DJI Phantom, le test (part 2)

121
2807

Vous avez sans doute déjà lu la première partie de ce test. Mais si ce n’est pas le cas, ça se passe ici !

La structure entièrement blanche et les quatre hélices assorties de la même couleur ont un défaut, celui de rendre difficile la compréhension de la direction dans laquelle vole le quadricoptère. Dans la boite sont fournis des autocollants rouges que vous pouvez apposer sur les deux bras avant. Mais il faudra surtout vous fier aux diodes du Phantom, qui se trouvent sous l’appareil. Dsc_0084-800Les règles de la navigation aérienne indiquent que les diodes rouges sont sur la gauche des aéronefs (babord) et les diodes vertes à droite (tribord), ce qui permet à un pilote de laisser la priorité s’il voit une lumière rouge. L’automobile utilise quant à elle des phares blancs à l’avant et rouge à l’arrière. Le constat ? Peu importent bien les règles internationales et séculaires, DJI n’en a fait qu’à sa tête. Car les deux bras avant sont équipés d’une diode rouge, alors que les deux à l’arrière sont en vert. Bizarre, et il faut s’habituer à ce choix. Le constructeur se rattrape avec une aide au positionnement dans l’espace… L’interrupteur sur la gauche de la radiocommande sert à contrôler la manière dont vous pilotez le Phantom par rapport à son orientation. DJI appelle cela l’IOC (Intelligent Orientation Control). Quelques explications sont nécessaires. En position « OFF », l’avant du Phantom est toujours la partie matérialisée par sa trappe de batterie. Donc si vous volez avec l’avant qui pointe vers vous, les commandes droite et gauche (rotation et translation) sont inversées. C’est tout le challenge du pilote en herbe : savoir voler aussi bien avec son appareil de face, de dos, de côté (et même à l’envers pour les hélicoptères 3D). Lorsque vous placez l’interrupteur sur « HL », ce qui signifie « Home Lock », le Phantom ira toujours devant vous lorsque vous lui direz d’aller vers l’avant. Même s’il est retourné à 180°, ou tourné à 90°.

Conseiller d’orientation

Ce mode est bien pratique pour les débutants. Mais pas uniquement, il est salvateur lorsque vous pilotez à la limite de votre vue. Pas la peine de savoir dans quelle direction il est orienté, il suffit de tirer la manette pour lui dire de reculer, il reviendra vers vous ! Notez que si vous lui demandez de faire une glissade (translation) vers la droite ou la gauche, il réalisera un arc de cercle autour de vous puisque vous êtes le centre du système autour duquel il évolue. Dsc_0030-800Pas de panique, les explications sont beaucoup plus compliquées que le pilotage dans la réalité ! La position « CL », qui signifie « Course Lock » bloque la direction de l’appareil au moment où vous actionnez l’interrupteur. Si le Phantom était en train de revenir vers vous, nez face à vous, l’avant sera toujours orienté vers vous quelque soit l’orientation de l’engin. Cette méthode de pilotage est assez bizarre à l’usage… Notez que le Phantom doit être éloigné de vous d’une bonne dizaine de mètres pour que les modes « HL » et « CL » soient opérationnels. Il faut aussi que le compas et le GPS soient en bon ordre de marche. Et que se passe-t-il lorsque les signaux GPS sont perdus ? Le pilotage assisté est tout simplement débranché. Ce qui surprend probablement désagréablement. Notez que cette mésaventure ne nous est jamais arrivée !

Courageux

Mais pas téméraire… Nous n’avons pas testé toutes les fonctions du Phantom. Deux d’entre elles sont le FailSafe et le RTH. Souvenez-vous, lors du branchement de la batterie, le Phantom indique par une série de clignotements de la diode en vert qu’il a mémorisé sa position GPS. Imaginons que vous soyez en train de voler, et que vous perdiez la connexion entre la radio et l’appareil. Soit parce que les piles de la radio lâchent, soit parce que vous avez dépassé la portée maximale de la radio (300 mètres environ). Dsc_0072-800Si le Phantom connaît les coordonnées GPS de son point de départ, il déclenche la fonction RTH, « Return To Home ». Retour à la maison, en français. Il monte (ou descend) pour se positionner à une altitude de 20 mètres environ (c’est celle qui a été considérée comme la plus probable pour éviter des obstacles par DJI), revient automatiquement à la position de départ, puis entame une descente au sol pour se poser sans encombre. S’il ne dispose pas de sa position GPS, il se pose directement là où il se trouve. Est-ce que ça fonctionne dans la pratique ? Nous n’avons pas risqué de le faire en provoquant un incident, en éteignant la radio par exemple. Mais des pilotes de Phantom nous ont rapporté un fonctionnement parfait lorsqu’ils ont été confrontés à cette situation. Regrettons d’ailleurs que ni l’atterrissage automatique ni la fonction RTH ne puissent être déclenchées depuis la radiocommande ! Edit : c’est possible depuis plusieurs versions du firmware et du logiciel Naza Assistant. Il faut connecter le Phantom et votre PC pour aller choisir ce que vous voulez associer à la troisième position de l’interrupteur GPS / ATTI. Soit le mode manuel, soit le Failsafe (en posé simple ou en retour à la position initiale). Si la batterie du Phantom devient faible, la diode clignote en rouge : il est temps de vous poser. Si vous êtes trop loin et que vous ne voyez pas cette diode, le Phantom entamera un atterrissage de type FailSafe avant que la batterie ne rende complètement l’âme. Nous avons en revanche expérimenté cette fonction sans le vouloir : elle fonctionne à la perfection ! DJI indique une durée de vol de 12 à 15 minutes. Des chiffres un peu optimistes. Nous avons atteint 12 minutes à peine sans surcharge. Avec une caméra GoPro 2, nous avons volé sans encombre pendant 9 minutes et 20 secondes, avec un atterrissage forcé à 10 minutes et 40 secondes. Il faudra donc investir dans des batteries supplémentaires pour profiter plus longtemps du Phantom…

Logiciel…

phantomassistant4Le Phantom est pilotable sans aucun autre réglage que celui du calibrage du compas. Mais si vous voulez aller plus loin et modifier son comportement, DJI fournit un logiciel pour accéder aux réglages avancés. Il suffit de connecter le Phantom à votre PC via le câble USB qui se trouve dans la trappe de la batterie. Une rallonge USB est fournie dans la boîte pour faciliter le branchement. Le logiciel permet de régler la sensibilité des commandes, de calibrer les manettes de la radiocommande, de choisir quels actions associer aux interrupteurs, le comportement en cas de perte de connexion radio (atterrissage ou retour au point de départ), de mémoriser la configuration. Intéressant et fort pratique, et même de gérer le contrôle d’un futur Gimbal (un support pour caméra piloté à distance). Pratique. Mais une fois encore en anglais (ou en chinois, si vous le préférez). Regrettons aussi que certains réglages ne soient pas possibles. Par exemple, impossible de choisir l’association de commandes sur l’interrupteur de gauche…

Et avec une caméra ?

Selon DJI, le Phantom est prévu pour voler avec un poids qui atteint 1000 grammes (1 kilo) tout compris. Faisons le compte. Le Phantom nu et sans batterie pèse 630 grammes (les valeurs qui suivent sont arrondies au gramme supérieur). La batterie ajoute 173 grammes. Le Phantom à vide au décollage pèse par conséquent 803 grammes. Dsc_0010-800Il est possible de l’équiper d’un matériel supplémentaire de 197 grammes. Au-delà, son comportement devient instable. Le support pour GoPro atteint 24 grammes, et la GoPro Hero 2 elle-même 98 grammes. Le décollage avec une GoPro 2 est donc à 925 grammes. Pas de souci pour le Phantom, qui vole parfaitement… Notez que vous pouvez partir à la chasse aux grammes. La molette et le boulon qui maintiennent le support GoPro de DJI, par exemple, pèsent 24 grammes. La paire en aluminium qui équipe le boîtier étanche de GoPro 2 ne pèse que 10 grammes : il suffit de faire l’échange et voilà 14 grammes de gagnés, nous sommes à 911 grammes ! Pour filmer en sécurité, c’est-à-dire avec le boîtier étanche de GoPro  2 (73 grammes), le Phantom part donc avec un poids de 630 + 173 + 98 + 10 + 73 = 984 grammes. Ca vole encore !

Et en immersion ?

Dsc_0095-800La limite des 1000 grammes est plus significative lorsque vous devez embarquer, en plus de la caméra, un système de transmission de la vidéo vers le sol. Nous avons essayé avec un émetteur 5,8 GHz de 25 mW, une antenne bâton, une batterie et un câble pour GoPro 2, qui représentent un surpoids de 86 grammes. Donc 630 + 173 + 98 + 24 + 86 = 1011  grammes. Nous voilà juste au-dessus du poids conseillé. Ca vole encore ! Mais la lourdeur se ressent si on change l’émetteur de 25 mW par un modèle plus puissant de 500 mW avec son ventilateur intégré (114 grammes au lieu de 86). Ce ne sont que 28 grammes qui les séparent, pourtant. Une autre solution consiste à remplacer les 98 grammes de la GoPro par une caméra plus légère comme la 808 #16 HD FPV (testée ici). Alors, voler en immersion avec le Phantom, c’est comment ? La stabilité exemplaire de l’appareil est un bonheur pour évoluer sans se préoccuper de conserver l’assiette. Il suffit de lâcher les commandes de la radio pour que l’engin s’arrête de bouger et adopte un vol stationnaire très rassurant. La motorisation est suffisante pour partir vite et loin… mais pas trop : il faut garder en tête la limite des 300 mètres (qu’on oublie facilement si la liaison vidéo est correcte). L’assistance GPS (GPS ATTI) est idéale en vol FPV, mais les blocages du cap (CL et HL) sont à proscrire puisqu’ils ne permettent plus de contrôler le vol comme si on était assis à la place du pilote.

Des petits défauts (et leurs solutions)

La simplification du comportement du Phantom par rapport à des engins de chez DJI est une excellente nouvelle pour tous ceux qui n’ont pas envie de se compliquer la vie avec des réglages à n’en plus finir. Mais du coup, difficile de modifier le comportement de l’appareil au-delà de ce que propose le constructeur. Les passionnés ont déjà tenté de remplacer les hélices d’origine par d’autres plus performantes. Mais il faut alors exceller dans un sport : l’équilibrage des hélices. Dsc_0013-800En faisant simple, il faut placer chaque hélice sur un axe et vérifier que le poids des deux pales est le même. Et apporter des corrections s’il y a lieu de le faire. L’équilibrage permet d’éviter en partie un autre défaut, constaté lorsqu’on filme avec une caméra : l’effet « Jello ». Il caractérise une image qui vibre, un peu comme le dessert anglais, la « jelly » (qui a peut-être hanté vos cauchemars d’adolescent en voyage scolaire en Angleterre). Cet effet Jello est particulièrement sensible lorsqu’on oriente une caméra GoPro vers le sol, à partir de 45°. Il disparait presque lorsque la caméra est horizontale. Des habitués des vidéos aériennes ont d’ores et déjà montré des solutions pour réduire les vibrations basées sur des amortisseurs pour supports de caméras. Tant que le Phantom n’a pas subi de crash ou de choc, que les hélices sont en bon état, sachez-le, les vibrations sont très peu perceptibles avec une caméra. La portée du module radio, 300 mètres, est un peu juste. C’est largement suffisant pour le perdre de vue, mais pas assez pour qui a envie de le faire voler loin ! (d’autant que le Phantom est prévu pour rentrer tout seul quand la liaison radio est perdue). Voilà sans doute l’un des principaux défauts de l’appareil pour les pilotes qui désirent l’utiliser pour voler en immersion. Mais des passionnés ont retiré le module 2,4 GHz de DJI pour le remplacer par un autre plus performant (Futaba) et gagner en portée.

D’autres petits défauts (et leurs solutions)

L’autonomie assurée par la batterie est un peu juste. Sachez que des passionnés placent deux batteries sur le Phantom, l’une dans son logement et l’autre sous l’appareil, reliées par un câble en Y, pour une autonomie doublée. C’est-à-dire près de 15 minutes. Mais le tout atteint 976 grammes, il ne reste plus grand-chose pour une caméra (sauf peut-être les 18 grammes de la 808 #16 HD FPV). Nous l’avons vu aussi précédemment, il est dommage de ne pas pouvoir déclencher « proprement » un atterrissage automatique ou un retour à la position de départ en pilotage automatique. Dsc_0035-800Il faut pour cela éteindre la radio… ce qui n’est pas vraiment une pratique à encourager. Mais tout espoir n’est pas perdu, puisque l’assistant logiciel est théoriquement capable d’associer un comportement aux quelques interrupteurs de la radiocommande. C’est le cas du mode « Manuel » (sans assistance au pilotage) qui est désactivé par défaut, mais que vous pouvez associer à l’interrupteur de droite. Il suffit donc que DJI décide de rendre ces deux fonctions disponibles… Notez que plusieurs utilisateurs ont fait l’expérience d’un module compas déréglé et inopérant, qui les empêchaient de profiter du pilotage assisté. Ce petit composant est placé le long de l’un des tubes du train d’atterrissage. Il se trouve qu’il est ultrasensible aux champs magnétiques, à tel point que le contact avec un aimant, aussi faible soit-il, peut suffire à le dérégler définitivement. Les utilisateurs en question avaient tous employé un tournevis aimanté : attention, cette mésaventure peut très facilement arriver. La pièce, fort heureusement, ne coûte pas plus de 15 €. Mieux vaut en avoir un sous la main. Certains utilisateurs ont réussi à remettre en route le compas en faisant tourner un aimant autour de lui. Si cela vous arrive, essayez ! Regrettons aussi que les fonctions avancées de certains modèles DJI ne soient pas proposées avec le Phantom, comme par exemple la préparation d’itinéraires basés sur des “waypoints” (des étapes identifiées par leurs coordonnées GPS) pour que l’appareil se balade tout seul…

En résumé ?

Dsc_0028-800Nous avons adoré ce quadricoptère d’un nouveau genre, qui méritait bien un test en longueur. Oubliées, les bidouilles sans fin. Terminés, les réglages qui n’aboutissent jamais tout à fait. Cet engin est prêt à voler, assiste le pilote pour assurer des évolutions souples et sans stress. Un bonheur pour tous ceux qui préfèrent piloter plutôt que passer du temps au sol à faire le mécano. Le tableau serait idyllique si on pouvait occulter son prix. Car là, en revanche, ça fait mal : comptez 589 € pour acquérir la bête. C’est un budget conséquent, que l’on a forcément en tête au premier décollage. Mais le Phantom vaut son prix, malgré ses petits défauts : il est livré complet et opérationnel…

Note : le Phantom est désormais commercialisé à 419 € (voir ici) !

Nous l’avons acheté chez Futurheli. Pourquoi ? Parce qu’à la différence de ses concurrents, ce vendeur propose l’appareil livré avec la radiocommande au choix en mode 1 ou en mode 2 – vous n’avez pas besoin de l’ouvrir, tout est prêt.

La page officielle du constructeur DJI se trouve ici.

La vidéo

De petites séquences filmées depuis le Phantom avec une caméra GoPro Hero 2 fixée avec le support fourni par DJI, sans efforts pour la réduction des vibrations.

http://youtu.be/29J2EooXAQg

Quelques photos supplémentaires

Dsc_0036-800 Dsc_0016-800 Dsc_0011-800 Dsc_0041-800 Dsc_0037-800 Dsc_0042-800 Dsc_0047-800 phantomassistant3 phantomassistant2 phantomassistant1

121 COMMENTAIRES

  1. Salut encore merci pour ce test bien complet , toi qui est bien informé tu penses que dji va sortir une petite nacelle RTF adapté au Phantom ?

    À bientôt

  2. Au niveau hélice pour éviter les vibrations, j’utilise des E-Prop de marque Graupner. Je les passe toujours sur équilibreur par précaution mais je n’ai eu qu’à équilibrer une seule fois sur 16 hélices.

  3. Bonjour, fred peut-être un comparatif d’image GOPRO entre le PHAnTOM et walkera x400 ?

    salutations

    VACHERIN depuis 1965 après JC

  4. Salut Fred
    Merci pour ces deux pages super instructives… j’ai pas resisté longtemps je l’ai acheté hier!
    j’ai une question, on lit que ce n’est pas étanche du tout… mais est ce qu’il flotterait avec une gopro attachée a ton avis? j’ai peur de la réponse étant plus que débutant je ne voudrait pas tout perdre dans l’ocean!
    sinon des vidéos que j’ai vu il a l’air de pas trop mal résister aux crashs hormis les hélices, le site dit de ne pas mettre d’hélices au dela de 8 pouces, quel serait le risque?
    A+

  5. Bienvenue dans le monde des Phantomistes alors !

    Je t’avoue que je n’ai pas trop envie de faire l’essai ! 🙂 Plus sérieusement, je doute qu’il flotte, il est tout de même assez lourd et sa coque comporte de nombreux trous en-dessous d’une éventuelle ligne de flottaison. Donc il flottera probablement quelques minutes seulement, avant de sombrer. Le caisson étanche de la GoPro n’y changera pas grand-chose. Si tu veux absolument voler au-dessus de l’eau, il faudra plus compter sur la sur-vérification de l’appareil avant chaque vol, et sur tes talents de pilote. Tu peux toujours bricoler un flotteur, mais si ça peut donner quelque chose sur une rivière ou un étang, ça ne fonctionnera pas en mer.

    Oui, il résiste bien aux chocs, je confirme. Même les hélices tiennent plutôt bien. Il y a pour l’instant pénurie de pièces détachées, mais ça devrait s’améliorer rapidement…

    Pour les hélices, ça ne se voit pas bien sur mes photos, mais côté intérieur, elles sont proches de la coque en forme de dôme. Si elles sont plus longues, elles risquent de toucher le plastique par torsion sur un gros effort en montée… Voici une photo pour voir ce que ça donne (désolé pour la qualité) :Hélice DJI Phantom

  6. En fait selon moi les hélices se déformeront obligatoirement dans l’autre sens puisque elles portent… mais aux vues de ta photos elles sont quand même assez proche de la structure effectivement!
    encore merci pour tous les éclairages.

  7. Bonsoir,
    Tout d’abord félicitations pour votre travail sur ce site. Je suis 100% novice en matière de drone et c’est précieux de lire des feed back de gens comme vous.
    Je suis photographe animalier pro et je cherche à réaliser quelques prises de vues aériennes pour compléter certains sujets. Etant 100% novice dans l’usage et le pilotage de tels engins, pensez vous que que le DJI Phantom soit un bon choix combiné à une Go Pro 3 ? Afin de permettre la vision “embarquée” que me faudrait-il ? Est-ce utile d’acheter à l’avance des pièces détachées et si oui lesquelles ?

    Merci pour vos précieux conseils…

    Franck

  8. Merci Franck 🙂

    Le Phantom est sans doute l’un des drones les plus faciles à piloter sans expérience. Mais ce qu’il faut savoir, c’est que si les assistances viennent à lâcher, parce que la couverture satellite est mauvaise ou en cas de souci mécanique, le pilotage redevient “sport”. C’est à dire nécessitant un peu de pratique.

    Il faut aussi savoir que les vols “plaisir”, sans but précis, sont assez faciles. Mais tout se complique lorsqu’il s’agit de contraindre ses vols pour des raisons précises. C’est le cas de la prise de vue : la recherche du bon angle, le suivi de sujets qui bougent est un challenge pour un pilote “normal”, donc encore plus pour un débutant.

    Pour faire de la prise de vue, la GoPro est particulièrement recommandée. Evidemment, un drone plus imposant capable d’embarquer un reflex haut de gamme est encore mieux, mais le budget s’alourdit et le pilotage devient complexe. Voire impossible seul…

    Pour la prise de vue en “embarqué”, le matériel que j’ai utilisé pour la découverte Hoten X + GoPro convient (il y a des changements mineurs de câbles pour la GoPro 3). Voir ici.
    Mais attention, la loi française requiert 2 pilotes pour le vol en immersion, dont un à vue. Dans le cas d’une pratique loisirs, c’est “pas vu pas pris”. Mais dans le cas d’une pratique professionnelle, il faut éviter…

  9. Je déconseille la 808 16 HD pour de la prise de vue, et même pour des vidéos de qualité. C’est une mini caméra idéale pour se former au vol FPV, à la prise de vue, qui brille par son poids plume et son prix plancher, mais elle n’offre pas la même qualité qu’une GoPro 3 (et même une GoPro 2). Il n’y a pas de miracles dans la high-tech 😉

  10. Bonjour,

    Totalement novice, peux tu m’en dire plus sur l’émission d’une vidéo de contrôle depuis le Phantom vers un écran ? Il faut acheter un émetteur, une batterie, un écran de contrôle ? Quelques références à conseiller ?
    Y’a t’il un décalage entre ce que filme le Phantom et le retour au sol. Je sais qu’en utilisant le module Wifi de la GoPro 3, il y a entre 2 et 4 secondes… Ce qui n’est pas exploitable pour filmer en immersion.
    Comment faut-il fixer l’émetteur et sa batterie sur le Phantom ?

    Merci, Nicolas.

  11. Je suis désolé, j’ai la chance d’être sur les pistes de ski, je ne peux pas faire une longue réponse… Pour faire simple, j’utilise exactement la même configuration qu’avec le hoten x (voir dans la section Bidouilles…
    J’y retourne 🙂

  12. Tu veux dire que les moteurs ne démarrent pas ? Quand tu places les joysticks de la radio chacun dans une diagonale, ça ne fait pas démarrer les moteurs à petit régime ?

  13. Bonjour,

    “Nous avons essayé avec un émetteur 5,8 GHz de 25 mW, une antenne bâton, une batterie et un câble pour GoPro 2”

    Pourrais je savoir quel émetteur vous avez utilisé et comment réaliser la connection entre la GOPRO et l’emetteur 5.8Ghz ?
    Au niveau du recepteur FPV, la visualisation se faisait à partir d’une radio ou de lunette ?
    Je pose ces questions car j’aimerai me mettre au vol en immersion et en connaître plus sur les différentes config possibles.

    Merci d’avance pour vos réponses…

  14. Bonjour à tous,
    J’ai craqué aussi et j’ai commandė le phantom pour y suspendre une go pro3. En surfant pour bien me documenter, j’ai découvert qu’il ne fallait pas utiliser le wifi de la go pro pour visionner pendant le vol car elle utilise la même fréquence et peut perturber le commandes de vol. Quelqu.un à t.il déjà eu cette fâcheuse expérience ?

  15. Je ne connais personne qui ait expérimenté la chose de manière certaine. Les analyses spectrogramme menées sur rcgroups ont montré des plages de fréquences communes à la GoPro et la radio du Phantom. Mais cela ne veut pas dire qu’il y a forcément des problèmes puisque la radio est supposée changer de fréquence suffisamment souvent pour éviter des interférences.
    En l’absence de certitude, mieux vaut appliquer le principe de précaution, et c’est ce que fait DJI en préconisant de ne pas voler avec le wifi activé sur la GoPro.
    Si tu veux vraiment visualiser les images en vol, mieux vaut adopter un outil d’immersion. Ce sera plus sûr, beaucoup plus efficace (parce qu’à 30 mètres, la GoPro ne communique presque plus avec l’iPhone/iPad)…

  16. Après quelques premiers vols, je dois dire que je suis extrêmement surpris par les qualités de vol de ce quad! Il est stable, rapide et surtout très sécurisant.
    Ayant pratiqué l’hélico RC il y a quelques années (FP puis CP en électrique) j’ai été, dès le premier vol, très très à l’aise avec le Phantom!
    On translate à des vitesses folles, on vire dans un mouchoir de poche et surtout, en prend de l’altitude sans forcer!
    Dès que les choses s’emballent un peu, on lache tout en GPS MODE et le voila qui s’arrête.
    C’est du pur bonheur et les photos ou vidéos prises avec la Gopro montée dessus sont superbe.
    Je le recommande fortement et je te remercie, Fred, pour tes conseils, je ne suis vraiment pas déçu!

  17. salut !
    avec le phantom est il possible de faire des looping comme un hubsan 4 par exemple ???
    et peut on enlever les pieds pour gagner du poids ??
    merci pour ses précisions !

  18. Il est possible de faire des loopings, mais pas comme le X4. Sur le X4, ce sont des figures ultra rapides dans un peu d’espace. Avec le Phantom, ce sont des manoeuvres larges (plusieurs dizaines de mètres) à réaliser en mode Manuel (non disponible par défaut, il faut l’activer via le logiciel sur PC). Mais il est très très très préférable de s’être sérieusement entrainé sur un appareil plus petit, genre un Blade mQX (et pas un X4 ni un Ladybird), pour se lancer dans ces figures.

    Les pieds ne font pas gagner grand chose en poids, il ne pèsent presque rien. Et il faut respecter l’endroit où est positionné le compas, sur l’un des pieds, pour qu’il fonctionne correctement…

  19. bonjour,
    Merci beaucoup pour toutes les explications, on en trouve peu pour ce petit “bijoux”, je vais me l’acheter prochainement pour aller avec ma go pro black. Je suis totalement novice dans ce domaine et je voudrai savoir si il n’ai pas risqué de mettre sa go pro nue ?. Je voulai aussi savoir si je l’achète sur un autre site que le votre j’aurai le mode 1 et 2 deja fait sur la télécommande ?
    L’appareil est il vraiment résistant ?. si il fait une grosse chute la go pro ne risque rien ?
    Desole pour toutes ces questions. Merci d’avance !!!!

  20. ps: il n’est pas possible que le drone s’emballe et disparaisse a tout jamais ? ^^ c’est mal seul crainte par rapport a ce produit, ce serait 1000euros d’envoler !!!!

  21. La Gopro nue est toujours un risque. Mais si elle est seule embarquée, sans autre surpoids, il est conseillé de la placer dans son boîtier de protection.
    Pour le mode, c’est à vérifier avec le site d’achat. S’il ne spécifie rien, c’est du mode 2.
    L’appareil est résistant, j’en ai vu se crasher dans un arbre, tomber au sol et repartir dans la minute. Mais comme tout engin volant, toutes les chutes sont différentes. On peut se sortir indemne d’un gros crash, comme on peut en une seule fois casser des hélices, tordre un moteur et casser un bras sur un petit atterrissage mal géré. La faute à pas de chance ! Pareil pour la Gopro. Si elle est dans son boîtier, elle risque moins que nue. Mais ça c’est la théorie…
    Il faut s’attendre, tout de même, à casser des pièces du Phantom un jour ou l’autre…

  22. merci pour vos réponse !!! cest super sympa que quelqu”un réponde a mes questions !!! MERCI
    Sur quel site sérieux et sécurisé avec une livraison rapide je peux commander le drone ? l’altitude maximum est de combien ?

  23. Entre passionnés, c’est important de s’entraider 🙂
    Pour les sites d’achat, je n’ai pas de recommandation particulière, les sites mentionnés dans les liens sont ceux avec qui je n’ai pas eu de soucis.
    L’altitude maximale préconisée par DJI est 350 mètres, c’est à dire la portée max de la radio. Mais a priori il y a moyen d’aller plus loin, 500 mètres environ, voire plus. Après, c’est une question de vision : à 300 mètres, le Phantom n’est plus qu’un petit point blanc. Pas facile de le piloter dans ces conditions, même avec toutes les aides activées…

  24. Bonjour,

    Deux questions. 1) Quel est le comportement en cas de vent? Y a-t-il une limite à la force du vent où il vaut mieux ne pas le faire voler?

    2) La caméra est-elle pré-orientable? Par exemple inclinée à 45° ou parallèle au sol (pour une photo en plan). Faut-il modifier le harnais supportant la caméra?

  25. 1) La doc stipule (de mémoire) que le Phantom est ok jusqu’à un vent de 27 km/h.
    En pratique, je ne sais pas trop puisque je ne suis pas outillé pour connaître la vitesse du vent. A priori, il tient bien même avec un fort vent, y compris avec des rafales. Mais il vaut mieux avoir quelques dizaines d’heures de pilotage pour gérer la situation…
    En revanche, les vidéos filmées avec du vent sont difficiles à regarder 🙂

    2) Oui.. Pas de problème à 45°, mais le support bloque pour aller jusqu’à la placer de manière parallèle au sol. Ceci dit, pour cela, il est possible de ruser, en plaçant la caméra sur le support à la verticale. Du scotch ou des élastiques font l’affaire…

  26. Super! Merci Fred!

    En fait je suis moins intéressé par des vidéos que par des photos. Mais effectivement le risque de bougé existe aussi, sauf si la vitesse d’obturation est grande. Et comme tu dis, étant inexpérimenté, il vaut mieux commencer par temps très, très calme… et un grand ciel bleu pour la luminosité.

  27. Oui, pour se familiariser avec la bestiole, mieux vaut ne pas avoir à se battre contre le vent… Ca peut être catastrophique !
    Pour les photos, même quand ça secoue, celles que j’ai faites avec la GoPro sont correctes. Il faut tenir la position assez longtemps pour avoir suffisamment de shoots et espérer quelques bonnes photos…

  28. Bonjour.

    Super test! C’est la 1er fois que je tombe sur un site ou le test est un test!
    Merci.

    Jolie machine, ce sera mon tout premier drone.
    J’ai immédiatement envie de l’acheter, mais je voudrai savoir une ou deux choses.

    La radio livrée avec permet elle de piloter une nacelle? En effet, je compte m’équiper fpv, la stabilité et la maniabilité de l’engin s’y prête fortement.
    La nacelle serait pour orienter la gopro 3, vers le bas et à l’horizontale pour avoir un maximum d’angles de vue.

    Merci

  29. Merci pour le compliment :-)))

    Non, la la nacelle fournie n’est pas motorisée du tout… Ça va être difficile d’avoir à la fois du fpv et une motorisation du support, pour une question de poids.

  30. Salut!

    Oui, le poids, 1kg au max.
    Mais la gp3 ne fait que 25gr, par rapport à la 2, je gagne déjà pas mal.
    J’ai vu sur yt, un pilote (chevronné) utiliser une nacelle orientable et “pilotable” depuis sa radio. La vidéo fait plus de 13min (pas de son) mais mérite d’être vue en entier
    http://youtu.be/DhY4hw1dEHE (Peut être la donner en lien sur votre site. Montre le fort potentiel du Phantom 🙂 )

    On se rend bien compte que l’orientation de la cam change. De plus, le mouvement de la nacelle est très fluide, je serait curieux de savoir ce qu’il utilise.

    J’en reviens à la radio livrée avec le Phantom. Est-ce que cette radio, permet d’activer, un module placé sur le Phantom. Par exemple, commander le servos de la nacelle.
    Si non, auriez vous un conseil à me donner sur le choix d’une radio?

    Encore merci pour votre site. En plus, pas de pub, pas d’inscription obligatoire 🙂
    Les photos utilisées sont superbes. C’est clair “aéré” . Un petit (tout petit) défaut (pour moi), pas d’icône lorsque le site est mis en favoris (Chrome, Firefox ou Opéra).

    Thierry

  31. Oui, la vidéo est exceptionnelle !
    Le truc, si j’ai bien compris, c’est qu’il a réalisé son propre gimbal tout seul… C’est top… mais pas à la portée de tout le monde.
    http://fitandfuel.com/blog/fit/gopro/

    Je ne doute pas qu’il va y en avoir plein à la vente dans peu de temps, ce sera super intéressant !

    Sur la radio, à l’arrière, il y a des trous qui sont utilisés pour le gimbal qui sera proposé par DJI. Donc oui, elle est supposée contrôler au moins une voie du module de réception sur le Phantom. Le souci, c’est que je ne dispose pas d’infos plus précises…

    Pour une autre radio, je suppose que la marque Futuba est le meilleur choix, notamment pour obtenir une longue portée…

    Merci pour les compliments 🙂 Il y a quand même de la pub, mais c’est sûr qu’elle n’est pas trop invasive, et je ne veux surtout pas qu’elle le devienne…
    Merci aussi pour les photos, c’est très gentil 🙂 Je vais m’occuper d’ajouter une icône, ça ne doit pas être insurmontable…

  32. Merci pour ces infos supplémentaires, et le lien.
    Je vais attendre un peu, que Dji sorte sa gimbal.
    Et merci pour l’icône 😉

  33. jais acheter le nouveau phantom et jais voulou le faire volé il et retomber et il ne marche plus je suis aller ou je lavais acheter aux cite que je vous et donner et il ne save par le réparé allor jais acheter se produis pour rien si vous avais une perssone qui puisse réparrés se phantom dit moi le merci a vous

  34. Pascal, le mieux est d’aller poser la question sur le forum http://www.djiphantom-forum.com. Il y a des passionnés de bonne volonté qui vont certainement te guider pour savoir d’où vient le problème et trouver la ou les pièces défectueuses à remplacer . Mais un conseil : fais un effort sur l’orthographe dans ta présentation (qui est la première chose en arrivant sur le forum) puis dans ta question. Car ton message est difficile à lire !

  35. Bonjour,
    Je voudrais faire des photos de prises de vues aériennes avec un phantom équipé d’une GOPRO.
    Je souhaite monter une autoentreprise pour vendre ces photos.
    Faut-il avoir des autorisations pour faire voler son phantom émanant de la DGAC ou autre organismes.
    J’imagine qu’il doit être réglementer de voler aux abords des villes.
    Merci de votre retour et de votre aide
    Cordialement
    Didier

  36. Bonjour,
    A la lecture de cet essai j’étais prêt à plonger, puis le prix ……. Alors pour débuter je vais prendre plus petit, le Twister Quad J Perkins défini comme le plus résistant par FRED dans Le Point. Parce que je vais commencer directement à l’extérieur. Mais plusieurs questions :
    Y a-t-il une batterie compatible plus endurante que celle fournie d’origine ? Pour porter demain une 808#16HD par exemple
    Gaz à gauche ou à droite (comme sur les autos et motos)? Quelle différence quand on débute ? Avantages et inconvénients de chaque solution ?
    Et si les affinités se développent je passerai au Phantom ou autre.
    Quoiqu’il en soit je souhaite féliciter FRED pour sa clarté et la qualité de son journalisme technique. J’ai passé, après lecture du Point, au moins 20 heures sur le site et j’ai tout compris. Même le post sur Le Deviation TX alors que je n’ai jamais été foutu de régler le BT sur mes autos. Chaque fois que je lis un post de FRED je me sens plus intelligent ! Du grand art Monsieur FRED. Merci

  37. Houla, merci pour les compliments, c’est trop c’est trop 🙂

    Pour le Twister Quad, il existe des batterie un peu plus puissantes, mais elles ne permettront pas de porter la 808 #16 pour autant : si elles sont plus puissantes, elles sont aussi plus lourdes…

    Pour le mode 1 (gaz à droite) ou le mode 2 (gaz à droite), peu importe quand on débute. Pas d’avantage ni d’inconvénient, il faut simplement choisir un mode et s’y tenir. Je conseille toutefois le mode 2, mais simplement parce que c’est le plus répandu…

    Si tu veux voler en extérieur avec un peu de pêche et un appareil assez résistant (mais pas non plus crashproog hein), il y a le Hoten X. Stable, qui peut embarquer une Gopro (donc très facilement une Keychain)…

  38. Bonjour Fred
    Merci pour ces conseils. Mais ils me laissent un peu perplexe. Je viens de lire ton teste du Hoten X dans lequel tu écris que ce n’est sûrement pas un quadri pour débuter. Or je débute ! Et puis les hélices me paraissent de nature à couper les carottes et les doigts.
    Mon cahier des charges est le suivant :
    Débutant. Vol à l’extérieur. Intérieur trop encombré de choses fragiles, tableaux, abat-jours. Grand jardin avec des zones libres bien plus vastes que ….. la terrasse de qui vous savez. Campagne de l’autre côté de la barrière. Plus tard monter une caméra pas trop sophistiquée au début genre 808#16HD. Et si intérêt confirmé, je passerai à plus gros. Y a-t-il une solution à cela ? Merci

  39. Ok. Pour simplifier, le vol en extérieur requiert un appareil puissant, il faut que les hélices tournent vite pour que l’engin ne soit pas baladé par les bourrasques. Mais s’il est puissant, il convient mal pour débuter… Voilà pour les règles basiques.
    Si tu n’a jamais piloté avant, tous les appareils d’extérieur sont un peu délicats au début, notamment pour choper les réflexes en vol inversé (vers soi).
    Ce que je conseille généralement, c’est de débuter avec un petit appareil. Pas forcément pour voler à l’intérieur (quoique, ça aide quand il fait un sale temps ou qu’il y a trop de vent), mais simplement parce qu’il craint moins la casse que les gros. Il faut débourser entre 30 et 100 € selon le modèle et l’endroit où on l’achète (type Ladybird/mQX). C’est une somme, mais ça donne l’assurance d’apprendre à piloter sans débourser… beaucoup plus ! Ce qui risque d’être le cas en se plantant, même “gentiment”, avec un engin de type Phantom, Hoten X, F450 etc.
    Une fois les bases acquises, le passage à un modèle plus gros est une formalité ! Tu peux sauter les étapes, mais ça se paie généralement d’une manière ou d’une autre… 😉

  40. OK c’est clair. Merci. Je vais acheter un petit quadri pour apprendre les jours sans vent et repérer une salle de sport accessible dans le coin. Merci de ton aide.

  41. Hello Fred,
    merci pour tous ces details – ca aide énormément.
    Pour ma part J’habite a Shanghai et vient d acquerir la bete aujourd hui meme avec un gopro3 Black ed.
    Sais tu s il existe le manuel d utilisation en français qqpart ?
    Je parle anglais mais il y a pas mal de détails techniques qui m échappent.
    merci encore et a ++

    Lucas

  42. Le manuel existe, mais ce sont les revendeurs qui le proposent (je n’en suis pas un)…
    Je te conseille encore plus intéressant que le manuel : les guides de Kosem sur son forum francophone ! Tout y est en français, décrit, expliqué, le bonheur 🙂
    Ca se trouve ici : http://www.djiphantom-forum.com/
    Rubrique “Téléchargements”. Mais l’intégralité du forum est une mine de renseignements concernant le Phantom…

  43. Salut,
    une question totalement novice mais importante : est-il possible de s’amuser avec un phantom si on n’a aucune formation ou licence ou autorisation ?
    J’entends en rase campagne…
    Est-ce qu’on s’expose à sanction (pouvant aller jusqu’à 75.000€ ou 1 an d’emprisonnement d’après ce que j’ai lu).
    Merci

  44. Oui, il est possible de s’amuser, mais il y a un cadre légal. Ceci dit, en rase campagne, tant qu’il n’y a pas une zone de vol (avion/helico/ulm) à proximité, il n’y a pas de souci.
    Pour le côté novice et sans formation, je conseille TOUJOURS de s’entraîner aux vols avec un petit quadri (genre Ladybird de Walkera ou x4 de Hubsan). Ça donne les automatismes du pilotage et ça permet de savoir jusqu’où on peut aller en sécurité. Car tous les vols sont une question de bon sens : il faut se sentir ok pour voler. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux abandonner…

  45. Bonjour Fred,

    Tout d’abord, merci pour ces quelques infos.

    Ensuite, j’ai une question à laquelle tu pourras, je l’espère, répondre.

    Pour faire court, j’aimerais savoir s’il est possible de remplacer l’émetteur 2,4GHz d’origine par un 5,8GHz et d’y faire transiter à la fois le signal Radio et le signal Vidéo ?

    Ceci dans une optique de FVP “longue” distance avec un minimum d’éléments et donc de poids. Poids perdu que je pourrais par conséquent exploiter pour une simple réduction de charge ou l’ajout d’une batterie, par exemple.

    Merci.

  46. Par émetteur, je suppose que tu veux parler de la radiocommande pour piloter. Je ne connais pas de radiocommmande et de récepteur associé qui fonctionne en 5,8 GHz. Ce ne serait de toutes façons pas une bonne idée, le 5,8 GHz ne porte pas loin et traverse mal les obstacles. Il faudrait compenser par grosse puissance d’émission (donc une consommation forte et une contradiction avec les loi françaises). De plus, il y aurait un risque potentiel d’interférences entre les ordres radios et la vidéo, avec des conséquences catastrophiques en vol. Donc pour répondre à ta question : non, à ma connaissance…

    Par ailleurs, il existe des solutions pour doubler la batterie sur le Phantom et doubler l’autonomie par la même occasion. Mais les moteurs de l’appareil ne sont pas prévus pour des vols longue durée, ce serait les user prématurément et rapidement.

    Si tu veux une solution longue portée, il existe des outils de transmission vidéo en 2,4 GHz (déconseillés sur le Phantom à cause d’éventuelles interférences), 900 MHz et même 400 MHz (si tu voles hors de France). Plus tu descends dans les plages de fréquence et plus tu gagnes en distance – mais tu perds en qualité vidéo.

    Difficile d’économiser en poids sur l’émetteur vidéo. Mais tu peux gagner beaucoup avec une petite caméra (808 #16 ou Mobius) plutôt qu’une Gopro si ton but est de voler loin et longtemps plutôt que produire de belles images…

    Dis-moi si j’ai bien compris ta question…

  47. Alors déjà, puisque je vais investir dans cette petite bestiole, je ne vais pas pouvoir beaucoup voyager. Je vais donc devoir me conformer aux législations françaises pendant un certains temps ^^

    Plus sérieusement, j’ai commis une confusion. Par émetteur je voulais dire en fait “émetteur vidéo/récepteur radio” embarqué dans le quadri. Je ne sais pas si le récepteur radio d’origine est aussi un émetteur, s’il est capable de retourner des infos à la radiocommande (?). Si ce n’est pas le cas alors ma question est effectivement stupide. Sauf s’il existe un module (de préférence plus compact que s’ils étaient séparés) permettant cette dualité, voire fonctionnant sur les deux fréquences. Je rêve peut-être en couleurs, là.

    Concernant les fréquences et leur portée, le risque d’interférences liées au wifi environnant n’est-il pas éliminé avec du 5,8GHz rendant les transmissions du même coup plus sûres ? Sans parler des éventuels amateurs à proximité également hantés par ce Phantom.

    Au sujet de la caméra, je possède déjà une GoPro Hero3 Black (que j’adore malgré tous ses défauts!).
    J’envisage aussi l’acquisition l’une Gimbal avec contrôle du tilt (des conseils peut-être ?).

    Ensuite, tu abordes justement un point important avec les moteurs. J’ai déjà connaissance de la possibilité de doubler la batterie mais est-il possible d’accroître la capacité de charge du Phantom via le remplacement de moteurs (impliquant j’imagine une modification du type de batterie voire de l’électronique embarquée?) et/ou ne serait-ce que d’hélices (par un profil différent peut-être?) ? Bref, plutôt que d’aborder le problème par la perte de poids, je me demande si on peut l’attaquer par la prise de muscle.
    Ce genre d’évolution est-il envisageable ?

    Ce qui me ramène aux limites de portée.
    Au niveau des législations, et si l’on fait abstraction de l’aspect technique de la performance, y a-t-il une limite à l’altitude de vol autorisée ? Cela me semble un peu compliqué, un point de départ pouvant être à 0m au niveau de la mer et à 4000m en montagne, non ?
    Je ne te cache pas que plus que la distance de vol c’est l’altitude qui l’intéresse… Je veux aller dans l’espace, moi, vers l’infini et au-delà ! ^^

    J’espère ne pas abuser de ton temps avec toutes mes questions. En tous cas merci infiniment pour tes réponses.

  48. Bonjour je viens d acheter un drome dji phantom et mon probleme c est qu il n est pas du tout calibre.Quelqu un peut t il m aider a resoudre ce probleme ? Bien a Vous .Marc

  49. Marc, le mieux est que tu ailles lire les documents mis en place par mon ami Kosem sur son forum. Ils sont plus faciles à comprendre que la documentation officielle, plus complets et ils regorgent d’astuces pour bien démarrer. Ca se trouve ici : http://www.djiphantom-forum.com/
    Et si jamais tu avais toujours des soucis, présentes-toi rapidement sur le bon forum, puis pose tes questions, il y a des centaines d’utilisateurs qui sauront t’aider…

  50. Whaooo, il est vraiment tentant celui-ci… mais son prix (bien que sans doute justifié) me freine un peu 😉
    En tous cas, bravo et merci pour ces test (et tous les autres mon cher Fred !

  51. 🙂 🙂
    Gérald, ne commence surtout pas avec un appareil comme celui-là, ce serait devoir remettre la main au porte-feuille pour des réparations trop rapides. Commence avec un tout petit, qui te donne les bons réflexes… qu’il vaut mieux avoir acquis lorsque tu voles avec un engin plus gros. Par exemple celui-ci, qui est le top du moment : http://helicomicro.com/blade-nano-qx-le-test/. Le prix est plus léger aussi 😉

  52. Salut,
    Je voudrais savoir quelle est la réglementation pour les prises de vues professionnelles a l’aide d’un Dji et d’une gopro 3 (Poids en vol tout compris de 988g)
    J’aimerais faires des prises de vues de Maisons, de Bateaux et les vendre…
    Il me faut des autorisations meme si l’objet volant fait moins d’1 kg?

  53. En fait, tout dépend du DJI… Si c’est un Phantom, il est quasi impossible d’être autorisé par la DGAC. Il faut, entre autres réjouissances, modifier l’appareil pour :
    – avoir un altimètre barométrique
    – un limiteur d’altitude
    – un outil d’enregistrement des paramètres de vol (position GPS, altitude, attitude, qualité du signal radio) pendant les 20 dernière minutes du vol
    – ce qui induit un changement de radiocommande et de récepteur
    Et en sus :
    – un brevet théorique de pilotage d’ULM (ou planeur ou avion)
    – le dépôt d’une MAP (mission)
    Il vaut mieux se tourner vers une machine qui ait déjà été homologuée par la DGAC, via un professionnel des drones.
    Je vais publier dans quelques jours un long document sur l’arrêté du 11 avril 2012 qui cadre les activités aériennes…

  54. Salut Fred,

    Merci pour ton article qui a été le premier à me convaincre de cet achat 😉 J’ai eu le mien ce week-end. Et je t’avoue que j’aimerais bien booster la charge de batterie.
    Du coup j’ai deux questions (attention je suis novice complet):
    – Est-il possible de mettre jusque 3 batteries via deux cordons Y ? Ou ca te parait trop en charge ?
    – Je vois chez les accessoiristes qu’il existe plusieurs puissance de batteries. Quel est le modèle le plus puissant (et compatible) que l’on peut installer sur le Phantom?
    Merci encore pour ce site toujours aussi riche en info et à bientôt !

  55. Vous dites qu’on ne peut activer la failsafe depuis la télécommande mais il s’avère que si! Il suffit de régler la troisième position du mode de vol via le logiciel et d’y affilier le déclenchement du failsafe.

  56. Très juste ! C’était le cas quand le test a été fait. Je vais apporter la correction.

    Je me rends compte en plus qu’il va falloir un refresh complet du test avec la dernière version qui apporte 2 antennes, les hélices à sens inversé, puis avec cônes intégrés, la limitation d’altitude et de rayon d’action, etc.

  57. salut,

    Bravo et merci pour cet article j’attends avec impatience le test de la nouvelle version c’est bien de la 1.1.1 dont tu parle? et ou peur ton la trouver a l’heure actuelle?
    Merci encore pour c’est test qui m’aideront a faire mon choix.

  58. Bonjour,

    je suis tres interessé par le phantom dont l objectif serait de realiser des prises de vues pour mes clips promotionnels…
    question: est il envisageable de changer la propulsion pour une plus puissante pour a la fois enbarquer un gimbal brushless , la gopro h3 black et un mini emmetteur pour le retour video direct??? j ai vu aussi des extensions moteurs pour rendre l engin plus stable… changer les controleurs et les moteurs ne donnerait pas une possibilité de surpoids pour la bête???
    merci d avance
    Franck

  59. Bonjour,
    J’ai vu que l’on trouve désormais un version 1.2.1 du Phantom Dji.
    Il a notamment le module NAZA en V2.
    Pouvez nous en dire plus, l’avez vous testé. Faut’il attendre sa commercialisation en France pour investir sur un Phantom V1 ?
    Visiblement, on ne le trouve dans cette version que sur des sites étrangers.
    http://www.rcgroups.com/forums/showthread.php?t=2013508
    http://www.rc-fever.com/dji-phantom-4ch-gps-rc-quadcopter-rtf-24ghz-w-free-gopro-camera-mount.html
    En attendant félicitations pour la qualité de ce site et approfondissement des sujets qui y sont abordés.
    Cordialement, Léo

  60. Non, on ne l’a pas eu entre les mains. J’imagine qu’il va falloir que les revendeurs aient écoulé leurs stocks pour voir apparaître cette version en France…

    (et merci pour les compliments 🙂

  61. Bonsoir Fred. Le Père Noël a déposé un Phantom v 1.1.1 que je n’ai pas le droit d’ouvrir avant le 24…. En attendant, une question surement idiote: à quoi reconnait-on un tournevis aimanté que n’aime pas le Phantom? Y-a-t-il des tournevis qui mettent à l’abri de ce genre de problème? Ou comment “désamanter” un tournevis?

  62. Pour voir si le tournevis est aimanté, approche-le d’une petite vis. Si elle se colle au tournevis, il est aimanté 😉
    La précaution vaut pour tous les objets aimantés. Il faut être prudent avec les pochettes de protection pour iPad ou iPhone : j’ai flingué un compas de Phantom avec ça. Et parce que je ne sais pas toujours apprendre de mes erreurs, j’ai fait la même chose avec le Blade 350QX 🙁 Il m’a suffi de les poser sur la pochette pour que le compas soit fichu…

    Oh, et ça ne va pas être trop dur d’attendre le 24 ? 😉 😉
    Bon courage 🙂

  63. salut,
    Comme André, je suis l’heureux propriétaire d’un phantom v1 depuis hier.. et moi aussi, interdiction d’y toucher avant le 24 à minuit…pfff ça va être long
    conscient que ce message à aucune utilité mais j’avais envie de partager…:)
    une question tout de même, afin de me rassurer ou pas….
    Penses tu que je peux revendre mon Hoten x ?
    Le mode ATI est il aussi rapide, voir plus que le Hoten ?
    d’avance merci !

  64. Oui, tu peux revendre ton Hoten X. Mais attend le 24 ;)))
    Ceci dit, ce n’est pas le même pilotage : c’est beaucoup plus facile avec le Phantom. Tu peux aller vite, mais il a plus d’inertie que le Hoten X. Mais tu sais, ce n’est pas vraiment comparable, le comportement des deux est très différent…

  65. merci ça me rassure, encore que ;)…. bon je l’ai mis en vente, on verra bien sinon je le garde pour l’acrobatie car je ne m’imagine pas en faire avec le Phantom
    merci de ta réponse

  66. Exactement le problème que j’ai….
    Futaba 7, Mon monteur n’a pu mettre le SBUS car j’avais besoin du potentiometre pour ma nacelle TAROT.

    Bien à vous.
    RÖRÖ

  67. Je vous félicite pour se test genial et tres complet, j’espere qui si un jour je rencontre un problem je pourrai vous contacter pour un petit coup de main 🙂

  68. slt fred jai un ami qui a un phantom il a voulu metre le quite de protection des helices mes il avait pas le bonne visse il a mi des visse tros longue il a retirer tous et remi comme avant mes maintenant les moteur tourne au ralenti se devant tourne vraiment au ralenti et les moteur de derriére toourne un peut et recule quand tu mes un peu plus de gaz sa fait toujour la meme chose il et posible qu’il et tuer les moteur avec sa visse tro longue car le drone et niquel gps ok que les moteur merci cordialement jeremy

  69. bonjour, suite à l’achat de ce phantom 1 pour mon fils et l’ayant tellement trouvé attrayant, j’ai fini par m’en offrir un aussi seulement voilà, le comportement du miens n’est pas tout à fait le même que celui de mon fils.
    En fait le miens décolle moins fort en utilisant exactement les mêmes batteries et lorsque je pose le miens, au lieu de revenir à une vitesse ralentie qui stabilise le phantom au sol, mes hélices tournent encore à relativement vive allure ! Du coup, mon phantom ne tient pas en place et a une fâcheuse tendance à basculer en avant ou sur le côté comme s’il voulait à moitié redécoller mais pas franchement…
    J’ai donc décidé de le mettre à jour grâce au tuto très bien expliqué que le gars de chez Colombie qui distribue la marque m’a donné et malgré le fait que ma mise à jour ait été réussie, rien n’y fait, c’est toujours le même comportement… Des idées ?
    merci.

  70. Bonjour, je suis sur le point d’acheter un phantom et j’aimerai bien savoir si il resiste bien au vent ?

    merci d’avance

  71. Petit retour d’un truc que j’ai acheter…
    http://www.banggood.com/DJI-PHANTOM-3K-Carbon-Fiber-Battery-Mount-Extending-Tray-p-91089.html

    permet de foutre 2 batterie sur le p1

    Résultat: de la merde… 14min de vol avec 2B d’origine
    donc par rapport à un vol avec 1 seul Batterie ou je vol 10min
    4min c’est vraiment inutile surtout que ça fait chauffé les moteurs

    Voila, donc achat inutile…

    ps: mon P1.1.1 est tout d’origine, j’ai juste un système fpv 600mw

  72. Bonjour,
    je pense m’acheté le phantom. J’ai une gopro et j’aimerai faire du fpv juste pour cadrer ce que je filme. quelqu’un aurai un conseil à me donner.
    Merci d’avance.

  73. Bonjour
    Je n’arrive pas à faire tourner les moteurs de mon phantom2 vision
    après plusieurs calibrage voici le message qui s’affiche`
    Motors Start failure caused by TX stick(s) mid point error too big
    If the TX stick(s) mid point error is too big, Motors Start will fail when you execute the Combination Stick Commands (CSC) and lead to the aircraft will not takeoff.. And the LED will blink Red four times per second continually to warn you.
    TX stick(s) mid point error too big can be caused by the following reasons:
    (1) There is TX stick (except the throttle stick) not at center when power on the autopilot system.
    (2) The TX sticks has been trimmed, which leads to the large deviation of mid point. For example, the SUB-TRIM has been adjusted for Futaba transmitter.
    (3) The TX stick(s) travel has larger asymmetry.
    For the reason (1), please put all TX sticks at the mid point, and then power cycle the autopilot system to re-record the mid point. If the problem continues, that can be caused by the reason (2) or reason (3), you need to adjust the output range of your TX, and then use the Assistant Software to redo the TX calibration. Please carry out the following procedures.
    (1) Connect to the Assistant software, click Basic-> R/C-> Command Sticks Calibration, and push all TX sticks throughout their complete travel range to see if any stick cannot reach its largest position.
    (2) Adjust the largest travel of TX stick until the cursor on the Assistant software can reach both end positions, according to your TX manual.
    (3) Power cycle the autopilot system, note that power cycle is required.
    (4) Redo the TX calibration according to the Assistant software.
    merci de bien vouloir m’aider car je ne parle pas anglais et je réside en Afrique
    LAKOUN

  74. le phantom est une bette magnifique
    je possede la version 1.1.1
    je n arrive pas a faire fonctionner mon ioc
    merci de votre aide et bon vols.;-)

  75. bonjour,

    J’aurai aimé savoir si l’engin faisait bcp de bruit.

    J’aimerai filmé au dessus d’un cheval pendant son parcours d’obstacle. Mais je ne veux pas effrayer le cheval.

    Merci

    Super test

    François

  76. Il ne fait énormément de bruit, mais c’est suffisant pour effrayer un cheval 🙁 Je suppose que c’est possible à l’entrainement si le cheval est zen, mais pour moi ça ne fait pas de doute, le stress du bruit n’est pas bon pendant un parcours.
    J’ai vu récemment une vidéo d’un cheval paniqué par un Phantom à 6 ou 7 mètres au-dessus de lui. Son auteur (hello Franck) sait que c’était une erreur à ne pas rééditer…
    Même en étant plus haut, je ne te conseille pas de filmer depuis un drone, quelqu’il soit (en l’état des technologies du moment).

    Si tu veux absolument des images aériennes de chevaux, je te conseille de t’orienter vers un ballon captif sous lequel tu places une caméra dans une nacelles stabilisée et orientable (comme la Feiyu G3 Ultra). Mais il faut bidouiller…

  77. Bonsoir
    Je viens d’acquérir mon phantom 1. Il est en mode 1. Je suis débutant. Vaut-il mieux le repasser en mode 2 sachant que visiblement cela semble être le mode des puristes ?
    Merci pour vos conseils.

  78. Puriste ? Mode 2 ? Malheureux, que vas-tu dire là ? Sache que je suis en mode 1…
    Plaisanterie mise à part, le mode 1, 2, 3 ou 4 n’est pas meilleur ou moins bien. Il faut simplement en choisir un et s’y tenir. Je te conseille le mode 2 tout simplement parce que c’est le plus répandu (et pour aucune autre raison)…

  79. Oups mille excuses je ne voulais pas être désagréable. Simplement je me disais que pour un droitier comme moi, doser de la main droite la commande directionnelle me paraissait plus pertinent car plus délicat dans le dosage. Fred peut être es-tu gaucher
    😉
    Je suis passé en mode 2 donc.

  80. Une question : pour faire décoller mon phantom 1 je ne peux pas simplement pousser la manette des gaz, il faut que je pousse vers moi la manette de direction. Un poil mais quand même. Est-ce normal ?

  81. Hmm, non, ce n’est pas normal. Je te conseille de faire une “danse des sioux” (la manipulation pour recalibrer la machine) et, si possible, un calibrage depuis l’Assistant sur PC ou Mac.
    N’oublie pas, si ce n’est pas déjà fait, d’aller t’inscrire sur le forum de Kosem : http://www.djiphantom-forum.com/. Il y a là-bas une armée de passionnés dévoués qui sauront répondre à tes questions et t’aider si tu galères…

  82. Bonjour
    J’ai un dji phantom 1 en 5.8 GHZ et je voudrais acheter un kit fpv (Kit de retour vidéo FPV 5.8 Ghz).

    Est ce que ça ne pose pas de pbs de fréquence avec la radiocommande ?

    Par avance merci

  83. Je te remercie bcp Fred.

    Est il possible de changer la frequence du dji phantom1 en 2.4 GHZ et garder celle du 5.8 GHZ pour le kit FPV ?

    Merci

  84. Bonjour,
    je viens demander conseil.
    J’ai monté batteries de 2700 MAh sur mon Phantom 1. Gopro, FVP vidéo et support 2 batt embarquées. Pourquoi au bout de 6mn il est descendu tout seul hors le voyant était encore VERT ? du coup il est tombé dans la court d’une maison. Je ne comprends pas… JE suis sensé avoir une autonomie de 20mn non, au moins 15mn ?
    Merci pour votre réponse

  85. bonjour
    aujourd’hui je voulai faire un vol avec dji phantom 2 vision,
    mais le bout de ces 2 hélice est un petit peu cassé et quand j’ai demaré le vol alors la c’était vraiment le choque pour moi.. il a monté seul un peu prè 25 metre et j’ai perdu carrément le contrôle quand j’essai de le faire descendre il fai le contraire et elle tourne sur lui même.. je voulai savoir si le problème vien des hélices ou y’un problème dans dji
    merci de votre reponse !

  86. Il est très probable que ça vienne des hélices. Le bout qui manque peut déséquilibrer le Phantom. Le contrôleur de vol tente de compenser ce qu’il peut, et ce n’est pas bon…
    Essaie dans un premier temps de changer les hélices et vérifie qu’il n’y a pas de vibrations. Démarre les moteurs en tenant fermement le Phantom (fais-toi aider si tu ne sens pas de tout faire toi-même) et vérifie qu’il tire vers le haut quand tu donnes des gaz, et qu’il tire vers le bas quand tu les réduis. Si le comportement te semble sain, refais un décollage réel…

  87. Quand la diode se met à clignoter (batterie faible) de combien de temps disposons nous pour le poser ? je précise que ma batterie est celle d’origine ; 2200 mah.

  88. Bonjour à tous en ce qui concerne les nacelle pour le phantom je vous conseil la Camone gravity air 2d je fait de la prise de vu avec c est vraiment le top

LAISSER UN COMMENTAIRE