Crash de drone a Manhattan, la suite

7
190
davidz2
David Zablidowsky, radio du Phantom à la main, qui consent à un énorme sourire face à la caméra Gopro.

Vous vous souvenez de cette vidéo (mais si, lààà) où on voit un infortuné pilote de Phantom décoller de son balcon à New York, en plein de cœur de Manhattan. La Gopro fixée sous l’appareil a mémorisé le parcours, qui montre un crash contre la paroi d’un immeuble et la perte de contrôle du drone. La bestiole a failli tomber sur le coin du nez d’un analyste financier qui s’est empressé d’aller raconter son histoire à la télévision. Pas de chance pour ce pilote un peu stupide : la vidéo récupérée sur le Phantom montre son visage, et toute la phase de décollage depuis le balcon de son immeuble. Il n’en fallait pas moins pour que les fins limiers du NYPD, des experts, forcément, partent à sa recherche et le débusquent. Whoooo are you, ouh ouh, ouh ouh. C’est chose faite, ils l’ont eu !

davidz
David Zablidowsky sur scène avec le Trans-Siberian Orchestra en décembre 2012. Plus à l’aise avec une basse qu’une radio !

You! Do not move!

Le dangereux pilote s’appelle donc David Zablidowsky, c’est un musicien âgé de 34 printemps. Il a même droit à sa page Wikipedia, grâce à une petite renommée acquise en tant que bassiste dans le groupe de rock ZO2, tendance metal gentillet, formé avec son frère Bryan. La police new-yorkaise l’a donc interpellé quelques jours après que la vidéo ait fait le tour du monde, pour « mise en danger délibérée d’autrui », et pour « avoir fait voler un hélicoptère radiocommandé depuis un balcon, en avoir perdu le contrôle, l’avoir laissé s’écraser au sol depuis une hauteur déraisonnable, créant un risque substantiel de lésions corporelles graves ». On dirait presque de la poésie, non ? Bref, le pauvre gars est soupçonné d’avoir commis un délit de classe A qui, aux Etats-Unis, se soldera par une forte amende s’il est reconnu coupable. Des pilotes d’avions se sont déjà exprimés pour indiquer leur crainte de voir de beaucoup trop près des appareils radiocommandés, mais l’organisme en charge de la régulation des transports aériens, la FAA, n’est pas encore officialisé sa position.

Allez, comme à chaque fois lorsque nous publions une vidéo de crash de drone, c’est le moment de la petite piqûre de rappel : “on ne pilote pas un appareil volant dans une zone urbaine, jamais jamais jamais lorsqu’il y a présence d’êtres humains et d’ animaux en-dessous“.

 

7 COMMENTAIRES

  1. sauf les caniches, les caniches on peut voler au-dessus, les raser avec les hélices paske J’AIME PAS LES CANICHES !

  2. ““on ne pilote pas un appareil volant dans une zone urbaine, jamais jamais jamais lorsqu’il y a présence d’êtres humains et d’ animaux en-dessous“. Sauf un Hubsan X4 FPV, que j’ai reçu cette semaine et testé hier, et qui ne fera mal à personne s’il tombe sur quelqu’un (même pas à un caniche nain) 🙂

  3. 🙂 🙂 🙂

    Ceci dit, je me suis pris le chou avec un gars près du bois de Boulogne la semaine dernière. Il volait juste en bordure, à une rangée d’arbres du périph’. Il ne maîtrisait pas du tout son Labybird, je lui ai dit qu’il valait mieux se décaler vers l’intérieur du bois. Mais il m’a envoyé balader assez rudement, je n’ai pas insisté.
    Je suis persuadé qu’un Ladybird qui tombe sur le périph’ (ou n’importe quelle route passante), ça peut faire un carnage… Donc c’est juste une question de bon sens, une fois encore…
    Alors le X4 en FPV, ça donne quoi ? Tu parviens à voler en regardant exclusivement l’écran ? 😉

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.