Walkera QR W100, le test

47
1779

Dsc_0002-600Le tout dernier quadricoptère de Walkera est très attendu. Le principe consiste toujours à surfer sur la vague du succès du Ladybird. Le principe du QR W100 ? Il l’emprunte à l’AR.Drone de Parrot : l’appareil se pilote à partir d’un smartphone ou d’une tablette, via une liaison Wifi. En préambule, sachez que le QR W100 que nous avons testé nous a été fourni à titre gracieux par la boutique en ligne HobbyGaGa. Est-ce que cela influence notre jugement ? A vous d’en juger !

Tour du propriétaire

Le QR W100 est habillé d’une livrée blanche et noire inhabituelle pour la marque – mais le blanc semble à la mode, pour preuve le succès du Phantom de DJI. Les quadragénaires (et plus) se souviennent peut-être de cette série télévisée appelée Cosmos 1999, produite entre 1975 et 1978. Il y était question de la Lune colonisée en dérive dans l’espace suite à une explosion accidentelle. cosmos1999Le QR W100 entretient un air de famille évident avec les Aigles, les vaisseaux spatiaux de la série. Probablement suffisamment pour rappeler des souvenirs, et suffisamment peu pour éviter de payer des royalties… Les dimensions ? Sans ses hélices, le QR W100 mesure 13,4 cm de longueur, 11,9 de largeur, 3,9 de hauteur. Le poids, sans batterie, est de 61 grammes. Dsc_0108-600Avec la batterie, le QR W100 pèse 78,5 grammes. Très « plastique », la coque du QR W100 semble un peu fragile. Elle englobe la totalité de l’appareil : aussi bien ses cartes électroniques que ses moteurs et son armature. Sous chaque moteur se trouve une boule en gomme destinée à amortir les chocs à l’atterrissage. Lorsque nous avons ouvert la boîte, l’un des moteurs se baladait librement, désolidarisé du reste de l’engin. Aie… Cassé ? Pas du tout ! Car Walkera innove avec le QR W100 en proposant des moteurs amovibles. Un choc un peu fort ? Les moteurs sont prévus pour se détacher pour prévenir les dégâts. Il suffit de les emboîter à nouveau pour que l’appareil soit prêt à redécoller ! Sous l’appareil se cache l’objectif d’une micro caméra de 300 000 pixels (selon Walkera), soit une résolution de 640 x 480 pixels. Une trappe se trouve à l’arrière, ainsi qu’une longue antenne extérieure. La trappe est destinée à accueillir la batterie du QR W100. Il est temps de l’ouvrir !

Avant le décollage…

Dsc_0020-600La batterie livrée avec le QR W100 est plutôt puissante, c’est un modèle Li-Po de 600 mAh 3,7 V, le même que celui qui anime l’octocoptère SpaceWalker de Walkera. Il faut d’abord la recharger. Pour cela, Walkera fournit un chargeur USB, capable d’accueillir deux batteries simultanément. Soyez patient, il faut plus de 2 heures et 20 minutes pour recharger cette batterie ! Ouvrez la trappe, elle est très légère et semble un peu fragile – ceci dit elle n’est pas placée à un endroit où elle risque les chocs. Sur la trappe figure un crochet : il est destiné à maintenir l’antenne pour qu’elle ne se balade pas trop pendant le vol. En effet, cette antenne, qui passe à travers les ouvertures pratiquées dans la trappe, dépasse et sort de la coque pour assurer une meilleure diffusion des ondes. Glissez la batterie jusqu’à ce qu’elle disparaisse presqu’entièrement dans son logement. Il ne vous reste plus qu’à la brancher pour être prêt. Mais avant cela, il faut avoir préparé les outils pour la piloter ! Vous avez le choix des armes : le QR W100 peut être contrôlé de deux manières différentes. Soit à la manière AR.Drone, depuis un smartphone ou une tablette, soit avec une radiocommande classique.

En Wi-Fi…

IMG_1667
Les réglages peuvent être poussés assez loin. Ici, la courbe des gaz a été modifiée pour donner plus vite de la puissance.

Il vous faut un appareil d’Apple de type iOS : un iPhone, un iPad ou un iPod Touch. Walkera propose l’application WK-REMOTE destinée au contrôle du QR W100 sur l’App Store d’Apple, à télécharger gratuitement. C’est une application iPhone : sur iPad, elle n’apparait que si vous choisissez touchez l’option « iPhone » de l’App Store. IMG_1664Branchez la batterie, laissez pour l’instant la trappe ouverte. La diode rouge principale clignote, la diode verte est fixe. Le QR W100 met en place un point d’accès Wifi, que vous devriez voir apparaître dans la liste de votre appareil iOS. Il faut pour cela aller dans « Réglages », « Wi-Fi ». Le point d’accès du QR W100 est de type « WL123456789 » (les numéros changent selon votre modèle). Touchez le nom pour initier la connexion. Pas besoin de mot de passe ou de code, après quelques secondes, un symbole « Check » indique que la connexion est opérationnelle. Quittez les réglages et lancez l’application WK-REMOTE.  Choisissez « Helicopter »… et vous y êtes ! Normalement, vous devriez voir une rangée d’icônes en haut de l’écran, deux cercles qui simulent une radiocommande, et l’image filmée en temps réel par la caméra, en arrière-plan. La diode verte doit clignoter rapidement pour indiquer l’activité du flux vidéo en Wi-Fi. Refermez la trappe de la batterie en ayant pris soin de faire passer l’antenne dans un trou et de la bloquer avec le petit crochet sur la trappe. Prenez le QR W100 en main et faites face à la caméra, jetez un coup d’œil à votre appareil mobile : vous devriez être à l’écran ! Vous voilà prêt à décoller. Parmi les icônes en haut de l’écran, celle qui symbolise des ondes indique que la réception du Wifi est opérationnelle. Si elle n’est pas allumée, il faut recommencer la procédure de connexion. Touchez l’icône « On/Off » pour activer la prise en mains depuis votre appareil mobile. Assurez-vous que vous êtes dans le bon mode de pilotage, qui correspond à celui que vous utilisez déjà (si vous avez l’habitude de piloter). Il suffit de toucher l’icône « Outils » (à droite), puis « Base » : vous accédez au choix du mode. Le mode 2 (gaz à gauche), le mode 1 (gaz à droite), et les modes 3 et 4, moins répandus, sont proposés. Ainsi que, si vous le désirez, la possibilité d’inverser les commandes.

Premier décollage

Dsc_0070-600Poussez les gaz et le QR W100 décolle ! Comme pour tous les appareils qui se pilotent à partir d’un smartphone ou d’une tablette, les commandes sont réactives, mais peu précises. Au début, mieux vaut se contenter de décoller, faire quelques manœuvres simples, puis se poser. En pratiquant, on parvient à bien doser les commandes et surtout à prendre en mains l’interface tactile. Si vous ne vous y faites pas, il y a une autre solution : le pilotage avec l’aide du gyroscope intégré dans votre mobile. Pour l’activer, il suffit de toucher l’icône en forme de toupie (elle symbolise un gyroscope). Il faut toujours donner des gaz avec la simulation de manette à l’écran. Même principe pour la rotation (l’anticouple). Mais pour avancer et reculer, glisser à droite et à gauche, le logiciel se base sur la manière dont vous tenez votre appareil mobile. A plat, le QR W100 reste en stationnaire. Inclinez-le vers l’avant, et voilà votre quadricoptère en train d’avancer. Plus vous inclinez, plus le mouvement est prononcé. Là encore, il faut un peu de temps pour s’habituer à cette manière de piloter, proche celle employée par l’AR.Drone de Parrot. Le menu des réglages offre une partie Expert, qui permet de régler avec précision l’influence du gyroscope. Il est même possible de modifier le comportement de chaque commande, en gérant la puissance développée. Pour mieux comprendre, l’interface affiche une courbe qui varie au gré de vos modifications. Mais même après une séance de réglages poussés, ne vous attendez pas à une précision exemplaire…

Photos, vidéos

Le QR W100 est équipé d’une caméra qui filme en continu. Elle profite de la connexion Wifi établie pour le pilotage pour envoyer ce flux vidéo en temps réel vers votre appareil mobile. Le résultat ? Lorsque vous regardez l’écran de votre iPhone ou de votre iPad, l’image qui s’affiche est celle que verrait un pilote installé dans le cockpit de votre quadricoptère. La qualité est suffisante pour que l’image soit correcte, y compris sur un iPad à grand écran. A tout moment, vous pouvez prendre une photo, il suffit pour cela de toucher l’icône « Photo » pendant le vol. IMG_1649Mieux : vous pouvez enregistrer une vidéo du vol, en touchant l’icône « Caméra ». Et même prendre des photos pendant que vous enregistrez une vidéo ! Mais alors, le QR W100 serait idéal pour les prises de vues aériennes ? Malheureusement la résolution des clichés est passable (1136 x 640) et, surtout, leur qualité est trop faible pour qu’ils soient exploitables, principalement en raison d’une compression trop forte. Et pour les vols en immersion ? La vidéo s’affiche sur votre appareil mobile avec un léger différé, d’un quart de seconde environ. Ce n’est pas handicapant pour le pilotage. Ce qui l’est plus, en revanche, c’est le nombre d’images affichées par seconde. Une vidéo dite fluide requiert 24 images par seconde. Avec le QR W100, on atteint difficilement 20 images par seconde, au mieux. Et dès que l’appareil s’éloigne de votre mobile, le nombre d’images par seconde diminue et la vidéo se trouve saccadée.

Accrochez-vous

Lorsque la connexion Wifi faiblit, la cadence des images ralentit jusqu’à s’arrêter sur une image fixe. A ce moment-là, il est temps de revenir. Car si la connexion Wifi est perdue, non seulement vous ne recevez plus la vidéo, mais vous ne pilotez plus non plus l’appareil, qui tombe comme une masse, là où il se trouve ! Notez que si vous vous rapprochez, la connexion Wifi s’établit à nouveau automatiquement et les images réapparaissent au fur et à mesure de l’amélioration de la connexion. Dsc_0035-600Walkera précise que la distance maximale pour le pilotage est de 25 mètres. C’est vrai, mais uniquement en l’absence d’obstacles. Cette distance est singulièrement raccourcie en intérieur. Mais le pilotage reste possible dans toutes les pièces d’un appartement d’une cinquantaine de mètres carrés. La portée du Wifi en intérieur s’est révélée supérieure, par exemple, à celle de l’émetteur TX5805 (testé ici). En revanche, la vidéo est très vite saccadée, au point d’être difficile à regarder. Après transfert sur un ordinateur de bureau, le logiciel VLC indique que les vidéos sont stockées au format mov en h264, à 30 images par seconde, dans une résolution de 480 x 360 pixels. C’est-à-dire bien moins que la résolution annoncée par le constructeur (172 800 pixels au lieu de 300 000). Est-ce que la résolution de la caméra est plus faible que celle décrite par le constructeur ? Non, le plus probable, c’est que la taille de la vidéo a été réduite pour que la transmission sans fil reste efficace. Lorsque la fréquence des images diminue, la vidéo s’accélère « à la Benny Hill ». La raison ? La vidéo est toujours à 30 images par seconde, même quand il n’y en a pas assez. Elle se trouve donc accélérée… Pour mieux comprendre, pensez à la manière dont est réalisée une vidéo accélérée : on ôte une image sur deux pour aller deux fois plus vite. C’est exactement ce qui se passe dans le cas du W100. Un dernier regret ? Dommage que l’angle de l’objectif de la caméra soit faible, de 80° environ. Or pour piloter sereinement en immersion, il est préférable de profiter d’une lentille qui offre 120° ou plus.

A l’ancienne…

Dsc_0009-600
L’antenne radio 2,4 GHz pour la radiocommande (à ne pas confondre avec l’antenne Wifi 2,4 GHz) se trouve sous le cockpit, c’est le petit fil noir sur la gauche.

Le pilotage 2.0 en Wifi avec un appareil mobile, c’est bien, c’est amusant. Mais la précision est très insuffisante pour réaliser de beaux vols et piloter réellement. A vrai dire, le QR W100 est avant tout un engin destiné à être piloté avec une vraie radiocommande ! C’est-à-dire le pilotage 1.0 ! Techniquement parlant, le module Wifi qui permet le contrôle et l’envoi de la vidéo en temps réel est un module additionnel ajouté à la carte électronique principale. On voit ces deux cartes électroniques lorsqu’on ouvre la trappe du QR W100 : celle du haut est la carte principale qui gère la stabilisation et contrôle les moteurs, celle du bas est le module Wifi. Voilà une excellente nouvelle pour les possesseurs de radios Devo de Walkera : toutes sont compatibles, depuis les 2402D et Devo 4 d’entrée de gamme jusqu’à la Devo 12S super luxe. L’appairage s’effectue de manière très simple, en branchant la batterie ou la radiocommande en premier (peu importe). La diode rouge principale clignote rapidement tant qu’il n’y aucune connexion, reste fixe pendant l’établissement de la connexion, clignote rapidement une fois la connexion opérationnelle, puis passe de nouveau au fixe. Dsc_0113-600Ensuite, l’appareil se pilote comme un quadricoptère très classique. Par rapport à un Ladybird, le QR W100 se révèle aussi maniable dans toutes les directions. Mais il souffre d’un petit embonpoint qui le gêne pour monter rapidement et, surtout, pour ralentir une descente rapide. Ce détail n’est important que lorsque vous décidez de piloter de manière agressive. Comme sur les autres modèles de la marque, il est possible d’activer un mode Roll (en actionnant l’un des interrupteurs si votre radio en est dotée, ou avec une petite manipulation pour les radios d’entrée de gamme). Ce mode augmente la nervosité des commandes et permet des acrobaties telles que des tonneaux et des loopings. Attention, la reprise des gaz est également un peu poussive dans ce mode, ce qui rend la sortie d’une acrobatie un peu hasardeuse. Pratiquez ces manœuvres à bonne hauteur, et en début de batterie, lorsqu’elle est capable de développer toute sa puissance.

Le bon point ?

Si vous connectez un appareil mobile en Wifi, vous pouvez profiter du retour vidéo de la caméra en temps réel, alors que vous pilotez le QR W100 avec la radiocommande ! Mais alors, il serait possible, avec cet engin, de respecter la loi française qui impose deux pilotes pour la pratique de vol en immersion, l’un en vol à vue, l’autre en immersion ? NDsc_0130-600on, malheureusement : il faut choisir entre le pilotage depuis le smartphone ou avec une radiocommande. Les deux en simultané ne sont pas possibles. Sachez aussi que vous pouvez connecter deux (au moins) smartphones ou tablettes au Wifi du QR W100. Là encore, un seul appareil peut prendre le contrôle. Mais le flux vidéo est diffusé à toutes les machines, en simultané. Amusant ! Est-ce que les radios spéciales FPV que sont les Devo F4 et F7 sont capables de recevoir le flux vidéo du QR W100 ? Non, ce dernier émet en vidéo 2,4 GHz, alors que les deux radios reçoivent la vidéo en 5,8 GHz. Tant pis pour le retour vidéo. Mais puisque les radios émettent en 2,4 Ghz pour le contrôle des commandes, elles permettent tout de même de piloter le QR W100. Sans la vidéo. Vous suivez toujours ?

Ca fonctionne bien ?

Les appareils en Wifi et en Bluetooth nous ont habitués à des comportements erratiques, des plantages intempestifs et des refus de fonctionner parfois difficiles à comprendre. Le QR W100 n’échappe pas à cette logique implacable (et carrément énervante). Il arrive que la connexion ne s’établisse pas entre l’application WK-REMOTE et le quadricoptère, bien que le Wifi soit correctement activé et détecté. envolDans ce cas, nul besoin de chercher à comprendre : il faut débrancher la batterie, « tuer » l’application (avec une double-pression sur le bouton principal du smartphone ou de la tablette), et la relancer. Rien de bien grave. Lorsque vous terminez le tout premier enregistrement vidéo, ou que vous prenez la première photo, votre appareil mobile vous demande de lui ouvrir l’accès à votre banque de photos. Faites-le pour pouvoir consulter vos enregistrements à tout moment depuis l’app Photo de votre appareil mobile, les envoyer par email (dans leur intégralité s’ils sont petits, coupés dans le cas contraire), les transférer sur PC ou Mac. Si vous ne l’autorisez pas, vous ne pourrez accéder à vos enregistrements que depuis l’application de Walkera. Il y a tout de même moyen de changer cela : il suffit d’aller dans les « Réglages » d’iOS, de choisir « Confidentialité », « Photos », et d’activer l’interrupteur pour l’application WK-REMOTE. Et le son ? Il n’y a pas de son, les vidéos sont muettes. Ce qui n’est pas un problème, puisque le bruit des moteurs est une complainte lancinante dont on se passe assez facilement. Et la durée du vol ? Que la liaison vidéo soit activée ou pas, l’autonomie est de 5 minutes et 50 secondes (avec une nette baisse de puissance après 4 minutes et 30 secondes). Dsc_0022-600C’est assez peu, il faut impérativement acquérir des batteries supplémentaires pour espérer voler plus longtemps.

Questions de détails

La caméra intégrée dans le QR W100 est penchée vers le bas. Moins que celle de l’émetteur TX5805, et c’est un bon point. Dommage toutefois qu’elle ne soit pas orientable pour choisir soi-même l’angle de vision. Les bras des moteurs amovibles, ça marche en cas de choc ? A vrai dire, malgré des crashes impressionnants, aucun de quatre moteurs ne s’est détaché de la structure pendant nos essais. Et ni la structure ni les hélices n’ont subi de dégâts. Il faudra sans doute expérimenter des chocs plus violents pour avoir la réponse à la question. Nous rajouterons ici nos expériences. Une chose est certaine en tous cas, le changement de moteur se révèle d’une simplicité désarmante : pas besoin de souder comme avec le X4 de Hubsan, ni même de débrancher et rebrancher les fils électriques des moteurs comme avec le Ladybird de Walkera. Dsc_0026-600Il suffit de les déclipser (en appuyant avec une pointe fine sur les petits ergots) et de remettre en place en poussant tout simplement. Les moteurs sont ceux qui équipent l’Infra X de Walkera (HS-8520), et les hélices sont compatibles avec celles de tous les mini multicoptères de la marque. Comment se comporte le QR W100 dans le vent ? Plutôt correctement : il tient bien dans les bourrasques en restant stable, bien mieux que le Ladybird, le Scorpion, le SpaceWalker et l’Infra X de Walkera, ainsi que le X4 de Hubsan. Il doit sans doute cette résistance à son poids élevé. Notez que l’application WK-REMOTE n’est proposée que pour les appareils mobiles de type iOS. Votre mobile ou votre tablette est équipée d’Android ? Passez votre chemin, WK-REMOTE n’est pas proposé sur Google Play. Pour être exact, il existe une solution pour piloter le QR W100 depuis Android : il faut acheter le Magic Cube, un petit accessoire couplé à un logiciel (gratuit) qui permet de prendre le contrôle de tous les engins volants de Walkera depuis un mobile Android. Dsc_0103-600Mais seul le pilotage est proposé, vous ne bénéficiez pas du retour vidéo. La disponibilité de l’application WK-REMOTE sur Android n’est probablement qu’une question de temps : on imagine mal que Walkera fasse l’impasse sur ce système d’exploitation. Et Windows Phone ? Rien non plus pour les smartphones de Nokia. On se prend aussi à rêver d’un logiciel sur PC ou Mac. Peut-être un développeur / hacker de talent s’intéressera-t-il au sujet ? Le QR W100 pourrait devenir un appareil parfait pour des modifications. Car débarrassé de son module Wifi et de sa caméra, il devient un engin puissant ! Les bricoleurs talentueux pourront installer (à l’intérieur de la coque puisqu’il y a de la place !) un émetteur 5,8 GHz et une caméra de meilleure qualité…

Faut-il l’acheter ?

La réponse est oui ! Si vous n’avez aucune intention de devenir un radiomodéliste confirmé, vous pouvez piloter le QR W100 avec un iPhone ou un iPad. La précision du contrôle est suffisante pour s’amuser. Le retour de l’image filmée à bord est réussi, même si la résolution est faible et si le nombre d’images par seconde est un peu juste. L’appareil devient bien plus intéressant avec une vraie radiocommande (il faut une Devo de marque Walkera) : il est précis, nerveux, et la portée atteint 25 mètres (plus ou moins, selon les obstacles) pour la vidéo, 50 mètres au moins avec la radiocommande. Dsc_0038-600Les deux points négatifs de cet appareil sont sa faible autonomie, que l’on peut compenser en achetant des batteries supplémentaires, et le manque de pêche des gaz (surtout lorsqu’il s’agit de ralentir une descente). Mais malgré son mode voltige, le QR W100 n’est pas prévu pour les cascades : c’est un engin doux et maniable, parfait pour s’initier à des vols en immersion… Le prix ? L’appareil que nous a fourni HobbyGaGa est vendu 72,98 €, frais de port compris, ici. Pas mal pour un quadricoptère qui convient aussi bien aux débutants qu’aux pilotes confirmés qui désirent expérimenter le vol en immersion sans se ruiner. Le gabarit n’est certes pas le même, mais ce QR W100 constitue une sérieuse alternative à l’AR.Drone de Parrot, parfaite pour évoluer en intérieur sans constituer une menace pour hommes, femmes, enfants, chiens, chats, tableaux, rideaux et vases… L’appareil est fourni avec un chargeur USB, une batterie, un jeu d’hélices de rechange, un CD-Rom contenant la documentation au format PDF (en anglais), ainsi qu’un mini tournevis en plastique.

Les vidéos

http://youtu.be/Gs1wCVIJZqQ

Quelques plans du QR W100 en vol. Les premiers ont été filmés avec beaucoup de vent : l’appareil reste assez stable et contre plutôt facilement le vent. Les derniers plans ont été filmés un jour sans vent (mais sous la pluie !).

 

http://youtu.be/AfnBat5DJPU

Des vidéos filmées depuis le QR W100, réceptionnées par un iPhone 5. Pendant une montée à la verticale, le nombre d’images par seconde reste correct même en grimpant à une vingtaine de mètres. Mais il se dégrade très vite en vol rase-mottes…

 

http://youtu.be/ogUEsKXHyEE

Une vidéo du QR W100 en vol, piloté à partir d’un iPhone 5 en Wifi, en mode gyroscope : c’est le gyroscope de l’iPhone qui permet de contrôler l’avanc et le recul, la translation à droite et à gauche. Les gaz et la rotation sont gérés par des manettes virtuelles affichées à l’écran (dont on ne voit rien sur la vidéo à cause du soleil). Le pilotage manque de précision, mais cela suffit pour conserver le contrôle de l’appareil.

 

Des photos supplémentaires

Dsc_0003-600Dsc_0007-600Dsc_0008-600Dsc_0010-600Dsc_0012-600Dsc_0015-600Dsc_0029-600Dsc_0031-600Dsc_0032-600Dsc_0033-600Dsc_0034-600Dsc_0070-600Dsc_0072-600Dsc_0074-600Dsc_0103-600Dsc_0108-600Dsc_0126-600IMG_1659IMG_1666IMG_1665IMG_1660

47 COMMENTAIRES

  1. Fred, tu es sûr pour une livrée blanche ce n’est pas plutôt un livré blanc, si je ne me trompe évidement, ce qui ne m’étonnerait pas.

  2. Ca vaut le coup de garder les deux, la caméra intégrée du W100 est quand même bien inférieure à celle de l’AR.Drone… Mais c’est sûr, c’est une somme…

  3. Hi hi j’en apprendrais tous les jours, s’il y a une personne qui tombe aussi dessus il sera que c’est juste. ça fait bizarre quand même 😉

  4. Pour une charge plus rapide de la batterie Walkera 600mAh, celle-ci peut être chargée avec un chargeur branché dans une prise de courant tel que par exemple celui des WLTOYS V929/V949/V959 (1), du UDI 817(C)(1), du VITALITY H36 (2), etc.
    (1) : puissance de sortie 500mA
    (2) : puissance de sortie 350mA
    Arrêt automatique des chargeurs dès que la batterie est pleinement chargée.
    Ces chargeurs peuvent être achetés individuellement (pièce de rechange).

  5. Ah, je comprends mieux pourquoi tu as plein de drone maintenant, LOL
    moustache + barbe + capuche = terroriste, décidement, hi hi 😉

  6. AH, bah si, c’est vrai qu’ils n’ont pas le temps de faire un drone, qu’ils en ont déjà un américain, tout équipé 😉

  7. Salut!
    Je viens de recevoir mon w100 et… Quelle déception! L’autonomie ne doit pas dépasser la minute… On peut difficilement imaginer plus frustrant. Surtout qu’il faut une bonne heure et demi pour recharger… As tu constater cela david? Existe-t-il une solution pour “booster” l’autonomie (en dehors de la version “s”)? Alléger le bousin en retirant des parties de la coque? A moins que ma batterie ait été vendue déjà a moitié secouée…

  8. Ca y est… Je commence à parler de moi a la 3e personne comme Alain delon… 😉 Je voulais dire:”As tu constater cela Fred?”

  9. Il vous en prie 🙂 🙂

    Bon, 1 minute, ce n’est carrément pas normal du tout. Du tout du tout. A l’évidence, c’est la batterie qui va mal… Je te conseille d’en prendre une autre, et tu devrais avoir la vraie autonomie…

  10. A moins qu’elle ne soit arrivée ultra récemment, non, pas à ma connaissance. Ce qui est bizarre, puisque le logiciel pour Magic Cube de Walkera n’est disponible, lui, que pour Android ! Il permet en théorie (je n’ai pas essayé) de piloter en simulant une radio Devo, mais pas d’avoir le retour vidéo.

  11. Super test, merci, j’ai regardé les autres test et je trouve que c’est une très bonne idée de faire un site comme ça, car il n’y avait pas énormément d’informations à propos de ce Walkera dans ma boite et maintenant je m’intéresse beaucoup aux micros hélicoptère(je sais pas si ça se dit comme sa^^)

  12. Houla, j’ai l’impression que le correcteur orthographique de ton smartphone se rebelle 😉
    Je suppose que tu voulais dire “livrée”. Il existe plusieurs versions du W100, livrées avec ou sans radiocommande… Il faut que tu lises attentivement la fiche de chaque revendeur pour savoir ce qui est inclus dans la boite…

  13. Merci pour tes réponse si rapide grâce a toit et a ton cite internet il est for probable que je en achète un dans pas longtemps

    A ton avis est t’il judicieux dacheter plusieurs batterie
    Et quelle est son autonomie de vol si on ne le pousse pas trop
    merci

  14. L’autonomie est de 5 minutes. Donc oui, des batteries additionnelles sont requises pour avoir le temps de se faire plaisir en volant 🙂

  15. Bonjour tout le monde

    J’ai des problèmes avec la DEVO 4; ca a marché et ca ne marche plus et je n’ai touché à rien.
    pourquoi?

    Avec Ipad no pb et même avec mon vieux archos android il y a une appli wk-remote ( CT-Remote lite) mais elle est “lite” donc pas de caméra enregistrable mais on peut voir ce que voit le drone.

    A quoi sert le Bind Plug et ou le brancher et quel est l’intérêt du tournevis fourni ?

    Merci pour les réponses

  16. Salut!
    J’ai un gros gros souci… Tout se passe à merveille jusqu’au moment ou l’appli WK remote (pour iPhone) devrait afficher en vert un WI-FI connecté… Au niveau réglages, ça se passe bien, il trouve le réseau du drone, réception au top mais, il n’y a aucune connectivité. Testé sur deux iPhone et un iPad mini…

    Quelqu’un peut m’aider??

    Merci!

  17. Il m’arrive régulièrement que la connexion wifi soit capricieuse. Dans l’ordre, je vérifie que l’appli n’est pas chargée sur l’iphone (au besoin par un double clic + pousser l’appli vers le haut), je branche le W100, j’attends, je connecte l’iphone sur le wifi du W100, j’attends un peu, je lance l’appli WK, je passe les écran de pub, de choix helico. Ensuite j’attends que le bouton wifi passe au vert. Si ça ne vient pas, je recommence tout…

  18. Le bind plug sert à réinitialiser le code d’appairage entre la radiocommande et le W100 (quand il y en a un). Pas de rapport avec le Wifi, malheureusement.
    Tu vois le réseau du W100 sur l’iPhone/iPad ? Si oui, essaie de “tuer” l’application WK-Remote avant de la lancer. Il m’arrive de devoir recommencer toutes les manip’ de connexion plusieurs fois 🙁

  19. Ok merci.pour plug ok.
    Pour le reseau il est bien visible et connecté mais malheureusement depuis le re chargement de la battetie le wk remote necse connecte plus et meme en tuant l appli oy en essayant avec un autre iphone 🙁

  20. Bonjour,
    Je viens de recevoir mon qr w100, mais ne parviens pas à trouver ou l’on branche le bind plug, quelqu’un peut il m’aider ?

    Merci d’avance

  21. Bonjour,
    On m’a offert un w100 qr series cette année et je n’arrive pas à le faire marcher après avoir vu plusieurs forums j’ai cru comprendre que le probleme venait de l’appli. Pourriez vous m’aider à le faire marcher s’il vous plait HELP

  22. Bonjour, j’ai installé wkremote, mais mon iphone ne detecte pas mon drone qrw100.
    Je vais dans :
    -paramètres
    -wifi
    Mais rien ne s’affiche.
    Quelqu’un peut il m’aider ?
    Merci d’avance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.