LayerLens, le test

0
253

LayerLens11-800C’est quoi, le LayerLens ? C’est une protection pour les caméras de type GoPro. La recherche du poids minimal est un sport courant dans le modélisme, et plus particulièrement encore lorsqu’on chercher à filmer depuis un appareil volant. Avec ses 97 grammes, elle peut facilement équiper un Hoten X de Walkera, par exemple. Mais impossible de l’équiper de son boîtier de protection étanche, le poids passe à 179 grammes avec la petite base collante. C’est trop pour la plupart des engins de taille raisonnable, surtout lorsqu’ils doivent en sus porter un émetteur vidéo et sa batterie pour le vol en immersion. Voler sans la protection est évidemment possible – d’ailleurs presque tout le monde fait ainsi. LayerLens01-800Mais la caméra est exposée aux chocs. C’est mathématique : tôt ou tard, votre appareil va atterrir un peu brutalement, voire se crasher suite à un problème technique ou une erreur de pilotage. Nous en avons fait l’amère expérience (filmée ici, à la fin de la vidéo) : suite à un crash dans un champ fraichement labouré et parsemé de pierres, est apparu un petit éclat sur la lentille de la GoPro. La caméra fonctionne toujours, mais une zone floue disgracieuse apparait maintenant à l’image. LayerLens13-800Qu’à cela ne tienne, direction le web pour la faire remplacer. Mais là, catastrophe : on se rend compte en quelques clics que la réparation n’est pas assurée, ni par GoPro ni par ses distributeurs. D’ailleurs, la lentille n’est tout simplement pas vendue par GoPro. Les spécialistes de la réparation DIY (Do It Yourself, « faites-le vous-même ») californiens de iFixIt ont une solution (ici), mais elle n’est pas facile à mettre en œuvre, surtout pour qui ne sait pas bricoler. Si vous avez une pratique à risque avec votre GoPro, c’est-à-dire si vous volez sans protection, protégez-vous ! Oui, le slogan est le même que pour un préservatif… Avant de commettre l’irréparable, posez la protection LayerLens sur la caméra. Nous l’avons essayé, voici le résultat…

Achat en deux temps

LayerLens02-800Le kit LayerLens est une lentille supplémentaire qui vient se poser devant celle de la GoPro, pour prendre les chocs à sa place. Elle est maintenue sur la caméra par une sangle de type scratch. Ce kit est disponible sur Internet sur le site de StudioSport (ici), pour moins de 30 €. Pas cher, direz-vous. Effectivement. Mais il y a un coût caché. Car dans le kit se trouvent les différentes pièces qui permettent de placer la lentille supplémentaire devant celle de la GoPro et la sangle, plus la visserie. Mais pas la lentille elle-même ! Est-ce un oubli ? Pas du tout, le kit est à utiliser avec une lentille que vous devrez vous procurer vous-même. La solution gratuite et immédiate consiste à la récupérer sur le caisson étanche de votre GoPro. Mais la manipulation est un peu risquée pour la lentille d’une part, et le caisson devient inutile d’autre part. Fort heureusement, il existe une alternative beaucoup plus intéressante. Il suffit d’acheter le kit de remplacement de hublot du caisson, vendu par GoPro. Dedans, vous trouverez non pas une lentille de protection, mais deux ! De quoi parer à deux accidents. En revanche, ce kit (disponible ici) vaut 25 €. La solution LayerLens vaut donc 54 €…

Le montage

Aucune documentation n’est fournie avec kit, il faut donc se débrouiller soi-même. Le site du distributeur fpvmanuals (ici) propose une vidéo de toutes les manipulations. En anglais, mais très simple à comprendre. Une seule étape est un peu plus compliquée que les autres, elle consiste à insérer la lentille de protection dans l’une des couches de protection. LayerLens03-800Effectivement, le diamètre est calculé au plus juste pour que la lentille soit fixée fermement. Si vous avez peur de trop forcer (au risque de casser la lentille), suivez le conseil dispensé dans la vidéo : il fonctionne très bien ! Placez la pièce qui doit recevoir la lentille dans de l’eau bouillante pendant 3 à 4 minutes. Essuyez-la bien et glissez la lentille. Plus besoin de forcer, elle s’emboîte parfaitement. Il ne reste plus qu’à visser les différentes parties, ce qui ne prend pas plus de 2 minutes. La dernière étape du montage consiste à glisser la sangle scratch dans les trous prévus à cet effet. Pour y parvenir plus facilement, coupez légèrement le scratch en biseau comme le décrit là encore la vidéo. Il ne reste plus qu’à placer la protection sur la GoPro et à la serrer. C’est rassurant, elle tient bien en place.

Alors ?

LayerLens09-800Cela ne fait aucun doute, la protection de la lentille de la caméra est réellement assurée par le kit LayerLens. La caméra passe de 97 à 110 grammes, soit un surpoids de 13 grammes seulement. Le seul reproche adressé à ce kit ? La sangle est un peu épaisse, elle est gênante si vous comptez plaquer la caméra sur toute la longueur de sa base. Mais la protection peut aussi être placée à l’horizontale. Dans ce cas, le petit écran LCD est difficilement lisible et l’accès à la carte SD est bloqué, mais la base de l’appareil est disponible. Dans les deux cas, le compartiment de la batterie n’est plus accessible. Rien de bien grave, il suffit d’ôter le scratch, ce qui ne prend pas plus d’une seconde montre en main… Faut-il acheter ce kit (et les lentilles GoPro) ? Oui. Sans hésiter ! Les 54 € que vous dépensez sont une bien petite somme comparée à celle qu’il vous faut pour le rachat d’une GoPro, même d’occasion…

D’autres photos du montage

LayerLens04-800LayerLens05-800LayerLens06-800LayerLens08-800LayerLens09-800LayerLens10-800

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.