” etc 🙂

    Bon j’arrête là

  8. Pas besoin de le lancer t’acroche ta caméra a un cerf-volant qui lui et accroché a ton sac a dos après si tu veux tu peu mètre une nacelle pour stabiliser et orienter la caméra. En plus l’autonomie y est beaucoup plus longue.

  9. Quand on voit ce que peuvent faire certains avec des drones en terme de programmation, on a l’impression que le Follow Me est juste une mise en bouche …

    c’est la video de Raffaello D’Andrea, c’est tout de meme sciant …

    https://www.youtube.com/watch?v=w2itwFJCgFQ

    A 5mn40, y a meme plus de telecommande ! 🙂
    A 7mn16, y a plus que 2 helices sur 4 et pourtant, ca vole !..

    je trouve ca genial … 🙂

  10. c’est pas pour demain l’évitement d’obstacle ; quoiqu’il arrive la léglisation interdira ces bestioles.

    c’est plus fun et sécurisant d’avoir un pote à côté qui pilote l’hélico !

    à quand les “dronefies” ? 😀

  11. Je ne sais pas si vous le réalisez mais les technologies sont en train de prendre le contrôle de votre vie. Si vous laissez faire, il y aura bientôt plus d’intelligence sur un PCB que dans votre cerveau….

  12. Héhéhé. Mais je ne me fais pas trop de souci, on me disait déjà la même chose il y a plus de, pfiou, plusieurs décades, quand j’ai fait mes premiers pas sur un ZX81 de Sinclair et que j’y passais mes journées (et mes nuits) 🙂

  13. Je suis persuadé que l’évitement d’obstacles est au contraire pour très bientôt ! Mais avec des compromis, qui seront ok pour certains usages, pas ok du tout pour d’autres…
    J’espère avoir raison en tous cas 😉 😉 😉

  14. le truc qui est sympa, c’est que quand tu fais du vélo, tu sais que si tu te fait shooter par un mec bourré, grace à ton chien volant, tu sauras qui sais… 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.