Mobius, le test

155
9753

Dsc_0001-500C’était sans doute la caméra la plus attendue, à tel point que certains distributeurs ont choisi de la commercialiser avant que le firmware (logiciel interne) soit finalisé. L’attente est maintenant terminée, la caméra Mobius est disponible dans sa version définitive !

Un petit rappel s’impose.

Vous connaissez sans doute la gamme de caméras sportives Gopro, parfaitement adaptées aux engins volants. Malgré une concurrence féroce, elles n’ont toujours pas de challenger à la hauteur, à ce jour… Mais le prix de ces caméras est un véritable souci, surtout lorsqu’on les soumet à rude épreuve pendant les vols. L’alternative, ce sont les « Keychains », ces petites caméras chinoises low-cost au format porte-clés. Mais leur qualité est généralement à peine passable. Dsc_0019-500A une exception près : la Keychain 808 #16 HD FPV. A l’origine, ce n’est qu’une mini caméra parmi tant d’autres. Mais Tom Frank, un passionné et habitué du forum RCGroups, a pris en main la modification de cette caméra chinoise, avec l’aide d’un développeur. Le résultat, c’est une mini caméra qui ne rivalise pas avec les Gopro en termes de qualité graphique, mais qui brille par la possibilité d’être utilisée pour des vols en immersion (avec un retour vidéo en temps réel), par son logiciel interne qui permet de gérer de nombreux paramètres de configuration, et par son prix vraiment léger. Nous avions testé cette caméra, ici. Attention, il existe un nombre incalculable de versions de la Keychain 808, avec des numéros de versions inférieurs et supérieurs. Ne vous laissez pas abuser, ce sont toutes de pâles copies de la vraie 808 #16 HD FPV.

Effet de gamme

La Mobius est tout simplement la grande sœur de la 808 #16 HD FPV. Elle n’est pas destinée à la remplacer, c’est une autre caméra, aux caractéristiques différentes. Un indice ? La 808 #16 HD FPV pèse 17,8 grammes seulement, ce qui lui permet d’être placée sur un grand nombre d’appareils volants. Dsc_0007-500La Mobius est plus imposante, avec 38,8 grammes sur la balance, presque le double ! L’encombrement est de 6,1 cm de longueur, 3,5 de largeur, et 1,8 de hauteur. C’est certes plus que la 808 #16 HD FPV, mais nous sommes très loin de l’imposante Gopro… Le boîtier est habillé en noir façon peau de pêche. Une sensation très agréable au toucher, mais qui se salit très vite au contact de la poussière. L’objectif à l’avant est assez imposant, pourtant il dépasse très peu. Juste à côté, un petit trou trahit la présence d’un micro. Sur le dos de la caméra, on note immédiatement la présence de deux touches métallisées… factices. Mais elles ne sont pas dénuées d’intérêt : elles servent à conduire un peu de la chaleur dégagée par le capteur CMOS (photo) de la Mobius. Juste à côté figurent 3 touches : on/off, changement de mode, déclenchement. A l’arrière de la caméra se trouve une prise de type mini-USB, et un emplacement pour une carte mémoire de type microSD. Y figurent aussi un trou pour une autre diode témoin d’enregistrement, et un trou pour la réinitialisation de l’appareil. Les tranches droite et gauche sont vierges, tout comme le dessous de la caméra. Mais on y trouve tout de même des encoches, probablement pour faire passer un fil de sécurité, ainsi que 2 vis qui ferment le boîtier. Un bon point pour les modélistes ? Le boîtier adopte des formes carrées et plates, ce qui permet de fixer la caméra très facilement (à la différence de la 808 #16 HD FPV aux formes arrondies).

C’est parti

Avant de lancer le premier enregistrement, il faut recharger la batterie de la caméra. Il suffit pour cela de la brancher avec le câble USB / Mini-USB fourni, puis d’attendre. Dsc_0003-500Pour une pleine charge, comptez environ 2 heures et 30 minutes. Mais c’est une supposition : la diode verte témoin de charge ne s’est jamais éteinte, bien que la batterie soit à l’évidence chargée. Bizarre. Ensuite, insérez une carte mémoire, de type microSD (jusqu’à 16 Go de capacité). Pour allumer la caméra, faites une simple pression sur le bouton on/off. La diode témoin s’allume en bleu, s’éteint, puis passe au jaune fixe : la caméra est prête ! Oubliée la pression longue sur le bouton d’allumage de la Keychain 808 #16, qui ne fonctionnait pas à tous les coups. La diode jaune signifie que vous êtes en « mode 1 ». Une pression sur la touche M et la diode passe au bleu : le « mode 2 » est activé. Nous verrons par la suite à quoi ces modes correspondent. Une pression supplémentaire sur la touche M passe la diode au rouge : il permet la prise de photos plutôt que de vidéos. Pour lancer l’enregistrement, appuyez sur la touche « caméra ». Le bon fonctionnement est indiqué par un clignotement de la diode… Pour stopper l’enregistrement, appuyez de nouveau sur la touche d’enregistrement. La diode témoin repasse au fixe. Pour éteindre complètement la caméra, appuyez deux secondes sur la touche on/off. La diode clignote rapidement en rouge et s’éteint. Voilà pour la prise en mains : elle s’avère très simple et plutôt efficace. Même en l’absence d’écran de contrôle, on sait toujours dans quel mode on se trouve.

Les réglages

mobiusgui1La Mobius reprend l’un des points forts de sa petite sœur : elle est paramétrable. Puisqu’elle est dépourvue d’écran de contrôle, à la différence de la Gopro, ses concepteurs ont trouvé un autre moyen de gérer les réglages. Il s’agit d’un petit logiciel pour PC (Windows) qui stocke la configuration sur la carte mémoire. Petit, mais costaud, car cette application gère à la fois ses propres mises à jour, les mises à jour de la caméra, et ses réglages. Pas besoin d’installer des pilotes logiciels rétifs : il suffit de laisser Windows reconnaître tout seul la carte mémoire de la caméra une fois branchée en USB, puis de lancer le logiciel. Sur le premier écran, vous pouvez choisir d’incruster la date et l’heure (ou pas), de lancer l’enregistrement automatiquement à l’allumage de la caméra. Le logiciel vous permet aussi de choisir la résolution des photos (2304×1536, 1920×1080, 1280×720) et celle des vidéos (1920×1080, soit de la Full HD, 1280×720, soit de la HD Ready). mobiusgui2Le nombre d’images par seconde est de 30 en mode 1080p, mais il faut aussi être fixé à 60 pour le mode 720p. Une aubaine pour réaliser de beaux ralentis ! Vous pouvez aussi choisir une sortie vidéo en pal, ntsc, 16 :9e ou 4:3. Vous pouvez configurer un mode « time-lapse » : la caméra prend des photos à intervalles réguliers, entre 0,25 seconde et 60 secondes. Il est possible d’indiquer à la caméra de tourner l’image de 180° (parfait si vous placez la caméra à l’envers), de choisir le taux d’enregistrement (qui influence la compression, donc la qualité). Vous pouvez aussi activer le mode « Wide Dynamic Range », pour améliorer vos vidéos. Dixit le manuel de la caméra (à télécharger, car il n’est pas fourni). Vous pouvez enfin paramétrer les deux modes de la caméra. Ce sont tout simplement deux préréglages, que vous pouvez activer avec la touche « M ». Par exemple, associez au mode « 1 » la résolution 1080p en 30 images par seconde, et au mode « 2 » la résolution 720p en 60 images par seconde. Pratique ! Par rapport aux réglages offerts sur la caméra 808 #16 HD FPV, il manque toute la partie concernant le contrôle de la couleur, de la saturation, du contraste. Un oubli volontaire ? Oui, semble-t-il… Passons à l’examen des vidéos filmées par la Mobius. Notez qu’elles sont stockées au format .mov, avec une compression en H264.

Quel piqué !

Nous avons commencé nos tests en filmant en 1080p à 30 images par seconde (on ne peut pas avoir mieux dans cette résolution). Le résultat est très impressionnant, finalement assez proche de celui d’une Gopro 2. On note un très beau piqué, qui donne satisfaction. Il permet de discerner les détails d’une pelouse, le feuillage des arbres, et plus généralement les matières complexes. mobiusstill1La compression est faible, c’est un bon point, et la lentille n’introduit pas de flou sur les bords de l’image. Les couleurs sont assez belles au premier abord… mais on s’aperçoit que l’image est très saturée lorsque la source de lumière est dans le dos, et trop peu saturée lorsqu’on filme à contrejour. Le résultat est un peu bizarre, comme vous allez le constater sur certaines des vidéos d’exemple. Sur un terrain en terre avec quelques herbes sèches, la couleur dominante réelle est le jaune paille. Mais sur les vidéos, la teinte varie entre le jaune pétant et saturé, et le jaune délavé presque gris. Pas de chance, aucune des deux teintes ne reflète la réalité. Il faut espérer voir les réglages des couleurs, de la saturation et de contraste réintégrés dans l’interface de configuration, comme c’était le cas pour la 808 #16 HD FPV. Notez que le FOV (l’angle de vision) est bien inférieur à celui d’une Gopro ou de la 808 #16 HD FPV : nous l’avons estimé à 85 degrés (en l’absence de valeur fournie par le constructeur). Pas de grand angle, donc. L’avantage, c’est que les images sont moins déformées : l’horizon est moins courbe lorsque la caméra est inclinée, par exemple, qu’avec une Gopro.

Mode 720p, la cata !

mobiusstill2Passons à une résolution inférieure, 1280×720 pixels, mais avec un rafraîchissement de 60 images par seconde. Le résultat est très décevant, c’est le moins que l’on puisse dire. Plutôt que de réduire la résolution du flux vidéo fourni par le capteur, le logiciel interne de la caméra effectue un recadrage pour ne conserver que le centre de l’image. Comme si vous zoomiez. Dans la pratique, les vidéos en 720p sont saccadées, et bougent beaucoup, comme lorsque vous faites bouger un appareil photo avec un gros zoom. Aucun réglage ne permet d’améliorer ce mode 720p, qui se révèle tout simplement inutilisable !

Doué en photo

Mobius ActionCamUn peu refroidis par le mode 720p, nous passons à la prise de vues. Pour obtenir de nombreux clichés aériens, nous choisissons l’option « time-lapse » qui prend automatiquement une photo toutes les secondes. Nous indiquons la résolution maximale, soit 2304×1536 pixels. Le résultat est une énorme déception ! Les images souffrent d’une compression très forte, qui produit des dégradés disgracieux dans le ciel et les aplats de couleurs, un peu comme les clichés pris par les premiers appareils photonumériques. Pas de panique, le souci est vite corrigé : il suffit de programmer l’intervalle entre deux photos à 2 secondes (ou plus). Les clichés deviennent alors parfaits, avec le même piqué qui caractérise les vidéos 1080p. Ouf ! Petites sueurs froides, mais pas de souci, la Mobius prend de très belles photos.

Les petits plus ?

Nous avons essayé la caméra pour voler en immersion. C’est-à-dire que la Mobius envoie l’image en temps réel à un émetteur vidéo à bord, qui transmet l’image au sol, toujours en temps réel. Dsc_0008-500Cela permet de piloter l’engin volant comme si on était assis à l’intérieur. Par défaut, la caméra n’est fournie qu’avec un câble USB de recharge, rien n’est prévu pour une sortie vidéo en l’absence de connecteur dédié à cet usage. Pourtant il suffit d’acquérir un petit pack, qui offre des câbles pour transformer la prise USB en sortie vidéo, vers un connecteur RCA, ou un connecteur plat pour émetteur vidéo. Un achat indispensable, donc, pour que la caméra soit utilisable en immersion. Le résultat est très convaincant, avec une image (dans des lunettes immersives) très nette, parfaite pour voler en immersion. Nous avons également été séduits par le comportement de la caméra en basse lumière. Le grain qui caractérise les vidéos dans l’obscurité est presque absent, et on ne note aucune rémanence (persistance des pixels à l’image). Vous pourrez en juger vous–même avec l’une des vidéos de présentation, tournée à la nuit tombante.  Et le son ? Sur un appareil volant, le mugissement des moteurs est généralement une bonne raison pour couper l’enregistrement sonore. Mais sachez que le son peut être enregistré. Il est de bonne qualité pour des scènes statiques, mais crachote sérieusement lorsqu’il y a du vent.

D’autres petits plus

Si vous craignez d’allumer la caméra en la manipulant, une option vous permet de faire en sorte qu’une pression longue soit nécessaire pour la mettre en route. Peut-on alléger la caméra de quelques grammes en retirant son capot ? Oui, cela permet gagner environ 12 grammes. Mais ce n’est pas conseillé. La batterie permet de filmer sans discontinuer pendant 1 heure et 10 minutes (ce qui requiert une capacité mémoire de près de 10 Go en 1080p). Pas mal pour la petite batterie Lipo intégrée de 520 mAh ! Elle n’est pas amovible, à moins d’ouvrir le boîtier. Rien de compliqué, mais il faut tout de même retirer deux petites vis et faire coulisser le capot. Dsc_0013-500La batterie est liée à la carte électronique par une prise facile à débrancher, sans besoin de recourir au fer à souder (voir ici). Une fois la batterie ôtée, vous pouvez alimenter la caméra via son port USB. Par exemple en la branchant à une batterie externe (celle de votre engin volant) via le câble destiné aux vols en immersion… et un peu de bidouille. Dans ce cas, vous allégez la Mobius des 10 grammes que pèse sa batterie. Regrettons que l’angle de vision ne dépasse pas 85°. Mais il semble que des lentilles pourraient être bientôt proposées sous la forme d’accessoires pour obtenir un plus grand angle. Que vaut le mode Wide Dynamic Range (WDR) ? Il pousse un peu le contraste, pour des images plus belles. Ca, c’est la théorie. Dans la pratique, nous avons noté que le mode WDR accentuait encore l’inexactitude des couleurs. Et il introduit du grain lorsque la vidéo est shootée dans des conditions de lumière faible. Le faible poids de la Mobius est un avantage évident pour équiper un multirotor ou un hélicoptère. Mais il peut aussi jouer de vilains tours : montée sur le support Gopro d’un Phantom de DJI, la caméra semble parfaitement installée. Mais l’image risque d’être gâchée par un effet Jello très prononcé (des vagues à l’écran). Et cela même avec un support anti-vibration. Pour y remédier, il faut alourdir le support Gopro ! (ce qui n’est pas le but recherché). Vous verrez une illustration de cet effet indésirable dans les vidéos d’exemple.

Faut-il l’acheter ?

Dsc_0012-500La Mobius offre sans aucun doute le meilleur rapport qualité-prix-poids disponible sur le marché des caméras sportives. La qualité de l’image en mode 1080p flirte avec celle de la Gopro 2 ! Elle prend aussi de superbes photos Avec les bons câbles, elle devient un formidable outil pour les vols en immersion, très léger et efficace. Que du bon ? Non. On regrette que la gestion des couleurs et la balance des blancs soit si changeantes selon l’éclairage. Dommage aussi que la Mobius ait saccagé le mode 720p à 60 images par seconde, pourtant en théorie idéal pour les séquences au ralenti. Espérons que des mises à jour logicielles permettront de corriger ces problèmes. Pour le reste ? Si vous désirez filmer avec une qualité approchante de celle d’une Gopro 2, voler en immersion avec une caméra légère, le tout avec un tout petit budget, la Mobius est idéale !

La caméra Mobius est vendue environ 53 euros (hors TVA), auprès d’une sélection de revendeurs en ligne. Nous l’avons acquise chez ce vendeur officiant sur eBay, à qui nous avions déjà commandé avec succès plusieurs caméras. Avec la caméra est fourni un câble USB pour la recharge de la batterie et l’accès à la carte mémoire (sans la retirer du boîtier), un support-coque à vis pour placer la caméra sur un trépied photo ou une prise ventouse de parebrise, un velcro double face. Le vendeur nous a offert, c’est une surprise, une mini prise USB pour allume-cigare (mais elle ne fait pas partie du package normal). Notez que le pack comprenant le câble nécessaire aux vols en immersion est également disponible chez lui, pour environ 3,5 euros, ici.

La page qui permet de télécharger le logiciel pour Windows et la documentation (en anglais) se trouve ici. Notez qu’une version Android du logiciel de configuration se trouve ici. Et enfin, le fil de discussions sur RCgroups, où intervient Tom Frank, se trouve ici.

Ajout : il existe déjà des câbles d’extension entre la carte et l’objectif, ce qui permet de placer la caméra vraiment où vous voulez sur votre appareil volant. Il y a un modèle de 5 cm (ici) et un autre de 20 cm (ici), proposés à un prix dérisoire. Mais vous devrez ouvrir votre Mobius pour les utiliser… Merci à Louis-Joseph pour les liens !

Edit : La caméra Mobius peut désormais être achetée en France, sur le site de StudioSport (ici), pour environ 85 €.

Les vidéos

http://youtu.be/ZyKA6lbQspY

Quelques vols en extérieur avec la caméra Mobius. Ils mettent en évidence l’importance d’avoir un support de caméra suffisamment lourd pour encaisser les vibrations, sous peine d’un effet Jello (vagues à l’écran) assez prononcé. Ils montrent aussi que la balance des blancs et la saturation varient beaucoup (trop) selon la luminosité.

 

http://youtu.be/y_pDFQ1Vkhg
Vidéos comparatives entre la Mobius (1920×1080 30 fps), la 808 #16 HD FPV (1280×720 30 fps) et la Gopro 2 (1920×1080 30 fps), montée simultanément sur un Phantom de DJI.

 

http://youtu.be/z8iw_H0oqmQ
Un court vol avec la caméra Mobius paramétrée en 1280×720 pixels à 60 images par seconde. Ce mode est un zoom sur l’image du capteur CMOS, qui produit un effet désagréable en vol. Un passage a été forcé en 0,5x pour profiter du mode 60 images par seconde. Le résultat, globalement, est très médiocre.

 

http://youtu.be/cIoHnHp7onE
Vol en immersion filmé avec une caméra Mobius reliée à un émetteur 5,8 GHz, le tout monté sur un Phantom de DJI. La caméra se débrouille plutôt bien, avec très peu de grain et pas de rémanence.

 

D’autres photos

Dsc_0005-500

Dsc_0014-500Dsc_0017-500

 

Edit : Voici trois photos prises par Gérard, qui publie l’excellent site Geeby22 ! Elles ont été prises depuis un avion RC, avec la caméra Mobius. Ca fait rêver, non ? Pour voir toutes les autres photos, ça se passe là. En bonus, une vidéo de Gérard en 1080p 30 fps, toujours en avion RC…

IMAG0071IMAG0190IMAG0164

 

Article précédentWalkera QR X350
Article suivantOffre d’emploi

155 COMMENTAIRES

  1. J’ai étudié les lignes sur mon parquet et… imprimé un rapporteur (j’ai plus ça à la maison depuis longtemps) pour tenter de trouver l’angle. Du coup, je ne suis pas trop sûr de moi 🙁

  2. La mienne est en route depuis 1s 😉 C’est de la balle 🙂
    Une mise à jour majeure du FW arrive avec notamment des améliorations sur
    la gestion des couleurs, et d’autres options dérivées de la 816#16 V2

  3. Elle donne bien envie en alternative a la gopro, histoire de garder un peu de sioux pour un TX/RX fpv, ou pour une nacelle brushless 🙂
    Par contre une fois alourdie pour eviter l’effet jello elle pese finalement plus qu’une gopro?
    A la limite on peut utiliser le TX pour faire le poids supplementaire, comme ca rien ne se gache non?

  4. L’article que j’attendais avec impatience 🙂
    Finalement j’ai pas pu résister, j’ai commandé la mienne il y a une semaine.
    Est-ce que tu as testé de monter la mobius autre part que sur le dji phantom ?

  5. Je ne sais pas si ça vient de moi, mais j’ai vraiment l’impression que les videos faites avec la MOBIUS manque de fluidité, avec comme des micro-saccades en permanence.
    Pas convaincu…

  6. En fait, je certain qu’il est possible de supprimer les vibrations autrement qu’en ajoutant du poids. Mais je ne suis pas doué en bricolage 😎
    Pour moi le TX n’a pas suffi, il n’était pas assez lourd. Il faudrait que j’essaie avec le 1 watt et son ventilo maouss costaud 🙂

  7. Non, je n’ai plus mon Hoten X, c’était à lui que je la destinais… J’ai tout de même essayé avec le Blade mQX : elle est trop lourde…

  8. Hmmm, j’espère que ce n’est pas mon encodage qui fait ça. Je ne vois pas ces saccades de mon côté (mais j’ai un matériel audio-vidéo “différent” et capricieux 🙁

  9. Mon WLtoys V262 est en route … La mobius sera son parfait compagnon :).
    J’espère tout recevoir la semaine prochaine

  10. Mobius reçue ce matin ! 🙂
    J’ai eu la surprise de trouver les câbles FVP (je ne les avais pas commandé).
    Petite déconvenue : le support-coque était dans le paquet, mais pas la vis montée sur le carré. Du coup impossible de la fixer sur un trépier ou dans la voiture.
    Le logiciel est très simple à utiliser. La caméra est aussi d’une grande simplicité.
    Après avoir fait quelques tests j’ai eu la mauvaise surprise de ne pas réussir à lire les vidéos depuis mon pc (une relique P4 3ghz 760mo de ram xD) (et VLC mis à jour). Je copie donc la vidéo sur mon NAS et la regarde depuis ma tablette. Ça fonctionne parfaitement. Je vérifie sur la TV (full HD), c’est “pixélisé”, l’image n’est clairement pas net. Un peu déçu sur ce coup, je pensais que la qualité était réellement full hd.
    Et histoire d’avoir la poisse jusqu’au bout j’avais commandé une Micro SD Samsung de 32go, et cette dernière ne marche pas du tout (testé sur smartphone, pc, mobius), elle n’est pas reconnue et impossible de la formater… heureusement que j’avais une micro sd de 2go de côté au cas ou 🙂
    Tiens, pour le câble FVP il y a une sortie USB. A quoi elle sert ? j’ai essayé de la brancher sur ma tv mais impossible de parcourir la micro sd.

  11. Je regrette que cette camera -comme toutes les autres- n’ait pas un interface pour Rx permettant de commander des photos avec son emetteur.

  12. Hello,

    merci pour ce test… toujours aussi au top tes articles…

    Joli petite immersion FPV entre les arbres… faut pas se louper 😉

    Franchement, vu le tarif, cette cam a l’air de tenir la route… faut pas oublier le prix d’une GoPro qui dépasse allègrement les 200€.

    a+++

  13. J’espère tout recevoir cette semaine ….

    Mon setup FPV est presque près … Il est modulable. Selon la charge utile que je peux prendre, je peux rajouter de l’OSD basic voire même le GPS. J’ai pris le kit mini-OSD à 22USD de chez hobbyking

  14. Ce site n’en parle pas mais le cmos est super

    c’est un Ov 2724 de chez Omnivision dernière génération

    OmniVision lance le plus petit capteur Full HD CameraChip ™ pour appareils mobiles1/6-inch OV2724 Permet HD 1080p Front-face des caméras pour les smartphones de nouvelle génération, tablettes et Ultrabooks un développeur leader de solutions d’imagerie numérique de pointe, a lancé aujourd’hui son plus petit capteur pleine haute définition (FHD) CameraChip conçu pour face à l’avant de l’appareil dans les applications smartphones, tablettes et ultrabooks. Le nouveau OV2724 délivre taux 1080p/60 vidéo HD de haute châssis avec sensibilité best-in-class et la gamme dynamique, et peut s’adapter à l’intérieur d’un x 5 x module 5 de 3,5 mm, ce qui rend le OV2724 une solution d’appareil photo idéal pour le chat vidéo et les applications de vidéoconférence sur les appareils mobiles.”Chat vidéo haute définition et notre dernière vidéo en vidéo (ViV ™) fonctionnalité sont rapidement devenus des caractéristiques très recherchées dans les appareils mobiles. Cependant, l’activation de ces fonctionnalités et intégrer le matériel nécessaire dans les appareils ultra-minces de haute performance est un défi permanent pour les fabricants », a déclaré Justin Kim, directeur du marketing produits senior chez OmniVision. “Le OV2724 est idéalement positionné pour relever ce défi en offrant des smartphones et de tablettes fabricants un outil facile à intégrer frontale solution de caméra qui peut répondre à la fois aux exigences de rendement exigé par les consommateurs, et la contrainte z-hauteur de plus en plus serré pour la prochaine génération les appareils mobiles. “Utilisant un 1.34-micron OmniBSI-2 ™ architecture avancée pixel, les OV2724 capture vidéo HD 1080p à 60 images par seconde (FPS) avec une meilleure plage dynamique élevée et des performances de faible luminosité. L’amélioration des performances de pixels du capteur assure l’enregistrement vidéo de haute qualité, même dans les scènes de haute et de basse lumière les plus difficiles. En utilisant la technologie d’imagerie brevetée de OmniVision pour réduire ou éliminer les sources communes de contamination de l’image, comme le bruit de motif fixe et bavures, le OV2724 1/6-inch produit des images de couleurs propres et complètement stable.

  15. Commande passée le 15 juillet, reçue le 27 (pour une livraison en France). C’était assez rapide =)
    J’ai procédé à d’autres tests en extérieur cette fois-ci, après visionnage sur ma tv la qualité était cette fois-ci au rendez-vous. Il devait donc y avoir un léger manque de lumière dans mon 1er test d’où le bruit.
    Si j’achète un câble OTG pour la brancher sur ma tablette, en plus de pouvoir la paramétrer est-ce que je pourrai accéder à la micro sd depuis ma tablette ? (comme une clé usb) et est-ce que c’est aussi possible de balancer le stream vidéo sur ma tablette à la façon FVP ? (mais juste avec le câble OTG).

  16. Bizarre pour la qualité, je suis bel et bien en Full HD… Tu es certain que ce n’est pas ton NAS qui réduit la qualité à la volée (ou qui l’a fait quand tu as copié la vidéo) pour améliorer la fluidité ? Ou le player sur la TV qui peine avec le H264 de ma Mobius ?

    Pour le câble USB FPV, je ne sais pas. Comme il y a du +5V (semble-t-il), je n’ai pas essayé de branchements hasardeux (je suis très fort pour tout faire cramer 🙂 )

  17. Tu parles du bus qui passe de manière saccadée ? C’est bizarre, je n’ai pas ce type d’artefact quand je le joue sur mon PC avec VLC (avec mes vidéos s’entend, celle du bus merdouille, c’est sûr). Je vais essayer de mettre la mienne dans une situation similaire pour voir !

  18. Merci 🙂 🙂
    J’étais avec le Phantom, c’est presque trop facile de voler en FPV avec lui, même en sous-bois. Le seul truc qui me freine de voler plus agressif en forêt, c’est de me dire que j’ai 1000 € de l’autre côté des FatShark 😉

    Oui, pour son prix, c’est top ! Le poids est vraiment light. Sur un Phantom au payload limité, ça permet d’ajouter un OSD que la Gopro empêche d’embarquer, par exemple…

  19. Merci pour le communiqué de presse sur le OV2724. J’avoue que je ne suis pas trop calé en processeurs graphiques et capteurs CMOS, je suis bien incapable de faire la différence entre plusieurs modèles (sinon à lire ce que veulent bien me dire les constructeurs).
    C’est pour ça d’ailleurs que je n’ai pas vraiment compris comment fonctionnait le 720p, totalement indigeste. De ce que j’ai compris un crop de l’image saisie par le CMOS, mais trop ! donc réagrandie par interpolation pour atteindre le bon format. Ce qui, à l’arrivée, donne une image mochissime… Mais je n’ai pas tout pigé 🙁

  20. Ouf pour la Full HD 🙂

    Pour la question, je n’ai pas ce qu’il faut pour te répondre (une tablette/smartphone Android). Je n’ai pas testé l’appli, je ne sais pas si elle permet de faire du temps réel…

  21. Bon article mais je te trouve dur sur le mode 720p. Effectivement l’angle est réduit par rapport au 1080p mais pour d’autres utilisations que le FPV il reste parfaitement utilisable.

    Aussi tu dis qu’il est “saccadé”, je ne suis pas d’accord. Sur mon exemplaire en tous cas le mode 60fps est incroyablement fluide, je n’ai pas pu témoigner d’images perdues.

    Une dernière précision, le capteur fait 2304×1536 pixels. Le mode 1080p est un downsampling de l’image du capteur donc profite de tout le champ horizontal tandis que le mode 720p est une capture 1:1 du centre du capteur, donnant un angle horizontal d’environ 47 degrés.

    Enfin je trouve gonflé de dire que la lentille n’est pas grand angle, sachant qu’en photographie un tel objectif serait quand même qualifié d’ultra grand angle 🙂

  22. Pour l’angle du 720p, ce n’est pas tant l’angle qui me gêne que le fait d’être constamment zoomé en numérique. Ce qui a pour conséquence que le centre de l’image se “balade” beaucoup rapidement qu’à la normale, et que les vibrations sont amplifiées. C’est ce que je voulais dire par “saccadé”. Pareil que si tu filmes un panoramique avec un appareil photo numérique en zoomant (de manière numérique, pas optique) : ce n’est pas fluide. Effectivement, ce n’est pas une question de frames perdues en cours de route, les 60 images sont bien présentes…
    Du coup, je ne parviens pas à dire du mode 60 fps qu’il soit incroyablement fluide. C’est effectivement le cas si la caméra est fixe et le décor bouge, mais pas du tout (pour moi en tous cas) lorsque c’est la caméra qui bouge (et l’usage film à bord/immersion prime en modélisme). Le ralentissement en jouant le 60 fps à 30 fps n’y change rien pour moi…

    Pour le 720p, il y a de longues discussion sur RCGroups : ce qu’il en ressort, c’est que ce n’est pas un 1:1 du capteur, justement. C’est un 0,xx:0,xx (cadré plus petit que 1280×720 pixels), rééchantillonné plus grand, donc avec pertes. C’est une manière de procéder très bizarre, et la réponse du développeur à ce sujet est toujours attendue 🙂

    Tu as évidemment raison pour le grand angle ! 🙂 Mais dans la mesure où l’étalon de fait est la Gopro, le “grand angle” des caméras sportives n’est pas le “grand angle” des appareils photo… Quand tu voles en immersion dans un vaste espace, tout va bien. Mais quand tu passes entre et sous des arbres, ou des obstacles en général, le “grand angle” (donc le très très très grand angle 🙂 ) est salutaire ! L’avantage de n’avoir qu’un “très grand angle”, c’est que les courbures d’horizon sont moins accentuées…

    Merci de tes critiques et commentaires, en tous cas, c’est très bon d’avoir d’autres avis !

  23. Si d’un coté s’est très intéressent, cela explique les possibilité du Cmos utilisé.

    @Sergio tu serais pas par hasard celui utilisé dans la 808″16 V2 ?

    Avec les caractéristique du capteur Cmos on a les données technique et on sait à quoi s’en tenir.

    🙂

  24. Y a petite erreur sur les grands angles en photo …
    En tout cas l’angle de 120° de la #16 est super pour voler, mais déforme un peu.
    La on voit bien un angle réduit avec moins de déformation.
    Ce Cmos le OV2724 annonce bien du 60 images en 1080p sur le papier,
    mais cela n’a pas l’air d’être le cas.

    En plus si en mouvement cela empire…

  25. Exact … donc en théorie la mobius pourrait faire du [email protected] :). Peut être que les transferts ne suivent plus après …
    Je sens que dans quelques temps, des hacks dans le firmware vont arriver 🙂

    J’ai hate de la recevoir